Articles avec #politique tag

Publié le 9 Février 2017

 François Fillon nous montre son vrai visage, et ça fait peur.

Le  25 janvier dernier, François Fillon déclarait qu'il souhaitait être reçu au parquet national financier dans les plus brefs délais .

Voyant que les choses ne se passent pas comme prévu,depuis aujourd'hui le camp du candidat des Républicains a décidé de jouer une autre partition. Désormais les avocats de François Fillon estiment que le parquet national financier n'est pas compétent pour se saisir du délit de détournement de fonds publics.Toujours selon les avocats, "l'infraction de détournement de fonds publics ne peut être reprochée à François Fillon", car à leurs yeux ce délit n'est pas applicable à un parlementaire. 

Comprenez bien chers compatriotes. Un parlementaire peut faire ce que bon lui semble de l'argent du contribuable. ll peut rémunérer très grassement femme et enfants sans que nous ayons notre mot à dire. D'après Monsieur Fillon, il est même indécent et scandaleux de s'y intéresser.

Il veut nous imposer des réformes très contraignantes pendant que lui et sa famille profite de notre argent. Fillon est probablement l'assisté de France qui coûte le plus cher et il brigue la présidence de la République. Elle est pas belle la vie!

Et une fois élu il distribuera les milliards économisés sur notre dos à ses amis, soyons en sur.

N'y-a-t-il pas un comportement de dictateur dans son attitude?

On comprend mieux son estime pour Vladimir Poutine. Il rêve probablement d'imposer le modèle russe aux français . 

Comment ne pas voir un comportement dictatorial lorsqu'il dit aux journalistes "Vous en avez un trop fait". Quel culot.

C'est lui qui est dans l'illégalité et il se permet de faire la morale. Mais si nos journalistes n'étaient pas aussi lâches et courtisans, peut-être qu'il ne se serait pas permis d'agir ainsi. 

Il est évident que dans de nombreux pays il aurait du démissionner depuis le début de cette histoire.

En résumé, il leur dit, ne faites pas votre travail et je pourrais continuer de m'enrichir.

Voilà la démocratie que le président Fillon nous promet pour les 5 ans qui viennent.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #Fillon

Repost 0

Publié le 31 Janvier 2017

 Le terrifiant programme d'Hamon, et son piège du revenu universel.

Comment peut-on encore être naïf à ce point?

Telle est la question que l'on peut se poser suite au choix qui a été fait lors de la primaire du parti socialiste .

En élisant Benoit Hamon, les électeurs de cette primaire ont avant tout misé sur un candidat qui fait des propositions simplistes qui ne peuvent qu'aggraver la situation actuelle.

Voyons tout d'abord la légalisation du cannabis pour luter contre la drogue et les trafiquants.

Il faut vraiment être terriblement candide pour croire que les groupes criminels vont se laisser si facilement enlever les gains immenses du trafic de cannabis.

D'ailleurs, à travers l'histoire, la légalisation des produits stupéfiants a toujours accru  de façon vertigineuse les profits du crime organisé.

Un exemple aux USA, après l'époque de la prohibition, qui avait vu la consommation d'alcool fortement baissé, c'est reparti de plus belle, ce qui de plus a provoqué une augmentation des problèmes de santé.

Il faut également savoir que le cannabis cause des dommages permanents au cerveau, notamment l'abaissement du QI. Mais cela on s'en doutait un peu au vu des résultats de cette primaire.

Car il ne faut guère réfléchir plus loin que le bout de son nez pour opter pour un tel candidat.

Le nouvel Hamon, avec sa main sur le cœur et ses lunettes à la Chirac des années 70, a su séduire les plus jeunes et les moins aguerris politiquement en jouant le Père Noël. 

Il est bien entendu pour l'immigration de masse, pour un accueil des migrants à la sauce Merkel. Il suffit de voir ce qui se passe en Allemagne depuis environ un an pour comprendre qu'une telle politique ne peut que mal se terminer . A se demander si Benoit Hamon vit dans la France de 2017 . 

