Publié le 29 Avril 2013

                                               

Mais quel est donc cette habitude française de passer son temps à dire du mal de soi tout en trouvant merveilleux tout ce qui se passe au delà de nos frontières .

Hier c'était le modèle américain ou anglais, puis le miracle espagnol, et aujourd'hui le magnifique modèle allemand .

Et pendant ce temps là , la France est un pays en retard sur tout, et les français possèdent tous les défauts de la terre. Il est peut-être temps de rééquilibrer les choses et de s'en prendre à ceux qui passent leur temps à dénigrer ce qui se passe chez nous, à faire de l'anti-France primaire .

La dernière en date serait que les français sont des paresseux .

Et les journalistes du Point qui ne font que reprendre ce que disaient déjà dans les années 30 les opposants au Front Populaire qui parlaient de "Ministère de la paresse", en citant le sous-secrétaire d'État aux sports et aux loisirs incarné par Léo Lagrange ne sont-ils pas paresseux ?

Un Leo Lagrange qui n'hésita pas à la déclaration de la guerre en 1939, à rejoindre volontairement le commandement militaire, avant d'être tué le 9 juin 1940 à Évergnicourt d'un éclat d'obus.

Voilà ce que faisait les paresseux de l'époque, pendant que ceux qui crachaient sur la France et préféraient Hitler au Front Populaire ne mirent pas longtemps à collaborer avec l'ennemi envahisseur .

Et les "français paresseux" d'aujourd'hui ne quittent pas la France pour échapper à l'impôt, et par conséquent ils ne sont pas défendus par "Le Point" comme le sont les déserteurs fiscaux .

Les journalistes devraient pourtant se souvenir que la presse française vit en partie des français qui acceptent de payer leurs impôts, paresseux ou pas .

Faites attention petits journalistes collaborateurs des déserteurs fiscaux, des modèles étrangers qui ne pensent qu'à réduire les droits des salariés et des chômeurs, un jour viendra ou vos insultes envers le peuple français vous reviendront en pleine figure .

Les français seraient des paresseux !

C'est surtout de vouloir conserver ses acquis sociaux qui est assimilé à de la paresse pour ces gens là . Car pour eux le modèle idéal n'est-il pas de mettre les ouvriers dans des camps et de les faire travailler gratuitement ?

Ce serait encore plus d'argent pour les actionnaires de grands groupes qui font vivre Le Point avec la publicité .

Les français seraient des paresseux!

Ils parlent sûrement de ces français qui construisent leurs maisons entre potes, y passant une grande partie de leurs week-end et de leurs congés payés .

Ils parlent aussi de ces français qui pour arrondir les fins de mois font un peu de black de temps à autre .

Ils parlent aussi de ces français qui pour se chauffer vont dans les bois le samedi afin de préparer leur chauffage pour l'hiver . Ils parlent aussi de ces français qui ont un jardin afin d'avoir des légumes frais .

Ils parlent aussi de ces étudiants qui pour se payer leurs études ont un petit boulot à coté .

Etc..... Comme on le voit, nos compatriotes sont vraiment de gros paresseux qui ne pensent qu'à une chose, s'installer dan leur canapé pour lire les déclinologues du Point .

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Le Point, #journalisme, #anti-france

Repost 0

Publié le 28 Avril 2013

                                         

Françoise Dorléac est née le 21 mars 1942 à Paris. Sa sœur n'est autre que Catherine Deneuve qui est née le 22 octobre 1943 à Paris.Elles ont deux autres soeurs, Danièle et Sylvie .Son père François Dorléac est comédien, sa mère Renée Simonot est pensionnaire au théâtre de l’Odéon. Jeune fille rebelle et élève indisciplinée, elle est renvoyée du lycée.

Elle rentre au Conservatoire d'art dramatique de 1957 à 1961. Elle fait ses véritables débuts au cinéma dans le film « Le loup dans la bergerie » en 1959 de Hervé Bromberger après avoir tourné dans un court métrage.

