Publié le 20 Janvier 2011

                                            h-4-1756361-1256306696.jpg

 

La France compte désormais plus de 65 millions d'habitants.
L'Allemagne (81,8 millions d'habitants) reste largement en tête , mais la France se détache clairement de la Grande-Bretagne (62 millions) et de l'Italie (60,3 millions). En 1985, les trois pays se trouvaient au même niveau avant la chute du mur de Berlin et la réunification allemande , bien sûr !
L'augmentation de la population française s'explique surtout par un taux de fécondité élevé (2,01), juste derrière le leader irlandais (2,07) , et également par un allongement de l’espérance de vie qui est de78,1 ans pour les hommes et 84,8 ans pour les femmes.  La moyenne européenne du taux de natalité est de 1,6 , avec des scores très faibles pour nos voisins allemands et italiens (1,4) .
Pour ceux qui penseraient que l'augmentation de la population française , est due à l'immigration , il faut savoir que sur les 358 000 habitants supplémentaires de l'année écoulée, seuls 75 000 sont issus de migrations.
On peut se demander pourquoi la France possède un taux beaucoup plus élevé que ses grands voisins ?
Peut-être grâce à son système social qui aide plus les familles que les autres pays .
Peut-être aussi grâce aux 35 heures si décriées par ailleurs , mais qui laissent du temps aux parents pour élever leurs enfants .
Et aussi parce que la retraite à 60 ans a permis à des parents de se trouver des nounous à peu de frais avec papy et mammy !
Oui tout ce système français que l'on veut détruire à tout prix n'est peut-être pas si mauvais que cela , et avec ces naissances l'avenir de la France est peut-être bien plus rose que le modèle allemand que l'on doit copier absolument .
Voir ici une analyse , d'Emmanuel Todd , qui doit faire réfléchir :Une bonne gestion économique d’un pays doit prendre en compte le taux de fécondité. Si l’on veut absolument imiter l’Allemagne, il faut supprimer le tiers des enfants nés en France. Ce qui serait dommage parce que cet indicateur de fécondité est justement la preuve que le modèle français est meilleur que le modèle allemand ! Tout simplement parce qu’avant de travailler une population doit exister…
Source:  Marrianne2.fr

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 17 Janvier 2011

 
Lui l'homme qui fut un résistant de la première heure, fait prisonnier puis s'évadant en 1940 pour rejoindre Londres en mars 41, aux côtés du Général de Gaulle. Envoyé en mission en France en 1944 , il est arrêté par la Gestapo, puis déporté à Buchenwald .En avril 45, lors d'un transfert en train, il s'échappe à nouveau pour rejoindre les lignes américaines.
Lui l'homme , membre du Conseil National de la Résistance , qui participa en 1948 à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme .
Oui cet homme là est de plus en plus décrié par une masse médiatique , qui , au nom de la mal-pensance ou du politiquement incorrect , devient le "médiatiquement infecte" .
On pense à Zemmour et Elisabeth Levy , les deux grands décomplexés médiatiques !
A un degré moindre , on pense aussi au « grand » philosophe de ce siècle , Luc Ferry , qui sous prétexte que l'indignation ne peut s'exercer en vers soi-même , il n'est pas très sérieux d'y faire référence !
Voilà la pensée d'un homme des beaux quartiers qui ne voit aucune raison de s'indigner de l'ultralibéralisme et de ses conséquences dévastatrices .
Au-delà des révisionnistes, et extrémistes de droite , il aura fallu attendre 2011 , pour que des gens qui ont le droit à la parole dans tous les médias, qui exercent des activités politiques , osent descendre en flèche un grand résistant .
Cela n’est probablement pas un hasard !
Quels crimes a commis Stéphane Hessel  ?
Pour certains d’entre eux il s’agit bien évidemment de ses prises de position en faveur de la Palestine face à Israël .
Pour d’autres , on sent bien que c’est sa critique de l’ultralibéralisme , de ce monde sans justice sociale , ou les entreprises cherchent à faire du fric sans se soucier des droits des salariés .
Ces entreprises qui délocalisent dans des pays , ou le droit du travail consiste à travailler 70 heures par semaine dans de très mauvaises conditions , ou on exploite encore les enfants , tout cela pour faire plus de profits pour les actionnaires .
Je pose la question ,  ces entreprises ne se comportent-elles pas comme ces grands groupes qui ont construit leurs fortunes pendant la guerre , en se servant d’une main d’œuvre gratuite venant des prisonniers et des déportés ?
Alors oui , en cela Mr Hessel a encore un temps d’avance en terme de Résistance , face à ceux qui se gargarisent de beaux discours sur les bienfaits de la mondialisation , et de l’Europe qui ne respecte même pas le droit de vote .
Rappel d'une déclaration de Denis Kessler en octobre 2007, vice-président du Medef à l’époque : « Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance » (Mr Kessler est nommé Chevalier le 18 avril 2000 et promu Officier le 31 décembre 2009 (Ordre national de la Légion d'honneur).
Sans ces résistants et ce programme absurde , le patronnât se serait enrichi bien plus vite , et bien plus fortement sous les 1000 ans du 3ème Reich qu’avait promis Adolf Hitler !
Rendez-vous compte , une population aux ordres , sans syndicats et marchant ….au fusil et au camp de concentration . Que de richesses en perspectives !
Et Stéphane Hessel qui continue d’éclairer le peuple face à la dictature ultralibérale !
Une dictature qui se moque également de l’écologie , en détruisant la planète un peu plus chaque jour !
Une dictature , qui après avoir pillé l’Afrique de ses richesses , se sert de l’immigration pour utiliser une main-d’œuvre à bas prix , et qui de plus l’utilise en la montrant comme la coupable de tous les maux , un comble !
Mais ne nous indignons pas contre cela , puisque tous grands partis politiques , tous les médias ou presque , nous claironnent en permanence qu’il n’y a pas meilleur modèle !
Toujours eux qui critiquaient  la jeunesse , parce qu’elle défilait contre la réforme des retraites , par peur que le marché du travail se bouche un peu plus  .
On entendait , les défenseurs du mondialisme , utiliser toutes les ficelles pour réduire cette jeunesse au silence , allant jusqu’à dire qu’il n’est pas sérieux de mettre des ados dans la rue en lui faisant prendre des risques inutiles , et d’ajouter qu’à leur âge on est trop jeune pour comprendre .
Un discours similaire à celui qu’on entendait sur les ondes de Radio-Paris quand la jeunesse française s’engageait dans la résistance (les terroristes , souvenez-vous) !
La dictature libérale n’a pas de goulag ou de camp de concentration , mais elle fait des centaines de millions de chômeurs à travers le monde , détruit des familles, jette des gens dans la rue , entraîne des dépressions , pousse des gens au suicide , détruit la planète , relance le racisme , alors que pendant le même temps une classe de privilégiés entasse des fortunes .
Il faut comprendre que pour faire la propagande d’un système et d’idées qui sont à ce point indéfendables , il faut une forte dose de cynisme et de mauvaise foi que l’on appelle désormais le « politiquement incorrect » , ou comme je l’écrivais plus haut le « Médiatiquement Infecte » .
Merci à Mr Hessel , un homme de 93 ans , qui vient éclairer la jeunesse avec son « Indignez-vous » !
Et pour tous ces hommes , qui continuent de déranger par leur courage , et avec le bel héritage du Conseil National de la Résistance …
Source: Wikipedia

