Zemmour ou "l'angéliste" de l’extrême droite .

Publié le 9 Juin 2013

Tout ceux qui ont l'habitude d'écouter Eric Zemmour savent qu'il ne rate jamais une occasionde dénoncer l'angélisme de la gauche face à l'insécurité .

Même si le PS a évolué ces dernières années, pour lui la gauche sera toujours moins crédible pour régler les problèmes de sécurité que la droite, même s'il reconnaît que Sarkozy n'aura été qu'un imposteur sur ce sujet comme sur beaucoup d'autres, mais là n'est pas la question .

 

 

 

 

Samedi matin, je regardais l'émission "On se dispute" sur I Télé. Alors que Nicolas Doménach et Eric Zemmour débâtaient sur la mort du jeune Clément Méric, l'ancien chroniqueur de Ruquier, que l'on a connu plus inspiré, a tout d'abord insisté lourdement sur le fait que le mort aurait pu être dans le camp d'en face. 

On a envie de répondre à Zemmour: "avec des si on mettrait Paris en bouteille ".

Le polémiste a sûrement oublié que le poing américain était dans le camp de l'extrême droite et non "dans le camp d'en face ".

Puis voyant que cette argumentation ne passait pas, il a essayer de comprendre, voir de justifier, les actes de ces types qui s'inscrivent dans une violence permanente.

Zemmour va encore plus loin dans les dernières minutes, puisqu'il dit en gros qu'il faut se défendre face à "la gauche totalitaire" qui veut nous faire changer de modèle société. C'est tout juste s'il ne dit pas que ces types sont des résistants et qu'il faut les décorer .

On connaissait déjà le Zemmour qui défendait les politiques voyous, sous prétexte que la morale ne s'applique pas à ce milieu; aujourd'hui on découvre Zemmour en avocat de l'extrême droite tueuse .

Pour résumé Monsieur Zemmour a fait ce qu'il reproche depuis toujours à la gauche (qui protégerait les voyous),c'est à dire minimiser les violences de l'extrême droite en leur trouvant des excuses et en cherchant à minimiser les actes ignobles de ces fous aux cranes rasés qui semblent totalement déshumanisés.

J'en ai tiré la conclusion suivante, Zemmour n'est pas pour une France de justice ou chacun doit respecter la loi, mais seulement pour une France ou seulement les plus faibles doivent la respecter, surtout s'ils sont de gauche ou bronzés  . 

Et pour ceux qui ne seraient pas d'accord avec ça, il a peut-être l'idée que des gens aux cranes rasés qui s'entraînent dans des camps, qui aiment défiler en ordre militaire, seront là pour les remettre dans le (l'extrême) droit chemin .

Si Zemmour a choisi son camp et l'affirme, d'autres journalistes qui sont dans un autre camp, celui de l'ultralibéralisme, et qui mettent l'extrême gauche et l'extrême droite dans le même sac ne valent guère mieux .

Pour eux souhaiter plus de justice sociale, plus d'égalité, moins de racisme, moins d'écart de richesses entre les très riches et les pauvres, c'est la même chose que d'être raciste, homophobe, nationaliste.. .

Mais lorsqu'on défend 24h/24 un ultralibéralisme qui est responsable de tant de souffrances, il est aisé de mettre dans le même sac tous ceux qui s'opposent à ce modèle .Il s'agit d'un procédé assez lâche pour éliminer la moindre opposition à leur idéologie dominante en les excluant du débat d'entrée de jeu .

Que ces gens se méfient, car en voulant faire croire que tous les opposants à la pensée unique sont des ennemis de la démocratie, ils risquent de renforcer le peuple dans l'idée qu'une élite qui se comporte de la sorte n'est plus très loin de se comporter en dictature .

 

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Zemmour, #Extrême droite, #Politique, #Clément Méric

Repost 0
Commenter cet article