Parallèlement Françoise Dorléac continue de jouer au théâtre où elle interprète « Gigi » de Colette, « Noix de coco » de Marcel Achard en 1960. L’année suivante, elle joue dans « Le mariage forcé » et L’école des maris » de Molière . Au cinéma on la retrouve dans « Ce soir ou Jamais » (1960) de Michel Deville, « La fille aux yeux d’or » (1960) ou « Tout l’or du monde » (1961) de René Clair, avec Bourvil .

                                    

En 1962, elle interprète le rôle de Nathalie Cartier dans « Arsène Lupin contre Arsène Lupin » de Edouard Molinaro, aux côtés de Jean-Pierre Cassel puis enchaîne avec « La Gamberge » de Norbert Carbonnaux .

Mais c'est en 1963 qu'elle accède au statut de vedette quand Philippe de Broca l'engage pour tourner avec Jean-Paul Belmondo dans le film d'aventures "L'homme de Rio". Ce film obtiendra un grand succès .

Elle enchaînera aussitôt avec La Peau douce de François Truffaut, film qui finit d’assoir sa notoriété.

.

Elle enchaine en 1964 avec « La chasse à l’homme » d' Edouard Molinaro, ou elle retrouve Belmondo .

En 1965 , elle est dirigée par Roman Polanski dans "Cul de sac" . Il s'agit de son premier rôle en anglais . Elle succède ainsi à sa soeur Catherine Deneuve, qui venait de tourner " Répulsion" sous les ordres du même réalisateur . 

                         

 

1965 sera une année très productive pour elle sur le plan internationale, puisqu'elle tournera également lors de cette année « Gengis Khan » d'Henry Levin avec Omar Sharif et James Mason, mais aussi « Passeport pour l’oubli » de Val Guest, avec David Niven.

La consécration arrive avec « Les demoiselles de Rochefort » de Jacques Demy , film dans lequel elle incarne la sœur jumelle de sa sœur, Catherine Deneuve. Le film bénéficie d’une distribution internationale : Georges Chakiris et Gene Kelly cotoient Michel Piccoli et Danielle Darrieux. Le film connaît le succès lors de sa sortie au cinéma en 1967.

« Un cerveau d’un milliard de dollars » de Ken Russel sera son dernier film. Dans ce film d’espionnage, Françoise Dorléac a pour partenaire Michael Caine et Karl Malden.

Le 26 juin 1967, Françoise Dorléac quitte Saint-Tropez en voiture direction l’aéroport de Nice côte d’Azur, où elle doit prendre un avion. Mais l’actrice est en retard . Sa voiture percute un poteau électrique avant de prendre feu. Françoise Dorléac meurt à l'âge de 25 ans.

                                           

Ses films :

* 1959 : Les Loups dans la bergerie d'Hervé Bromberger

* 1960 : Ce soir ou jamais de Michel Deville

* 1960 : Les Portes claquent de Michel Fermaud et Jacques Poitrenaud

* 1961 : La Fille aux yeux d'or de Jean-Gabriel Albicocco

* 1961 : Tout l'or du monde de René Clair

* 1962 : Arsène Lupin contre Arsène Lupin d'Édouard Molinaro

* 1962 : La Gamberge de Norbert Carbonnaux

* 1964 : L'Homme de Rio de Philippe de Broca

* 1964 : La Peau douce de François Truffaut

* 1964 : La Chasse à l'homme d'Édouard Molinaro

* 1964 : La Ronde de Roger Vadim

* 1965 : Cul-de-sac de Roman Polanski

* 1965 : gengis khan d'Henry Levin

* 1965 : Passeport pour l'oubli de Val Guest

* 1966 : Les Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy

* 1967 : Un cerveau d'un million de dollars de Ken Russell

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma, #classique, #Françoise Dorléac

Repost 0

Publié le 23 Avril 2013

Après Alvin Lee, le leader des "Ten Years After", qui nous quittait le mois dernier c'est l'un des autres grands héros du festival de Woodstock qui est décédé d'une crise cardiaque ce lundi à l'age de 72 ans .

C'est seul à la guitare, et devant plusieurs centaines de milliers de spectateurs, que Richie Havens ouvrit le plus grand festival de l'histoire du rock par un concert mémorable de 3 heures .

«Je ne pourrai jamais me lasser de parler de ce qui s'est passé ce jour-là», expliquait-il.