Bien entendu, il y a la laïcité version Hamon, celle qui dit qu'il faut minimiser les problèmes en banlieue.

Bien sur, il reste le "Revenu Universel", le splendide et magnifique "Revenu Universel" qui va régler tous les maux qui existent dans notre société depuis 40 ans.

La solution, que dis-je, le miracle offert par St Benoit .

Peut-on se dire comme ça, voilà une solution qui coûte 400 milliards, on ne sait pas trop comment il la finance, mais je vote pour.

Nous savons qu'avec les politiques, plus ils nous promettent un monde merveilleux, plus ils sont mauvais une fois au pouvoir. Mais non, on continue tout de même de croire en leurs promesses sans s'interroger sur la possibilité de leurs mises en action.

D'ailleurs, lorsqu'on interroge Guillaume Balas, conseiller de Benoît Hamon en charge de du revenu universel,celui-ci affirme que "tout n'est pas tranché politiquement".

Plus grave, d'après l'entourage du candidat plusieurs allocations devraient être absorbées par le revenu universel .

D'après Marianne , si les handicapés et les retraités ne seraient pas concernés, les familles nombreuses, les bénéficiaires d'aides au logement et les chômeurs ont du souci à se faire.

Bien sur, vous comprendrez que ce ne sont pas les français les plus aisés qui seraient affectés par une telle décision. 

On peut légitimement supposer que si un Valls ou un Fillon osait avancer une telle proposition la gauche de la gauche serait vent debout, et à juste titre.

Mais dans le cas présent, face à la nouvelle idole, on ne veut pas voir le loup caché derrière le flou du programme Hamon.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #Hamon, #Parti Socialiste, #Gauche

Repost 0

Publié le 16 Janvier 2017

Macron, l'homme qui déteste le peuple.

 

Souvenez-vous de la sortie du Ministre de l'économie en septembre 2014 lorsqu'il avait qualifié les ouvrières de l'abattoir de Gad, dans le Finistère, de simples "illettrées".

Le nouveau chouchou des médias du monde politique français, depuis la défaite d'Alain Juppé à la primaire de droite, a encore démontré ce week-end qu'il affichait un profond mépris pour le peuple.

Présent dans le Nord, l'ancien banquier d'affaires a déclaré : "Ici une série de difficultés qui se sont accumulées, la difficulté économique, l'effondrement de la mine (...). Sur cet effondrement il y a eu des problèmes sanitaires et sociaux". "Dans ce bassin minier, les soins se sont moins bien faits, il y a beaucoup de tabagisme et d'alcoolisme, l'espérance de vie s'est réduite, elle est de plusieurs années inférieure à la moyenne nationale".

Plus tard, il s'en est pris aux chômeurs: "Je ne veux plus entendre ‘j’ai encore droit de rester un peu au chômage’ ou ‘on ne me propose rien' !".

Macron montre son vrai visage, celui d'un grand bourgeois qui ne connait rien au peuple, à ces petites gens qui ont construit les fondations de notre pays depuis des siècles de leur dur labeur.
Si l'on vit moins longtemps dans le milieu ouvrier, c'est aussi et surtout à cause des maladies professionnelles, celles que l'on ne connait guère lorsqu’on est un planqué de la banque Rothschild.
Imaginons un instant qu'un homme politique utilise des clichés aussi vulgaires que ceux employés par Emmanuel Macron pour s'attaquer aux immigrés et aux femmes, il est évident que dans l'instant qui suit il aurait toutes les associations anti-racistes et féministes sur le dos. De plus les médias en feraient leurs choux gras pendant plusieurs jours, dénonçant un comportement totaleemnt incompatible avec notre démocratie.
Mais dans le cas présent rien ou si peu. On trouve même des journaux comme l'immonde "Le Monde" qui ose venir  étayer les propos de leur chouchou. 
Le racisme social a encore de belles heures devant lui dans ce pays avec de telles élites, mais il est vrai que les plus faibles doivent accepter de faire plus d'heures par semaine, d'avoir leur retraite à un age de plus en plus avancé, d'avoir un système de sécurité sociale qui ne leur permet plus d'être aussi bien soigné.
Voilà ce qu'on doit accepté sans broncher , nous les salauds de pauvres.
Et à l'opposé ils osent brandir l'argument du racisme anti-riches, soutenus par nos plus grands éditorialistes, dès qu'on leur demande de mettre la main à la poche en période de crise. Mais que dire de ces élites (qui se présentent en candidat anti-système, rires), qui insultent le peuple sans que les médias n'y trouvent rien à redire.
Lorsque je lis les déclarations insultantes contre "la France d'en bas" de la part de la nouvelle idole du milieu journalistique, j'ai le sentiment d'être revenu aux plus belles heures du sarkozysme.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 1 Janvier 2017

