Publié le 27 Août 2014

      téléchargement 

D'après un sondage de l'institut 0doxa paru mercredi 27 août dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France", 63% des Français souhaitent une dissolution de l'Assemblée Nationale.

Très bien , on se débarrasse de la politique appliquée par le PS mais on fait quoi à la place?

Si c'est l'UMP qui remporte les législatives comme il est fort probable que cela se produise on connait déjà les grandes lignes du programme, tout du moins si l'on en croit les leaders de ce parti.

Pour eux ce n'est pas 50 milliards d'euros d'économie sur la dépense publique mais 130.

Bonjour l'austérité.

Pour eux c'est la fin des 35 heures et la retraite à 65 ans.

Ils sont tout de même bizarre nos compatriotes. Il reproche à ce pouvoir de ne pas réussir à faire baisser la courbe du chômage, de ne pas nous sortir de la crise, mais ils s’apprêtent à remettre au pouvoir de gens qui vont appliquer la même politique et avec encore plus d'intensité.

D'ailleurs si à l'UMP on réclame à cor et à cri la dissolution, c'est avant tout pour ne pas l'obtenir, car qui peut croire un instant qu'ils veulent réellement du pouvoir en ce moment?

En effet ce parti est dans une bataille des chefs permanente depuis maintenant plus de deux ans, il est totalement incapable de former une équipe et encore moins de se trouver un leader sans que cela ne provoque une bagarre générale.

Pour comprendre à quel point ce parti ne se sent pas encore prêt à gouverner, il suffit de voir quelle condition il exige pour revenir aux affaires: que François Hollande parte aussi.

Que ce soit  l’ancien président de l’Assemblée Nationale Bernard Accoyer, Xavier Bertrand, ou encore ici  François Fillon, toute cohabitation est exclue:  «le retour au peuple est toujours la solution pour résoudre une crise politique» «La France a besoin de changements profonds et rapides, la France a besoin d’une révolution culturelle, la France a besoin d’une véritable union nationale pour le progrès et la croissance ! Seule l’élection présidentielle peut en être le catalyseur. Pas les intrigues et les manœuvres inhérentes à la cohabitation» .

On a le sentiment en lisant ces réactions que les ténors de l'UMP se disent "Demandons l'impossible pour obliger Hollande et sa clique à rester jusqu’en 2017".

La droite sait bien que si des Législatives étaient organisées dans les mois qui viennent elle les remporterait haut la main. Elle sait aussi qu'Hollande resterait Président et que comme dans les précédentes cohabitations elle risquerait de subir l'usure du pouvoir en 2017, surtout si  la situation du pays continuait de se dégrader. Il se pourrait alors que le candidat de l'UMP aux Présidentielles ne se retrouve pas au second tour.

Non, les seuls partis qui souhaitent réellement la dissolution ce sont le extrêmes et tout particulièrement le FN. En effet, vu l'état actuel du PS et avec une droite classique incapable de remettre la machine en ordre de marche, notre pays ne pourrait que sombrer corps et âme rapidement.

Un scénario dont rêve Marine Le Pen qui n’aurait plus qu'à se baisser pour récupérer le pouvoir.

Mais que le FN se rassure, il risque fort de parvenir à ses fins , dissolution ou pas . Car avec le PS et l'UMP qui, année après année, renforcent des mesures qui ne font qu'enliser le pays, Marine Le Pen et ses amis seront bientôt en état d'achever le cadavre.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0

Publié le 23 Août 2014

   téléchargement                

Vous ne rêvez pas, l’agence de notation américaine a publié au début du mois une étude au titre on ne peut plus claire : « Comment la hausse des inégalités de revenus pèse sur la croissance américaine et les pistes pour changer la tendance ».