C'est notamment avec "Freedom", adaptation d'un ancien gospel, qu'il enflamme la foule de Woodstock. Ce morceau deviendra un symbole pour la génération pacifiste, toutes races confondues.

 

Richie Havens c'était une voix rauque reconnaissable entre 1000, et un jeu de guitare qui faisait également sa particularité . Richie Havens aimait reprendre les morceaux des plus grands (Dylan, Who, Beatles, etc...)

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock, #Richie Havens, #Hommage

Repost 0

Publié le 21 Avril 2013

Depuis que la gauche est revenu au pouvoir la violence est plus présente que jamais dans notre pays .

On disait que Sarkozy avait échoué sur le plan de la sécurité, mais ce dont on peut être certain c'est qu'avec lui cette nouvelle clique qui sévit depuis quelques mois n'aurait jamais osé se comporter de la sorte s'il avait été réélu .

Pourquoi une telle certitude ?

Et bien tout simplement parce que cette nouvelle bande qui cherche à mettre la pagaille dans le pays appartient au clan de l'ancien Président . Prenons pas exemple la cas d'Henry Guaino, il est édifiant. Combien de pertes de contrôles face aux journalistes, combien de déclarations intempestives, depuis le moi de mai dernier de la part de l'ancien conseiller de Sarkozy ?

A le voir, on a le sentiment qu'il est dans l'aigreur permanente, qu'il n'a toujours pas digéré et accepté la défaite de son maître .

Il y a le cas Wauquiez, celui qui se dit de "droite sociale", et qui ose dire de ceux qui sont le plus dans la misère qu'ils sont le cancer de ce pays . Si c'est cela la droite sociale ....

Mais le Wauquiez ne s'arrête plus, à l'occasion du débat sur le mariage pour tous le Maire du Puy-en-Velay a osé se servir de l'attentat de Boston, en déclarant :"Aujourd'hui, on est tous des marathoniens de Boston" , ajoutant "Je demande qu'il y ait un changement dans l'ordre du jour à l'Assemblée nationale", afin de reporter le débat à l'Assemblée sur le projet de loi Taubira .

Utiliser le sang des victimes de l'attentat de Boston dans le débat sur le mariage pour tous, il fallait l'oser, Wauquiez l'a fait .

Et que dire de Copé, le chef d'un parti qui se comporte en chef de bande, qui fait semblant d'organiser un vote mais qui prévoit tout à l'avance afin qu'il en soit le grand vainqueur .

Que penser également de ce qui s'est passé à l'Assemblée Nationale cette semaine?

Des députés UMP et leur chef en personne, Christian Jacob, qui pour quelques moqueries, très fréquentes à l'Assemblée, ont perdu leur calme et ont distribué quelques coups de poings .

Et dans cette bande qui semble avoir perdu une partie de la raison, ou qui plutôt n'a toujours pas digéré la défaite, et bien même les femmes s'y mettent .

Dès le lendemain de l'élection de François Hollande la Maire d'Aix en Provence trouvait le nouveau Président illégitime, elle déclarait :« Même si François Hollande est proclamé président de la République, je ne pense pas qu’il soit légitime parce qu’il arrive après un combat antidémocratique comme on n’en a jamais vu dans notre pays. Par voie de conséquence, je ne me sens pas liée par ce président de la République, que je considère illégitime. »

Mais que dire de l'hystérie provoquée par le mariage pour tous et de son trio féminin en tête .

De cette Frigide Barjot qui promet du sang à Hollande, de Boutin qui multiplie les déclarations et les Tweets ravageurs, de Bourges qui parle de "printemps français".

Jusqu'ou iront-ils ? On est en droit de se poser la question surtout après avoir visionné cette vidéo . De mieux en mieux, un député qui s'en prend aux forces de l'ordre .

La racaille est partout, elle insulte le Président, le menace, défile dans la rue en promettant le sang, et nouveauté, agresse les forces de l'ordre .

Que dirait ceux qui se comportent ainsi si c'était la gauche à sa place ? Et bien ils ne se généraient pas pour l'accuser de tous les maux. De manquer de respect envers le Président, de chercher à mettre le pays dans le chaos, pire de ne pas aimer la France .