  • Et si pour cette nouvelle Année 2017 nous arrêtions d'écouter les faiseurs de beaux discours qui vont encore nous faire de belles promesses afin que nous votions pour eux.

    Une fois élu,les médias et une partie de la population font semblant de croire pendant quelques semaines qu'enfin tout va bien fonctionner dans notre belle France.

    L'automne arrivant les éditorialistes sortent leurs plumes les plus acerbes pour détruire ce qu'ils admiraient la veille .

    On connait la chanson par cœur, et pourtant on continue d'écouter leur musique.

    Au niveau Internationale, Obama est surement le plus bel exemple de ces dernières années.

    Il était si admirable qu'on lui attribua le Prix Nobel de la Paix pour une seule et unique raison, la couleur de sa peau.

    A se demander si le noir n'est pas pour un Président ce qu'est le rouge pour un poulet, la marque suprême de qualité.

    Deux mandats et 8 ans plus tard on voit ce qu'est devenu le monde sous Obama. Poutine, Erdogan et les islamistes font planer sur notre planète une odeur de souffre.

    Après un Bush qui a déstabilisé le Moyen-Orient pas des guerres inutiles, nous avons droit à un Obama qui refuse toute intervention au risque de voir d'anciennes puissances fragilisées refaire surface pour semer la terreur.

    On aime se moquer du Président Hollande, le comparer avec l'élégant Président Obama qui a la classe lorsqu'il entame un pas de danse avec Michèle.

    Le monde peut bien être au bord du précipice, on s'en moque puisque le Président américain est bon danseur.

    Comment ne pas penser à Jean Renoir, qui déclarait à propos de son film "La règle du jeu" (1939), "qu'il avait voulu peindre une société qui danse sur un volcan" .

    On peut voir que le président dandy américain applique cette expression au pied de la lettre.

    Alors oui, nous devons craindre Donald Trump car nous n'avons pas la moindre idée de ce qu'il est capable de faire, mais n'oublions pas par la même occasion de souligner que s'il est aujourd'hui au pouvoir c'est surement en grande partie à cause de son prédécesseur. 

     

    Et si face au monde que l'on nous présente dans l'actualité on choisissait d'opposer un monde plus respectueux et plus joyeux, et surtout sans faux-semblant  . Si l'on décidait de se passer de ceux qui nous gouvernent en leur opposant un monde plus solidaire et humain.

    Opposons aux signes extérieurs de richesse et de détresse, ceux de la gentillesse, de la sagesse et de la politesse .

    Face à la soif de toujours posséder plus, de montrer son appartenance religieuse ,contentons-nous de petits instants bien plus enrichissant comme échanger un sourire, rendre de menus services, tout cela avec humilité.

    Échanger quelques mots avec les gens que l'on croise souvent le matin dans les transports, prendre un verre avec un collègue ou des amis, aller au spectacle ou lire un bon bouquin et pouvoir en discuter ensuite, partager un bon repas, se retrouver en groupe pour discuter et rire, ce sont tous ces petits moments de bonheur de l'existence qu'il est important d'entretenir.

    Depuis quelques décennies il semble que notre mode de vie s'est dégradée.

    La désertification des campagnes est un facteur important pour expliquer la solitude qui frappe de nombreuses personnes âgées. 

