Publié le 31 Janvier 2016

Toto, qui a été créé en 1977, est un groupe à part dans le monde du rock, puisqu'il est la somme de musiciens de studio . Au départ, le groupe se compose du chanteur Bobby Kimball, du guitariste Steve Lukather, du bassiste David Hungate, du batteur Jeff Porcaro et des deux claviers David Paich et Steve Porcaro. 

Pour information "Toto" viendrait du nom porté par le chien de Judy Garland dans le Magicien d'Oz (d'autres sources assurent que Toto a été choisi car, en latin, le terme signifie universel).

David Paich et Jeff Porcaro se connaissent depuis l’adolescence.  Leurs études terminées, David et Jeff continuent avec le renfort de Steve Porcaro et de Steve Lukather. 

 On les retrouve derrière les artistes les plus divers, de Jackson Browne à Barbra Streisand, en passant par Earth, Wind & Fire, Elton John et Aretha Franklin. En 1976,  ils sont presque tous réunis pour les sessions de l'album “Silk Degrees”, de Boz Scaggs.

 C'est après l'enregistrement de ce disque que David Paich et Jeff Porcaro décident qu’il est temps de sortir des studios. Le métier de musicien de sessions est certes très lucratif, mais ils ont envie de s'exprimer dans un travail plus personnel. C'est ainsi que voit le jour TOTO.

Il faut savoir que si l'on fait l'addition le nombre d'albums sur lesquels au moins l'un des membres du groupe a participé, on arrive au nombre de 5000, un record.

Le coup d’essai de Toto est un coup de maître. "Hold the line", le premier single extrait de leur premier album, se classe N°5 aux Etats-Unis .

Ce succès populaire s’accompagne d’une critique parfois très dure. Le magazine "Rolling Stone" par exemple, ne voit dans ce disque qu’une technique parfaite au service d’une musique sans âme. 

Les deux albums suivant ne sont guère convaincants et le succès n'est pas au rendez-vous.

 Finalement, c'est avec l'album TOTO IV en 1982 que le groupe obtient la consécration internationale. On retrouve sur ce disque les incontournables  "Rosanna" et "Africa".

C'est donc ce groupe qui était hier soir à l'Olympia. 

Le plupart des places étaient debout, surement à la demande du groupe, pour avoir une meilleure ambiance. Et on peut dire que c'est efficace.

Un public chaud, avec plus de jeunes que je ne le pensais, qui connait le répertoire du groupe par cœur.

J'avoue que ce n'est pas mon cas. J'aime bien ce groupe, mais je dois avouer qu'il y a bien longtemps que je n'ai pas acheter l'un de leurs albums. De grands musiciens dont les compositions ne m'ont pas toujours emballé .

A 20 heures on a droit à une première partie. 

Une chanteuse québécoise, Pascal Picard, qui réussit fort bien à se mettre le public dans la poche avec beaucoup d'humour et une prestation réussie.

Vous connaissez peut-être ce morceau.

21 heures , le groupe entre en scène, avec Steve Porcaro, David Paich, Steve Lukater, ceux qui sont là depuis le début. 

Un son Pop-Rock, Jazzy, Funky, Soul, Rock progressif, c'est tout cela en 2 heures, avec des musiciens hors normes.

Je ne connais pas les premiers morceaux, mais ça envoie, puis rapidement on a droit à "Hold the Line". C'est chaud!

A la fin de ce billet vous aurez droit à des vidéos d'hier soir que j'ai trouvé sur youtube.

Pour le moment voici des morceaux qui ont été interprétés hier soir par le groupe.

Superbe ballade, avec un solo de guitare d'une beauté,  qui figure sur TOTO IV.

 

Grand moment avec ce solo de guitare sublime de Steve Lukater sur Bridge Of Sighs de Robin Trower.

 

Les deux incontournables bien sur.

Comme promis voici quelque videos prises hier soir, avec pour débuter une plus émouvante que les autres.

 

Dans une société ou l'on fume de,moins en moins,on se rend compte que les téléphones portables sont de venus si importants, qu'ils ont aussi réussi à remplacer les briquets dans les concerts.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock, #TOTO

Repost 0

Publié le 28 Janvier 2016

 

Face à l'islamisme et l'immigration et ses dérives, l'Europe doit se remettre en question.

