Publié le 29 Juillet 2012

 

Il a tenu un peu plus de deux mois .

Voilà le temps qu'il aura fallu attendre avant que le Président le plus vulgaire de l'histoire de France vienne nous donner son avis sur son successeur .

Pour celui à qui plus de 51% de français ont dit "dégage", son successeur n'est pas de son niveau , il n'est pas assez ferme sur la Syrie.

 Comparant l'attitude de François Holande avec la sienne sur la Libye, le nouveau Forrest Gump(en moins sympathique) déclare:  "On m'a critiqué sur la Libye, mais moi au moins, j'ai agi".

Voilà , le fou de guerre est en manque. On l'a échappé belle, s'il avait été réélu ou serions-nous aujourd'hui?

Pour terminer, l'homme aux célèbres talonnettes trouve que son successeur n'a pas pris "la dimension" de son nouveau poste, et que la presse serait indulgente.

 Un petit rappel de ce qu'est un Président qui a pris la dimension .

Il part en vacances à peine élu sur le bateau d'un ami alors qu'Hollande se contente de participer à la célébration du 8 mai .

Un président qui a la dimension va dès sa première visite chez Bush s'excuser de l'arrogance de Chirac qui a refusé d'aller en Irak .

                          original.8310

 On a le sentiment que les parents Bush trouvent ce type encore plus stupide que leur fils !

 

Un président qui a la dimension se prend pour plus pour Tom Cruise que pour un Président.

                                          téléchargement 

Un président qui a la dimension joue avec son portable chez le Pape.

                                              images (2)

Un Président qui a la dimension joue les jolis cœurs à Disney, ou en Egypte .

(Il n'y a que le fils de Carla pour comprendre l'indécence et la vulgarité d'un tel spectacle).

                                        images (4)

Un Président qui a la dimension triche en mettant des talonnettes.

Voilà la métaphore parfaite pour comprendre que Sarkozy, en reprochant à Hollande son manque de dimension, essaie tout bonnement de faire oublier que lui ne l'a jamais tout au long de son quinquennat , le débutant en étalant sa vie privée et en jouant les stars de cinéma vulgaire, et en le finissant en néo-pétainiste .

 Sarkozy, votre avis on s'en tape royalement.

Tout cela sent l'aigreur, le type qui n'a toujours pas digéré sa défaite.

Sarkozy restera comme le Président de la Vème République qui aura régné le moins longtemps, si l'on excepte Pompidou vaincu par la maladie .

Alors que celui qui a souillé l'image de la France comme jamais depuis la seconde guerre mondiale retrouve sa réelle dimension .

C'est à dire INSIGNIFIANTE .

 

P.S

La phrase du week-end : 

Henry Guaino n'en rate pas une en ce moment  :

 "Dépressif, moi? Pas du tout! Et pourtant, je pourrais l’être quand je vois le cagibi dans lequel je travaille!", en parlant de son bureau de député .

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 26 Juillet 2012

 

 

 

Alors que ce week-end va s’ouvrir la grande fête du sport à Londres avec les Jeux Olympiques, attardons-nous sur un évènement qui est bien souvent récupéré politiquement.

En bien ou en mal, les JO modernes ont toujours été l’otage de combats politiques.

Dès 1896,  la Turquie refuse de participer aux premiers Jeux modernes à cause de ces différends avec la Grèce. Il s’agit là du premier cas de boycottage d’une longue série .

 

En 1931, deux ans avant l’arrivée au pouvoir des nazis, le CIO choisit Berlin comme ville olympique. Après la nomination d’Hitler à la chancellerie, le CIO refuse de changer son choix pour préserver ses chers Jeux. En 1936, Berlin est nettoyée de toute population indésirable, les jeunesses hitlériennes défilent sous les yeux des spectateurs, la flamme entre dans le stade olympique au son de la marche d’hommage de Wagner avant que Hitler ne prenne la parole installant une ambiance de xénophobie et de glorification de la puissance aryenne illustrée par le documentaire «Les Dieux du Stade» de Leni Riefenstahl.