Et si un député de gauche s'en prenait aux forces de l'ordre, on dirait qu'il n'est qu'un héritier de ces soixante huitards qui ne respectaient rien, et surtout pas la police, qui ne pensaient qu'à instaurer la chienlit . Et le couplet sur le laxisme, et l'exemple pour la jeunesse en plein désarroi .

Mais de tout cela il n'en est pas question lorsque toute cette pagaille est le fait de la droite la plus violente et la plus folle.

Sarkozy nous avait promis de nous débarrasser de la racaille dans les banlieues, et non seulement il a échoué lamentablement sur ce dossier, mais bien plus grave, il a réussi l'exploit que désormais elle soit une composante forte parmi ceux qui l'ont amené au pouvoir .

Et si lui ...?

La suite des affaires qui le rattrapent depuis quelques semaines nous éclaireront peut-être bientôt sur ce sujet ?

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 16 Avril 2013

 

                                           images--12--copie-2.jpg
Après l'affaire Cahuzac qui aura été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase en ce qui me concerne, je me suis un temps interrogé sur la nécessité d'aller manifester le 5 mai .
Toutefois dès le début il y avait quelques petits détails qui me dérangeaient sur l'intérêt d'une telle démarche  . 
 Tout d'abord défiler derrière Mélenchon m'aurai donné le sentiment de cautionner ses écarts de langage et une certaine forme de violence que je réprouve .
Car si je peux comprendre la colère et le langage fleuri, voir plus, chez le militant de base et dans la population, je les méprise dès qu'elles viennent d'un politique .
En effet, ne sont-ils pas là pour nous guider, pour canaliser notre colère et la transformer en force positive, pour nous élever tout simplement ?
D'ailleurs si j'ai tant détester Sarkozy tout au long de sa vie politique c'est en grande partie pour son inculture, son arrogance, sa vulgarité et sa violence permanente .
Alors participer à une manif organisée par quelqu'un qui utilise parfois les mêmes méthodes ce n'est pas pour moi .
Et comme pour couronner le tout, j'ai appris que les Barjot and co avaient décidé eux aussi de manifester ce 5 mai, j'ai aujourd'hui acquis la certitude qu'il y aura bien mieux à faire en ce dimanche de printemps .
Au-delà du fait bien entendu, qu'il est totalement inimaginable pour moi de me mêler à cette foule de la droite la plus hystérique, il me serait tout aussi insupportable d'être comptabiliser dans un nombre de manifestants ou je serais inclus avec ces gens .
Car ne nous leurrons pas, sachant que nous possédons des médias d'une bêtise ou (et) d'une malhonnêteté totale, on peut déjà être sur qu'ils ne vont pas se gêner pour additionner  les participants de la manif Mélenchon avec ceux qui auront défilé quelques kilomètres plus loin pour des raisons totalement différentes . 
Les médias n'y verront qu'une seule chose, le nombre,et plus gros il sera, plus il y aura d'opposants au gouvernement. Voilà l'analyse qui sera faite par nos brillants spécialistes .
Mais à aucun moment ils ne vous diront que la haine entre ces deux groupes de manifestants est encore bien plus forte que celle qu'ils portent contre le gouvernement .   
Vous verrez le soir au JT, le lendemain à la Une des journaux, des chiffres , encore des chiffres, additionnant la gauche de la gauche avec la droite de la droite, et tout cela dans le seul but de nous informer .
Belle escroquerie intellectuelle en préparation dans le seul but de manipuler l'opinion une fois de plus .
Alors que l'on dénature les raisons véritables pour lesquelles j'aurai manifesté au profit d'un seul bilan comptable, très peu pour moi .
Et tant que ce seront des politiques, souvent bien plus dangereux que ceux en place, qui organiseront ces manifestations, je m'abstiendrai de ces cortèges qui ne font qu'alimenter le cirque médiatico-politique pour un résultat totalement inefficace .