La France a été victime en 2015 de deux attentats d'une violence inouïe faisant environ 150 morts et de nombreux handicapés à vie. On a vu en Allemagne,à l'occasion des fêtes du nouvel an, que des adolescents et des jeunes hommes  d'origine arabe ou nord-africaine ont commis des agressions sexuelles sur des femmes allemandes.

Les forces de l'ordre et les médias ont longtemps cherché à cacher ce qui s'était produit à Cologne et Hambourg, surement par solidarité avec la politique ahurissante d'Angela Merkel, qui a accueilli environ 1,1 million demandeurs d'asile en 2015, pour la plupart originaires de Syrie .

Il faut bien faire plaisir au patronat. L'économie prime sur tout, y compris sur la sécurité  de la population.

Plus grave encore, on a appris dernièrement que les agressions avaient été bien plus nombreuses encore, puisque douze des seize régions allemandes ("Länder") auraient en fait été concernées par des faits similaires .

Mais il y a encore plus terrifiant avec les réactions suite à ces agressions. 

La Maire sans étiquette de Cologne, Henriette Reker, soutenue par le CDU, le parti de la Chancelière , a eu l'idée géniale de recommander à ces administrées de respecter "une certaine distance, plus longue que le bras", afin d'éviter tout contact avec de possibles agresseurs.

Elle a également fait référence au comportement des jeunes femmes qui doit être «mieux adapté». Elle souhaite même l’élaboration d’un «code de conduite».

Non, vous ne rêvez pas, ce sont les victimes qui doivent apprendre à bien se conduire. 

Voilà comment on agit dans le pays qui fait référence aujourd'hui, tout cela parque Mme Merkel, la femme modèle de la très grande majorité de tous nos éditorialistes, mène une politique suicidaire pour son pays et pour l'Europe. 

Des événements similaires se sont produits également à Vienne, et la réaction de Gerhard Purstl, le chef de police de la police de la capitale autrichienne, n'a rien à envier à celle de la Maire de Cologne, jugez plutôt: «Les femmes ne doivent pas, de manière générale, sortir seules dans les rues la nuit, elles doivent éviter les zones qui semblent suspectes, ne pas accepter des boissons des personnes qu’elles ne connaissent pas dans les pubs et les boîtes de nuit ».

Au moment ou l'on pense avoir atteint le sommet des lâchetés européennes, il tombe toujours une information qui vient vous donner un peu plus le vertige.

Les féministes qui ont l'habitude de voir en permanence du machisme dans notre société, ont été étrangement muettes, voir complaisantes, face aux actes d'une extrême gravité qui se sont produits en Allemagne.

Mais les féministes d'extrême-gauche sont avant tout obsédées  par un antiracisme qui les empêchent de voir que c'est dans les endroits du monde ou l'islamisme est le plus fort que la femme est la plus maltraitée. Ce constat est malheureusement grandissant également dans de nombreux pays européens.

Alors que ces féministes sont toujours promptes à voir du harcèlement sexuel, y compris dans un sourire ou un mot gentil, il est étrange de les voir si complaisantes face à des actes aussi lâches et ignobles.

Voici quelques réactions de quelques unes d'entre elles suite à ces événements:

En Allemagne, une élue écologiste a osé déclarer qu'elles ont juste fait l'objet d'un "flirt un peu poussé" .

En France ce n'est pas mieux, avec pour exemple le tweet scandaleux de Clémentine Autain ("Entre avril et septembre 1945, deux millions d'Allemandes violées par des soldats. La faute à l'Islam ?"). 

Pour cette gauche là, le musulman ne peut qu'être bon. Et si par malheur il commet un acte malveillant, c'est de la faute de l'horrible occidental . 

Pour ceux qui connaissent bien le Moyent-Orient pour y avoir vécu, comme la journaliste britannique Jessica McCallin, on ne peut pas être surpris par la tournure des événements. «Quand Angela Merkel a annoncé vouloir accueillir 800 000 réfugiés cet été, mes sœurs et moi-même avons immédiatement présagé de gros problèmes pour les femmes occidentales» .

Mais ne le dites pas à la gauche de la gauche. 

Heureusement qu'il y a encore de grandes consciences dans notre pays pour remettre certaines idées en place. A ce titre Mme Badinter a su trouver les mots face à tous les manquements de ces pseudo-féministes: «Toutes celles qui ont mis la priorité sur la dénonciation du racisme avant la protection des femmes ont fait exactement la même erreur que la maire de Cologne. […] Franchement, quand on prétend diriger un mouvement féministe, ou incarner le nouveau féminisme, être à ce point silencieux, comme première réaction, sur les violences dont ont été victimes ces femmes... c'est stupéfiant!»

