Articles avec #musique tag

Publié le 30 Mars 2017

Laura Cox s'est fait connaitre sur internet en reprenant des morceaux de guitare des plus grands groupes de rock. 

Dire Straits, ZZ Top, Free, Lynyrd Skynyrd,etc....,  la jeune fille nous a  proposée quelques belles surprises sur Youtube.

Aujourd'hui elle a fondé son groupe, "The Laura Cox Band", qui sort son premier album, "Hard Blues Shot".

Pour en savoir un peu plus....

https://www.lauracoxband.com/

En nous proposant cette musique qui n'est pas la plus appréciée en France, il est évident que Laura Cox et son groupe n'ont pas choisi la route la plus facile pour accéder au succès.

J'espère me tromper. 

On termine avec cette reprise de Lynyrd Skynyrd.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock

Repost 0

Publié le 19 Mars 2017

 

Chuck Berry, le véritable Roi du rock est parti.

Que dire sur Chuck Berry pour résumer son influence dans le monde du Rock?

 Arnold Schwarzenegger a déclaré : "Quand j'avais 10 ans et que, chaque nuit, je rêvais de partir en Amérique, c'est Chuck Berry qui était la bande son. Il avait rendu le monde rock. Repose en paix."

Chuck Berry était la bande son de l'Amérique de cette époque, il est celui qui a changé la musique que l'on allait écouter pendant de longues années. 

Il est sans nul doute possible le seul et unique Roi du rock. On peut penser que sa couleur de peau et sa vie sulfureuse l'en ont surement privé au profit d'Elvis Presley.

C'est à San Jose en Californie  le 18 octobre 1926 que vient au monde le petit Charles Edward Anderson Berry. Mais bientôt la famille de 6 enfants part s'installer  à Saint Louis dans le Missouri. 

Très vite il baigne dans  la musique en étant choriste à l'église, puis en apprenant la basse et la guitare .

C'est très jeune aussi, à 18 ans, qu'il doit affronter l’univers carcéral suite à un braquage à main armée .

A sa sortie de prison il enchaîne les emplois, mais contacté par le pianiste de blues Johnnie Johnson pour fonder un groupe, Chuck en devient rapidement le leader en orientant leur musique vers un nouveau son fait de  rythm'n'blues, de folk et de country.

C'est après avoir été recommandé par le géant du blues Muddy Waters que Chuck Berry peut enregistrer chez Chess Record "Maybellene", qui devient un tube aux USA. Nous sommes en 1955.

L'année suivante sort "Roll Over Beethoven"

En 1957.

«Si on rebaptisait le rock'n'roll, on l'appellerait Chuck Berry", disait John Lennon. 

 

Bob Dylan, quant à lui, le considérait comme le «Shakespeare du rock».

En 1958

Les Beach Boys en feront "Surfin Usa"

https://www.youtube.com/watch?v=sNypbmPPDco

 Son plus grand succès, « Johnny B. Goode », raconte l’histoire d’un jeune garçon réussissant à s’échapper de sa situation précaire grâce à ses dons musicaux.

En 1959, il invite une jeune apache de 14 ans à travailler dans sa boite de nuit. Alors que la jeune fille est arrêtée pour prostitution, Chuck Berry, accusé pour sa part d'avoir transporté une mineure entre deux États, est condamné à 5 ans de prison.

 

Grace notamment aux Beatles et aux Rolling Stones son répertoire a franchi l'Atlantique.   Chuck connait enfin le succès mérité. 

 Cependant, à cause de son extrême avarice ses concerts se révèlent souvent de piètre qualité. En effet, lorsqu'il partait en tournée, il embauchait des groupes locaux censé connaître tout son répertoire pour ne pas payer les frais de déplacement et de logement de son propre groupe .

De plus, lorsque la foule demandait un rappel il exigeait de l'argent au propriétaire de la salle sous peine de ne pas revenir sur scène et d'ainsi créer une émeute.

 Dans les années 1970, il a de nouveaux problèmes avec la justice en 1979 pour évasion fiscale, il plaide coupable et est condamné à 4 mois d'emprisonnement.

Dans les années 60 il remporte encore quelques succès.