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 15 Avril 2013

             v93460k6rtj3ome6rt5apjv1719vc.jpg

Nous sommes nombreux à nous être félicité du travail de Médiapart dans l'affaire Cahuzac tout en regrettant que leurs petits camarades du monde des médias aient préféré se ranger du coté du Ministre au début de cette affaire .
Beaucoup d'entre nous se sont également inquiétés du fait que l'investigation avait une place de plus en plus réduite dans le journalisme d'aujourd'hui .
Alors quel bonheur de voir Le Point se mettre au niveau de Médiapart en nous apprenant qu l'une des plus grandes Stars du moment a fait de la prison .
A dire vrai la Star en question se révèle être une bimbo de la télé-réalité, et du coup le scoop du Point nous fait plus penser à du Voici qu'à du Médiapart .
Mais pour enquêter sur les puissants et dénoncer leurs dérives il faut un certain courage, et surtout il ne faut pas cautionner leurs pratiques à longueur d'année comme le fait Le Point .
Car lorsqu'on défend les riches qui sont contre le fait de payer plus d'impôts, même en temps de crise, on peut avoir mauvaise conscience à chercher ceux qui fraudent le fisc, alors il est plus aisé de taper sur une jeune fille sans intérêt .
On n'est pas dans "cachez ce sein que je ne saurais voir", mais plutôt "Montrons ces seins qui cachent ce que nous refusons de montrer"  .
Et puis est-ce à un média tel que Le Point de traiter d'un tel sujet ?
Lorsqu'on voit que Le Nouvel Obs fait sa Une sur un bouquin entre un cochon et une soit-disant "belle", ou que L'Express en fait des tonnes avec les confessions pas toujours très élégantes de Johnny, on peut penser que Le Point se met au niveau de ses concurrents .
Mais une chose et sure, en passant son temps à chercher lequel sera le plus proche du caniveau, ces médias ne cherchent pas à élever le débat . 
Ce sont pourtant les mêmes qui se plaignent continuellement du désintéressement des français pour la politique, les mêmes qui se plaignent d'une classe politique de moins en moins cultivé . 
Finalement ne serait-il pas à leur image ?
D'ailleurs, ne vivent-ils pas dans le même univers ?
P.S
Pour info Nabilla nie avoir fait de la prison . Elle a déclaré : "Tout cela n'a aucun sens ! Je ne sais pas d'où viennent ces informations, je n'ai jamais fait de prison ! Je vais attaquer en diffamation Le Point. J'ai simplement été témoin dans une affaire".
Mais ne doutons pas un instant que Le Point va mettre tout en oeuvre pour faire éclater la vérité dans cette affaire .
Plenel a enfin de la concurrence !
 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 13 Avril 2013

 

                                     telechargement--1-.jpg

Trop facile, vous allez me répondre !

Les 3 B. , ce sont ces géants de la chanson française: Brel , Brassens et Barbara .

Et bien non,vous avez tout faux , les 3 B en 2013 se nomment Barjot, Bourges et Boutin , et leur talent se limite à faire des déclarations de plus en plus violentes .

"Chez ces gens là" Monsieur on ne pense pas, non on prie !

Tout d'abord il y a l'ainée, même qu'on dit qu'elle a eu un poste trop rémunéré, alors on lui a supprimé, et depuis elle est en colère . Et elle s'appelle ...

Christine Boutin, on dit que pour elle "Le Temps Ne Fait Rien A L' Affaire", la preuve invitée de l'émission "PolitiqueS" de Serge Moati  ,elle a déclaré que l'adoption du projet de loi favorable au mariage gay allait instaurer un État totalitaire.

Sur Twitter, elle évoque l'étoile, en référence à l'étoile jaune que portait les juifs lors de la Seconde Guerre Mondiale.

Et puis il y a Frigide la Barjot , pour elle ce qui compte c'est "Si La Photo Est Bonne"; because elle adore les médias. Et bien la Barjot elle a  promis du «sang» et de la «violence» au gouvernement. 

"Au suivant".... , qui en l'occurrence est une suivante ....

...Il s'agit de Béatrice Bourges, qui revendique le terme de "Printemps français". Elle trouve Barjot trop bisounours .

Ca situe le personnage !

Mais les Bourges on connaît, plus ca devient vieux, plus ca devient ....

Ce trio se moque que vous vous disiez "Ma Plus Belle Histoire D'Amour " c'est avec quelqu'un du même sexe que moi .