 

Face à la propagande nazie, un homme noir Jesse Owens remporte le 100 m, le 200 m , le saut en longueur et le 4X100 m. Sans conscience politique affichée, il met à mal les théories nazies…

                 f8678cce-88b3-11de-8279-4fbefe7fc2c8.jpg

 

 JO de Melbourne de 1956: la rencontre de water-polo Hongrie-URSS

 Quelques mois après l’intervention soviétique à Budapest pour écraser la tentative d’émancipation des Hongrois, l’équipe de water-polo de Hongrie retrouve les grands frères russes dans la piscine olympique de Melbourne pour le match le plus violent des JO modernes. Après le coup de tête du soviétique Valentin Prokopov au Hongrois Ervin Zador, les deux équipes en viennent aux mains si durement que le bassin se colore de sang. La police évacue la piscine avant que les spectateurs ne lynchent les Soviétiques.

 

JO de Mexico de 1968: Tommie Smith et John Carlos sur le podium du 200 m

 «Pourquoi courir à Mexico quand on doit ramper à la maison?»

Lors de la cérémonie de remise des prix, les athlètes John Carlos et Tommie Smith, respectivement 1er et 3ème du 200m, soulevèrent leurs poings gantés de noir, symbole des Panthères Noires, une organisation qui luttait pour les droits des citoyens afro-américains. De plus ils convainquent facilement l’Australien Norman, deuxième de l’épreuve de porter le badge «Olympic project for human rights».

Quelques jours plus tard, le 18 octobre, les Américains Lee Evans, Larry James, Ron Freeman, arrivés en tête du 400 mètres porteront également sur le podium le béret noir des Black Panthers en levant le poing. Smith et Carlos sont expulsés du village olympique à la demande d’Avery Brundage, le président du CIO qui avait estimé un jour que les JO de Berlin avaient été les plus beaux de l’ère moderne.

                                          85014-004-AC0B54B3.jpg

 

JO de Munich en 1972: le terrorisme s’attaque aux athlètes

 

Le matin du 5 septembre 1972, un commando de terroristes palestiniens du mouvement «Septembre noir» s'introduit dans le village olympique et prend neuf athlètes israéliens en otage pour exiger la libération de 200 prisonniers palestiniens. Deux athlètes israéliens sont très vite exécutés. Dans la soirée qui suit, la police allemande donne l'assaut à l’aéroport. Les neufs otages israéliens sont tués ainsi que cinq des huit terroristes. La prise d'otages fera au total dix-huit morts.

                                   11-athletes-israeliens-tues-a-munich.jpg

 

Lors de ces mêmes Jeux, on se souviendra de la finale du tournoi olympique de basket qui voit s’affronter l’URSS et les USA en pleine guerre froide . A trois secondes de la fin du match, l'URSS mène de 1 point sur le score de 49-48. Grâce à deux lancers francs, les Américains mènent 50-49 pour la première fois de la partie. Au coup de sifflet final, les Soviétiques se plaignent qu’on ne leur a pas accordé un temps mort. Trois secondes sont rajoutées au chronomètre. Les Soviétiques ne parviennent pas à marquer, mais trois secondes leur sont à nouveau accordées à cause d’un chrono défectueux. Les Soviétiques marquent et sont couronnés champions olympiques. Les Américains ne viennent pas chercher leur médaille et la presse met le feu aux poudres en dénonçant un match truqué

 

Les J.O de Montréal en 1976 sont marqués par le boycott de 28 nations africaines qui protestent contre la présence de la Nouvelle-Zélande .

Elles reprochent à cette dernière d’avoir envoyé son équipe de rugby participer à une tournée en Afrique du Sud , pays pratiquant l’apartheid .

Le C.I.O est surpris par ce boycott car l’Afrique du Sud n’est plus invitée aux Jeux depuis plus de dix ans , et que de plus le rugby n’est plus sport olympique .

 

Moscou et Los Angeles

Durant les années qui suivirent, les tensions durant des évènements sportifs furent surtout liées au climat de guerre froide entre les pays du bloc communiste et les nations occidentales.

En décembre 1979, l'invasion de l'Afghanistan par l’URSS provoque un boycott des JO de Moscou par les Etats-Unis.

Le président américain Jimmy Carter décida demanda aux membres de l'Alliance Atlantique de faire de même et 65 nations refusèrent de prendre part à l'évènement.

 Quatre ans plus tard, les jeux de Los Angeles furent à leur tour le théâtre de la rétorsion soviétique: une bonne partie des pays communistes y renoncèrent en évoquant le risque couru par leurs athlètes et dirigeants durant les manifestations anti-communistes qui avait été annoncées.