    En ville,bien souvent on quitte très tôt son domicile le matin et on rentre bien tard le soir.

    Pour fuir ce monde là, je vais me replonger dans le monde naïf et utopique des années 70. Que cela semble loin aujourd'hui.

    Si on osait le remettre à la mode?

    Soyons cucul la praline bordel!!!

    Je viens de découvrir cette chanson . MAGNIFIQUE.

     
  •  

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 19 Décembre 2016

Benoit Hamon ou la version masculine de Clémentine Autain.

On a vu lors de la primaire de droite des candidats faire des propositions hallucinantes . Et comme c'est celui qui s'est situé le plus à droite qui a été élu, cela semble donner des idées dans le camp d'en face.

Après "à droite toute", voici donc le "à gauche toute" pour les primaires du Parti Socialiste.

C'est tout du moins ce créneau qu'a choisi Benoit Hamon, au point de se situer plus à gauche que Jean-Luc Mélenchon dans certains domaines.

Un exemple, interrogé ce week-end sur un reportage de France 2 qui démontrait l'interdiction pure et simple faite aux femmes de fréquenter certains cafés, Benoit Hamon a tout fait pour minimiser les choses.

Face à des réflexions comme "Dans ce café, il n'y a pas de mixité",  "T'es dans le 93 ici, t'es pas à Paris ! Ici c'est une mentalité différente, c'est comme au bled !", le candidat à la primaire n'a pas trouvé mieux que de répondre par «Historiquement, dans les cafés ouvriers, il n'y avait pas de femmes…» , ou encore «Remettons des questions sociales avant de mettre des questions religieuses sur ces sujets-là». Et bien sur pour conclure il a préféré s'interroger sur «la responsabilité de la République».

Pour justifier le machisme d'une religion, Benoit Hamon ose des comparaisons douteuses en nous renvoyant plusieurs décennies en arrière. Quel beau programme!

Par ailleurs, nous apprenions aussi ce week-end que Benoit Hamon rejoignait le comité de soutien à Jacqueline Sauvage, à quelques semaines semaines de la primaire bien sur.

L'ancien ministre de l'éducation se range du coté des femmes françaises battues, très bien a-ton envie de dire. Mais la date choisie, et le grand écart qu'il fait par ailleurs  lorsqu'il relativise le machisme des hommes musulmans, nous font douter de sa sincérité .

Ce double visage me fait étrangement penser à Clémentine Autain, celle qui si veut la grande prêtresse de la cause féminine dans notre pays, et qui par ailleurs nie les actes d'agressions sexuelles lorsqu'ils sont l'oeuvre d'immigrés, comme ceux perpétués sur les jeunes femmes allemandes lors de la St Sylvestre 2015.

Pour revenir au cas Hamon, la semaine dernière il s'en prenait à Manuel Valls avec ces mots :  «Je voudrais dire ma honte, lorsqu'un Premier ministre issu des rangs de la gauche est allé tancer une chancelière allemande, conservatrice, pour lui dire de ne pas en faire autant dans l'accueil des réfugiés et des migrants».

Oui, pour Benoit Hamon accueillir plus d'un million de migrants en 1 an n'est pas un problème, c'est en tous cas bien mieux que ce que fait la France sur ce sujet, et ce même si Merkel a quelque peu fait machine arrière depuis, démontrant ainsi que Manuel Valls était dans le vrai sur ce sujet.

Immigration de masse, refus total de voir la réalité dans les zones de non-droits, sans parler de sa proposition sur la légalisation du cannabis, Benoit Hamon est le candidat du PS parfait des années 80. 

Le monde bouge mais Benoit Hamon continue de penser comme l'adolescent qu'il fut il y a plus de 30 ans. 

Dernier détail. Il semblerait que Benoit Hamon tienne absolument à préserver sa vie privée.

Ceci l’honore bien sur. Oui mais pour quelles raisons le fait-il.

On a appris il y a peu qu'il avait prévu en octobre dernier de  participer à l'émission de Karine Le Marchand «Ambition intime» .Et puis il a eu revirement.