Pour ce trio qui n'a rien d'une Jolie Fleur, mais tout d'Une Peau D'Vache, "Quand on n'a que l'amour", ce doit être entre un homme et une femme .

Jamais je ne voudrais être l'ombre de leur ombre , ni même l'ombre de leur chien,  dans leurs manifs et leurs déclarations de plus en plus violentes qui font qu'elles ont de plus en plus "mauvaise réputation" .

Un dernier message pour ces pseudo-catholiques .

Dis Jésus

"Dis quand reviendras-tu" 

Leur botter le c..

aux "bigotes " 

A moins qu'il soit déjà intervenu pour filer un croche-patte ....

telechargement-copie-7.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 12 Avril 2013

 

Je traverse la ville dont je n’attends plus rien
Au milieu d’êtres humains toujours renouvelés
Je le connais par coeur, ce métro aérien ;
Il s’écoule des jours sans que je puisse parler.

Oh ! ces après-midi, revenant du chômage
Repensant au loyer, méditation morose,
On a beau ne pas vivre, on prend quand même de l’âge
Et rien ne change à rien, ni l’été, ni les choses.

Au bout de quelques mois on passe en fin de droits
Et l’automne revient, lent comme une gangrène ;
L’argent devient la seule idée, la seule loi,
On est vraiment tout seul. Et on traîne, et on traîne…

Les autres continuent leur danse existentielle,
Vous êtes protégés par un mur transparent ;
L’hiver est revenu. Leur vie semble réelle.
Peut-être, quelque part, l’avenir vous attend.

Les moments immobiles que l’on vit presque en fraude
Et les petites morts, petits autodafés ;
C’était sur les deux heures et la ville était chaude,
Les bustiers fourmillaient aux terrasses des cafés

Et tout s’organisait pour la reproduction :
Comportements humains, jeux de dents, rires forcés
L’impossibilité permanente de l’action
Morceaux de vie qu’on rêve, bientôt désamorcés.

Les humains s’agitaient dans les murs de la ville :
Flots sur le boulevard, téléphones portatifs ;
Inquiétude sur la ligne, jeux de regards hostiles :
Tout fonctionne, tout tourne, et j’ai les nerfs à vif.

Michel Houellebecq – Le Sens du combat (1996)

 

 

Men walkin' 'long the railroad tracks

 Des hommes qui marchent le long des voies de chemin de fer

Goin' someplace there's no goin' back
Allant quelquepart, un lieu sans retour
Highway patrol choppers comin' up over the ridge
Les hélicoptères de la police des autoroutes surgissent au-dessus de la crête
Hot soup on a campfire under the bridge
Une soupe chaude dans un feu de camp sous le pont
Shelter line stretchin' round the corner
Une ligne de refuge se déroule autour du coin
Welcome to the new world order
Binevenue dans le nouvel ordre mondial
Families sleepin' in their cars in the southwest
Des familles dormant dans leur voiture dans le sud-ouest
No home no job no peace no rest
Pas de maison, pas de boulot, pas de paix, pas de repos

The highway is alive tonight
L'autoroute est vivante ce soir
But nobody's kiddin' nobody about where it goes
Mais personne ne charie personne a propos d'où il va
I'm sittin' down here in the campfire light
Je suis assis ici dans la lumière du feu de camp
Searchin' for the ghost of Tom Joad
Cherchant après le fantôme de Tom Joad

He pulls prayer book out of his sleeping bag
Il retire le livre de prières de son sac de couchage
Preacher lights up a butt and takes a drag
Le prêcheur allume un mégot et prends une bouffée
Waitin' for when the last shall be first and the first shall be last
Attendant après le moment où les derniers seront les premiers et les premiers les derniers
In a cardboard box 'neath the underpass
Dans un carton dans le passage souterrain
Got a one-way ticket to the promised land
Tu as un ticket sans retour pour la terre promise
You got a hole in your belly and gun in your hand
Tu as un trou dans le ventre et un flingue dans ta main
Sleeping on a pillow of solid rock
Dormant sur un oreiller de rocher dur
Bathin' in the city aqueduct
Te baignant dans l'aqueduc de la ville

