Publié le 26 Février 2012

 

Nous savons tous que si la gauche accède au pouvoir en mai prochain , rien ne sera simple pour elle .

C’est pourquoi elle doit en profiter pour prendre des décisions fortes contre le monde de l’argent qui a conduit le monde ou il est aujourd’hui .

On sait tous que si elle agit ainsi , ces gens ne vont pas se laisser faire , mais qu’adviendra-t-il si la nouvelle majorité se contente de mesurettes ?

On connaît déjà la réponse , les classes populaires vont souffrir de plus en plus , pendant qu’à l’autre extrémité on verra s’accumuler les milliards .

On sait très bien que cette solution est vouée à l’échec .

Donc , si la gauche accède au pouvoir en mai prochain , elle sera dans l’obligation de taper du poing sur la table face aux puissants .

S'en prendre au monde de la finance et de façon très forte , taxer les transactions financières , interdire les stocks options  , plafonner les salaires , etc ….

Oh bien sur , on entend déjà les très riches et leurs amis nous parler de communisme , de dictature , ou de je ne sais quel autre délire .

Mais ou est la dictature dans une France qui comptera bientôt 5 millions de chômeurs , plus de 8 millions de pauvres , des gens malades qui ne se soignent plus , des jeunes qui en sortant de l'école accèdent directement au Pole Emploi , etc....

Car ça actuellement pour nos élites c'est la démocratie .

Par contre vouloir fixer une limite par le haut , que ce soit par l’impôt , par un salaire maximum , par la lutte contre l’exil fiscal , par une lutte contre les banques ,  par la suppression de nombreuses niches fiscales qui ne profitent qu’aux plus aisés , tout cela est monstrueux .

C’est vrai quoi , vouloir fixer un salaire maximal à 30 000 euros par mois , mais quel scandale , comment peut-on vivre avec si peu  ?

Bref laissons les pauvres s’appauvrir et les riches s’enrichir , voilà la démocratie telle qu’on nous la sert depuis des décennies  !

Et bien non , si la gauche accède au pouvoir en mai prochain , elle doit changer ce système , même si elle rencontrera sur son chemin des gens qui feront tout pour lui barrer la route , elle devra se montrer ferme .

Facile à dire , me direz-vous ?

Et alors , à quoi servirait son retour aux affaires si elle se contente de mettre du sparadrap sur une jambe de bois  ?

A voir la misère s’accentuer encore un peu plus dans ce pays avec des dérives dont on n’imagine pas l’issue .

Oui , mais il y a les agences de notations , et puis l’Europe , cette machine monstrueuse qui nous interdira de bouleverser les habitudes .

Et bien que la gauche profite de l’hostilité des peuples européens envers cette union du fric afin de changer les règles .

Que la gauche face appel au soutien des peuples grecs ,  espagnols , de tous ces peuples européens qui sont étouffés par tous ces plans qui ne font que les entrainer chaque jour un peu plus vers le gouffre  ,  qu’elle profite de toute cette colère pour permettre d’entrainer un nouveau souffle qui doit nous emmener vers un nouveau modèle plus juste et ou l’argent ne sera plus le seul signe de réussite .

Tout cela n’est qu’utopie  bien sur , mais comment ne pas vouloir que les choses changent en profondeur face à un tel désastre .

 

En attendant , voici le dernier sketch d’Henri Gaino , qui décidément a bien du mal à dominer ses nerfs ces derniers temps :


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 24 Février 2012

 

C'est à l'initiative de Georges Cravenne que naissent les Césars en 1976 .

Ainsi, le 3 avril 1976 eut lieu la 1re cérémonie des Césars sous la présidence de Jean Gabin, qui décèdera quelques mois plus tard .

"Le vieux fusil" , de Robert Enrico y obtient le César du meilleur film

Pour la 37ème cérémonie des Césars qui se déroule ce soir , c'est Guillaume Canet qui la présidera , pendant qu'Antoine de Caunes en sera le Maître de Cérémonie.