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 1 Septembre 2010

 

r831004616.jpg

 

 

Juin 2009 , Laurent Fignon nous annonce qu'il souffre d'un cancer des voies digestives , c'est un choc pour beaucoup de téléspectateurs ! En particulier ceux des années 80 ,qui occupaient leur après-midi de juillet sur Antenne2( à l'époque)!

Qui ne se souvient pas du superbe duel qu'il livra en 1984 contre Hinault, devenu son adversaire, suite au départ du breton chez Tapie, dans une équipe appelée "La vie claire" (ne riez pas) !

Un duel qui divisait les français , entre les pro-Fignon et les pro-Hinault !

Ah si nous possédions ne serait-ce qu'un seul de ces champions de nos jours !!!

Mais ce duel tourna court, tant la supériorité du jeune coureur parisien écrasa le courage du vieux "blaireau" breton !

Fignon remportait la son second Tour de France ,après celui remporté l'année précédente suite au forfait de son leader de l'époque , Hinault , blessé au genou !

L'année 1985 , fort bien entamée par la victoire de la "Flèche Wallone" , tourna court , et notre champion dut renoncer au Tour pour se faire opérer du tendon d'Achille, en suivie une longue période de résultats médiocres!

 

En 1988 ,il remportât la grande classique "Milan - San-Remo", mais c'est surtout en 1989 que l'on retrouva le Grand Fignon !

Saison ou il commença par remporter à nouveau la grande classique italienne ,avant d'enchainer en gagnant le "Giro"(tour d'Italie)!

 

C'est donc en pleine confiance ,et en grande forme qu'il arrive sur le Tour !

Un Tour ou il prit le maillot jaune dans les Alpes , mais.....

....Qui ne se souvient pas de ce final terrible , de ce dernier contre la montre sur les Champs-Elysées , et de ce visage marqué par la douleur , provoqué par une douleur à la selle qui donnera la victoire à l'américain Lemond , pour 8 petites secondes bien cruelles !

 

Scénario quasi similaire qui se reproduira lors des championnats du monde de la même année, ou l'Américain viendra l'emporter au sprint alors que Fignon avait réussi à partir dans l'ultime ascension !

 

La suite de sa carrière sera plus délicate ,et Laurent Fignon raccrochera le vélo en 1993, après avoir été un coureur atypique, avec un caractère à part, mais n'est-ce pas cela qui caractérise les grands champions?

 

 

1263502579_0.jpg

 

 

On l’a connu et admiré en été , au mois de Juillet , sur les routes de France ensoleillées et joyeuses !

 

Et il nous quitte un 31 août, à la fin de l'été, lui qui fut l'un des champions qui illuminait notre jeunesse !

 

Bien moche que tout cela!

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Sports

Repost 0

Publié le 29 Août 2010

  

 

Je souhaite que Nicolas Sarkozy aille plus loin ,  il en est capable !

Et grâce à son talent oratoire , il peut et doit le faire accepter aux français !

 

Destituer de la nationalité française  ceux qui tirent sur la police ne doit être qu’un début !