The highway is alive tonight
L'autoroute est vivante ce soir
But where it's headed everybody knows
Mais où ca mène, tout le monde sait
I'm sittin' down here in the campfire light
Je suis assis ici dans la lumière du feu de camp
Waitin' on the ghost of Tom Joad
Cherchant après le fantôme de Tom Joad

Now Tom said "Mom, wherever there's a cop beatin' a guy
Maintenant Tom as dit "Maman, partout où il y a un flic qui tabasse un gars
Wherever a hungry newborn baby cries
Partout où un nouveau-né affamé pleure
Where there's a fight 'gainst the blood and hatred in the air
Où il y a un combat contre le sang et de la haine dans l'air
Look for me Mom I'll be there
Cherche après moi, Maman je serai là
Wherever there's somebody fightin' for a place to stand
Partout où il y a quelqu'un qui se bat pour un endroit où vivre
Or decent job or a helpin' hand
Ou un boulot decent ou une main tendue
Wherever somebody's strugglin' to be free
Partout où quelqu'un se bat pour être libre
Look in their eyes Mom you'll see me. "
Regarde dans ses yeux, Maman tu me verras"

The highway is alive tonight
L'autoroute est vivante ce soir
But nobody's kiddin' nobody about where it goes
Mais personne ne charie personne a propos d'où il va
I'm sittin' downhere in the campfire light
Je suis assis ici dans la lumière du feu de camp
With the ghost of old Tom Joad
Avec le fantôme du vieux Tom Joad

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 7 Avril 2013

                                        telechargement-copie-6.jpg

Que restera-t-il de l'affaire Cahuzac? 

Qui savait et qui ne savait pas ?

Est-ce que l'on va apprendre que d'autres politiques ont des comportements similaires?

A cette dernière question, il semblerait qu'au travers de petites phrases lâchées ici ou là ces derniers jours la réponse soit positive .

Mais avant le grand débalage qui risque de se produire dans les semaines à venir on peut déjà tirer quelques conclusions .

Tout d'abord pourquoi Médiapart s'est retrouvé si isolé dans cette affaire, allant jusqu'à se faire critiquer par un grand nombre de ses confrères ?

Il n'est pas besoin de réfléchir bien longtemps pour comprendre .

Le crime principal du site d'Edwy Plenel est d'avoir secoué un système médiatico-politico-financier qui mène et manipule l'opinion publique .

Ce système n'a qu'un seul Dieu, la mondialisation, et en s'attaquant à Cahuzac le Ministre préféré des médias, des libéraux et même de la droite , Médiapart a ébranlé ce monde de connivence qui ne fait qu'intoxiquer nos cerveaux avec son discours bien huilé .

Ce discours consiste à nous faire croire que l'on ne peut rien contre les paradis fiscaux, que les banques et les multinationales ont un pouvoir supérieur aux politiques, que les politiques malhonnêtes sont une exception,que l'on ne peut rien face à la mondialisation .....

Oh bien sur, on nous a laissé croire au début de la crise financière actuelle que l'on allait réorganisé le système. Souvenez-vous par exemple de ce formidable G20 ou l'on avait décidé de s'en prendre aux paradis fiscaux .

Nous sommes tous juges des décisions prises et des résultats obtenus.

Un vaste enfumage .

A l'échelle nationale ce n'est guère mieux, hier Gandrange pour la droite,aujourd'hui  Florange pour la gauche. On fait de belles promesses et puis après lorsque tout tombe à l'eau, et bien le cirque médiatique nous dit que le politique ne peut rien, que l'on est dans la mondialisation et qu'il n'y a rien à faire contre çà .

Et lorsqu'un Montebourg essaye de trouver une solution, on nous dit qu'elle est inapplicable, qu'il fait du populisme.

5 millions de chômeurs et on ne pourrait rien contre la mondialisation ?

Mais pourquoi restent-ils tous les bras ballants face à ce constat catastrophique ? Plus grave encore, pourquoi nous disent-ils qu'il n'y a pas de meilleur modèle?

Vous vous rendez compte, un système conduit à la destruction de l'emploie et ils nous disent tous, politiques et médias, que c'est le meilleur .