J'ai profité de l'occasion pour revenir sur quelques-uns de mes films préférés qui ont obtenu le César du meilleur film :

2009 : Séraphine —  Martin Provost

1977 : Monsieur Klein —  Joseph Losey

2011 : Des hommes et des dieux —  Xavier Beauvois

2007 : Lady Chatterley —  Pascale Ferran

 

 

2003 : Le Pianiste —  Roman Polanski

 

 

1997 : Ridicule —  Patrice Leconte

 

 

1992 : Tous les matins du monde — Alain Corneau

 

 

1991 : Cyrano de Bergerac —  Jean-Paul Rappeneau

 

 

1989 : Camille Claudel —  Bruno Nuytten

 

 

1981 : Le Dernier Métro —  François Truffaut

 

Pour ceux qui voudraient me dire , "mais comment se fait-il que ce film n'y soit pas ?" , voici la liste des Césars depuis 1976 .

http://fr.wikipedia.org/wiki/C%C3%A9sar_du_meilleur_film

 

Petit bonus, je vous livre la liste des nominations pour ce soir afin de faire votre propre choix .

http://www.academie-cinema.org/ceremonie/nommes.html

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 20 Février 2012

 

Pour ceux qui seraient tentés de croire une seconde fois au candidat Sarkozy , voici sa première mesure s'il est réélu :

«Si les Français m'accordent leur confiance, la première mesure que je mettrai en œuvre sera de poursuivre les assouplissements déjà réalisés en matière d'ouverture dominicale des commerces pour vous permettre de vous adapter à l'évolution des modes de vie» .

En ce qui me concerne , voilà un sujet sur lequel je n'ai aucune hésitation , je suis contre à 100% .

Le seul argument raisonnable qui puisse être avancé pour justifier un tel recul c'est l'augmentation du pouvoir d'achat .

Mais dans ce cas , est-ce que l'on ne prend pas le problème à l'envers ?

En effet si les salariés étaient rétribués correctement afin de pouvoir vivre de leur travail , ils ne seraient pas obligés d'accepter tout et n'importe quoi .

Si certains ne souhaitaient pas que leurs millions deviennent des milliards , les salariés pourraient avoir une vie de famille correcte .

Car que va-t-il se passer si le travail du dimanche est généralisé ?

Et bien notre société qui est déjà bien malade va se détruire encore un peu plus .

Imaginez un couple dont le mari travaille la semaine  et qui est au repos le dimanche , et sa femme qui se verra dorénavant obligé de travailler le dimanche .

Que va-t-il se passer ?

On ne se voit plus , on ne se parle plus , les enfants n'ont plus de vie de famille .

Combien de divorces en plus ?

Et pour ces enfants qui seront laissés à l'abandon le week-end , combien vont venir gonfler les chiffres de la délinquance ?

On se demande si Nicolas Sarkozy aime réellement les français  .

Combien d'associations sportives et culturelles seront privées de certains bénévoles si cette aberration se généralise ?

Dans une société ou l'on ne se parle plus , ou l'on ne prend plus le temps de se poser , comment peut-on vouloir supprimer l'un des derniers moments de repos total ou chacun peut faire ce que bon lui semble sans prendre le risque de détériorer encore un peu plus les choses .

Et cet homme là reproche à François Hollande de ne pas aimer la France .

Quel culot !

Source : 20minutes.fr

 Pour ceux qui sont contre le travail dominical , voici la pétition : 

http://www.travail-dimanche.com/petition.html

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 14 Février 2012

 

Ancien avocat général , Philippe Bilger a notamment représenté l'accusation lors des procès de Christian Didier, François Besse, Bob Denard et Émile Louis .

Cet homme classé à droite , et blogueur associé sur le site de Marianne2  nous livre ici un bilan du Président que les supporteurs de l'UMP attribue d'habitude aux "antisarkozystes primaires" .

Peut-être que certains aficionados de Nicolas Sarkozy vont se poser des questions en lisant ce qu'écrit un électeur déçu du Président dans un billet intitulé " Si j'étais encore sarkozyste... ."

 

Si j'étais encore sarkozyste... 

 

Je ne pourrais pas m'empêcher de douter, de m'interroger. 

 

Pourquoi des enthousiastes du candidat de 2007 ont-ils si rapidement, dès les premiers pas vulgaires du président, abandonné celui-ci ? Comme immédiatement conscients d'une tromperie sur l'homme ? 

 

Pourquoi, jamais, au grand jamais, Nicolas Sarkozy n'est-il parvenu vraiment à être président et, plus gravement encore, à « faire » président ? Insupportable quand il a été lui-même, décevant quand il a cherché à se normaliser ? 