Les polémiques ne s’arrêtent pas à la chute du Mur. Les JO d’Atlanta de 1996 sont surnommés les Jeux Coca-Cola .

Pour les J.O de Pékin en 2008 , l’aspect économique a repris le dessus sur le politique, puisque face aux vibrants appels à boycotter les jeux de Pékin,  la plus grande partie des gouvernements a préféré ne pas courir le risque de compromettre ses relations commerciales avec le géant asiatique.

 Vive Londres 2012 ?

                                           images.jpg

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Sports

Repost 0

Publié le 23 Juillet 2012

 

Voilà peut-être  pourquoi Henry Guaino s'est senti obligé de d'indigner encore une fois aujourdh'ui .

Lui qui a collaboré pendant 5 ans avec un Président nourri à la sauce maurassienne, lui qui a été obligé de s'effacer devant le conseiller Buisson et ses thèses d'extrême droite .

Mr Guaino retrouve son courage aujourd'hui pour se dire scandalisé par le discours pour le 70e anniversaire de la rafle du Vél d'Hiv , prononcé dimanche par François Hollande.

L'ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy est revenu sur les mots du président - "La vérité, c'est que la police française s'est chargée d'arrêter des milliers d'enfants et de familles (...) La gendarmerie les a escortés jusqu'aux camps d'internement. La vérité c'est que le crime fut commis en France par la France."

 Le député des Yvelines a expliqué qu'il était "scandalisé" par de telles déclarations. "Ma France était à Londres depuis le 18 juin. (François Hollande) n'a pas parlé au nom de la France que j'aime" .

Il faut tout de même rappeler à Monsieur Guaino qu'à l'époque , la France , que cela nous plaise ou non, c'était Vichy . Le pouvoir officiel c'était Pétain et Laval , et en rien De Gaulle .

Monsieur Guaino aurait-il des lacunes en histoire ?

Non , tout celà il le sait très bien , mais lorsqu'on veut laver plus blanc que blanc, se racheter de ses péchés, on veut toujours en faire plus, jusqu'à dire "Ma France était à Londres".

"Ma France était à Londres", la formule a de la gueule , mais elle me gène .

J'y vois comme de l'indécence .

En effet, on a le sentiment lorsqu'on entend cette phrase que Guaino nous assure qu'il aurait été un résistant de la première heure s'il avait été de ce monde en 1940 .

Qui aujourd'hui peut avoir cette prétention , sachant qu'en 40 la majorité des français était derrière Pétain .

 

On peut, vu de 2012, avoir de l'admiration et de la fierté pour ceux qui ont lutté et résisté face à la barbarie nazie et la collaboration, mais de la à oser affirmer que "Ma France était à Londres depuis le 18 juin",sous-entendant que l'on aurait été un résistant de la première heure, j'y vois de la vanité très mal placée, surtout lorsqu'on a le passif d'un Guaino. .

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 21 Juillet 2012

De notre premier amour d'enfant, de celui ou l'on se disait que l'on serait ensemble pour la vie, que nous n'étions pas comme ces "grands" .....

 

Oh , à cette époque il était hors de question de parler d'argent, on ne juger pas la valeur d'un film sur son budget et l'on ne parlait pas des prix de transferts des footballeurs .

Non les footballeurs étaient verts et l'un d'entre eux était un ange, quant au cinéma il nous faisait rêver , et lorsqu'on y parlait argent c'était pour s'en moquer ....

 

Non, à cette époque on souhaitait devenir un champion pour ressembler à nos idoles . On voit dans la vidéo qui suit que certains y sont (presque) arrivés.

 

Ou alors devenir une star du grand écran....

 

Quoi,Tapie et Ophélie Winter il y a mieux comme Stars de cinéma ?

Je vous l'accorde .

 

Et puis un peu plus tard on rêve de refaire le monde, de changer tous ces hommes politiques corrompus ....

 

 

Mais il ne s'agit là que de rêves d'enfants, tout comme cet amour dont on comprendra qu'il ne rime jamais avec toujours, on se doit te retomber les pieds sur terre et de faire face à la dure réalité .

Le monde des grands est bien plus cruel ....

 

Et puis il y a l'amour, avec des rencontres dont on sait qu'elles vont changer notre vie, même si au départ rien n'est simple (Et ceci dans toutes les langues).....

 

 

Tout nous irrite chez cet autre ... .

Et puis un jour c'est le déclic .......