Mais ce qu'ils oublient surtout de nous dirent,que c'est pour les Cahuzac de droite et de gauche, mais aussi les médias, tous au service de l'argent et des lobbies, que c'est le meilleur modèle . 

L'affaire Cahuzac nous aura au moins éclairé sur le fait que les politiques ne peuvent réformer un système auquel ils appartiennent de la pire des manières .

En effet si les politiques possèdent de l'argent dans les paradis fiscaux ils ne peuvent agir contre ceux-ci . Et si Cahuzac s'est vendu aux laboratoires pharmaceutiques, d'autres doivent servir les intérêts de grands groupes ou de banques. Il est alors hors de question pour eux de légiférer contre ces gens .

On aura aussi compris pourquoi les médias soutiennent un Cahuzac le plus longtemps possible, puisqu'eux aussi sont aux mains de grands groupes impliqués dans ce monde mondialisé .

Nous n'irons pas jusqu'à remercier Cahuzac de nous avoir donné la lumière.  Mais si le scandale qui s'apprète à exploser lorsque d'autres personnalités politiques vont tomber peut faire prendre conscience aux électeurs qu'il leur faudra redoubler de vigilance à l'avenir, c'est déjà ça .

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 5 Avril 2013

La musique adoucit les moeurs dit-on . Si tel est le cas le moment n'a jamais été aussi bien choisi pour en écouter .

Tout d'abord, rendons hommage à Alvin Lee disparu le 6 mars dernier .

Avin Lee était le guitariste de Ten Years After, groupe de rock britannique fondé en 1966.

Le groupe s'est notamment rendu célèbre lors d'une prestation mémorable lors du festival de Woodstock en 1969 . En voici un extrait ....


 

Séquence anniversaire avec Alain Chanfort, qui a fété ses 64 ans le 2 mars dernier . Il a débuté dans les années 70 avec des chansons légères, période ou il travaillera également avec Claude François  .

1977 marque un tournant dans sa carrière . C'est à cette période qu'il sort Manureva, chanson écrite avec Gainsboug . Suivrons des titres comme Géant, Chasseur d'ivoire ,La Fièvre dans le sang, Bambou, Paradis...

Voici "Le temps qui court" et "Manureva" .

Dans les nouveautés du mois on retiendra Dido avec son nouvel album "Girl Who Got Away" .

Voici le titre "No freedom" . 

Old Sock, c'est le titre du dernier Eric Clapton .  Au menu, des reprises d’autres artistes, mais aussi deux titres inédits, Every Little et Gotta Get Over. Le guitariste y revisite des chansons qui l’ont marqué au cours de sa vie, pendant son enfance ou très récemment. Il s’attaque ainsi à un spectre musical très large, allant du blues-rock (Gary Moore, Leadbelly) au reggae (Peter Tosh), en passant par le jazz (George et Ira Gershwin).

 Voici "Gotta get over" .


 

Zoom est le 9ème album solo de Rachid Taha. Celui qui a débuté dans les années 90 avec le groupe Carte de Séjour a enregistré ce disque entre Paris et les studios Real World en Angleterre . Zoom a reçu de nombreuses et prestigieuses contributions dont celle de l’ancien Clash Mick Jones, de Brian Eno, de Rodolphe Burger, de la chanteuse de Raï Cheba Fadela, et de Jeanne Added pour une reprise en duo mêlant anglais et arabe de Now Or Never, standard d’Elvis Presley lui-même adapté du célèbre O Sole Mio. 

Il y a 30 ans sortait le premier album du groupe de rock progressif "Marillion" ,  "Script for a Jester's Tear" .Voici le morceau qui donne son titre à l'album . 


 

En mars 1973 sortait "The Dark Side of the Moon", album mythique des Pink Floyds .Il est souvent considéré comme leur album le plus abouti. Il aborde des thèmes modernes et universels, comme le travail, l'argent, la vieillesse, la guerre, la folie et la mort.

Voici le célèbre "Money" et "The Great Gig in the Sky" .

On termine avec un autre groupe très célèbre , les Beach Boys . Le 25 mars 1963 sortait l'album "Surfin' U.S.A.". La chanson du même nom sera le premier grand succès du groupe.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0