Tout le monde connait ce morceau grâce à Quentin Tarantino qui l'a immortalisé dans "Pulp Fiction".

 

Étrangement , le seul morceau qui l'aura envoyé au sommet des  charts, « My Ding-a-Ling »a d’abord été enregistré par Dave Bartholomew en 1952. 

Quelques hommages:

Springsteen: "Chuck Berry était le plus grand des rockers, des guitaristes, et le plus grand des paroliers du rock qui ait jamais vécu. C'est une perte immense, la perte d'un géant, pour toujours".

Les Rolling Stones  : "C'était un vrai pionnier du rock, une influence  incroyable. Chuck Berry n'était pas seulement un brillant guitariste, un brillant chanteur, il était aussi brillant sur scène et, surtout, c'était un vrai maître en tant que parolier. Les chansons de Chuck Berry seront éternelles".

 

Un dernier pour la route avec ce morceau écrit en 1955. Ici en excellente compagnie.


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Hommage, #Rock, #Musique, #Chuck Berry

Repost 0

Publié le 15 Mars 2017

Soirée magique avec Loreena McKennitt au Grand Rex.

Hier soir se produisait au Grand Rex l'artiste canadienne Loreena McKennitt.

Née le 17 février 1957 de parents d'origine écossaise et irlandaise, très tôt, elle manifeste de l'intérêt pour le folklore de ses ancêtres. La musique et la danse d'influence celtique la captivent;notamment les premières productions d'Alan Stivell . Elle sort son premier album en 1985, Elemental", qu'elle distribue par ses propres moyens.On y trouve un poème de Yeats qu'elle a mis en musique, "The Stolen Child".

Sa voix particulière, ainsi que ses multiples talents de musicienne,  puisqu'elle joue de la harpe, du piano et de l'accordéon, la font rapidement connaître et les albums se succèdent avec un succès grandissant. 

A cette époque, elle assure la première partie de Mike Oldfield. D'ailleurs on trouve des similitudes dans les deux univers musicaux.

"The Mask and Mirror"(1994), et surtout "The book of secrets"(1997), sont incontournables.

Malheureusement toute médiale à son revers. Car si la carrière de Loreena McKennitt est à son sommet, un drame vient la frapper de pleine fouet puisque son compagnon se noie en mer, avec deux autres proches de Loreena, en 1998, dans la baie georgienne.

Après cette tragédie elle se retire de la scène pendant huit longues années .

Ses chansons évoluent au gré de ses voyages, de ses lectures, de ses découvertes.

 

Pour revenir sur la soirée d'hier, Loreena était entourée du guitariste Brian Hughes, qui a commencé à travailler avec elle en 1987.

Elle était également accompagnée de Caroline Lavelle (violoncelle, flûte à bec, voix), qui a totalement conquis le public présent sur place.     

 

A 3 ou 4 reprises est également apparu un violoniste dans ce concert d'une rare élégance.

Des moments de pure grâce ou l'émotion vous envahi . Un concert ou l'on ne sait plus en quel temps et dans quel lieu nous sommes, que l'on aimerait prolonger bien au-delà d'une soirée.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Concert

Repost 0

Publié le 10 Mars 2017

Adaptations de chansons étrangères. Pour le meilleur et bien souvent pour le pire (2/2)

Après la décennie des années 60 qui a vu apparaitre une nouvelle mode , l'adaptation de  chansons étrangères, visionnons aujourd'hui quelques unes de celles des années 70.

Je vous disais l'autre jour que Claude François été surement le champion de l'adaptation, et il va continuer sur cette voix tout au long de sa carrière.

https://www.youtube.com/watch?v=67Wcl47wLCY

Une dernière, juste pour l'originale. 

 https://www.youtube.com/watch?v=HWa2uiiOBdM

Un artiste italien a été repris à de multiples reprises dans la chanson française . Voici quelques noms : Dalida : Monday Tuesday et Laissez-moi danser. Joe Dassin : Il était une fois nous deux, l'été indien, et si tu n'existais pas.Johnny Hallyday : Derrière l'amour. Hervé Vilard: Méditerranéenne.