Pour la philosophe, le féminisme qui se reconnaît dans l'extrême gauche a adopté les priorités de l'extrême gauche. Pour elle ils reproduisent la même attitude que du temps ou ils soutenaient le stalinisme :"Ne dites pas ceci ou cela, car vous feriez le jeu du fascisme", nous répétait-on à l'envi. Aujourd'hui ça n'a pas changé : ces femmes sont d'abord politiques, avant d'être féministes. et à chaque fois, elles vous renvoient à la figure que, si les jeunes portent le niqab, c'est parce qu'elles le veulent bien. Et que, si vous prétendez critiquer ceci, c'est une attaque de leur pratique religieuse... Donc c'est fini, on n'en parle plus. C'est devenu un sujet tabou."

Cela fait du bien non?

Mais l'extrême gauche pense avant tout à protéger les coupables, surtout lorsqu'ils sont d'origine musulmane. 

On le voit bien sur dans le cas de ces agressions en Allemagne,mais aussi dans l'ardeur qu'elle met à combattre le texte contre  la déchéance de la nationalité.

A ce titre j'aimerai citer Jean-Pierre Chevènement qui disait récemment ""Je me demande si beaucoup de ceux qui sont contre cette déchéance ne sont pas en fait d’abord hostiles à la nationalité française".

Je pense que l'ancien Ministre a entièrement raison, puisque cette gauche là a toujours eu un problème avec les symboles nationaux comme La Marseillaise ou le drapeau tricolore.

 A une époque l'extrême gauche préférait l'URSS ou la Chine à la France, aujourd'hui elle préfère le monde musulman.

Voilà pourquoi ses scores aux élections,alors que nous sommes en temps de crise, sont si décevants . 

Mais ceux qui se réfugient vers l'extrême droite tombent dans le même piège, car après avoir admiré les pays fascistes, elle ne jure aujourd'hui que par la Russie de Poutine.

Voilà pourquoi les extrêmes sont si dangereux, parce qu’avant tout ils détestent ce que nous sommes, qu'à la place d'une démocratie imparfaite, ils voudraient importer chez nous des modèles proche de la dictature .

Bien sur nos dirigeants, qu'ils soient de droite ou de gauche, qui appliquent une politique libérale ne valent pas mieux. 

Pour eux il s'agit avant tout de faire plaisir au grand patronat. On leur donne des milliards et en échange ils suppriment des emplois . Quant à la main d'oeuvre issue de l'immigration, elle permet à ce patronat d'utiliser des salariés qui ne peuvent avoir les mêmes exigences que ceux du pays.

Voilà de quoi est aussi indirectement responsable l'extrême gauche qui soutient une immigration de masse.

Mais revenons à notre priorité du moment, c'est à dire savoir comment se comporter face à l'islamisme et aux débordements d'une immigration de masse mal contrôlée.

Il est évident qu'on ne peut plus se contenter d'accueillir des gens sans exiger qu'ils acceptent des règles de notre vivre ensemble. A ce titre , on ne peut plus admettre d'avoir une interprétation de la laïcité qui fasse la part belle au communautarisme.

Une fois encore c'est Elisabeth Badinter qui nous montre l'exemple lorsqu'elle déclare:  "La laïcité, devenue synonyme d’islamophobie, a été abandonnée à Marine Le Pen. Cela, je ne le pardonne pas à la gauche."

Il est temps de se remettre en cause, de comprendre que l'on a agit contre ses propres intérêts en n'adoptant pas la bonne attitude. Il faut admettre que l'on s'est trompé, que nous n'avons pas été assez intransigeants face aux provocations de l'Islam.

Il faut se souvenir qu'après la loi de 1905 entre la séparation de l'Eglise et de l’Etat , il s'est produit de nombreux heurts à travers le pays, et que c'est grâce à un Etat fort que la loi a réussi à s'imposer.

Il serait donc inacceptable qu'un siècle plus tard une autre religion réussisse à affaiblir, puis détruire, un modèle qui a démontré son efficacité. Cela prouverait avant tout que les politiques d'aujourd'hui sont beaucoup plus lâches que leurs aînés,qu'ils ont décidé d'abandonner les quelques derniers pouvoirs qu'ils se doivent de conserver au nom d'une égalité entre chaque citoyen.