Bientôt ce sera le cas pour chaque délinquant présent sur notre sol ! Pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

 

Et tout ceci ne doit être qu’une étape vers une remise en état de marche(au pas) de notre nation !

 

Osons aller plus loin , et Sarkozy osera :

Pour être français, il faut être d'origine française , tout bonnement !

 

Puis pour poursuivre sur le discours de Latran , le français doit être chrétien , et de plus pratiquant ! Gare aux mécréants et aux laicards qui n’auront plus rien à faire sur le sol français  !

 

Interdit également :

 D’épouser , de se paxer ou tout simplement de vivre , avec quelqu’un qui a des origines non française , ou avec un non chrétien !

Sinon adieu la nationalité française !

Et évidemment hors de question de procréer avec eux , cela va de soi !

S’il arrivait qu’un enfant naisse malgré toutes ces interdictions ,il ne pourrait être français bien évidemment .

 

Voilà de bien belles mesures pour avoir une France qui ressemblera à la France .......

 

J’en vois déjà qui derrière leur écran se réjouissent de telles mesures !

 

De plus nous serons tranquilles, les touristes fuiront notre pays et nous laisserons en paix!

 

Les pays étrangers ne voudront plus faire de commerce avec nous!

 

Que sera belle la vie entre français……

 

 

 

….Pas si sur finalement !

Nous serons de moins en moins , après toutes ces exclusions notre nombre d'habitants aura énormément chuté , d'autres seront partis à l'étranger pour fuir une telle folie .

La chute de la natalité survenue avec un pays autant privé de liberté , d’avantages sociaux disparus , et si refermé sur lui-même , entrainera à terme la totale disparition de la population française .

 

Nous rentrerons dans les livres d’histoire pour expliquer à tous les pays du monde  que certains comportements démagogiques peuvent mener jusqu’à la destruction d’un peuple et d’une Nation !!!

Voilà ce que sera devenue la France !

Le modèle à éviter !!!

 

Je me réveille..... !

 

Quel cauchemar!

 

Un cauchemar, réellement ?

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 26 Août 2010

Le canard enchainé de ce jour signale qu'un protocole d'accord avec la Mairie de Paris , ou l'UMP s'engage à reverser les trois quarts de la facture des emplois fictifs qui valent à Jacques Chirac d'être renvoyé en correctionnelle a été signé. 

La mairie a bien confirmé que le protocole serait soumis au vote lors du prochain Conseil de Paris des 27 et 28 septembre ou à la mi-octobre. La mairie de Paris récupérera au total 2,2 millions d'euros, dont 1,65 million versés par l'UMP et 550.000 euros par l'ancien président de la République et maire de Paris.

  

En octobre 2009, celui-ci a été renvoyé devant le tribunal correctionnel de Paris des chefs de «détournements de fonds publics» et d'«abus de confiance» pour 21 emplois fictifs . Le procès où il doit comparaître avec neuf autres prévenus est attendu fin 2010 ou début 2011.

Selon le Canard Enchaîné, «la somme (de 2,2 millions d'euros) prend en compte les salaires et les charges des salariés fantômes, les intérêts légaux et les frais d'avocats engagés par l'équipe Delanoë. En échange, la ville retirera sa constitution de partie civile».

Ce retrait «permettrait à Chirac de se retrouver sans adversaire ni accusation face au tribunal, puisque le parquet a déjà fait savoir qu'il allait requérir la relaxe», ajoute le journal.

 

L'UMP est décidemment un parti qui possède beaucoup d'agent , mais qui peut en douter au travers de l'affaire Woerth-Bettencourt !

Tout cela n'est pas à l'honneur de notre République , et l'on comprend mieux le silence permanent de l'ancien Président de République face à la politique désastreuse actuelle de son successeur . A l'heure ou ses anciens 1ers ministres (Villepin,Raffarin,Juppé) ont le courage de dénoncer les dérives du gouvernement actuel , on aimerait que le Président Crirac se souvienne de ce grand discours qui l'a honoré en son temps !

 

Le 16 Juillet 1995 lors des commémorations de la Rafle du Vel d'Hiv'

 

  

« Monsieur le Maire,

Monsieur le Président,

Monsieur l'Ambassadeur,

Monsieur le Grand Rabbin,

Mesdames, Messieurs,

Il est, dans la vie d'une nation, des moments qui blessent la mémoire, et l'idée que l'on se fait de son pays.

Ces moments, il est difficile de les évoquer, parce que l'on ne sait pas toujours trouver les mots justes pour rappeler l'horreur, pour dire le chagrin de celles et ceux qui ont vécu la tragédie. Celles et ceux qui sont marqués à jamais dans leur âme et dans leur chair par le souvenir de ces journées de larmes et de honte.

  

Il est difficile de les évoquer, aussi, parce que ces heures noires souillent à jamais notre histoire, et sont une injure à notre passé et à nos traditions. Oui, la folie criminelle de l'occupant a été secondée par des Français, par l'Etat français.

  

Il y a cinquante-trois ans, le 16 juillet 1942, 450 policiers et gendarmes français, sous l'autorité de leurs chefs, répondaient aux exigences des nazis.