A l'époque de ce morceau Toto Cutugno faisait partie du groupe Albatros.

https://www.youtube.com/watch?v=Pn_itowbTzs

De Barry Manilow on connait le Copacabana repris par Line Renaud. Mais qui a oublié son "Could it be magic"  repris bien sur par Donna Summer, mais aussi en français par Alain Chamfort .

https://www.youtube.com/watch?v=N1YrTl0Fgpc

Ici le fils de Woody Guthrie, Arlo, et cet excellent morceau, "City of New Orleans".

Avec une excellente adaptation de Joe Dassin.

https://www.youtube.com/watch?v=SkEyV7_eNBs

On reste dans le country rock .

Je ne vous présente pas la version française.

https://www.youtube.com/watch?v=w-W4VgQtLNA

Le groupe parfait des années 70 . A la fois bien kitsch et sympa, et puis la chanteuse sexy. 

https://www.youtube.com/watch?v=01nPe86_xSw

Pour ceux qui auraient oublié ces années là .

https://www.youtube.com/watch?v=A1C60DZCtqs 

Vous vous souvenez de ce tube.

Et de son adaptation improbable.

https://www.youtube.com/watch?v=ipDxiRCxf_w

Je ne connaissais pas la VO, mais c'est vraiment pas mal.

https://www.youtube.com/watch?v=sYpAUashFw4

Un autre chanteur qui a énormément pioché dans le réservoir anglo-saxon.

Ici dans celui de Fleetwwod-Mac.

https://www.youtube.com/watch?v=bYsHhwyiEnc

On ne peut y échapper.

https://www.youtube.com/watch?v=J_uFGylNCj0

Encore un peu.

https://www.youtube.com/watch?v=CN--rSppq5g

On termine avec Johnny

https://www.youtube.com/watch?v=-el1a3_y3Qg

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 7 Mars 2017

Adaptations de chansons étrangères. Pour le meilleur et bien souvent pour le pire (1/2)

Dans les années 60 et 70, les chanteurs français piochaient parmi les succès étrangers pour être en tête des hit-parade.

Le champion du genre est sans conteste Claude François, qui a massacré beaucoup de grands standards en les reprenant en français.

Voici un lien qui en dira plus.

http://www.topito.com/top-tubes-repris-cloclo

Et voici un morceau qu'il a osé reprendre avec le lien de sa reprise en dessous.

Je vous préviens , sa version est à mourir de rire.

https://www.youtube.com/watch?v=Irn4Mm3W5kU

 Vous connaissez Régine et son Azzuro.

https://www.youtube.com/watch?v=PoNAmEWca9E

Et l'original?

Un autre tube du célèbre chanteur italien sera repris en français.

https://www.youtube.com/watch?v=ZrD59hPMFXo

Restons en Italie

https://www.youtube.com/watch?v=doVy-zc-_gE

Et ce petit bijou des Beach Boys.

Massacré par Sylvie Vartan

https://www.youtube.com/watch?v=b1FZPCr_yDM

Il y a ces chansons dont on était persuadé qu'elles étaient nées chez nous.

https://www.youtube.com/watch?v=eOKlA4fshik

https://www.youtube.com/watch?v=tmXUfFW_xb0

https://www.youtube.com/watch?v=bEwc7g9Tr5Y

Bien sur, Johnny Hallyday n'a pas échappé à la mode de l'époque. Des morceaux comme "Le pénitencier", ou "Black is black" sont des adaptations.

Et aussi celle-ci...

https://www.youtube.com/watch?v=-39O5TdNxWg

Terminons avec une adaptation particulière, celle d'un tube français par un couple très particulier.

A suivre ......

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2017

Souvenez-vous, il y a quelques temps je vous avais proposé quelques jeunes filles guitaristes qui n'avaient rien à envier à beaucoup de grateux.

L'autre jour je suis tombé par hasard sur une nouvelle vidéo....

 

Plutôt inspirée la Miss non?

Du coup j'ai voulu trouver d'autres jeunes filles guitaristes....et je suis tombé sur ça.

Ca devient énervant. Pour terminer.


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock

Repost 0

Publié le 21 Janvier 2017

ABBA pour s'évader.