Il semblerait que ce soit la profession qu'occupe sa compagne qui pose problème. En effet, celle-ci  occupe depuis 2014 un poste à la direction de LVMH, le groupe de luxe de Bernard Arnault .

Ils sont drôles ces politiques qui se veulent proche du peuple.


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Benoit Hamon,, #Politique, #Primaire

Repost 0

Publié le 4 Décembre 2016

Brice Hortefeux rétablit la vérité sur la défaite de Sarkozy.

Il était temps!

Enfin un homme dans ce pays a le courage de rétablir la vérité sur la scandale qui a provoqué l'échec de Nicolas Sarkozy lors des primaires de la droite.

Et oui, Brice Hortefeux, proche de l'ancien Président nous explique que c'est le coût de participation à la primaire de la droite de 2 Euros qui a défavorisé son poulain, lui qui était le candidat anti-élites.

Pour étayer son argument l'ancien Ministre de l'Intérieur explique que seulement 18% des électeurs de ces "classes populaires" ont voté, quand ils représentent globalement 30% de la population.

Et si c'était plutôt que les classes populaires ne se sentaient en rien représentés par les valeurs de la droite?

Mais je m'égare surement, d'autant plus que Mr Hortefeux démontre sa thèse par une preuve mathématique imparable :  "2 euros par personne pour un couple modeste, ça fait 4 euros et sur deux tours ça fait 8 euros, c'est le prix de deux repas du gamin à la cantine!".

Pouvait-on priver son enfant de 2 repas pour sauver le candidat Sarkozy?

Je trouve que les français sont bien ingrats tout de même.

Qu'est-ce que 2 repas en comparaison d'un quinquennat avec un tel guide. Parfois il faut savoir faire quelques sacrifices.

Heureusement que Brice Hortefeux est présent pour nous éclairer sur l’égoïsme du petit peuple qui préfère économiser 8 euros pour ses mômes plutôt que de porter à la tête de la France un homme intègre et honnête qui a tant fait pour ce pays.

Le candidat anti-système qu'était Nicolas Sarkozy, lui qui a fait tant pour les classes populaires lors de son quinquennat entre 2007 et 2012, se retrouve aujourd'hui injustement éliminé de la course à la Présidentielle 2017 à cause d'une pièce de 2 Euros.

Que la vie est injuste pour l'ancien Président.

Quant à Brice Hortefeux, il est fort possible qu'avec une telle théorie il figure en bonne place pour remporter le prix de l'homme politique le plus drôle de l'année.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #Sarkozy

Repost 0

Publié le 30 Septembre 2016

Sarkozy et son armée pour mater les français.

On parle beaucoup du livre de Patrick Buisson depuis quelques jours dans les médias. Bien sur, très vite, beaucoup de journalistes ont eu des mots très dur pour qualifier l'attitude de l'ancien conseiller du Président, rappelant au passage son parcours sulfureux d'homme d’extrême droite.

Il est bien dommage qu'ils se réveillent si tard, qu'ils n'aient pas eu ce courage lorsque cet homme était dans l'ombre de Sarkozy. Ils auraient pu alors s'inquiéter de la proximité d'un tel personnage dans l'entourage du Président de la République.

Mais non, par lâcheté et par courtisanerie envers celui qui fut à l'Elysée de 2007 à 2012, ces petits valets ont minimisé la face cachée du conseiller aux français.

Alors aujourd'hui face aux révélations de l'ancien hémisphère droit de Sarkozy, les mêmes viennent nous dire que tout cela n'est pas très grave, que ce n'est que pure vengeance, etc....

Bref, on connait le refrain, lorsqu'on apprend des choses sur l'ancien Président il devient impératif d'accuser celui qui dénonce ou qui enquête, même lorsque l'information est  terrifiante.

Car oui, il y a dans ce livre une information d'une gravité extrême, qui démontre que Sarkozy est capable de tout pour accéder au pouvoir, y compris de faire couler le sang de jeunes français si nécessaire.

