Voici pourquoi les médias changent de stratégie face au FN.

Publié le 22 Septembre 2013

 

Pendant les années 80, et jusqu'il y a peu de temps encore, le FN était attaqué uniquement sur son racisme et sa xénophobie, on ne voyait en lui que le seul parti des haines et des rancœurs. Mais depuis quelques temps une autre stratégie est utilisée pour lui nuire .
Il n'est pas crédible économiquement, voici ce que nous disent tous les experts qui sévissent dans les médias de nos jours, ces économistes qui défendent dans le même temps un modèle dans lequel la majorité des gens ne croient plus  .
Seul l'égo de ces pseudos élites les empêchent de voir qu'en agissant de la sorte ils rendent un service énorme au parti de Marine Le Pen.
On  met  en avant que le FN veut sortir de l'Europe et supprimer l'euro, combattre la mondialisation, très bien . Mais ceux qui disent cela souffriraient-ils d'Alzheimer ?
En effet en 2005, et face à la propagande pour le OUI entendu dans tous les médias, les français ont voté NON à 55% lors du référendum sur le traité européen , et on sait qu'ils seraient bien plus nombreux encore si l'on revotait aujourd'hui . Alors attaquer le FN sur ce sujet en pensant le discréditer est d'une stupidité sans nom .
Mai pourquoi s'acharne-t-on désormais à l'attaquer sur ce terrain plutôt que sur son discours de rejet de l'autre ?
Il y a peut-être une raison majeure à ce revirement .
Tout d'abord Marine Le Pen tient un discours beaucoup moins libéral que son père, mais avant tout c'est l'attitude de  l'UMP qui oblige les médias à ce profond changement  tactique .
Tant que la droite classique était rangée derrière un Chirac qui refusait toute compromission avec le FN, il était clair pour tous les médias que le FN était un parti infréquentable, avec des idées qui nous renvoyaient aux heures les plus sombres de notre histoire .
Mais à partir du moment ou l'UMP a utilisé les mêmes mots que le FN sous l'influence d'un Sarkozy qui n'a reculé devant rien pour arriver au pouvoir, puis pour vouloir y rester, les médias ont du changer leur fusil d'épaule . 
Hors de question pour eux de taper sur l'homme qui fait des cadeaux aux grands patrons qui sont à la tête de leurs groupes de presses, de chaines de télévisions ou de radios .
Et ce ne sont pas les propos des Copé, Fillon, Didier, Peltier et autres, qui vont les obliger à revenir en arrière  .
Alors plus question de stigmatiser le FN sur sa haine de l'autre. Ce serait par la même occasion taper sur la droite classique qui est celle qu'ils soutiennent coûte que coûte .
 Non désormais il s'agit avant tout d'envoyer en première ligne toute une armada d'experts pour dénoncer la stupidité du programme économique du Front National.
Pour eux une seule chose compte, que la ligne ultralibérale qui correspond le mieux  à leurs intérêts soit choisie.
Et si demain l'UMP doit s'allier avec le FN pour imposer cette ligne, ils n'y verront que des avantages . 
C'est d'ailleurs pour cela qu'on entend un peu partout que Marine Le Pen est moins dangereuse que son père, il faut préparer l'opinion .                            

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #politique, #FN, #UMP, #Médias

Repost 0
Commenter cet article