 

Et là , on sait que désormais rien ne pourra troubler ce bonheur.....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2012

 

 

PSA a annoncé ce jeudi, à 8 heures du matin, que l’usine d’Aulnay-sous-bois fermerait en 2014 ,et que le site de Rennes serait durement touché.

Au total ce sont plus de 8000 emplois qui seront supprimés.

Si l’on y ajoute les sous-traitants, c’est environ 3 fois plus de salariés qui risquent de se retrouver au chômage .

Et que croyez-vous qu’il se produisit à l’ouverture de la bourse ?

Et bien l’action du constructeur s’est tout de suite envolé de plus de 3%, pour atteindre 4% à 10h28.

Mais le titre a commencé à perdre du terrain lorsque le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg a déclaré que le gouvernement n’acceptait pas le plan de restructuration présenté .

Et oui, si le gouvernement s’y met, les salariés, vont peut-être avoir des indemnités plus fortes…. au détriment des actionnaires ?

A ces salauds de travailleurs qui demandent du fric, mais ce n’est pas leur rôle, eux ils doivent bosser pendant que les actionnaires passent à la caisse .

D’un coté on jette des gens par milliers et de l’autre on se réjouit, on fait péter le champagne, on danse sur la misère du salarié jeté dehors .

Ces gens qui sont responsables de suicides, de familles brisées, de dépressions, qui sont-ils ?

Je vous laisse choisir tous les noms d’oiseaux qui vous passent par la tête pour les qualifier.

Mais au-delà des insultes qui viennent tout de suite à l’esprit, on aimerait voir ces gens être taxés beaucoup plus, on aimerait qu’ils ne soient plus les seuls décideurs du fonctionnement des entreprises.

Car pour leur donner toujours plus, même les sociétés qui font des bénéfices sont obligés de licencier .

Faudra-t-il en venir à couper les têtes de quelques-uns pour leur faire comprendre que leur comportement est totalement indécent ?

Et comment ne pas être d’accord avec  Mickaël Gallais, délégué syndical de la CGT, lorsqu’il déclare : «PSA a de l'argent et ne souhaite pas l'investir pour maintenir l'emploi»,«Quand on a 9 milliards dans un coffre-fort, on peut en débloquer 1 ou 2 pour maintenir les emplois. Qu'ils arrêtent de demander de l'argent public».

Et oui, car en plus PSA, tout comme Renault, a reçu 3 milliards du gouvernement précédent au début de la crise. On peut y ajouter  la prime à la casse et autres avantages comme le crédit recherche .

Et tout cela avec l’argent du contribuable, alors que pendant tout ce temps la famille Peugeot vit paisiblement en Suisse.

Que penser d’une telle situation, si ce n’est que cela ne pourra durer éternellement sans que tous ces gens soient obliger de rendre des comptes un jour ou l’autre .

Et pendant ce temps là le PDG de PSA , Monsieur Philippe Varin vient nous dire que le coup du travail est trop élevé en France, qu"il y a une marge de flexibilité sur le coût du travail (...), donc il faut baisser les charges qui pèsent sur le travail de manière massive".

Mais il faut bien prendre de l’argent quelque part Monsieur Varin , ou alors faites revenir la famille Peugeot et leurs amis déserteurs.

Mais au fait Monsieur Varin , le cout du travail qui semble être si élevé en France ne semble pas déranger Toyota qui s’est installé à Valenciennes pour fournir le marché européen et américain ?

Alors le cout du travail ne serait-il pas un plat que nous sert continuellement le patronnât français pour  vouloir profiter de toujours plus d’exonération fiscale, et aussi pour mieux s’exonérer de ses mauvais choix industriels comme par exemple la poursuite du Diesel chez Peugeot .

J’oubliai, alors que l’on était au courant depuis 1 an dans les plus hautes sphères de l’Etat de ce plan, on a laissé les actionnaires du groupe encaisser 200 millions d'euros il y a 3 mois.

Encore un peu plus envie de gerber ?

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 10 Juillet 2012

 

Tout comme dans cette scène d' "Une époque formidable" , je souhaite trouver ici de la bonne humeur, de la tenue et du respect .

 

 

Et pour notre ami Geka, qui me semble bien seul au milieu de toutes ces femmes , il risque de souffrir .