  

Ce jour-là, dans la capitale et en région parisienne, près de dix mille hommes, femmes et enfants juifs furent arrêtés à leur domicile, au petit matin, et rassemblés dans les commissariats de police.

 

On verra des scènes atroces : les familles déchirées, les mères séparées de leurs enfants, les vieillards - dont certains, anciens combattants de la Grande Guerre, avaient versé leur sang pour la France - jetés sans ménagement dans les bus parisiens et les fourgons de la Préfecture de Police.

 

On verra, aussi, des policiers fermer les yeux, permettant ainsi quelques évasions.

 

Pour toutes ces personnes arrêtées, commence alors le long et douloureux voyage vers l'enfer. Combien d'entre-elles ne reverront jamais leur foyer ? Et combien, à cet instant, se sont senties trahies ? Quelle a été leur détresse ?

 

La France, patrie des Lumières et des Droits de l'Homme, terre d'accueil et d'asile, la France, ce jour-là, accomplissait l'irréparable. Manquant à sa parole, elle livrait ses protégés à leurs bourreaux.

 

Conduites au Vélodrome d'hiver, les victimes devaient attendre plusieurs jours, dans les conditions terribles que l'on sait, d'être dirigées sur l'un des camps de transit - Pithiviers ou Beaune-la-Rolande - ouverts par les autorités de Vichy.

 

L'horreur, pourtant, ne faisait que commencer.

 

Suivront d'autres rafles, d'autres arrestations. A Paris et en province. Soixante-quatorze trains partiront vers Auschwitz. Soixante-seize mille déportés juifs de France n'en reviendront pas.

 

Nous conservons à leur égard une dette imprescriptible.

 

La Thora fait à chaque juif devoir de se souvenir. Une phrase revient toujours qui dit : "N'oublie jamais que tu as été un étranger et un esclave en terre de Pharaon".

 

Cinquante ans après, fidèle à sa loi, mais sans esprit de haine ou de vengeance, la Communauté juive se souvient, et toute la France avec elle. Pour que vivent les six millions de martyrs de la Shoah. Pour que de telles atrocités ne se reproduisent jamais plus. Pour que le sang de l'holocauste devienne, selon le mot de Samuel Pisar, le "sang de l'espoir".

 

Quand souffle l'esprit de haine, avivé ici par les intégrismes, alimenté là par la peur et l'exclusion. Quand à nos portes, ici même, certains groupuscules, certaines publications, certains enseignements, certains partis politiques se révèlent porteurs, de manière plus ou moins ouverte, d'une idéologie raciste et antisémite, alors cet esprit de vigilance qui vous anime, qui nous anime, doit se manifester avec plus de force que jamais.

 

En la matière, rien n'est insignifiant, rien n'est banal, rien n'est dissociable. Les crimes racistes, la défense de thèses révisionnistes, les provocations en tout genre - les petites phrases, les bons mots - puisent aux mêmes sources.

 

Transmettre la mémoire du peuple juif, des souffrances et des camps. Témoigner encore et encore. Reconnaître les fautes du passé, et les fautes commises par l'Etat. Ne rien occulter des heures sombres de notre Histoire, c'est tout simplement défendre une idée de l'Homme, de sa liberté et de sa dignité. C'est lutter contre les forces obscures, sans cesse à l'oeuvre.

 

Cet incessant combat est le mien autant qu'il est le vôtre.

 

Les plus jeunes d'entre nous, j'en suis heureux, sont sensibles à tout ce qui se rapporte à la Shoah. Ils veulent savoir. Et avec eux, désormais, de plus en plus de Français décidés à regarder bien en face leur passé.

 

La France, nous le savons tous, n'est nullement un pays antisémite.

 

En cet instant de recueillement et de souvenir, je veux faire le choix de l'espoir.

 

Je veux me souvenir que cet été 1942, qui révèle le vrai visage de la "collaboration", dont le caractère raciste, après les lois anti-juives de 1940, ne fait plus de doute, sera, pour beaucoup de nos compatriotes, celui du sursaut, le point de départ d'un vaste mouvement de résistance.

Je veux me souvenir de toutes les familles juives traquées, soustraites aux recherches impitoyables de l'occupant et de la milice, par l'action héroïque et fraternelle de nombreuses familles françaises.

J'aime à penser qu'un mois plus tôt, à Bir Hakeim, les Français libres de Koenig avaient héroïquement tenu, deux semaines durant, face aux divisions allemandes et italiennes.

Certes, il y a les erreurs commises, il y a les fautes, il y a une faute collective. Mais il y a aussi la France, une certaine idée de la France, droite, généreuse, fidèle à ses traditions, à son génie. Cette France n'a jamais été à Vichy. Elle n'est plus, et depuis longtemps, à Paris. Elle est dans les sables libyens et partout où se battent des Français libres. Elle est à Londres, incarnée par le Général de Gaulle. Elle est présente, une et indivisible, dans le coeur de ces Français, ces "Justes parmi les nations" qui, au plus noir de la tourmente, en sauvant au péril de leur vie, comme l'écrit Serge Klarsfeld, les trois-quarts de la communauté juive résidant en France, ont donné vie à ce qu'elle a de meilleur. Les valeurs humanistes, les valeurs de liberté, de justice, de tolérance qui fondent l'identité française et nous obligent pour l'avenir.