Les auteurs, dont Beth Ann Bovino, chef économiste à l’agence, ont fait le constat suivant :« Notre analyse des données, ainsi que l’abondante recherche en la matière, nous conduisent à conclure que le niveau actuel d’inégalité de revenus aux Etats-Unis freine la croissance du produit intérieur brut, au moment où la première économie mondiale lutte pour se remettre de la grande récession, et où le gouvernement a besoin de financement pour supporter le vieillissement de la population. »

Ce rapport dit également que le problème des inégalités de revenu tient notamment au fait que les plus riches ne dépensent qu’une faible part de leur fortune tout en exerçant une forte pression sur les politiciens afin de réduire leurs impôts, et aussi les investissements dans les infrastructures. Ces facteurs expliquent en partie la faible croissance de l’économie américaine au cours des dernières années.

Les conclusions en sont une révision à la baisse des prévisions de croissance américaine pour les dix prochaines années de 2,8% à 2,5%.

L’agence de notation prend tout de même bien le soin de nous avertir que cette étude ne se situe en rien dans le domaine de la morale. Elle tient à préciser que ses recommandations ne sont guidées que par des considérations économiques.

S&P est la première agence de notation à émettre des critiques sur la politique d’orientation néolibérale préconisée jusqu’ici par les grands organismes internationaux (UE, FMI, BCE) , et qui a conduit à creuser les inégalités en particulier dans les économies d’Europe du Sud.

Le Fond Monétaire International avait également reconnu des erreurs à la fin de l’année 2013.

On aimerait que cette étude soit suivi d’actes. Par exemple que l’agence de notation dégrade les notes des pays qui continuent de laisser croître les inégalités entre riches et pauvres. On aimerait aussi que les états soient enfin obligés d’appliquer des sanctions sévères face aux plus riches qui fuient leurs obligations fiscales, que des règles soient fixés pour réguler les hauts salaires.

Si Standard & Poor’s ose passer à l’action, cela pourrait servir de prélude à un autre modèle. Cela obligerait les politiques et les économistes à une refondation totale du système actuelle.

Mais ne rêvons pas trop.  Standard and Poor’s ne souhaite pas faire la révolution, l’agence souhaite juste un rééquilibrage tant que la conjoncture le permet. S & P se contente de  demander à l’état d’investir dans l’éducation:  « Il existe une forte corrélation entre le niveau de scolarité atteint dans un Etat et le salaire moyen dans cet Etat. Plus les individus sont diplômés, plus ils ont de chance de participer au marché du travail et de gagner plus, moins ils en ont d’être au chômage. »

La révolution ne semble pas encore pour demain. Mais qu’après Joseph Stiglitz et Paul Krugman, tous deux Prix Nobel d’économie, de grands organismes laissent la porte entre-ouverte vers une évolution de leur pensée unique doit permettre à ceux qui ont la volonté de changer les choses d’enfoncer cette porte.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0

Publié le 22 Août 2014

  téléchargement

Non, je ne viens pas ici pour voler au secours des vieux pachydermes du parti socialiste. S’il ne s’agissait que d’évoquer la disparition de quelques vieux hommes politiques qui ont montré leur médiocrité depuis fort longtemps, il n’y aurait pas de quoi s’en inquiéter.

Les éléphants dont je vais vous parler ici sont bien réels.

Le 12 août dernier, des agents des douanes de Roissy ont passé au rayon X deux tabourets en bois sculpté en provenance du Mozambique et qui se dirigeaient vers le Laos. C’est ainsi qu’ils ont trouvé six défenses d’éléphant, soit 25,2 kg d’ivoire, matière protégée par la Convention de Washington sur les espèces menacées.

Le service des douanes rappelle que sur l’année 2013, il a saisi 435 pièces d’ivoire brut ou travaillé, ainsi que 376,4 kilogrammes d’ivoire.

La Convention sur le commerce international des espèces menacées d’extinction a beau avoir interdit le commerce d’ivoire dans le monde depuis 1989, une forte demande provenant notamment d’Extrême-Orient, et plus particulièrement de Chine, a renforcé le trafic ses dernières années. 

 

Il faut savoir qu’au début du XXe siècle, il y avait environ 20 millions d’éléphants en Afrique. 

C’est à partir des années 50 que la chasse aux éléphants s’est fortement développée.

Dans les années 80, environ 100 000 éléphants ont été abattus chaque année à tel point  qu’on n’en compte plus que 500 000 aujourd’hui.