 

A tout à l'heure pour les premiers indices ....
Voici les premiers indices...
images--3-.jpg      telechargement.jpg   
 

 


 images (4)

Les prochains indices demain entre 17h30 et 18h .


A suivre aussi ici...

http://autrementvu.wordpress.com/2012/07/10/le-jeu-preparez-vous/#comment-4284

 

Voici les nouveaux indices qui vont vous aider à de découvrir la personnalité .

                            images (1)

 

                            téléchargement (1)

                                                  Sylvain Chavanel 

                               images


 


 
De nouveaux indices vers 20h30 , 21h ......si nécessaire 
Derniers indices pour aujourd'hui ...
images (2)
téléchargement (2)
affiche_coupe_du_monde_1934.gif
Si vous ne trouvez pas avec ça j'en connais une qui va se régaler demain !!!

Réponses aux indices :

Peugeot : Pour le mari d'Edith Cresson qui a effectué la plus grande partie de  sa carrière chez Peugeot .

La foire du trône : Pour Marcel Campion, homme d'affaires qui a fait fortune dans le milieu de la fête foraine. Il est un des gérants de la Foire du Trône;

A savoir que Campion est le nom de jeune fille d'Edith Cresson .

Elthon John : Pour sa déclaration à propos des anglais " La majorité des hommes anglais sont homosexuels".

Rivière: Un endroit ou l'on trouve du cresson .

Mitterrand : Ministre à différentes reprises sous sa présidence .

Tracteur et  salon de l'agriculture : Pour son passage au ministère de l'agriculture .

 Sylvain Chavanel : Né à Châtellerault , ville dont Edith Cresson a été Maire .

Thatcher : 1er Ministre anglais , alors qu'Edith Cresson a été la première femme a obtenir

ce poste en France .

Fourmies: Pour sa déclaraion sur les japonais qui sont des "fourmies jaunes " .

Pierre Mauroy: Elle était ministre de l'agriculture dans son gouvernement .

1934: Son année de naissance .

Voici le nouveau classement :

Mary blue: 10 points

Rosemar: 5 points 

Popolsky: 5 points 

Geka: 1 point .

Encore bravo à Rosemar , et merci à l'ensemble des participants .


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Sports

Repost 0

Publié le 8 Juillet 2012

Avec l'aimable autorisation de Joocoo, la créatrice ce cette oeuvre:

mb---le-jeu-de-Fatizo-85-.PNG

 

 

Suite à la participation peu nombreuse de la dernière fois, j'ai besoin de votre avis pour savoir quand je dois l'organiser.

Voici 4 solutions .

1: Premiers indices (difficiles): Mardi soir, et la suite mercredi à partir de 17h30.(pas ma préférence)

2: Premiers indices (difficiles): Mercredi soir, et la suite jeudi à partir de 17h30.

3: Premiers indices (difficiles): Jeudi soir , et la suite vendredi à partir de 17h30.(13 juillet  )

4: Le week-end prochain .(week-end du 14 juillet , bof )

N'hésitez pas à donner votre avis , même pour ceux qui ne font que passer pour encourager les plus assidus . 

A bientôt !

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0

Publié le 6 Juillet 2012

 

                   affiche Tempete qui tue 1940 1

janvier 1933, dans les Alpes allemandes. Le professeur Victor Roth (Frank Morgan) est acclamé par ses élèves et ses collègues alors qu’il fête ses soixante ans à l'université de la petite ville allemande où il exerce. La soirée en famille est troublée par l’annonce à la radio de la nomination d'Adolf Hitler comme Chancelier. Le professeur et son épouse sont accablés par la nouvelle et désespérés de voir leur famille jusqu'ici unie se scinder en deux. Erich, Otto  et Fritz Marberg (Robert Young), le fiancé de leur fille Freya (Margaret Sullavan) sortent en effet fêter l'évènement en se rendant à une réunion politique tandis que Martin Breitner (James Stewart), le plus proche ami de la famille, reste sourd aux exhortations de ses camarades et demeure aux côtés du professeur et de sa femme, abattus, et de Freya qu'il a toujours aimée en silence. Très vite, la montée du fascisme va briser les amitiés, Freya rompt avec Fritz ; le cours du professeur Roth est boycotté ; Otto et Erich quittent le domicile familial. Martin aide M. Werner à passer la frontière autrichienne à ski, avant de se réfugier chez son oncle à Innsbruck. Arrêté parce qu'il maintient ses théories sur l'égalité du sang, le professeur Roth est envoyé en camp de concentration. 