Je veux bien sur parler de la manifestation que le Ministre de l'Intérieur de l'époque aurait décidé de laisser dégénérer. Voici ce que dit Buisson sur le sujet: « Pour Nicolas Sarkozy, les Invalides furent l’équivalent d’Austerlitz pour Napoléon (…) A tout le moins s’il faut en croire l’histoire qu’il aimait à raconter en petit comité : "Nous avions pris la décision de laisser les bandes de blacks et de beurs agresser les jeunes blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris Match de la probabilité de sérieux incidents" ».

Il ajoute que lors d’une autre manifestation anti-CPE, Sarozy aurait dit : « On laissera (les casseurs) faire leurs courses chez Darty et à Go Sport. » Le ministre de l’Intérieur était ensuite apparu sur les lieux, « fier de montrer à quel point il maîtrisait la situation face à un Premier ministre englué dans un affrontement mortifère avec la jeunesse ».

Paris Match a démenti, mais un ancien ancien CRS déclare : « Je comprends très vite qu’il se passe quelque chose de bizarre, ce n’est pas une manifestation classique »« Les unités progressent lentement, trop lentement, des heures pour passer la rue Saint-Dominique puis la rue de l’Université. […] En tant que responsable de l’armurerie, moi qui pensais ne pas chômer pour ravitailler en grenades mp7 mes collègues, je suis au chômage technique… Pas une grenade n’est lancée, pas une. Des consignes ont été données… ».

Ce qu'écrivait Libération à l'époque semble aller dans le sens de ce que dénonce aujourd'hui Patrick Puisson:  « Les CRS paraissent indifférents à ce qui se joue au milieu de l’arène. Ils regardent sortir les jeunes dépouillés, certains le visage en sang. Les policiers infiltrés assistent au jeu de massacre. Les interpellations tardent. Vers 19 heures, tout est fini ».

Après les révélations de Buisson, on comprend mieux aujourd'hui pourquoi Sarkozy a supprimé 12 000 postes de policiers  et fermé des commissariats dans les banlieues.  

Pour cajoler un peu plus la racaille il a fait venir le Qatar au PSG et a permis l’essor de l'islamisme dans notre pays.

On comprend mieux aussi pourquoi il a tant laissé faire pendant plusieurs semaines lors des émeutes de 2005,  pour envoyer le message à la racaille des banlieues qu'ils pouvaient continuer leur trafic en tout genre, que ce n'est pas lui qui viendrait y mettre son nez. 

Laisser à l'abandon ces quartiers c'était pour lui se réserver une armée ultra-violente capable de venir à tout moment s'en prendre à des français qui voudraient se rebeller contre le pouvoir. Voilà son réel projet pour la France.

Et dire qu'il y a encore des gens qui vont voter pour ce traître à notre pays, capable de faire couler le sang de la jeunesse française .

Et demain il fera quoi?

Mais ailleurs ce n'est pas mieux.

Quant on pense à ce tartufe de Frédéric Lordon qui s'imaginait que les voyous des banlieues allaient venir gonfler le mouvement de "Nuit Debout. Faut-il que l'extrême gauche soit stupide pour s'imaginer un tel scénario.

Cette jeunesse là est bien plus proche de Sarkozy que du peuple. 

Le fric facile, le bling-bling, la vulgarité, la malhonnêteté, tout cela ils l'ont en commun avec l'ancien Président. Pas besoin d'être un grand intellectuel pour le comprendre .  

Bien sur, on va me répondre que pour faire de la politique il ne faut pas être un saint. Soit!

Mais on doit admettre que si l'on doit décerner le premier prix du machiavélisme dans le monde politique français, il est évident que Nicolas Sarkozy le remportera haut la main.

Et pour une fois il n'aura pas besoin de magouiller pour le remporter.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 28 Avril 2016

Tafta. Hollande doit s'opposer à Obama et Merkel.

Le Président de la République est au plus bas. Il est bien le seul à croire encore en son destin pour 2017. Son bilan, les français le font pour lui.