Chaque année ce sont toujours plusieurs dizaines de milliers d’éléphants qui sont massacrés. Les zones et pays les plus touchés sont l’Afrique centrale, la Tanzanie et le Mozambique.

A ce rythme, l’un des animaux les plus représentatifs du continent Africain pourrait avoir disparu de la planète d’ici deux ou trois décennies. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0

Publié le 18 Août 2014

téléchargement

La France est un pays d’assistés, un pays de fainéants, un pays ou plus rien ne va, un pays qui devrait abandonner la particularité de son modèle de protection sociale pour  copier sur ce qui se fait chez nos chers voisins. Voilà en gros le discours que l’on entend jour après jour de la part d’une certaine pensée unique qui voudrait nous faire croire que nous sommes un pays à la traîne qui refuse d’évoluer. 

Mais si la population de ce pays refuse bien souvent les réformes qu’on lui propose, c’est qu’elles ne correspondent en rien à une évolution mais plutôt à une régression.

Il est d’ailleurs dommage que nos élites patronales, trop souvent entendus par les politiques, se contentent de réclamer en permanence des baisses de charges, des réductions de ceci ou de cela pour être plus performant.

Car ce pays possède des ressources insoupçonnables,il est capable de lutter avec les meilleurs et bien souvent de les battre. Et ce ne sont pas nos champions que nous avons vu toute la semaine en athlétisme qui viendront me démentir.

Car eux ne sont pas continuellement à réclamer plus d’argent, ils s’entraînent parfois dans des conditions difficiles, et lorsqu’ils subissent un échec ils savent s’en servir pour être encore plus fort dans la course suivante.

Et les exemples sont nombreux lors de ces championnats d’Europe.

On pense en premier lieu à Mahiedine Mekhissi, disqualifié après avoir enlever son maillot dans la dernière ligne droite du 3000 mètres steeple, et qui a su se remotiver pour remporter le 1500 mètres ce dimanche.

téléchargement (1)

On pense aussi à Floria Guei, qui était très déçue après avoir été éliminée en série du 400m individuel , et qui a trouvé des ressources incroyables pour remonter les 3 concurrentes situées devant elle dans le relais.

Je pourrais revenir sur chaque médaille d’or pour vous prouver à quel point ces grands champions font preuve de force physique, mais aussi et surtout mental pour être à ce niveau. Que pour eux rien n’est jamais gagné, mais qu’avant tout, rien n’est jamais perdu .

A méditer pour chacun d’entre nous.

Aujourd’hui la France se situe, avec les britanniques, sur le toit de l’Europe dans le sport numéro 1 des Jeux Olympiques, elle y est également très bien représenté dans le second, la natation. Elle se situe bien loin devant l’Allemagne, le modèle que nos amis ultralibéraux louent tant. Elle domine également la Russie de Poutine, le nouveau héros d’une certaine frange de la population française.

Cette jeunesse française prouve une chose, que nous ne sommes pas un pays plus faible que les autres, que les français possèdent en eux des ressources dont ils n’ont pas toujours conscience.

Mais comment peut-il en être autrement avec le discours anti-français qui sévit en permanence chez certaines élites de notre pays, toujours à nous vouloir nous faire croire que l’herbe est plus verte dans le pré du voisin.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Sports, #Athlétisme, #Europe

Repost 0

Publié le 13 Août 2014

téléchargement                       

L’une des dernières grandes stars de la grande époque hollywoodienne vient de nous quitter à l’age de 89 ans.

 

Révélée dans "Le port de l’angoisse" en 1944, Lauren Bacall s’est éteinte le mardi 12 août à New York, victime d’un accident vasculaire cérébral.

Fille unique d’immigrants juifs roumano-polonais, Betty Joan Perske est ne le 16 septembre 1924 à New York.

C’est l’épouse d’Howard Hawks qui remarque son visage à la une d’un magazine. Très vite le réalisateur auditionne la jeune fille de 19 ans, et l’engage pour jouer aux cotés d’Humphrey Bogard dans "Le port de l’angoisse". 

L’acteur a 44 ans, il est marié, mais c’est le coup de foudre et les deux acteurs se marieront l’année suivante et resteront ensemble jusqu’à la mort de Bogart en 1957.