                     Mortal.Storm

 

 The Mortal Storm est un film admirable,l'un des plus lucide et les plus réaliste dans un contexte historique immédiat. On y voit un autodafé de livres et la première représentation cinématographique d'un camp de concentration.

Nous sommes en 1940.

 

 

Cinéaste trop méconnu à qui on doit également le magnifique "Trois Camarades" , Frank Borzage nous offre ici la vision lucide et terrible d'une population basculant dans le fascisme. Mais, comme il est d'usage dans son cinéma, ce fond social, politique et historique est porté par cette forme mélodramatique et lyrique qu'il n'a cessé de travailler depuis ses chefs-d'œuvres du muet. Comme toujours chez Borzage, la grande histoire est vécue à hauteur d'homme, vécue à travers une histoire d'amour aussi belle que tragique. 

 

                     1617 1617 tempete qui tue la 03

Frank Borzage est un cinéaste qui, s'il a dénoncé les horreurs de la guerre et décrit les conditions misérables de la classe populaire, n'en reste pas moins assez apolitique. C'est pourtant lui, le chantre de l'amour fou, qui réalise avec The Mortal Storm l'un des premiers films à dénoncer le nazisme et à évoquer les exactions commises contre le peuple juif et ceux qui, en Allemagne, essayent de lutter contre la barbarie. La France et le Royaume Uni sont entrés en guerre mais Hollywood, qui fait sienne la position isolationniste des Etats-Unis, demeure toujours réticente à parler de ce qui se déroule en Europe et à condamner ouvertement les agissements du gouvernement allemand. Les grands studios ont tendance à penser que le public des salles attend de leur part du pur divertissement et non des œuvres qui parleraient de la marche du monde, aussi ils rechignent à produire des films trop politiques ou engagés. La position isolationniste du Congrès sied donc parfaitement à Hollywood mais l'afflux d'artistes fuyant le nazisme vient changer la donne. Des comités antinazis se forment (la "Hollywood Anti-Nazi-League" pour l'industrie du cinéma) et le désir d'évoquer la politique allemande se fait de plus en plus pressant dans l'enceinte des studios.

 

                              téléchargement

 

On comprend que l'harmonie de la famille (et plus largement celle d'une société en paix) repose sur du sable. L'épouse du professeur Roth est issue de la bourgeoisie allemande, ce qui n'empêchait pas jusqu'ici ses deux fils issus d'un précédent mariage de considérer Freya comme leur sœur. Mais, tandis que la notion de pureté de la race gangrène le pays, leur différence d'origine remonte à la surface et les deux frères, se considérant comme de "purs aryens", ne voient plus de la même manière Freya qui est juive par son père. Borzage montre que la cohésion familiale, sociale, est quelque chose de fragile, un équilibre délicat que la moindre secousse peut mettre à mal.

Très vite, ceux qui vivaient en harmonie se jaugent, se jugent, s'affrontent et la petite société implose. Les chansons joyeuses entonnées qui résonnaient dans la ville cèdent la place à des hymnes patriotiques et guerriers, les amitiés se brisent, la maison familiale ouverte aux amis, si animée et vivante, se vide peu à peu et se transforme en un espace mort et froid qui est à l'image de la société allemande. A l'école, les élèves - à qui l'on a inculqué l'obéissance et la docilité - sont rapidement façonnés et deviennent de bons petits soldats de l'idéologie nazie. Le village se transforme en un tour de main, presque naturellement, les habitants ralliant la masse par ignorance, peur ou lâcheté. 

 

 

Avec à ce film, MGM voit l'ensemble de sa production interdite de diffusion en Allemagne par décision du ministre de la Propagande Joseph Goebbels, interdiction qui s'étend très vite à l'ensemble des productions hollywoodiennes. En Europe, seule l'Angleterre sort le film et, même après-guerre, il ne sera distribué que parcimonieusement. L'heure est alors aux réjouissances et l'idée de replonger dans les origines du nazisme n'enchante guère les spectateurs. En France, c'est seulement en 1976 que le film est redécouvert grâce à Patrick Brion qui le programme dans le cadre de son Cinéma de Minuit.

Frank Borzage est parvenu à imposer sa marque et son style au studio, pour preuve ce Mortal Storm qu'il se réapproprie totalement. C'est pourtant son dernier grand film, le cinéaste se perdant à partir de 1940 dans des films de commande de plus en plus éloignés de ses préoccupations, de son univers. 

