Tom Petty and The Heartbreakers

Publié le 21 Septembre 2013

Tom Petty est né le 20 octobre 1950 à Gainesville, en Floride.
C’est en assistant au tournage d’un film avec Elvis Presley, accompagné de l’un de ses oncles, que Tom prend conscience qu’il sera lui aussi  musicien de rock.
Sa musique est faite d’influences venues de divers horizons. La country, le blues, le rock bien sur . En l’écoutant on ne peut s’empêcher de penser aux Byrds, aux Beatles,  et  à Dylan bien sur, jusque dans la façon de chanter .
Tout comme Bruce Springsteen, Petty est arrivé  à une période charnière de l’histoire du rock . Il joue un rock de facture traditionnelle.Rien à voir avec le Punk ou la New Wave qui allaient suivre .
Mais Tom Petty and The Heartbrakers se sont avant tout des musiciens exceptionnels qui donnent leur pleine mesure en Live .
C’est en jouant dans différents groupes locaux qu’il travaille son jeu de guitare incisif ainsi que sa voix légèrement éraillée .
 Au début des années 70, avec Tom Leadon un ami d’enfance, Tom Petty  forment The Sundowners, très vite rebaptisé The Epics, puis Mudcrutch.  Le groupe est également composé de Randall Marsh à la batterie et d’un second guitariste, Mike Campbell. Leadon quitte Mudcrutch dès 1972 , il est remplacé par Danny Roberts. La même année, le claviériste Benmont Tench commence à jouer régulièrement avec eux, avant de les rejoindre définitivement en 1974.
La même année ils signent un contrat  avec le label Shelter Records. L’année suivante, ils enregistrent  un 45 tours qui ne rencontre aucun succès. Mudcrutch se sépare, et Tom Petty, dont le label a repéré le talent, signe un contrat d’artiste solo avec Shelter. Deux anciens membres de Mudcrutch, toujours présents aujourd’hui,  Benmont Tench et Mike Campbell l’accompagnent dans sa nouvelle formation, baptisée Tom Petty and the Heartbreakers .
Ron Blair à la basse et Stan Lynch à la batterie complètent le groupe qui  sort un premier album éponyme en 1976.
Cet album contient deux morceaux que le groupe continue de jouer régulièrement sur scène , "Breakdown" et  "Américan Girl " .
Très vite suivent  deux albums , "You’re Gonna Get It" en 1978, puis en 1979, "Down The Topedoes" . Sacré trois fois disque de platine il est considéré comme l’un des meilleurs du groupe .
On y retrouve notamment "Here Comes My Girl" et " Refugee".
 Les années 80 voient le groupe poursuivre sur le même rythme. Les albums « Hard Promises » (1981) et « Long After Dark » (1982) rencontrent le succès auprès du public, même si parfois la critique fait la fine bouche .
En1985 on est surpris de voir l’album « Southern Accents »  produit par le guitariste d’Eurythmics, Dave Stewart. On retiendra de cet album le morceau « Don’t Come Around Here No More ».
En 1985 toujours , sort l’excellent Live "Pack up the Plantation" , ou l’on retrouve bien évidemment les classiques du groupe , mais aussi des reprises des Byrds "So you want a be a rock and roll star", le célèbre "Needles ans Pins" de Nitzche et Bono; et surtout une version totalement allucinante de "Shout", morceau des années 50 signé par des Isley Brothers .
Après un nouvel album aux côtés des Heartbreakers, « Let Me Up (I’ve Had Enough) », en 1987, Tom Petty se lance dans l’aventure en 1988  du super groupe "The Travelling Wilburrys", aux côtés de Bob Dylan, Roy Orbison, George Harrison et Jeff Lynne, l’ancien chanteur d’Electric Light Orchestra.
 Il renouvelle l’expérience sur le deuxième album du groupe, « Vol. 3 », paru en 1990, après la mort de Roy Orbison.
On le retrouve ici lors du "Concert for George", en 2002, 1 an après le décès du guitariste des Beatles . Les bénéfices du concert ont 2T2 reversés à la Material World Charitable Foundation, une association caritative fondée par Harrison.
En 1989 , c’est Jeff Lynne qui produit  son premier album solo, « Full Moon Fever », grand succès commercial contenant l’excellent « Runnin’ Down A Dream » . Il produira également son nouveau disque avec les Heartbreakers, « Into The Great Wide Open », en 1991. Il obtient également un succès international grâce aux singles « Learning To Fly » et « Into The Great Wide Open ».
En 1994 il enregistre à nouveau un albu solo, "Wildflowers",  cette fois-ci produit par Rick Rubin . Vendu à plus de trois millions d’exemplaires, cet album est l’un de mes préférés .
En 1996, sort l’album "She’s the one" ("Petits mensonges entre frères" en France) , qui n’est autre que la bande son du film avec Jennifer Aniston et Cameron Diaz .
  Les albums « Echo » (1999) et « Save The DJ » (2002) m’ont longtemps fait penser que le meilleur de Tom Petty était derrière lui, et même si son solo "Highway Companion" de 2006 un ton au dessus , il ne m’a pas fait changé d’avis .
Mais à l’été 2007 Tom Petty, accompagné des fidèles Campbell et Tench, décide de faire un petit tour dans le passé en réunissant  les anciens membres de Mudcrutch dans sa propriété de Malibu. Interrogé sur ce qui l’a poussé à réunir son groupe de jeunesse après 32 ans de séparation, il déclare : « J’ai décidé de suivre mon instinct, qui m’a suggéré de prendre du bon temps. »
Après avoir répété quelques morceaux, ils décident  d’enregistrer un album. Celui-ci est réalisé en l’espace de deux semaines, chaque chanson étant enregistrée en quelques prises. L’album sort en avril 2008. Il comprend 14 titres, des originaux écrits par Petty, ainsi que quelques reprises dont une superbe version de  "Lover of the Bayou" des Byrds .
Mais en 2010 Tom Petty and The Heathbreakers reviennent avec "Mojo", un album qui a été composé, répété et enregistré au studio Clubhouse de Los Angeles entre avril 2008 et janvier 2010 dans des conditions proches du live.
Que dire de cet album sinon qu’il est à part dans la carrière du groupe  . Plus rock, plus blues que jamais, il est essentiel dans une discothèque digne de ce nom. Il prouve surtout qu’à 60 ans passé on peut encore étonner son public pour le meilleur et uniquement le meilleur .
On attend la suite prévue pour 2014……
 
Membres du groupe :
Ron Blair : Basse (retour en 2003 après le décès d’Howy Epstein par overdose)
Scott Thurston  (Arrive en 1991)
Tom Petty : Chant, Guitare, Basse, Batterie, Choeurs, Claviers, Tous les instruments, Piano
Mike Campbell : Guitare
Benmont Tench : Claviers, Orgue, Piano
Steve Ferrone : Batterie (Remplace Stan Lynch en 1994)

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock, #Tom Petty

Repost 0
Commenter cet article

Astor 01/10/2013 03:21

Encore un que j'ai loupé au passage !
Mais apparemment je peux donc prendre le train en marche s'ils sortent quelque chose en 2014 dans la veine de la dernière vidéo !
Mais je note Mojo.
Il est décidément des rockers qui "vieillissent" bien !

Fatizo 01/10/2013 20:46

J'ai découvert Tom Petty vers 1980 alors que j'étais un grand ado, depuis il ne m'a plus quitté, mais Mojo, son dernier album est vraiment l'un de ses meilleurs .
Le meilleur rockeur des années 80 avec Springsteen pour moi .