Il est aussi indispensable de rendre la raison à Angela Merkel qui met en danger l'Europe toute entière avec ce déferlement d'immigrés. Il est encore plus incompréhensible de voir les réactions, ou non réactions, de certains face aux actes malveillants dont se sont rendus coupables certains d'entre eux. On a connu les allemands moins tolérants il y a peu encore avec le peuple grec, qui lui n'est que la victime d'une autre religion impitoyable, le monde de l'argent. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Laïcité, #Politique, #Europe, #Islamisme

Repost 0

Publié le 24 Janvier 2016

Hier soir, notre ami d'AJE nous offrait les chansons qui avaient le dont de l'irriter quelque peu.

Après lui avoir offert dans ma réponse quelques liens de titres qui m'énerve moi aussi, il m'est revenu d'autres nombreux tubes que je trouve plus ou moins insupportables .

Voici une petite sélection de ces chansons .

Tout d'abord des morceaux qui avec le temps m'énerve moins. Je serai plutôt passé au stade de l'amusement, surtout que les vidéos de l'époque n'étaient pas piquer des hannetons . 

 

Surement le sommet des années 80 au niveau de la médiocrité et du mauvais gout .

(Il s'agit bien du clip officiel).

 

Il n'y a pas à dire, mais les années 80 , c'est vraiment une mine pour les chansons énervantes en ce qui me concerne.

Et les chansons qui viennent me tapent vraiment sur les nerfs, même lorsqu'elles passent à la radio plus de 30 ans après.

Ce truc saccadé, une sorte de rap avant l'heure. Et comme à l'époque on entendait ça partout...Une horreur pour mes cages à miel (GRRRRRRRRRR)

Et celle-là. Jackie Quartz, il est l'heure de se taire.

 Passons à ceux qui étaient aimés par les critiques mais que je n'ai jamais supporté.
Les Rita Mitsuko par exemple. 

 

Bien sur, on aime tous les Stones, mais "Miss You", j'ai beaucoup de mal. Et celle-là m'énerve vraiment...

 

La période Disco a fait des dégâts. Ce morceau est lui aussi une horreur .

Et dire que j'ai connu une fille qui aimait. Bisous M.F

Alors là c'est tout le répertoire de ce groupe qui m'énerve , et la voix du chanteur aussi.

 

Alors eux , leur chat, je l'aurai bien étranglé.

Le genre de truc, une fois c'est sympa. Mais entendre ça chaque fois que tu ouvres la radio, tu sors tes griffes.

 

Cette chanson , c'est le même constat. A consommer avec modération. 

Après je ne supporte plus du tout.

 

Maintenant voici les deux chanteurs dont je dis tant de mal en permanence. Il faut bien que je les inclus.

 

Le pire c'est lui tout de même. J'essaye de m'imaginer 2 heures à un concert de ce chanteur..

Finalement je n'arrive pas à m'imaginer. Trop peur de faire une dépression.

Et dire qu'il y a des gens qui aiment.

Et le bouquet final avec ces deux petits jeunes, surement très sympas, mais alors c'est vraiment au ras des pâquerettes à tous les niveaux. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 21 Janvier 2016

 

Paul Personne et Bertignac en Live!

Pas de grand discours ce soir. Juste de la musique.

Et parcequ'il y a aussi d'excellents guitaristes dans notre pays.

En voici la preuve avec deux vieux potes qui prennent leur pied pour notre plus grand plaisir.

 

Ici avec Veronique Sanson pour une excellente version de "On m'attend là-bas" 

On commence en douceur.....et puis..............

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 20 Janvier 2016

 

"The Danish Girl" de Tom Hooper. Une merveille boudée par les critiques.

L'histoire:

1926 à Copenhague. Einar et Gerda Wegener forment un couple profondément amoureux. Ils sont tous les deux artistes peintres. Einar dessine des paysages et a du succès, alors que Gerda, portraitiste mondaine, a plus de mal à se faire un nom. Mais faute de modèle, elle demande à son mari de poser pour elle en robe de mariée. Soudain Einar caresse l’étoffe. On voit dans ses yeux qu'il est perturbé. 

Et si ces vêtements correspondaient à ce qu'il est au plus profond de lui, une femme ?

J'ai vu ce film hier soir en avant première. 

Au final, deux heures scotché dans mon fauteuil devant un film qui m'a bouleversé de bout en bout. 