Un chômage record, son renoncement face "au monde de la finance", celui face à Merkel , l'affaire Léonarda, et pour couronner le tout la loi El Khomri. Voilà ce qu'on retiendra , en partie, du quinquennat de François Hollande.

Pas de quoi pavoiser.

Oui mais voilà, le chef de l'Etat a enfin l'occasion de redorer son blason, de prouver qu'il peut tenir tête face aux grands puissants de ce monde. S'il va jusqu'au bout, il peut être celui qui aura dit Non à un traité qui va encore faire souffrir un beaucoup plus les populations du monde entier .

Je parle bien sur du traité de libre-échange transatlantique (Tafta).

 Des OGM dans nos assiettes, du gaz de schiste,la viande américaine gonflée aux hormones. Ces produits interdits pour l’instant par notre réglementation risquent de déferler sur l'Europe après la ratification. De nouvelles réglementations juridiques, comptables, financières, environnementales, sanitaires, techniques, d’étiquetage, de protection des marques et brevets, avec des conséquences dramatiques dans de nombreux secteurs. Désormais, Il sera possible pour une entreprise américaine qui estime une législation anticoncurrentielle d'attaquer l'État en recourant à un tribunal arbitral. 

Encore un coup bas de plus pour les états souverains.

Il faut savoir que les négociations se font à l’abri des regards, sans transparence, ce qui suscite bien des inquiétudes, tant dans la société civile que dans la classe politique qui n’a pas accès aux documents. Pourquoi tant de mystère?

 

Ce week-end, Barack Obama était en Allemagne  pour louer les qualités du traité en question . Il peut compter sur le soutien d'Angela Merkel, lui qui souhaite qu'un accord soit trouvé "d'ici à la fin de l'année". 

Le gouvernement français n'est pas disposé à suivre le couple germano-américain. Matthias Fekl, le secrétaire d'Etat français au Commerce extérieur, a en effet déclaré qu'il ne pensait pas " qu'une conclusion des négociations soit possible d'ici fin 2016. "Et on s'éloigne d'ailleurs des chances ou des risques, chacun jugera, d'une conclusion tout court".  "L'Europe ne doit pas suivre les Etats-Unis. Le premier ensemble économique du monde, c'est l'Europe", "Il n'y a aucune raison de se mettre à la remorque de tel ou tel continent ou tel ou tel pays."

François Hollande a une dernière chance de prouver au monde entier qu'il est capable de résister à un accord dont ne veulent pas les peuples, y compris ceux des USA et d'Allemagne.

Tel Chirac qui avait refusé d'aller en Irak en s'opposant à Bush et Blair, Hollande peut lui aussi démontrer qu'il possède le courage nécessaire en refusant un accord qui aurait des conséquences dramatiques à de nombreux niveaux.

Le Président a prouvé par le passé qu'il avait l'habitude de céder face à l'adversité.A lui de nous démontrer qu'il peut tenir tête à Obama et à Merkel avec une fermeté qu'on ne lui connaissait pas jusque là.

Allez François, résiste, prouve que tu existes.


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 20 Avril 2016

CGT. L'affiche de la honte.

Bravo à la CGT pour cette affiche d'un autre age. 

Retour vers le futur, on se croirait revenu en mai 68 avec cette affiche d'une démagogie sans nom.

Une matraque, un écusson des CRS, du sang. Il ne manque plus qu'un cadavre .

Alors que nous sommes en état d'urgence afin de nous protéger du terrorisme,  l'ennemi numéro un de cette partie de la gauche c'est bien sur la police. 

Mais on ne devrait pas être étonné par cette affiche, puisque pour eux l'état d'urgence est assimilé à la dictature. On fait toujours dans la mesure avec ces gens qui voient dans les défenseurs de la laïcité à la française d'affreux islamophobes.

Il est "scandaleux" qu'un syndicat attise la haine de "certains" extrémistes contre la police qui fait son travail souvent dans de pénibles conditions, surtout par les temps qui courent.

Bien sur qu'il existe des policiers qui dérapent, mais comme dans chaque profession.