Ces valeurs, celles qui fondent nos démocraties, sont aujourd'hui bafouées en Europe même, sous nos yeux, par les adeptes de la "purification ethnique". Sachons tirer les leçons de l'Histoire. N'acceptons pas d'être les témoins passifs, ou les complices, de l'inacceptable.

C'est le sens de l'appel que j'ai lancé à nos principaux partenaires, à Londres, à Washington, à Bonn. Si nous le voulons, ensemble nous pouvons donner un coup d'arrêt à une entreprise qui détruit nos valeurs et qui, de proche en proche risque de menacer l'Europe tout entière. »

 

 Et maintenant Mr Chirac... !

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 24 Août 2010

0ca09e54-9684-11df-a020-58c8e0a12ee3

 

 

Il semble,qu'une fois de plus , notre Président ait fait une promesse , alors que rien n'était encore conclu !

Voici ce qu'il déclarait le 23 juillet derniers aux ouvriers des chantiers navals de St-Nazaire:

"Avec nos amis russes vous allez fabriquer les deux BPC (bâtiments de projection et de commandement). Le contrat, on est en train de le négocier, mais la décision de le faire elle est certaine". Un contrat qui aux environ de 300 millions d'euros !

Une bonne nouvelle pour  les 2280 salariés, victimes bien souvent  de chômage technique , sans compter les sous-traitants  .

Mais Ouest-France rappelait le 21 Aout que le ministre russe de la Défense reconnaissait que son gouvernement avait lancé un appel d’offres international pour la construction de porte-hélicoptères , avec notamment le Sud-coreen Dawoo qui serait bien placé ! .

Voilà une décision qui change tout aux négociations exclusives avec la France.

 l’Élysée ne voyait « aucune raison de s’inquiéter », lisait-on dans Le Figaro . « Les conversations se poursuivent normalement dans un excellent contexte », affirmait-on à la présidence.

 

Lors de sa dernière visite à Paris, Poutine voulait bien des porte-hélicoptères mais avec un transfert de technologies . Depuis le conflit qui a opposé la Russie à la Géorgie, la France a promis de "ne livrer aucun navire avec équipements militaires" à Moscou. L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud  sont d’ailleurs toujours occupés par l'armée russe.

Par conséquent, Vladimir Poutine a chargé son  vice-Premier ministre,  Setchine, du dossier Mistral. L'homme, connu pour ses opinions  anti-occidentales, a ouvertement exprimé son désir de "ne pas acheter des bateaux de guerre à l'Occident". Il aurait conseillé son ministre de la Défense d'opter pour l'option sud-coréenne, incarnée par Daewoo. En choisissant l'offre de Séoul, Moscou aurait surtout "l'avantage de contrôler la construction du navire", selon l'agence de presse officielle Interfax. Le Kremlin n'aura, par contre, aucun droit de regard sur celle du Mistral.

 

Le véritable scandale dans l’histoire est qu’en réalité, l’affaire n’était nullement acquise au moment de l’annonce  :  l’optimisme présidentiel était quelque peu tempéré déjà en juillet : «  Ce dossier est très politique. Il inquiète les États-Unis et d’anciennes républiques soviétiques", écrivait Ouest France dès le 24 juillet. Pourquoi alors avoir commis l’annonce triomphale ? Mais parce que Sarkozy ne raisonne jamais qu’en fonction des bénéfices à court terme ! Il préfère donc se faire mousser avec sa bonne nouvelle le 23 juillet, quitte à être démenti moins d’un mois plus tard.

Et pour lui jouer avec l’espoir de gens dans l’inquiétude et la peur n’a rien de dérangeant.

 

 

Info JDD.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 23 Août 2010

                1272068847

 

On entend, étrangement , certains beaux esprits venir au secours de Nicolas Sarkozy en nous chantant haut et fort , que l’église n’a pas à s’occuper de ce qui se passe en France au nom de la laïcité !

Certes mais qui a été fait Chanoine d’Honneur de Latran ?,

Qui a tenu un discours qui a choqué les vrais défenseurs de la laïcité , et non ceux qui la découvre aujourd’hui pour voler au secours du Président ?

 

Petit rappel  des plus enrichissants au regard de ce qui se passe aujourd’hui :

 

[...] Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance. [...] »

 

Notre président pense-t-il toujours cela après ce qu'a dit le père Arthur , qui a rendu dimanche sa médaille du Mérite et souhaité une "crise cardiaque" à Nicolas Sarkozy avant de regretter ses propos?

 

Suite …. :

 

« [...] Les racines de la France sont essentiellement chrétiennes.

 

[...] la laïcité ne saurait être la négation du passé. La laïcité n’a pas le pouvoir de couper la France de ses racines chrétiennes. Elle a tenté de le faire. Elle n’aurait pas dû.

 

[...] Un homme qui croit, c’est un homme qui espère. Et l’intérêt de la République, c’est qu’il y ait beaucoup d’hommes et de femmes qui espèrent. La désaffection progressive des paroisses rurales, le désert spirituel des banlieues, la disparition des patronages, la pénurie de prêtres, n’ont pas rendu les Français plus heureux.

 

[...] La morale laïque risque toujours de s’épuiser quand elle n’est pas adossée à une espérance qui comble l’aspiration à l’infini.

