Articles avec #chevenement tag

Publié le 1 Septembre 2016

Les islamo-gauchistes veulent la peau de Jean-Pierre Chevènement.

 

Jean-Pierre Chevènement pourrait être nommé à la tête de la Fondation pour l'islam de France, et cela fait débat, c'est le moins qu'on puisse dire.

Alors qu'il évoquait la ville de Saint-Denis lundi matin sur France-Inter, il a déclaré "«80% des enfants à l'école primaire ne maîtrisent pas le français» avant d'ajouter: «Il y a à Saint-Denis, par exemple, 135 nationalités, mais il y en a une qui a quasiment disparu», sous entendant, la nationalité française.

Hélas, toute personne bien informée sait très bien que l'ancien Ministre de l'Intérieur n'a dit que la pure et triste vérité. La ville de Saint-Denis n'est qu'un terrible exemple de ce qui pourrait arriver à la société française toute entière si nous laissions le pouvoir à des irresponsables qui ont une idée bien étrange de la laïcité.

Bien sur on trouve à gauche de nombreux élus qui sont scandalisés des propos de Mr Chevènement. Il faut dire que si l'on veut être élu dans ces quartiers, il y a intérêt à faire du clientélisme et surtout à fermer les yeux sur des choses totalement inacceptables dans une démocratie telle que la France.

Stéphane Troussel, le président socialiste du conseil départemental de Seine-Saint-Denis a accusé l'ancien ministre de l'Intérieur de «dérapage raciste». Pour sa part, le député PS de Saint-Denis a relayé une pétition contre la nomination de Chevènement à la tête de la Fondation pour l'islam. On trouve aussi certains élus qui prennent la plume pour écrire des articles immondes avec la complicité de médias bienveillants .

Il faut savoir que ce triste sire, a par ailleurs soutenu cette réunion raciste anti-blanc qui s'est tenue à Reims dernièrement.

Une attitude inacceptable et terriblement dangereuse de la part d'un élu de la République.

Sur twitter, la ministre écologiste du Logement, Emmanuelle Cosse, a tenu à préciser "J'aimerais bien emmener Jean-Pierre Chevènement en Seine-Saint-Denis. Ce qui clive dans notre pays, c'est la ségrégation, pas la nationalité".

A l'image de Cécile Duflot, on voit que les écologistes sont eux aussi dans la recherche de l'excuse permanente dès qu'il s'agit de pointer les dérives dues à l'immigration.

On se souvient que lorsqu'en 1999 Jean-Pierre Chévènement avait utilisé le terme bien désuet de "sauvageons" pour nommer "les mineurs multirécidivistes", déjà à l'époque la gauche de la gauche avait fait dans la surenchère verbale pour exprimer son extrême mécontentement face à la vérité.

Il est évident que pour les islamo-gauchistes , Jean-Pierre Chevènement n'est pas le bon choix pour ce poste. Sa fermeté sur la laïcité, son amour de la République, son attachement à une certaine image de la France, font qu'il ne peut être compatible avec une extrême gauche toujours prête à justifier l'injustifiable, et à faire des concessions à une religion qui cherche continuellement à agrandir sa visibilité et son espace dans notre espace public.

Et après ces gens se demandent pourquoi ils font des scores aussi faibles aux élections.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Chevènement, #Islam, #Laïcité, #Extrême Gauche

Repost 0