 

Pourquoi, cependant, cette pompe grotesque de l'Etat, ces services d'ordre pléthoriques, ces assistances composées et cette dilapidation ? 

 

Pourquoi les promesses n'ont-elles pas été tenues ou d'une manière telle qu'elles ont perdu beaucoup de substance en s'incarnant ? 

 

Pourquoi la méthode du quinquennat a-t-elle été si désordonnée, si erratique, sans visibilité ni cohérence ? Pourquoi plus d'agitation que d'action, plus d'improvisation que de réflexion, plus de foucades que de maîtrise, plus d'Hortefeux que de Le Maire, de Sarkozy que de Fillon ? 

 

Pourquoi l'Etat irréprochable, pour la France comme dans la vie internationale, a-t-il été d'emblée jeté au rancart avec une désinvolture et un cynisme qui ont rendu désabusés ceux qui croyaient encore à la vertu de la politique et des engagements ? 

Pourquoi la morale publique sans cesse offensée, dans les détails comme pour l'essentiel, est-elle une grande plaie ouverte au coeur de ce quinquennat ? 

 

Pourquoi la Justice a-t-elle été si humiliée, à cause évidemment de la frilosité peureuse de ses plus hauts représentants mais surtout parce que le président, garant de son unité et de son indépendance, l'a traitée sans ménagement ni respect, favorisant des affidés au lieu d'honorer, par son comportement et son impartialité, l'institution ? Pourquoi forcément Courroye plutôt que Van Ruymbeke, Patrick Ouart et le fond scandaleux des écoutes clandestines Woerth-Bettencourt plutôt que le souci au quotidien d'une justice démocratique ? 

 

Pourquoi la réception honteuse de Kadhafi à Paris et sa compensation en Libye avec une intervention ambiguë suscitant déjà des effets dévastateurs ? 

 

Pourquoi une gestion de la crise financière avec seulement Angela Merkel, les autres Etats étant réduits à la portion congrue ? Comment faire assumer à la France cette conséquence inévitable et humiliante d'une Chancelière dominatrice depuis quelques mois, notre pays à sa remorque, au point qu'elle n'a pas hésité, quelle condescendance !, à venir apporter son soutien à Nicolas sarkozy pour sa campagne présidentielle ? Elle n'avait pas d'autres occupations ? 

 

Pourquoi ce faux suspense ridicule où le candidat Sarkozy se sert des moyens de l'Etat pour laisser croire à un vrai président ? La République est-elle une cour de récréation où on pourrait s'ébattre en se moquant du monde ? 

 

Pourquoi, à quelques encablures de l'échéance, « sortir » de manière précipitée et provocatrice des projets qui révèlent moins la force d'un quinquennat que sa faiblesse, contraignant à de tristes expédients si peu démocratiques malgré l'apparence ? Pourquoi un aventurier de la politique quand nous aurions eu besoin d'un président de la République ? 

 

Pourquoi la droite la plus intelligente du monde de 2007 est-elle devenue cette bête politique aux abois jouant le destin d'un pays à coups de dés pour sauvegarder le sort personnel de son chef jamais discuté publiquement ? Pourquoi les belles valeurs invoquées juste avant que le quinquennat commence ont-elles été à ce point foulées au pouvoir, comme on dit aux pieds, qu'une part de la droite est écoeurée ? Presque tentée de rejoindre la gauche ou de consacrer enfin un homme honnête qui avait vu juste avant tout le monde ou, même, d'apporter sa voix à une femme talentueuse et démagogue et à un parti stérile ? 

 

Pourquoi une telle destruction, au bout de cinq ans, de ces principes incontestables au point que l'argent légitime, le mérite, le travail, l'honnêteté, l'égalité, l'équité, la justice apparaissent avec une sorte de nostalgie ? Bien avant 2007 ou bien après 2012 ? 

 

Pourquoi n'être même plus capable, dans le bilan de ce quinquennat, de distinguer le bon grain de l'ivraie tant une pensée fixe, un désir obstiné, une hostilité viscérale habitent la plupart qui ne veulent plus de cet être qui nous représente encore parce qu'il nous a mal représentés durant cinq ans ? 

 

Pourquoi à la fois ce combat personnel, intime et cette immense aspiration républicaine ? 

 

Si j'étais encore sarkozyste... 

 

Oui , oui , l'homme qui a écrit ce billet a voté Nicolas Sarkozy en 2007 .