J'avais prévu de vous écrire un article sur le candidat à la primaire de gauche le plus lamentable de tous,Benoit Hamon. Je lui avais même trouvé un titre "Benoit Hamon , le candidat du renoncement".

Mais comme j'essaye de m’intéresser de moins en moins à la médiocrité, j'ai par conséquent décidé de renoncer à ce billet.

Fuir la réalité du présent en se replongeant dans le passé est une solution de facilité que j'aime pratiquer.

Et puis ce qu'il y a de bien avec le passé, c'est que l'on peut en occulter les mauvais passages pour n'en garder que les meilleurs .

Afin de fuir ce présent ou l'information prend un malin plaisir à enchaîner les catastrophes, j'ai choisi des images et des sons d'une période ou l'on se disait que l'avenir ne pouvait qu'être plus beau.

Nous étions dans les années 70, et comme allait le chanter Jane Birkin quelques années plus tard:"ex-fan des sixties, que sont devenues toutes tes idoles" . 

Et oui, lors de cette nouvelle décennie  les Beatles sont séparés. Bien sur de nouveaux groupes (Pink Floyd et Led Zep), et de nouveaux artistes apparaissent sur la scène rock.

En France on se débrouille comme on peut. Les radios et télévisions passent en boucle un couple qui fait la promotion des vaches rousses, blanches et noires de ma Normandie.

En ce mardi 2 avril 1974 j'ai 10 ans lorsque le Président Pompidou décède.

C'est le samedi qui suit, le 6 avril, que doit se dérouler le Concours Eurovision de la chanson à  Brighton en Angleterre.

Mais suite aux obsèques de notre Président  le concours est finalement diffusé en France, une semaine plus tard, le samedi 13 avril 1974 . 

C'est donc ce samedi 13 avril 1974 que le petit garçon que je suis découvre deux jeunes couples venus de Suède.

Bien sur, à cette époque,  ABBA n'est pas un groupe apprécié dans le monde de la musique .

Brian Eno, qui fut entre autres le producteur de plusieurs albums de U2, déclarera: « Dans les années 1970, personne n’aurait admis aimer Abba. J’aime Abba. Je les aimais avant, mais je ne l’admettais pas. Le snobisme de l’époque ne le permettait pas. »

Trop  kitsch, des mélodies trop lisses et sucrées, de la musique pour supermarchés, voici quelques uns des griefs adressés régulièrement à ce groupe .

Le quatuor a eu beau collectionner les succès pendant une petite décennie rien n'y a fait.

On peut lire dans le magazine américain Rolling Stone. « En réduisant leurs paroles déjà bien insipides à de totales inepties, Anni-Frid Lyngstad et Agnetha Fältskog sont ainsi libres de déblatérer de leurs voix stridentes, sans se soucier de transmettre une quelconque émotion… ».

Malgré tant de critiques, comment expliquer le succès du groupe suédois qui 35 ans après sa séparation continue de plaire au public qui le découvre?

Il est évident qu'ABBA a créé un son nouveau en nous offrant un joli cocktail . De la pop, de la variété, un zeste de rock, de folk aussi, et le tout avec une petite sauce disco, sans oublier des arrangements très réussis. Et le tour est joué.

On y ajoute l'originalité du groupe formé de 2 couples avec le duo de femmes en chanteuses, et le public ne peut qu'être séduit.

Leur musique a traversé plus de 4 décennies et elle continue de rencontrer un grand succès, y compris avec les nouvelles générations.

Pas mal pour un groupe qui fabrique une musique de supermarchés.

Rien à voir, mais comment se fait-il que les souvenirs que nous nous construisons soient plus beaux que leur réalité?


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #ABBA

Repost 0

Publié le 9 Janvier 2017

  • Parcequ'il n'y a pas que Céline Dion au Québec, et que je considère Isabelle Boulay comme l'une des plus belles voix de notre langue.

    Une voix capable d'évoluer sur de nombreux registres et qui provoque beaucoup d'émotion.

     

    Reprise très réussie de cette chanson de Daniel Lanois.

     

    Et celle-ci de Francis Cabrel.

     

     

     
  •  

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 10 Novembre 2016

"The Lumineers" mardi à Pleyel.

Le concert est prévu à 19heures 30. 