«Avant de le rencontrer, je pensais tomber sur un type plutôt grossier»,dira  l’actrice.

Hawks réunira à nouveau le couple dans un autre grand film, "Le grand sommeil" en 1946.

De leur union naîtront deux enfants, Stephen, né en 1949, et Leslie, en 1952.

Deux autres films viendront renforcer l’image myhique de ce couple hors du commun, "Les Passagers de la nuit" de Delmer Daves (1947) et "Key Largo" de John Huston (1948).

On notera parmi ces autres films les plus célèbres "La toile d’araignée" (1955), de Vincente Minnelli, "Ecrit sur du vent" (1956), de Douglas Sirk et "Le crime de l’Orient Express" (1974) de Sydney Lumet.

Plus récemment elle avait tourné deux films avec Lars von Trier, "Dogville" (2003) et "Manderlay"

  images (2)

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma, #Hommage

Repost 0

Publié le 8 Août 2014

images

Le western apparaît au tout début du cinéma mais c’est à partir de 1939 avec "La chevauchée fantastique" de John Ford, que l’intérêt pour ce genre grandit auprès du public et des producteurs de cinéma. 

Cette même année sortent deux autres westerns importants, "Les conquérants" de Michael Curtiz et "Jesse James" d’Henry King.

Mais si le western prend son essor aux USA à cette période, ce n’est pas du tout à fait du au hasard. En effet en 1939 l’Europe s’enlise dans la guerre, la position isolationniste des américains les fait se concentrer sur leur passé avec la conquête de l’ouest, mais aussi avec des films comme  "Autant en emporte le vent" (Victor Fleming).

images (1)

Film après film, les cinéastes prennent conscience qu’au travers du western il ne s’agit plus seulement de faire référence à l’histoire de l’Amérique, mais de traiter également des questions du temps présent ainsi que du comportement de l’être humain.

Le maître du genre reste sans conteste John Ford, qui avait déjà signé de nombreux westerns du temps du muet. Au delà de "La chevauchée fantastique" cité plus haut, son premier chef-d’oeuvre, il réalisera à lui seul quelques uns des plus grands films du genre. On citera "La Poursuite infernale", "Le Massacre de Fort Apache", "La Charge héroïque", "Rio Grande", "L’Homme qui tua Liberty Valance", "Les Cheyennes", et "La Prisonnière du désert ", souvent considéré comme le meilleur western de l’histoire.

Mais pour rendre hommage à ce genre j’ai fait le choix de ne vous montrer qu’un seul film par réalisateur, et ceci sur une période de 20 ans, ce qui correspond à l’age d’or du western hollywoodien.

Après "La chevauchée Fantastique" de John Ford, film inspiré de "Boule de suif", de Guy de Maupassant, voici "La caravane héroïque" ( 1940), de Michael Curtiz.

Connu jusqu’ici pour ses films d’aventures ( "Capitaine Blood", "La Charge de la brigade légère", "Les Aventures de Robin des Bois"), le futur réalisateur de Casablanca nous offre ici son meilleur western avec en héros principal son acteur fétiche, Errol Flynn. L’histoire se situe pendant la guerre de Sécession.

Autre grand touche à tout du cinéma américain, voici Raoul Walsh avec "La Charge fantastique" (1941) .

On retrouve encore Errol Flynn qui incarne ici  le général Custer.

William Wellman revient sur le thème du lynchage, déjà traité par exemple dans Fury par Fritz Lang, mais cette fois par l’intermédiaire d’un genre qui a surtout habitué le spectateur à n’être considéré que comme un simple divertissement.

Duel au soleil (1946) de  King Vidor, avec Jennifer Jones, Joseph Cotten, Gregory Peck.

Cette histoire d’amour fou et de femme fatale pourrait paraître excessive,  mais la splendeur des images, la réalisation et le talent des interprètes en font un film magistral, très audacieux pour le prude cinéma hollywoodien de l’époque.

La Rivière rouge (1948) de Howard Hawks, avec John Wayne et Montgomery Clift. 

L’un de mes westerns préférés.