 

[...] J’appelle de mes vœux l’avènement d’une laïcité positive, c’est-à-dire d’une laïcité qui, tout en veillant à la liberté de penser, à celle de croire et de ne pas croire, ne considère pas que les religions sont un danger, mais plutôt un atout.

 

Si pour le Président , il ne s’agissait probablement que d’un discours de plus fait pour récupérer un électorat catholique de plus en plus choqué par le Sarkozy Bling-Bling de l’époque , aujourd’hui l’église rappelle le Chanoine à ses devoirs !

 

Quoi de plus normal ?

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 21 Août 2010

On attendait avec une certaine impatience le 1er acte du Président qui le laisserait à jamais dans l'histoire !   On l'épiait , on cherchait un signe , on s’impatientait , et chaque jour la déception ! Nous nous étions fait une raison !

Décidément non ,il ne resterait rien de positif de ce président ! Après tant de promesses !

Même ceux qui continuaient de le soutenir contre vents et marais savaient bien qu'au fond d'eux , il manquait quelque chose pour que leur héros soit digne de ces prédécesseurs !

Jusqu'ici on ne pouvait que constater des dégradations à tous les niveaux ! Sociale , justice , liberté ....., même l'étranger commençait à le comparer à ce qui s'est fait de pire dans l'histoire française du XXéme siècle !

Alors oui , après De Gaulle , l'homme du 18 juin ,du pacte social avec le CNR ! Pas en tant que président ,et alors !

Après Giscard et la majorité à 18 ans ,et surtout la loi sur l'avortement portée avec courage par Simone Veil !

Après Mitterrand et la 5ème semaine de congés payés, les 39 h et bien sûr l'abolition de la peine de mort porté par Badinter !

Après Chirac et son NON à Bush et sa folie guerrière !

Oui ,après tout cela on attendait de vous Mr le Président un acte fort dont on se souviendra comme d'un moment de fierté nationale , car il en fallait du courage pour oser se séparer de ....

 

2010-08-20T185934Z 01 APAE67J1GRD00 RTROPTP 3 OFRTP-FRANCE-

 

  

Celle qui résistait face aux coups bas de l’opposition  , croyait faire bien son travail en soutenant le gouvernement coûte que coûte !

Mais le président ne le voyait pas ainsi , lui il continue son ouverture ! En se séparant de Chabot , quel plus belle preuve en effet !

Les Peillon , Mélenchon qui avaient eu des mots très durs pour notre Arlette nationale , et ce gauchiste  qui lui a « Porté » le coup de grâce avec ce sketch !

 

                       

 

 

Ne pouvant résister aux sirènes de la rive gauche médiatico-politique , notre président a encore cédé ! Sarkozy est un homme de gauche , plus de doute possible .

Maintenant tout est clair , ce qu'il fait actuellement , c'est pour discréditer la droite pour de très longues années !

Allez ,encore un petit effort ,diabolisez encore plus l’UMP et nous ne  ne vous remercierons jamais assez d’avoir rendu ce parti inaudible aux yeux du monde !

Après cela vous pourrez prendre un repos bien mérité !

Je me pose une question ! Surprenant depuis que vous êtes président TF1 est en chute d’audience ,seriez-vous encore sur ce coup ?

Trop fort le Sarkozy de gauche !

Et maintenant ! Le Figaro ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 18 Août 2010

 

                                                    nng imagesCANQI3LO

 

 

Souvenons-nous des années Bush et du discours médiatique français sur cet homme et sa politique!

On pouvait entendre ou lire dans nos médias que Bush était "stupide",que c'était un "va-t-en guerre",qu'il n'était là que pour "servir ses intérêts et ceux de ses amis"(tiens,tiens)!

Nos médias dénonçaient Guantanamo et sa politique ultra-sécuritaire. Puis nos médias nous apprenaient le mensonge sur les armes de destruction massive, les supprimes,la crise,et .....OUF!

Pour les français qui à 70 ou 80% n'en pouvaient plus de cet homme,la victoire d'Obama!

Alors que pendant toutes ces années nos médias avaient "le courage" de s'en prendre à un pouvoir à des milliers de Kilomètres , les médias américains s'en prenaient à tout ce qui était français pour défendre un pouvoir dont ils ont compris bien plus tard ,qu'il leur avait menti , avec ces fameuses armes de destructions massives !

La vérité leur était venu de l'extérieur ,mais par un patriotisme exagéré , ils refusaient de le voir et l'entendre ! Il aura fallu attendre 2 mandats et une politique désastreuse pour que le peuple américain s'en rende compte ,la faute à des médias américains trop complaisants avec le pouvoir probablement ! Peut-être que s'ils avaient écouté les médias étrangers, Bush n'aurait pas été réélu , et que notre monde s'en porterait mieux aujourd'hui !

Alors ne commettons pas la même erreur qu'eux , et écoutons ce que nous disent les médias étrangers !

Ils ne sont pas là que pour nous taper dessus par plaisir comme veulent le faire croire certains ! D'ailleurs pourquoi parleraient-ils comme cela aujourd'hui de la France alors qu'ils ne l'ont jamais fait.C'est bien en cela que la défense du gouvernement et ses amis pour se défendre ne tient pas la route .