Depuis j'ai lu les critiques, et surprise, la majorité d'entre elles, surtout de la part de la presse intello (Le Monde, Libé, Les inrocks, Télérama), ne sont pas emballées par ce film.

Trop lisse , un film à "Oscar" (une critique pour eux), un mélo larmoyant, grand public et académique...., voici quels sont les reproches faits à ce film par ces gens.

Tourné sous la direction du britannique Tom Hooper, à qui l'on doit  "Le Discours d'un Roi", "The danish Girl", c'est avant tout une merveilleuse histoire d'amour entre Einar et Gerda, c'est la dévotion et le sacrifice d'une femme pour celui qui est, et restera à jamais, le grand amour de sa vie.

Cette réalisation jugée trop lisse par certains est en réalité pleine de poésie, de tendresse, et aussi très troublante. 

Et à la place du larmoyant, j'y ai vu de la délicatesse et de l'émotion.

Il faut aussi savoir regarder ce film comme on admire un tableau, c'est surement ce qu'a voulu le réalisateur afin de restituer le mieux possible ce qu'était ce couple d'artistes peintres.

Voilà pourquoi ce film est élégant, subtil, intelligent et bouleversant à l'image de cette magnifique scène sans dialogue où Lili reproduit les gestes d’une prostituée.

Et puis il y a l'interprétation .

Que dire sinon qu'Alicia Vikander et  Eddie Redmayne contribuent pour beaucoup à la réussite du film, qu'ils sont exceptionnels. 

"The Danish Girl" de Tom Hooper. Une merveille boudée par les critiques.

 Tout d'abord Eddie Redmayne est troublant dans sa métamorphose, à tel point que le comédien, déjà auréolé de l'oscar du meilleur acteur pour son rôle dans "Une merveilleuse histoire du temps" en 2015, pourrait à nouveau être récompensé cette année. Mais en ce qui me concerne, j'ai été tout aussi impressionné par le jeu de la magnifique Alicia Vikander  . Celle que j'avais déjà remarqué dans "Agents très spéciaux" et dans "Mémoire de jeunesse" est nominée elle aussi aux "Oscar", mais seulement dans la catégorie de "Meilleure actrice dans un second rôle".

"The Danish Girl" de Tom Hooper. Une merveille boudée par les critiques.

Très surprenant lorsqu'on regarde le film, car le rôle d'Alicia Vikander n'a rien d'un second rôle, vous pouvez me croire.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 19 Janvier 2016

 

L'aigle Glenn Frey s'est envolé.

Mais que se passe-t-il en ce début d'année 2016?

Il ne fait pas bon être une célébrité en ce moment, que ce soit dans le domaine de la musique, de la littérature, du cinéma, il ne se passe pas une journée sans que l'on apprenne le décès de l'un d'entre eux.

Aujourd'hui encore nous avons appris le décès de l'écrivain Michel Tournier ainsi que de celui qui avec Don Henley, était le leader des Eagles, Glenn Frey.

Pour tout le monde les Eagles, c'est avant tout un tube "Hotel California, mais il serait réducteur de réduire ce grand groupe des années 70 à ce titre.

Il y a quelques semaines je vous offrais un petit récapitulatif de la carrière de ce groupe.

Glenn Frey fait ses débuts en accompagnant le rockeur Bob Seger, à qui l'on doit des morceaux comme "Against the Wind", ou encore  "Old Time Rock And Roll".

C'est alors qu'ils accompagnet Linda Ronstadt, que le producteur de la jeune chanteuse   repére le potentiel des musiciens et décide de les prendre sous son aile. 

C'est ainsi que naissent les Eagles.

L'un des premiers succès du groupe est une composition de Glenn Frey et Jackson Browne, un ami de jeunesse du guitariste.

Quelques morceaux composés et chantés par Glenn Frey.

L'une de mes préférées du groupe.

En solo c'est surtout ce morceau, extrait de la bande son du film "Le Flic de Beverly Hills".

Ou encore sur l'un des meilleurs films des années 90, "Thelma et Louise".

Et bien sur, "Hotel California", signé Felder/Henley/Frey, et interprété par Don Henley.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Hommage, #Eagles

Repost 0

Publié le 17 Janvier 2016

Les très bons et bons films de l'année 2015.

Souvenez-vous, il y a quelques temps je vous présentai ma sélection des excellents films de l'année 2015, ceux qui m'avaient le plus impressionné. 