                            MortalStorm

 

The Mortal Storm (La tempête qui tue). Avec : Margaret Sullavan (Freya Roth), James Stewart (Martin Breitner), Robert Young (Fritz Marberg). 1h40.

 

A noter que c'est la quatrième et dernière fois que Margaret Sullavan et James Stewart se retrouvent ensemble à l'écran, et que c'est certainement leur plus beau duo, même s’ils brillent la même année - et dans un tout autre registre - dans The Shop Around the Corner d'Ernst Lubitsch. 

 

A propos du jeu !

Suite à la participation peu nombreuse de la dernière fois, j'ai besoin de votre avis pour savoir quand je dois l'organiser.

Voici 4 solutions .

1: Premiers indices (difficiles): Mardi soir, et la suite mercredi à partir de 17h30.

2: Premiers indices (difficiles): Mercredi soir, et la suite jeudi à partir de 17h30.

3: Premiers indices (difficiles): Jeudi soir , et la suite vendredi à partir de 17h30.

4: Le week-end prochain .

Merci et bon week-end à vous .

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2012

 

 

 

Du 26 juin au 27 octobre, la Mairie de Paris propose une exposition exceptionnelle  sur la tristement célèbre rafle du Vel’ d’Hiv, la première à concerner les enfants de plus de deux ans. L’exposition “C’étaient des enfants” est gratuite et prend place dans les salons de l’hôtel de ville !

Organisée à l'occasion du 70e anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv, cette exposition est le fruit d'un travail d'une quinzaine d'années mené par la collectivité parisienne et d'une récolte minutieuse d'informations dans les écoles, collèges et lycées .

Tout commence donc les 16 et 17 Juillet 1942… 13 152 Parisiens sont arrêtés par la police puis entassés sans ménagement au Vélodrome d’Hiver. Parmi eux,  chose que l’on ne sait que trop peu, il y avait 4000 enfants de 2 à 16 ans.  Malgré leur jeune âge, ils ne seront pas protégé  de la barbarie nazie et seulement une poignée s’en sortira, les autres mourront de privations ou seront gazés à leur arrivée à Auschwitz. S’il n’existe que peu de photographie de l’événement, il demeure parmi les victimes quelques personnes, le plus souvent des enfants à l’époque, qui ont survécu et témoigné.

Plus de la moitié des 11.400 enfants juifs déportés depuis la France entre 1942 et 1944 auront été des petits Parisiens, rappelle notamment l'exposition.

                                           images-copie-6.jpg

L’exposition “C’étaient des enfants“  choisie donc de se concentrer sur la complexité et l’angle de l’enfance face à Shoah en présentant aux visiteurs photos, lettres, dessins et documents officiels. On y trouve un éclairage unique sur cette période de notre histoire, en présentant de nombreux documents, issus de collections privés, comme ce journal tenu en juillet 1942 par une adolescente parisienne, qui parcourt Paris le jour de la rafle afin de porter secours à des enfants laissés seuls.

Exposition C’étaient des enfants

Du 26 juin au 27 octobre 2012 – Gratuit

Salon d’accueil de l’hôtel de ville- 29, rue de rivoli – 75004 Paris

 Ouvert tous les jours sauf dimanche et jours fériés de 10h à 19h.

Tél :             01 42 76 51 53     

Métro :  Hôtel de Ville

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 2 Juillet 2012

 

Il y a déjà quelques temps que j'ai envie de dire ce que je pense de tous ces membres de l'UMP qui redécouvrent après la défaite les belles valeurs humanistes de la droite .

Je suis de l'avis de Guy Konopnicki , qui dans Marianne et sa chronique "ça m'énerve" , compare les grandes voix humanistes de la droite actuelle avec "ces héros valeureux qui osaient critiquer le régime de Vichy dès la fin du mois de septembre 1944" .

Et oui , rien ne change. Il y aura toujours les résistants de la dernière heure, les opportunistes, ceux qui retrouvent leur courage et leur dignité lorsqu'ils n'ont plus rien à perdre .

Que penser de Roselyne Bachelot, qui non contente de s'être transformée physiquement,  redécouvre brutalement avec la défaite de Sarkozy que tout n'a pas été parfait lors du quinquennat précédent en allant jusqu'à réclamer un droit d'inventaire.