Et n'oublions pas que ces policiers ne sont que des hommes .

Mais cette affiche sert peut-être à cacher des choses pas très belles qui se passent à la CGT

http://www.20minutes.fr/societe/1827383-20160415-cgt-thierry-lepaon-ex-coute-encore-tres-cher

Il ne s'agit pas de l'odeur du sang, mais cette histoire ne sent tout de même pas très bon, surtout pour un syndicat chargé de défendre les droits des travailleurs.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #Syndicat, #CGT

Repost 0

Publié le 5 Mars 2016

Résultat de recherche d'images pour "pujadas reuters"

 

Nous avons appris hier soir que la pétition contre la loi Travail de Myriam El Khomri, lancée sur la plateforme change.org le 19 février, a dépassé le million de signatures, un record pour le site en France.

Pour info, jusqu'ici le précédent record de signataires (plus de 500.000) était détenu par Elise Lucet "contre la Directive Secret des Affaires".

Mais il semble que le succès de cette pétition dérange, et pas seulement notre gouvernement en place, mais aussi des médias toujours prêts à se ranger du coté du pouvoir dès qu'il prend des mesures qui sont du coté du grand patronat contre les salariés. On se souvient tous par exemple de la réforme de la retraite de 2010 de Sarkozy et de la petite musique entendue sur toutes nos ondes de télé et de radios, comme si cette loi été nécessaire et inévitable.

Aujourd'hui c'est toujours la même histoire. Pour relancer l'embauche il faut des mesures courageuses soient prises pour libérer l'emploi , et bla bla bla...

Bien sur, ces mesures courageuses c'est au détriment du salarié. Car s'il y en a un qui doit être courageux dans cette histoire, ce n'est pas le politique, ni le média qui le soutient, et bien sur pas le MEDEF, mais uniquement celui qui est au bas de l'échelle.

Oui mais voilà, il arrive que ce dernier se rebelle, comme avec cette pétition.

Et dans ce cas là on fait quoi?

Et bien on envoie le bon petit média de service expliquer que tout cela est gonflé, que finalement on est loin du million .

Alors, pour jouer les petits malins, les toutous de France 2 n'hésitent pas à jouer aux journalistes d'investigation en montant un sujet ou ils ont apposé les signatures de Jean Jaurès, Léon Blum ou encore Karl Marx (qu'ils sont drôles) sous la pétition contre la loi El Khomri.

Oui mais voilà, le système de surveillance du site a fonctionné, et les manipulations sont supprimées . "Chaque signature qui est affichée sur le compteur est vérifiée et fiable", assure donc le représentant français de change.org.

Le journaliste, à la fin de son sujet, rappelle d'ailleurs : "La mobilisation contre la loi El Khomri sur Internet est bien réelle" . Mais le mal est fait, on sème le doute dans l'esprit du téléspectateur.

Un sujet qui a mis beaucoup signataires de cette pétition en colère comme on le voit ici sur le site de Marianne.

On aimerait que les médias comme France 2 soient aussi suspicieux dès qu'il s'agit des puissants .

Car pour Pujadas et les médias collabos du système, le peuple ne peut qu'être tricheur et menteur, au contraire des élites bien sur, qui ne sont que des exemples d'intégrité et d'honnêteté.

Voilà ce que nous dit la grande messe de 20 heures tous les soirs, que nous sommes fourbes, manipulateurs, truqueurs. Je comprends mieux aujourd'hui pourquoi je ne regarde plus cette manipulation des cerveaux depuis de si longues années. Pujadas n'ose pas dire que nous sommes de vulgaires fainéants qui refusons la réforme mais il le pense si fort.

Je constate surtout que les réformes, ce sont ceux les plus riches et les plus protégés qui les refusent. Rien sur les banques, les paradis fiscaux, sur l'alignement des taxes entre petites et grands entreprises.....

Non, pour eux , jamais la moindre réforme, et quand par malheur on parle de taxer un peu plus les riches, on nous parle de racisme anti-riches . Ils osent tout!

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #Médias

Repost 0