Voici aujourd'hui la liste des autres films qui m'ont plus, les très bons films et les bons films.

Mais avant, j'aimerai vous parler un peu de "Carol", le film qui est sorti cette semaine et dont beaucoup de critiques disent le plus grand bien.

Pour vous faire une idée sur "Carol", voici plusieurs extraits de critiques. Pour ma part, malgré les qualités indéniables du film, je suis plutôt d'accord avec les avis les plus mitigés. 

http://www.premiere.fr/film/Carol/critiques

Voici maintenant ma liste des films de 2015....

Les très bons films.

« A Most Violent Year », de J. C. Chandor. 

http://fatizo.over-blog.com/2015/01/a-most-violent-year-de-j-c-chandor-une-reussite.html

Un excellent film qui nous replonge au tout début des années 80. 

"Birdman"  d'Alejandro Gonzalez Inarritu.

http://fatizo.over-blog.com/2015/03/birdman-un-oscar-pas-vole.html

L'Oscar du meilleur film pour une critique acerbe de la célébrité, de l’ambition démesuré, de l’ego surdimensionné des acteurs qui sont prêts à tout sacrifier pour leur carrière.

"Star Wars VII"  de J.J. Abrams.

http://www.lexpress.fr/culture/cinema/c-est-bien-star-wars-le-reveil-de-la-force-et-autres-questions-resolues_1746045.html

Un grand spectacle pour les éternels ados. 

"Le Pont des Espions"  de Steven Spielberg.

http://www.metronews.fr/culture/faut-il-ou-pas-aller-voir-le-pont-des-espions-le-nouveau-spielberg-avec-tom-hanks/molb!v7zZIV1foaQtw/

Un Spielberg original .

"Strictly Criminal"  de  Scott Cooper

http://www.metronews.fr/culture/strictly-criminal-non-johnny-depp-n-est-pas-encore-fini/mokx!w9JEkTtgwTVTc/

C'est l'histoire de James 'Whitey' Bulger, voyou des années 70. Un film violent et réussi .

"Kingsman : Services secrets" de Matthew Vaughn

http://fatizo.over-blog.com/2015/02/kingsman-services-secrets-un-excellent-film.html

Une excellente parodie du film d'espionnage . Un bijou.

"Love & Mercy, la véritable histoire de Brian Wilson des Beach Boys" de Bill Pohlad.

http://fatizo.over-blog.com/2015/07/love-and-mercy-retour-sur-brian-wilson-le-genie-des-beach-boys.html

Un film que j'ai vraiment beaucoup aimé. Pas loin de mes excellents films.

"Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E" de  Guy Ritchie

http://www.lavoixdunord.fr/culture-loisirs/agents-tres-speciaux-code-uncle-sous-influence-oss-117-ia983b0n3045657

Une très bonne adaptation de la série. On en redemande.

"Nous trois ou rien" de Kheiron

http://fatizo.over-blog.com/2015/11/nous-trois-ou-rien-de-kheiron-une-premiere-heure-exceptionnelle.html

Une première heure exceptionnelle .

"Le Labyrinthe du silence" un film de Giulio Ricciarelli

http://fatizo.over-blog.com/2015/05/le-labyrinthe-du-silence-de-giulio-ricciarelli-pour-en-savoir-plus.html

Parfois le cinéma nous permet de combler nos lacunes historiques, de plus avec talent.

"Le gout des merveilles" d'Eric Besnard.

http://www.leblogducinema.com/critiques/critique-le-gout-des-merveilles-82348/

C'est frais, poétique, tendre. 

"The Big Short : le casse du siècle" d'Adam McKay.

http://www.checkthefilm.com/critiques/the-big-short-le-casse-du-siecle-22410

Une bonne piqûre de rappel sur les vrais responsables de la crise. 

"Un peu, beaucoup, aveuglément" de Clovis Cornillac.

http://fatizo.over-blog.com/2015/05/un-peu-beaucoup-aveuglement-de-clovis-cornillac-une-comedie-intelligente.html

Une comédie sympathique et originale.

"Elser, un héros ordinaire" d'Oliver Hirschbiegel.

http://www.telerama.fr/cinema/films/elser-un-heros-ordinaire,502133.php

Une histoire peu connue sur un homme qui aurait pu changer l'histoire du XXème siècle.

"L'Odeur de la mandarine"  de Gilles Legrand  

http://fatizo.over-blog.com/2015/10/l-odeur-de-la-mandarine-de-gilles-legrand-un-parfum-bien-agreable.html

Une très belle première heure.