Si le monde entier regarde ce qui se passe chez nous actuellement c'est bien qu'il y a de sérieux problèmes , mais vous allez voir que la garde rapprochée de l'UMP va bientôt nous sortir l'argumentation suivante :

"Si l'étranger parle comme cela de la France , c'est parceque tous ces pays n'ont pas un Président de la dimenssion de Nicolas Sarkozy,qui est une chance pour la France et pour le Monde"

J'ai le sentiment de couper l'herbe sous le pied des "Lefebvre,Morano et autre Estrosi".

Car oui,comme le disait Audiart , ils osent tout , et en Sarkozye ,on ose surtout le pire!

Et c'est en cela que la parole qui nous vient de nos voisins est importante ! A ceux qui pour défendre la politique du gouvernement actuel, disent que ces pays qui nous critiquent font cela par jalousie , et que nos compatriotes qui approuvent sont de mauvais français , il faut leur rappeler que la France ce n'est pas Sarkozy , et qu'aimer la France ne consiste pas obligatoirement à aimer Sarkozy , la preuve ...

Il faut se souvenir du candidat Sarkozy qui voulait changer notre pays,changer sa politique sociale que les peuples du monde entier nous envient . Changer le raport à l'argent qui fait des riches de plus en plus riches et en bas de l'échelle des français de plus en plus de pauvres . Vouloir copier le modèle américain et son crédit hypothécaire qui a conduit des millions de gens à la rue.

Oui Sarkozy voulait changer ce pays à peine élu !

Comme si un jeune marié le lendemain de son mariage demandait à sa femme d'en devenir une autre , l'obligeant à passer par la chirurgie esthéthique pour ressembler à celle du voisin .Belle preuve d'amour!!!

Que diraient sa famille et ses amis?

Quitte ce type immédiatement!!!

C'est ce que disent de plus en plus de monde ,tout d'abord il y a eu la famille française qui n'a pas voulu devenir une pale copie de ce système libéral , sans justice sociale au service de l'argent roi !

Et puis maintenant il y a les amis étrangers qui s'inquiètent du changement total , qui ne reconnaissent plus leur France des Droits de l'Homme transformée par un Président aux abois!

Ils nous disent que ce qui se passe actuellement chez nous n'est pas digne d'une grande démocratie comme la France , et que si un pays comme le notre laisse faire de telles choses,c'est le monde qui est en danger !

Voilà leur message !!

Et vouloir y voir autre chose , parce que l'on a voté pour un homme , tout en refusant d'admettre que l'on s'est peut-être tromper , peut se révéler désastreux à plus ou moins long terme!

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 15 Août 2010

 

 

                                             41011940 p

 

 

France, Octobre 1942. Soupçonné de pensées gaullistes, l’ingénieur Philippe Gerbier est incarcéré dans un camp français, puis transféré à la Gestapo, d’où il s’évade en tuant une sentinelle. Il est l’un des chefs de la Résistance  . A Marseille, il est chargé avec Félix et Le Bison d'exécuter Doinot, qui les a trahis . Pour eux c’est chaque jour le combat dans la clandestinité , entre transmissions de renseignements et assassinats politiques, traqués par la Gestapo et la police de Vichy. Un voyage vers une issue terrible pour la plupart d’entre eux.

 

                                     l18409251-r 760 x-f jpg-q x-20050221 110155

                                                            Lino VENTURA

 

 

Melville (son pseudo dans la résistance ,son nom est Grumbach)portait ce projet en lui depuis longtemps, sans doute depuis sa découverte du roman de Joseph Kessel en 1943. ‘L’Armée des Ombres est le livre sur la Résistance : c’est le plus beau et le plus complet des documents sur cette époque tragique de l’histoire de l’humanité.

 

Voici ce qui figure sur la quatrième de couverture du livre :

 

Il C'est à Londres, en 1943, que joseph Kessel, conteur inégalable et premier chroniqueur de notre temps, a écrit "L'armée des ombres", qui n'est pas seulement l'un de ses chefs-d'oeuvre mais le roman-symbole de la Résistance que l'auteur présente ainsi : "La France n'a plus de pain, de vin, de feu. Mais surtout elle n'a plus de lois. La désobéissance civique, la rébellion individuelle ou organisée sont devenues devoirs envers la patrie [...] 
Jamais la France n'a fait guerre plus haute et plus belle que celles des caves où s'impriment ses journaux libres, des terrains nocturnes et des criques secrètes où elle reçoit ses amis libres et d'où partent ses enfants libres, des cellules de torture où malgré les tenailles, les épingles rougies au feu et les os broyés, des Français meurent en hommes libres. 
Tout ce qu'on va lire ici a été vécu par des gens de France."

 

 small 103624                        18823304-r 760 x-f jpg-q x-20070907 044026

Paul Crauchet                                                                             Christian BARBIER     

 

 

 

    

Melville raconte que lorsqu’il a projeté le film à Joseph Kessel, celui-ci s’est mis à sangloter en découvrant les phrases qui annoncent le destin tragique des personnages survivants, phrases qui n’étaient pas dans le scénario original.. L’Armée des Ombres est un film qui participe au Devoir de Mémoire, il est à ce titre et pour le talent de sa réalisation et du jeu des acteurs l’un des plus grands films que nous ait offert le cinéma français.