Etonnant non !

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 12 Février 2012

 

Quels sont les thèmes qui vont servir de motivation première pour le vote des français à la présidentielle ?

Pas vraiment de surprise en voyant en première position avec 50%  la lutte contre le chômage .En 2007 , ce chiffre n'était que de 44% .

Viennent ensuite l'amélioration du pouvoir d'achat et puis l'école et  l'enseignement .

Etrangement , l'amélioration du pouvoir d'achat baisse de 2 points avec 34% , mais en ce qui concerne l'enseignement , nos compatriotes sont de plus en plus inquiets , puisque cette préoccupation fait un bond de 5 points (34%) .

Parmi les sujets en progression , on notera "La politique fiscale, les impôts et les taxes" , qui augmente de 4 points avec 24% et "l'avenir des services publics" (12%, +5%).

On s'aperçoit que dans cette période de crise  l'écologie est relégué au second plan , puisque la protection de l'environnement est en net recul , (-11 points) , avec seulement 16% .

Mais il y a deux autres thèmes qui sont également en net retrait, deux thèmes dont Nicolas Sarkozy a usé et abusé depuis des années au point d'en avoir peut-être blasé les français .

Il y a tout d'abord la lutte contre l'immigration clandestine qui recule de 5 points avec 12% .

Mais plus grave pour notre Président ,  la lutte contre l'insécurité n'est plus du tout une priorité pour les français , puisqu'elle recule de 12 points avec 15% .

Il faut peut-être voir dans ce dernier chiffre , la déception de beaucoup de nos compatriotes qui ont trop cru en 2007 que Nicolas Sarkozy allait à lui seul régler ce problème .

Face à l'échec retentissant de l'ancien ministre de l'intérieur , les électeurs se disent peut-être qu'on ne peut décidément rien contre ce sujet , et que c'est en apportant des solutions sur d'autres thèmes (chômage , enseignement , services publics) que l'insécurité baissera .

Au regard de ce sondage on a tout de même le sentiment que le Président de la République est à coté de la plaque pour le moment .

En effet  il persiste et signe avec l'immigration et l'insécurité , alors que ces préoccupations ne sont plus des priorités pour les français  . Et à l'inverse , en voulant stigmatiser les chômeurs  il se trompe de combat , puisque les français ont très bien compris qu'ils peuvent se retrouver licenciés plus facilement en période de crise , et que si cela se produit il leur faudra lutter pour retrouver un emploi , mais surtout contre un pouvoir qui ne leur fera aucun cadeau .

Sondage TNS Sofres réalisé pour Dimanche+/Canal+.

Source: lepoint.fr

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 12 Février 2012

 

A l'approche des Oscars , moi qui fait parti  de ceux qui ont tendance à penser que  "le cinéma , c'était mieux avant" , j'ai voulu voir si je me trompais .

Pour cela , j'ai décidé de voir combien pouvaient sortir de bons films dans une seule année il y a quelques décennies .

J'ai choisi de remonter 70 ans en arrière avec l'année 1942 .


Bambi des studios Disney 

Casablanca  de Michael Curtiz , avec Humphrey Bogart, Ingrid Bergman, Paul Henreid, Claude Rains .

 

 

Cinquième Colonne d'Alfred Hitchcock , avec Robert Cummings, Priscilla Lane, Otto Kruger .

Le Cygne noir  d'Henry King , avec Tyrone Power, Maureen O'Hara .

La Féline de Jacques Tourneur , avec Simone Simon, Kent Smith, Tom Conway 

Gentleman Jim  de Raoul Walsh , avec Errol Flynn, Alexis Smith, Jack Carson .
To be or not to be  d'Ernst Lubitsch , avec Carole Lombard, Jack Benny, Robert Stack .
Madame Miniver de William Wyler , avec Greer Garson, Walter Pidgeon, Teresa Wright .
Les Naufrageurs des mers du sud de Cecil B. DeMille , avec Ray Milland, John Wayne, Paulette Goddard, Susan Hayward .
Quelque part en France de Jules Dassin , avec John Wayne, Joan Crawford 
Tortilla Flat de Victor Fleming , avec Spencer Tracy, Hedy Lamarr, John Garfield .
Une femme cherche son destin d'Irving Rapper avec Bette Davis, Paul Henreid, Claude Rains. 
Vainqueur du destin de Sam Wood , avec Gary Cooper, Teresa Wrigh.
Alors , pas mal l'année 1942 en ce qui concerne le cinéma américain !
Est-ce qu'il sort toujours autant de bons films dans une même année de nos jours ? 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 10 Février 2012

 

Arnaud Montebourg , Jean-Luc Mélenchon , Nicolas Dupont - Aignan , tous ces hommes politiques qui sont pour une forme de protectionnisme sont des Le pen light pour les libéraux de tout poils .