Ici Hawks ajoute une évidente dimension psychanalytique à tous les ingrédients habituels du genre. Nous assistons à l’opposition entre Wayne et son fils adoptif, magnifiquement incarné par le débutant Montgomery Clift. A noter que dans cet univers d’hommes,c’est un personnage féminin qui au final se révélera être la solution à ce conflit.

Hawks réalisera d’autres excellents westerns comme "La captive aux yeux clairs" (1952) et surtout "Rio Bravo" (1959).

"Winchester 73" ( 1950) d’Anthony Mann, avec James Stewart .

Ce film ouvre la collaboration fructueuse entre Mann et Stewart. En effet, on retrouvera à 4 autres reprises ("Les Affameurs" (1952), "L’Appât" (1953), "Je suis un aventurier" (1954) et  "L’Homme de la plaine" (1955)),  l’association des deux talents pour d’autres westerns de grande qualité.

On doit aussi à Anthony Mann "L’homme de l’ouest" (1958) ; avec Gary Cooper

"La flèche brisée" (1950) de Delmer Daves, avec James Stewart.

Ce film est l’un des premiers qui montre les Indiens sous un angle positif.  Il allait entraîner derrière lui d’autres westerns qui réhabilitent totalement ce peuple.

"L’Homme des vallées perdues" (1953) de George Stevens, avec Alan Ladd.

Dans une vallée perdue du Wyoming, le vieux Ryker sème la terreur parmi les fermiers pacifiques. De passage dans la commune, Shane, un aventurier se lie avec Starett qui l’accueille chez lui.

"Le Jardin du diable"(1954) d’Henry Hathaway, avec Gary Cooper, Susan Hayward et Richard Widmark.

Une femme engage trois hommes pour délivrer son mari, coincé dans une mine d’or.

Tient-elle absolument à sauver son mari ou est-ce l’or qui l’intéresse ? L’aime-t-elle encore ou est-elle prête à partir avec le premier aventurier venu ?

Le début des années 60 voit les derniers grands classiques du western, bientôt de nouveaux réalisateurs vont faire évoluer le genre. On pense tout particulièrement à Arthur Penn (Le gaucher, Little Big Man) ou Sam Peckinpah (La Horde Sauvage, Pat Garrett et Billy le Kid) .

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma, #western

Repost 0

Publié le 2 Août 2014

images

Si l’on en croit le nombre de manifestations (interdites ou pas) qui se déroulent sur notre territoire depuis quelques semaines, on a le sentiment que le conflit israélo-palestinien estle seul qui existe sur cette planète aujourd’hui. Pourtant il en est un qui est tout aussi important, et qui de plus doit en grande partie, son origine au comportement de la la France. Je veux parler de ce qui se passe actuellement en Libye.

En effet vous n’êtes pas sans savoir que la situation se dégrade de jour en jour . Les ambassades ferment les unes après les autres (France, USA, Espagne, Britannique….). L’ONU et de nombreuses ONG fuient le pays. Et depuis plus de deux semaines les grandes villes sont le théâtre de combats de plus en plus nombreux et violents.

De plus ces derniers jours des milliers de Libyens et de travailleurs étrangers fuient en masse vers la frontière tunisienne . Mais la Tunisie qui craint d’être submergée par les réfugiés, comme cela avait été le cas en 2011, a fermé le passage de Ras Jdir après qu’un policier ait été blessé par une balle tirée de Libye.

Cette escalade de violence en Libye est due à l’opposition du  général Khalifa Haftar aux forces de groupes islamistes et de djihadistes, qui ne voit en lui que "l’homme des Américains". Mais si la situation se dégrade à ce point la responsabilité est à à imputer en grande partie au Conseil national de transition (CNT), qui a lamentablement échoué à fédérer, au lendemain de l’effondrement du régime de Muammar Kadhafi .

Et n’oublions pas le rôle des occidentaux dans cette histoire, et tout particulièrement celui de Nicolas Sarkozy et de son bras droit dans cette opération militaire, le "philosophe" B.H.L .