Tant pis pour les retardataires, ils rateront le début de l'excellent groupe canadien "The bahamas", qui assure la première partie.

Bien souvent on a le droit à un artiste qui vient nous interpréter quelques morceaux avec sa guitare acoustique, mais dans le cas présent c'est un vrai groupe qui se présente face à nous.

De jolies mélodies, des arengements vocaux très soignés. Une première partie très classe.

Trente minutes bien vite passées avec cet excellent groupe. 

Il faut attendre encore une autre demi-heure avant de voir entrer en scène le groupe que nous sommes venus voir. Pour ceux à qui le nom du groupe ne dirait rien, voici ce morceau...

On voit que le groupe est jeune. La grande majorité du public l'est également et va le prouver tout le long du concert par sa ferveur.

Quelques heures avant le résultat les Lumineers espèrent toujours.

(La seule vidéo prise à Pleyel ce mardi).

Et lorsqu'ils reprennent Dylan

Il est temps de se séparer.


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock, #Concert

Repost 0

Publié le 16 Octobre 2016

MUDCRUTCH 2. Petty et ses amis meilleurs que jamais.

 

 

 

 

 

 

MUDCRUTCH  est fondé au tout début des années 70 par Tom Petty et Tom Leadon, deux amis d'enfance qui ont débuté la musique ensemble. A l'époque  Petty joue de la basse et Leadon de la guitare .

Le groupe est également composé de Randall Marsh à la batterie et d'un second guitariste, Mike Campbell.

Leadon quitte Mudcrutch dès 1972 pour s'installer en Californie, il est remplacé par Danny Roberts. La même année, le claviériste Benmont Tench commence à jouer régulièrement avec eux, avant de les rejoindre définitivement en 1974.

Ils donnent de nombreux concerts, mais sortent seulement deux disques 45 tours.

Ne réussissant pas à rencontrer le succès, le groupe se sépare .

 Tom Petty, dont le label Shelter Records a repéré le talent, signe un contrat d'artiste solo . Deux anciens membres de Mudcrutch, Benmont Tench et Mike Campbell, l'accompagnent dans sa nouvelle formation, baptisée Tom Petty and the Heartbreakers, dont le premier album sort en 1976.

On connait la suite, si en France Petty n'a jamais connu le succès qu'il méritait, aux USA, il se situe juste derrière Springsteen depuis plus de 3 décennies.

En août 2007, Tom Petty réunit les anciens membres de Mudcrutch dans sa propriété de Malibu. Interrogé sur ce qui l'a poussé à réunir son groupe de jeunesse après 32 ans de séparation, il déclare : « J'ai décidé de suivre mon instinct, qui m'a suggéré de prendre du bon temps. »

Après avoir répété quelques morceaux, ils décident de pousser l'expérience plus avant et d'enregistrer un album. Celui-ci est réalisé en l'espace de deux semaines, chaque chanson étant enregistrée en quelques prises.

Un son plus country, plus sixties aussi. On reconnait ici encore plus l'influence des Byrds et de Dylan. C'est aussi cela Mudcrutch en comparaison de ce que produisent habituellement Tom Petty and the Heartbreakers.

Mudcrutch2 est sorti il y a quelques semaines, et les toutes les critiques que j'ai lu disent la même chose, ce disque est parmi les tous meilleurs de Tom Petty.

http://www.albumrock.net/album-mudcrutch-mudcrutch-2-7324.html

Pourquoi cet album est-il aussi bon?

Probablement parceque Petty se replonge définitivement dans cette époque qu'il a connu à ses débuts, celle ou le rock était à son sommet, celle ou lui espérait  faire sa place avec ses amis de l'époque, enfin tous réunis aujourd'hui sur ce disque d'un niveau exceptionnel.

 

Magnifique chanson, et vidéo très forte réalisée par Sean Penn et Samuel Baye, avec Anthony Hopkins.

 

Grand morceau avec, notamment, des solos de Mike Campbell (Guitare), et Benmont Tench (Claviers) qui filent le frisson.

 

Surprise avec ce titre rockabilly  signé Benmont Tench, "Welcome to hell". 

 

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Rock, #Musique

Repost 0