Mieux , ou pire , certains de ces libéraux , à commencer par le génial Alain Minc , l'homme qui se trompe depuis 30 ans (voir "les nouveaux chiens de garde" , il y a de quoi rire ) , voient également en François Bayrou un Le Pen light .

Ces gens , qu'ils soient proches du pouvoir , ou qu'ils sévissent dans les médias font preuve d'une belle tolérance en la circonstance .

Mais peut-être que de voir leur cher modèle s'écrouler sous leurs yeux  les rend si fous furieux qu'il faut qu'ils se trouvent des boucs-émissaires .

Le système qu'ils défendent becs et ongles depuis des décennies montrent  ces limites , mais ce sont ceux qui veulent le remettre en cause qui sont de dangereux fascistes .

Culottés non les adeptes du libéralisme sauvage .

On peut se dire que s'ils sont si insultants envers ceux qui ne pensent pas comme eux c'est qu'ils n'ont plus d'arguments .  On est même en droit de penser que s'ils passent leur temps à voir des Le Pen light partout , c'est pour nous cacher qu'ils se comportent en Le Pen hard .

En effet , de quoi est fait leur modèle ?

De grosses multinationales qui délocalisent pour s'installer là ou les droits des salariés sont totalement inexistants .

Et ici des millions de chômeurs qui ne sont que les victimes de ce modèle .

Pour dénoncer un tel modèle il faut être contre la démocratie , c'est une évidence , et bien évidemment pour souhaiter le conserver il faut aimer la démocratie et les droits de l'homme .

Alors que fait-on pour ces gens jetés dehors ?

Et bien on les montre du doigt , on les rend responsable de tous les maux , s'ils sont sans travail c'est de leur faute .

Il faut être stupide pour penser cela , puisque s'ils sont licenciés c'est à cause des délocalisations , c'est logique non ?

Et bien non , des millions de compatriotes pensent que s'ils sont chômeurs , c'est tout simplement parce qu’ils sont fainéants .

Magnifique le cerveau humain .

Et pour ces gens là , il y a le chef des Le Pen hard , un type qui propose un référendum pour les chômeurs .

Venant d'un homme qui s'est assis sur le dernier référendum qui a eu lieu en France , on peut se dire que le personnage ne manque pas d'air .

Chômeurs , vous serez juger par vos compatriotes pour savoir si vous devez  accepter un travail dès la première offre .

Et oui , si du jour au lendemain , on vous coupe les vivre , on vous expulse , désormais vous penserez à ces français qui ont soutenu le Le Pen hard .

J'exagère?

Mais non , voici même un libéral qui vole à mon secours, et oui tout arrive !

Monsieur Alain Madelin , qui accuse Nicolas Sarkozy de rabattre les électeurs du FN en proposant un référendum sur les chômeurs .

L'ancien Ministre va même jusqu'à utiliser la formule suivante , c'est une "manoeuvre cousue de fil brun"  .

 Alain Madelin n'est pas un homme de gauche , loin de là , et que je sache il  n'est proche d'aucun des candidats à la présidentielle .

C'est donc en homme de droite libre qu'il fait cette déclaration et elle n'en possède que plus de force .

Et pourquoi Nicolas Sarkozy dérive tant sur sa droite ?

Pour prendre les voix du FN , et comme en 2007 , pour y arriver il parle comme le FN , et personne n'ose trouver cela scandaleux dans les médias .

Et lorsque j'entends Monsieur Guéant parler de civilisations supérieures aux autres , de guerre des croisades , ou lorsque je me souviens du Sarkozy de 2007 avec ses moutons dans la baignoire , ou bien celui du discours de Grenoble , je ne peux me dire que j'ai en la circonstance les Le Pen hard du monde politique français .

Pour les courageux courtisans qui parlent de Le Pen light en citant Melenchon , Montebourg et Bayrou , rappelons-leur que l'Europe entière s'est émue du discours de Grenoble et de la dérive droitière de Sarkozy .