A travers  l’adaptation du roman de Joseph Kessel, le réalisateur a voulu témoigner de ses années de Résistance en mettant en scène non pas des héros, mais des hommes et des femmes accomplissant "ce qui doit être fait" sans en rajouter. En effet, le sentiment permanent de L'Armée des ombres est la peur, sourde, celle qui tord les boyaux et paralyse.

 

                                            1395083710.jpg

                                                           Simone SIGNORET

 

                                          armee1-copie-1

                                                              Paul MEURISSE

 

     

A sa sortie , le film fût victime de critiques pour le moins injustes ,On accusât Melville d’avoir fait un film gaulliste .. Pourtant, L’Armée des Ombres n’a rien d’une œuvre militante : aucun parti ni section n’est cité, le seul communiste déclaré est le jeune électricien  .

D’autres ont reproché à Melville d’avoir appliqué ses codes du film de gangsters à L’Armée des Ombres, c’est pourtant cette originalité de  traitement sur la représentation de la Résistance qui fait l’une des forces du film. Les soldats de L’Armée des Ombres obéissent à des codes , ils n’agissent pas par idéologie, mais parce qu’ils doivent le faire. De fait, leur comportement s’apparente par bien des aspects à celui du milieu : des silences, des regards ,se salir les mains en allant jusqu’à sacrifier un complice pour qu’il ne parle pas (ici Mathilde) .

 Melville  n’adressait plus la parole à Lino Ventura, et les deux hommes communiquaient seulement par assistants interposés, le réalisateur faisant tout pour agacer l’acteur. On peut désapprouver la méthode mais le résultat est là : Lino Ventura n’a jamais été aussi bon que dans L’Armée des Ombres, où il est stupéfiant de colère rentrée. Tout comme Paul Meurisse, excellent dans un rôle qui ressemble fortement à ce que devait être Jean Moulin. Et que dire de Simone Signoret dans le rôle de Mathilde .

 

Quand on  a été résistant comme Melville, filmer une telle histoire demande énormément de recul et de savoir faire . Il faut éviter de vouloir en faire trop , ici pas de grands sentiments , de héros .Même pas de scènes de torture , le Cinéaste sait qu’il est bien plus fort de suggérer que de montrer .

 

 André Malraux , dans son flamboyant hommage à Jean Moulin lors du transfert de ses cendres au Panthéon dira de ces hommes et femmes torturés : "une pauvre face informe, le visage de la France".





               
                     
                
                     

                  

 

 

On ne peut oublier cette autre scène du coiffeur joué par Serge Reggiani chez qui Ventura se réfugie après son évasion. Scène ou les 2 hommes n’échangent pas un mot pendant que le coiffeur rase la barbe de l’évadé à bout de souffle . A la fin quand Ventura paye d’un billet et que Réggiani s’absente pour aller chercher la monnaie , tout le monde pense qu’il va téléphoner pour dénoncer l’évadé  Mais non , il revient avec un manteau qui va sauver la vie de Ventura !

 

 

 

                                                  18823289.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20070907_044022.jpg

                                                                    Serge REGGIANI

 

 

La Résistance c’est le quotidien d’un groupe d’hommes et de femmes qui risquent tous les jours leur vie pour des exploits minuscules: transporter des tracts, faire voyager un poste de radio, cacher des hommes recherchés. Tout cela au risque d’être pris ,  torturé,  envoyé dans les camps d’extermination ou fusillé .C’est le monde de la peur, du soupçon, de la délation. Chacun, même le plus fidèle, le plus courageux peut trahir: sous la torture, par jalousie, souvent pour de l’argent.

 

                                                   photo-L-Armee-des-ombres-1969-3.jpg

                                                        Jean-Pierre CASSEL et Paul MEURISSE

 

Dans cet univers les liens familiaux doivent être laissés de côté .Nous sommes dans le monde réel, impitoyable, que Melville a connu très jeune.

 Mathilde (Simone Signoret) est le  personnage le plus révélateur de ce qu’était  la vie pendant cette période. Elle dirige, organise, prend tous les risques .

 Arrêtée par la Gestapo, elle ressort libre au bout de deux jours. Il est possible qu’elle ait trahi. Elle n’a pas été torturée.  Elle peut avoir été retournée d’autant plus  qu’elle a commis une énorme imprudence, elle a gardé sur elle une photo de sa fille alors qu’elle sait très bien que c’est formellement interdit . . Son chef sait où est son point faible. Il n’a aucune certitude sachant que Mathilde est de celle qui ne trahit pas. Pourtant, il la fera exécuter, dans la rue, par les hommes pour qui elle a risqué sa vie. Ses compagnons ne lui survivront pas longtemps. Arrêtés, torturés, exécutés à la hache ou envoyés dans les camps.

 

                                             armee6.jpg

                                                           Le corps de Mathilde .

 

 

 

 

L'Armée des Ombres - 1969

 

Réalisé par Jean-Pierre Melville

Avec Lino Ventura, Simone Signoret, Paul Meurisse, Jean-Pierre Cassel, Christian Barbier, Claude Mann

Scénario :Jean-Pierre Melville, d'après le roman de Joseph Kessel

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0