En effet, à l’époque il s’agissait avant tout pour le Président français de débarrasser le peuple libyen du vieux dictateur . Et nos médias, toujours dans un souci de juste équilibre, étaient unanimes pour soutenir cette mascarade . Quel beau petit troupeau !,

Personne ne s’interrogeait sur la soudaine volonté de notre Président de vouloir supprimer un dirigeant qu’il recevait en grandes pompes quelques années plus tôt .

Mais la France et ses droits de l’homme, B.H.L et sa belle chemise blanche, servaient de caution pour nous engager dans un conflit dont on voit les dégâts 3 ans plus tard.

Depuis B.H.L a disparu des plateaux de télévision. Aurait-il peur des questions qui fâchent (et qui tachent sa belle chemise ) ?

Et Sarkozy?

Et bien pour Sarkozy, la prochaine fois que nos grands journalistes Elkabbach et Bouleau seront face à lui, ils pourront peut-être l’interroger sur ses réelles motivations de son intervention en Libye.

Et pour les champions de la manif, qu’ils pensent à en organiser une pour soutenir le peuple libyen victime des deux va-t-en guerre , B.H.L et Sarkozy .

Quant au peuple libyen , qui manifestait sa joie en hurlant "One two three, viva Sarkozy!", que pense-t-il aujourd’hui de son libérateur?

Lorsqu’on sait qu’un grand nombre de Libyens disent regretter le temps de Mouammar Kadhafi, on a déjà un début de réponse.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Libye, #Sarkozy, #B.H.L

Repost 0

Publié le 2 Août 2014

IMAGES3

C’est en 1976 que Tom Petty and The Heartbreakers sont apparus dans le monde du rock avec un album éponyme. Tout comme Bruce Springsteen, Petty est arrivé à une périodecharnière de l’histoire du rock.Fan de Presley, ses influences n’ont rien de bien originales, on y retrouve Dylan, les Beatles, les Stones et les Byrds.

Après l’excellent Mojo sorti en 2010 qui faisait bonne part au blues, avec Hypnotic Eye, le 13ème album du groupe (auquel il faut ajouter 3 albums solo), Tom Petty nous annonçait un retour au rock des années 60 et à l’esprit de ses deux premiers albums.

Que vous dire de cet album, si ce n’est que je dois avouer en préambule que Tom Petty and The Heartbreakers est mon groupe préféré de ces 30 dernières années. Qu’il m’accompagne depuis 1979 ou 1980 et que je ne peux qu’avoir un a priori positif lorsque j’écoute un nouvel opus du groupe.

Toutefois il ‘est arrivé d’être déçu à deux ou trois reprises par leurs productions, mais ce n’est pas  le cas avec cet "Hypnotic Eye".

Si la comparaison avec les deux premiers albums de la discographie de la bande n’est pas évidente, ce disque est toutefois plutôt réussi. D’ailleurs le second album du groupe est l’un de ceux que j’aime le moins avec "The Last D.J" sorti en 2002.

Du rock, deux ballades très originales qui sont parmis les plus belles réussites de ce disque "Full Grown Boy" et "Sins Of My Youth" , un morceau de blues digne de l’album précédent "Burnt Out Town", il y en aura pour tout le monde . Du classique pour les fans.

Des chansons engagés comme sur "American Dream Plan B", ou Petty  parle du déclin de la classe moyenne: «Well my mama’s so sad, daddy’s just mad, ’Cause I ain’t gonna have the chance he had.» («Ma mère est triste, mon père est furieux, car je n’aurai pas la chance qu’il a eue.» , d’autres plus personnels, là aussi le rockeur tient à équilibrer les thèmes.

Et puis "Hyptonic Eye", c’est l’occasion pour le groupe de retrouver  la route, après avoir appris à manger sainement et à s’entraîner à la manière d’un athlète.

«Vous savez, j’ai 63 ans maintenant, a-t-il dit. Je pourrais me plaindre, mais en vérité, une fois que j’y suis, je me sens comme à la maison (…). Les deux heures sur scène sont géniales, ce sont les autres 22 heures qui sont plus problématiques.».

 

On termine avec "Here comes my girl", extrait de l’album "Damn the Torpedoes" (1979)

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Rock, #Musique

Repost 0