Et que diraient ces adeptes de la pensée unique si demain un pouvoir de gauche demandait un référendum pour savoir s'il faut saisir tous les biens des français qui partent à l'étranger pour échapper à l'impôt .

Stalinisme , goulag , j'entends déjà leurs cris , mais quand il s'agit de taper sur les chômeurs qui ne sont que les victimes du libéralisme sauvage par l'intermédiaire d'un Le Pen hard , tout va bien .

Source : lamontagne.fr

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 9 Février 2012

 

Selon 2  épidémiologistes de l'Inserm, Agnès Fournier et Mahmoud Zureik , le Mediator serait à l'origine de plus de 1 300 décès et 3 100 cas d'hospitalisation pour insuffisance des valves cardiaques .

Ces cas ne concernent que la France pour une période allant de 1976 à 2009.

Les deux chercheurs ont affinés leur étude , puisqu'à l'automne 2010 ils situaient le nombre de morts dans une fourchette allant de 1000 à 2000 cas .

Il faut savoir que pendant cette période étalée sur plus de trente ans 145 millions de boîtes de Mediator ont été vendues à plus de 5 millions de patients.

Ces nouveaux travaux ont été publiés ce jeudi dans la journal  Pharmacoepidemiology & Drug Safety.

C'est d'ailleurs à partir du 14 mai prochain qu'un procès doit avoir lieu devant le tribunal de Nanterre pour « tromperie aggravée » contre les laboratoires Servier et son fondateur , Jacques Servier .

Outre ce procès, deux informations judiciaires ont été ouvertes contre ces mêmes  laboratoires , l'une pour "tromperie aggravée" et l'autre pour "blessures et homicide involontaires". Jacques Servier, 89 ans, a été mis en examen en septembre pour "tromperie sur la qualité substantielle d'un produit, escroquerie et obtention indue d'autorisation".

Un Jacques Servier qui a été décoré Grand Croix de la Légion d'honneur en juillet 2009 par le Président de la République

Un Jacques Servier qui était également un "client historique" du chef de l'Etat lorsque ce dernier était avocat d'affaires.

On attend désormais qu'Irène Frachon, le médecin qui a osé révéler le scandale du Mediator , soit à son tour décorée pour son courage ,sa ténacité et sa résistance face aux menaces , et surtout pour les vies qu'elle a sauvé .

Source: ladepeche.fr 


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 8 Février 2012

 

D'après les estimations de la commission des finances de l'Assemblée nationale , ce sont désormais cent à deux cent mille foyers qui étaient jusqu'ici dispensés d'impôt sur le revenu qui vont devoir passer à la caisse.

Ces foyers perdront du même coup de nombreux avantages : réduction dans les transports, tarifs sociaux à la cantine...

La cause : une mesure glissée en plein milieu du deuxième plan de rigueur du gouvernement de novembre 2011 afin qu'elle passe inaperçue .

Cette mesure annonçait la désindexation du barème de l’impôt sur le revenu pour 2012 et 2013, en clair, l’inflation ne sera pas prise en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu

 Les autres foyers ne seront pas en reste , car ils changeront obligatoirement de tranche et devront obligatoirement payer plus .

Ce sont  les célibataires qui risquent de trinquer le plus . En effet , selon les calculs du Syndicat national unifié des impôts, ils pourraient voir leur feuille d'impôt augmenter de  12,5 % .

Le 29 janvier dernier sur TF1 , notre Président affirmait encore : "clairement, j'exclus toute augmentation des impôts".

Un mensonge de plus?

En tout cas une certitude , ce sont les petits salaires et les classes moyennes qui vont  être les plus touchés par cette mesure que l'on nous avait plus ou moins caché .

Il faut dire qu'augmenter les impôts des plus faibles en fin de quinquennat , après les avoir diminuer de façon très importante pour les très riches au début , il faut mieux le cacher pour éviter les déroutes électorales  .

Car bien évidemment , ce n'est qu'en septembre que nous saurons exactement combien nous devrons payer en plus , bien après la présidentielle et les législatives .

Et oui , même si Nicolas Sarkozy n'est plus à la tête du pays à cette date , nous aurons encore de sérieuses raisons de nous mettre en colère après lui .

Sources: lemonde.fr , humanité.fr

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 7 Février 2012

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0