"Mémoires de jeunesse" de James Kent.

http://fatizo.over-blog.com/2015/09/memoires-de-jeunesse-de-james-kent-un-bon-film-et-une-grande-actrice.html

Histoire trop méconnue de cette pacifiste anglaise.

Les bons films.

"Le Prodige" de Edward Zwick.

http://www.senscritique.com/film/Le_Prodige/critique/68228766

La vie incroyable du champion d'échec américain, Bobby Fischer .

"Les Cow-boys" Thomas Bidegain

http://www.parismatch.com/Culture/Cinema/Les-Cowboys-la-critique-870271

Un film d'une incroyable actualité, hélas.

"Une histoire de fou" de Robert Guédiguian

http://www.critikat.com/actualite-cine/critique/une-histoire-de-fou.html

Un film qui nous aide à comprendre le drame arménien .

"L'Enquête" de Vincent Garenq 

http://fatizo.over-blog.com/2015/02/l-enquete-de-vincent-garenq-une-reussite.html

Un film sur l'enquête de Denis Robert dans l'affaire Clearstream.

Du bon cinéma français comme on en faisait dans les années 70.

"Les Deux Amis" de Louis Garrel

http://next.liberation.fr/cinema/2015/09/22/garrel-en-triangle-a-mouron_1388262

Imparfait mais original.

"Le Tout Nouveau Testament" de Jaco Van Dormael.

http://fatizo.over-blog.com/2015/09/le-tout-nouveau-testament-de-jaco-van-dormael-un-film-tres-original.html

On peut juste regretter quelques clichés sur la bien-pensance.

"Boomerang" de François Favrat.

http://www.directmatin.fr/cine/2015-09-22/boomerang-la-verite-en-ligne-de-mire-711567

On pense parfois à Chabrol dans ce bon polar français.

"Floride" de Philippe Le Guay

http://www.leparisien.fr/cinema/critiques-cinema/floride-des-acteurs-touchants-12-08-2015-5005937.php

Jean Rochefort est Jean Rochefort. 

"La Loi du Marché" de Stéphane Brizé

http://www.telerama.fr/cinema/films/la-loi-du-marche,500696.php

Une palme d'or surement exagérée. Mais un grand Lindon.

"Nos futurs" de Rémi Bezançon

http://www.avoir-alire.com/nos-futurs-la-critique-du-film

Film inégal mais attachant.

"Sur la ligne" de d’Andréa Sedlackova.

http://fatizo.over-blog.com/2015/08/sur-la-ligne-d-andrea-sedlackova-un-film-tcheque-a-voir.html

Film tchèque sur le dopage qui m'a agréablement surpris .

"Imitation Game" de Morten Tyldum.

http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/culture/article/imitation-game-une-histoire-forte-163602

L'histoire incroyable du mathématicien Alan Turing, qui va réussir à percer l’inviolable systéme de cryptage allemand Enigma. Dommage que la réalisation ne soit pas au niveau.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2016

Pétition: Réclamer la démission de Jean-Louis Bianco à la Présidence de l'Observatoire national de la laïcité.

Il y a quelques jours sur France-Inter, Elisabeth Badinter s'en prenait à cette partie de la gauche qui a abandonné la laïcité.

Voici un article de Marianne qui en dit plus...

http://www.marianne.net/elisabeth-badinter-je-ne-pardonne-pas-gauche-avoir-abandonne-laicite-100231005.html

Suite à cet interview, Nicolas Cadène, le rapporteur général de l'Observatoire, n'a pas tardé à réagir, ce qui a entraîné la démission de 3 membres de cet organisme, dont Jean Glavany.

http://www.marianne.net/les-propos-elisabeth-badinter-dechirent-observatoire-laicite-100239362.html

Enfin, Laurence Marchand-Taillade, présidente de l'Observatoire de la laïcité du Val d'Oise, et Mohamed Sifaoui, président de l'association Onze janvier, lancent un appel à démission de Jean-Louis Bianco, président de l'Observatoire national de la laïcité. Ils lui reprochent de "privilégier les accommodements irraisonnables et le repli communautariste au détriment de l'esprit d'une véritable République laïque".