Et que dire de François Baroin, ce chiraquien qui critiquait le Président jusqu'à ce que celui-ci le nomme Ministre et en fasse un bon petit élève à la tête de premier de la classe?

Mais voilà que lui aussi se met à critiquer la dérive droitière, lorsque par exemple, après le résultat des législatives il s'en prend à Nadine Morano en déclarant qu'entre les deux tours certains ont dit avoir des valeurs communes avec le Front National et qu'ils trouvaient même Marine Le Pen sympathique  . Il est allé jusqu'à ironiser en ajoutant : "C'est quoi la prochaine étape? On prend un verre ? On se met à table, et on discute ?»,  «Sur les cinq dernières années, on a perdu six élections (...) il est évident qu'il faut qu'on s'interroge».

Fichtre, quel courage , s'en prendre à Morano c'est bien , mais qui était le chef? Et surtout qui s’est couché devant lui ?

Et Alain Juppé, cette grande conscience de la droite, cet esprit supérieur, qui lui aussi semble se réveiller après ses années d'hibernation au gouvernement, que dit-il?

Et bien, il rappelle son attachement à la nation, qui se construit sur une intégration réussie et le rejet de la xénophobie et de l'islamophobie, tout en estimant  que l'UMP n'est «apparemment» pas au clair, «quand on entend certains de nos amis affirmer qu'ils se reconnaissent dans les valeurs du Front national».

Terminons ce petit récapitulatif avec Nathalie Kosciusko-Morizet.

Voici ce qu'elle déclarait il y a peu sur Canal+ à propos de Patrick Buisson:

"Son objectif n’était pas de faire gagner Nicolas Sarkozy, il était de faire gagner Charles Maurras".

Voilà qui est envoyé, mais il y a tout de même un gros problème .

En effet , qui était la porte-parole de ce discours que N.K.M passe son temps à vomir désormais?

Car même si elle dit avoir vécu  un « calvaire » en portant certains des thèmes de la campagne, en y ajoutant que "tout le monde sait bien que j’avais une ligne différente de celle de Patrick Buisson", il est un peu tard pour le dire.

Je pourrais y ajouter François Fillon , ce Premier Ministre d'une rare fadeur qui a tout avalé et pire, tout avalisé, pendant 5 ans .

Et les Rama Yade, Borloo, Raffarin et compagnie, tous ces gens qui aujourd'hui voudraient laver plus blanc que blanc, qui voudraient se démarquer de la campagne ultra-droitière de Sarkozy, tous , oui tous, étaient là au premier rang des meeting de Sarkozy pour applaudir les discours maurassiens écrits par Buisson .

Ce sont eux aussi qui ont traité Bayrou de tous les noms parce qu’il ne pouvait pas voter pour un candidat qui tenait ce discours .

Et que font –ils aujourd’hui ?

Ils disent ce qu’a dit Bayrou , mais avec 2 mois de retard, ou plutôt 2 mois trop tard .

Une chose est sure, tout ceci va nous mettre une belle pagaille à droite , entre ceux qui se sentent de plus en plus proche du FN, et ceux qui retrouvent le courage de dire le contraire de ce qu’ils ont soutenu pendant 5 ans en se cachant derrière un Buisson au venin dangereux.

Pour la bagarre , c’est déjà bien parti, avec encore ce matin Henry Guaino qui dégainait sur le livre de Roselyne Bachelot en ces termes :

« Je ne commente pas un livre d’une telle vulgarité de pensée, d’attitude, de comportement, les auteurs ressemblent souvent à leur auteur ? C’est d’une profonde vulgarité » et d’ajouter « Quand on a fait des pieds et des mains pendant 5 ans pour être ministre et pour rester ministre , on a un peu de dignité ».

Sur le second point , je suis en accord avec Monsieur Guaino , mais là ou il ne vaut pas mieux que Madame Bachelot, c’est que lui le « gaulliste social », lui qui a osé mettre dans la bouche de Sarkozy des hommes comme Jaurès, Blum ou encore Guy Mocquet , oui lui Monsieur Guaino a perdu aussi sa dignité en soutenant le Sarkozy à la sauce maurassienne .

Et les français sont scandalisés parce que les footeux se comportent mal.

Il y a des moments ou j’ai envie d’employer le même langage qu’eux à propos de nos politiques .


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0