Voici ce qui lui est reproché.

http://www.marianne.net/agora-jean-louis-bianco-doit-demissionner-observatoire-national-laicite-100239366.html

Alors que nous devons être plus que jamais intransigeant sur la laicité, si vous aussi, vous jugez nécessaire la démission de Mr Bianco, signez cette pétition.

https://www.change.org/p/manuel-valls-m-jl-bianco-doit-démissionner-de-la-présidence-de-l-observatoire-national-de-la-laïcité?recruiter=45051162&utm_source=

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Laïcité, #pétition

Repost 0

Publié le 10 Janvier 2016

 

Ta gueule Siné !

On nous a assez expliqué que pour être Charlie on n'était pas obligé d'adhérer à l'humour de ce journal satirique, qu'on pouvait trouver choquantes certaines de leurs caricatures et aussi être contre certaines de leurs prises de position tout en se revendiquant d'un simple slogan.Car oui,  être Charlie c'est avant tout défendre la liberté d'expression ou la laïcité. C'est bien pour cela qu'il y a tant de français qui n'hésitent à dire "Je suis Charlie", qu'ils soient de droite , de gauche, croyants, athées......

Si c'est bien cela être Charlie, alors Siné est totalement à coté de la plaque lorsqu'il s'en prend à Johnny Halliday qui a été choisi pour participer aux commémorations qui ont eu lieu ce dimanche sur la place de République à Paris. Siné avance comme argument que : «Charb détestait Johnny Hallyday et c'est précisément à lui que nos “autorités“ on fait appel pour pousser la chansonnette en son honneur: quand il y a une connerie à faire, on peut compter sur nos responsables, ils ne la ratent jamais!» «Jusqu'où iront-ils dans l'ignominie? (...) Johnny Hallyday a été gaulliste, ou je-ne-sais-quoi, et toujours avec les gens de droite, dont Sarko. Il n'a rien en commun avec l'esprit de Charlie!».

Premièrement, il faut rappeler à Siné, que lors des événements tragiques du mois de janvier, il n'y a pas que des membres de Charlie Hebdo qui ont été tués.

Secondo, je vais essayer d'utiliser un argument aussi minable que Siné, qui fait référence aux liens de Johnny avec Sarkozy. J'ai juste envie de lui répondre que Charb ne détestait pas autant que cela l'ancien Président, puisqu'il entretenait une liaison avec l'une de ses anciennes Ministre. 

Il y a dans l'attitude de Siné un sectarisme absolument abjecte. Des fanatiques religieux tuent nos compatriotes sur notre sol et il serait interdit à certains d'entre nous de s'indigner, de pleurer, de se souvenir, parcequ'ils ne pensaient pas comme ses amis de Charlie Hebdo.

Je ne suis pas et ne serais jamais un grand admirateur de Johnny Hallyday, mais accordons lui le droit d'éprouver de la peine, de l'indignation, le droit de se souvenir aussi, lorsque des compatriotes voient leur sang couler sur le sol de France.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #terrorisme

Repost 0

Publié le 8 Janvier 2016

 

"The Black Crowes": Deux premiers albums qui ont marqué les années 90.

Originaire d'Atlanta, le groupe des  "Black Crowes"  sort son premier album studio, "Shake Your Money Maker" en 1990. Cette même année, il est désigné par les lecteurs de Rolling Stone  comme  "Meilleur nouveau groupe américain" .

On est ici dans le bon, ou plutôt le très bon, rock sudiste. Les Allman Brothers, Lynyrd Skynyrd, mais aussi Led Zep ou les Stones, les influences ont merveilleusement été assimilées.    

Après un premier album aussi remarquable, la pression était forte .

Et bien le second album du groupe qui est sorti en 1992 est d’une richesse impressionnante. Il est au moins aussi bon que le précédent, sans tomber dans la redite.Il réussit l'exploit de marier le hard-rock,le blues-rock,le  southern-rock et la soul.

A consommer sans modération. L'un des meilleurs albums des années 90!

 

On termine avec un invité spécial, Jimmy Page qui a accompagné le groupe lors de deux soirées mémorables en 1999..

De cette collaboration est parue un double album live : Live At The Greek, un concert donné deux soirs de suite lors du mois d'octobre 1999 où ils jouèrent des chansons de Led Zeppelin et des classiques de blues et de rock. Le CD est publié par TVT Records le 4 juillet 2000.

A cause de problèmes contractuels avec leur compagnie, les Black Crowes n'ont pu enregistré aucune de leurs propres chansons interprétées lors de ces soirées.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock

Repost 0