Publié le 29 Octobre 2012

                                              images--1--copie-3.jpg

Après le groupe de patrons les "pigeons", dont certains d'entre eux sont des exiles fiscaux, qui a réussi à faire reculer le gouvernent, voici l'appel de 98  grands patrons français qui demandent une baisse de 30 milliards d'euros de cotisations sociales sur deux ans afin de relancer la compétitivité .
Il est tout de même assez étrange de voir ces patrons mettre la pression sur un gouvernement de gauche, alors qu'ils n'ont guère été exigeants avec un pouvoir qui semblait être plus acquis à leur cause lors des dix dernières années .
Mais peut-être qu'on est là tout simplement dans un jeu de rôle, un jeu qui consiste à demander quelque chose d'impossible à obtenir, afin de faire croire aux français que ce gouvernement ne souhaite pas le succès de nos entreprises . 
Il est vrai que les dirigeants de ces grands groupes ne peuvent pas commencer par diminuer leurs énormes salaires, ce qui serait un premier pas vers une baisse importante des charges de leurs entreprises .
Mais là je fais dans la démagogie, voir la jalousie, ou pire, le racisme anti-riches .
Car voilà la nouvelle argumentation de cette classe de privilégiés, si vous osez remettre en cause leurs salaires démentiels, vous êtes jaloux et racistes !
Fermez le banc, il n'y a pas de débat sur le sujet .
Et ne venez pas parler de justice, ils ne connaissent pas ce mot. 
Ne leur dites pas qu'il y a 30 ans un grand patron était rémunéré environ 40 fois plus qu'un salarié normal, et qu'aujourd'hui ce rapport est de 400 à 500 fois plus car ce n'est que... jalousie et racisme bien sur.
Et si demain il décide de passer à 5000 ou 10 000 fois plus , et bien nous n'aurons rien à redire, sinon .....
Voilà sous quelle dictature nous vivons, celle de l'argent roi, celle ou un seul homme peut posséder une fortune personnelle de 32 milliards d'euros (Bernard Arnault), sans que personne ne trouve rien à y redire, sinon ....
Mais dans quel société vivons nous pour accepter de tels écarts de richesse .
N'y-a-t-il pas une forme d'indécence, de vulgarité, de provocation, à posséder de telles fortunes ?
Et tous ces grands patrons qui gagne en 1 mois ce que l'un de l'un de leur salarié gagne en 15 ou 20 ans, ne sont pas là pour servir les intérêts des salariés, ni ceux de la France, et encore moins des petits patrons, mais juste pour pouvoir gonfler un peu plus le porte-feuille de leurs actionnaires .
Il faut savoir qu'un grand nombre de ces grands patrons qui demandent à l'Etat de baisser leurs charges sont bien souvent à la tête d'entreprises qui font d'énormes bénéfices qui de plus, ne se gênent pas pour licencier .
Alors pourquoi le gouvernement devrait encore baisser leurs cotisations ?
Pour ruiner encore un peu plus le pays et faire payer au peuple les 30 milliards de manque à gagner, pendant que ces Messieurs placeraient leur fortune dans les paradis fiscaux .
Non, le grand patronat ne changera jamais.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 27 Octobre 2012

                                                      images--9-.jpg

 

Couac, ils n'ont que ce mot là à la bouche .

Un nouveau couac du gouvernement, un nouveau couac d'un ministre, chaque jour nos médias tous à l'unisson chantent la même chanson, celle des couacs .

Que d'imagination!  Que ce soit la presse écrite, la radio ou la télévision, ils ne savent plus dire qu'un seul mot : couac.

Ah, nous sommes sur d'une chose, alors qu'il y a 5 ans le gouvernement en place multipliait les mêmes erreurs nos médias ne chantaient pas la même chanson, loin de là .

Et pourtant les couacs étaient déjà bien nombreux .

Juppé, à peine nommé Ministre devait démissionner parce qu'il avait été battu à la députation .

Parlait-on d'amateurisme ?

Et la nouvelle Ministre Christine Lagarde, qui face à la montée du prix de l'essence conseillait aux français de prendre leur vélo .

Et quand le Premier Ministre parlait d'un Etat en faillite, avant d'être contredit par Sarkozy en personne, était-ce de l'amateurisme ?

On se souvient aussi du Ministre des affaires étrangères, Bernard Kouchner, qui répondant à une question sur ce qu'il fallait faire pour régler la situation du nucléaire iranien, déclarait "Mais la guerre Monsieur" . 

Il y a aussi la star Rama Yade, tout le monde se souvient de son indignation suite à la venue de Kadhafi .

Et beaucoup d'autres allaient suivre.  Fadela Amara et son appartement, Joyandet, Estrosi, et leurs voyages en avion,  MAM et son ami Ben Ali, Woerth et l'affaire Bettencourt, Brice Hortefeux et les auvergnats, Rachida Dati et ses défilés dans les magazines, Blanc et ses cigares, Borloo, NKM et leur reniement écologique,Guéant et les civilisations, Bachelot et ses vaccins, Morano pour l'ensemble de son oeuvre .....

Et puis.....

Et puis, il y a le champion, celui qui était hors concours, celui qui dès le jour de son élection réalisait un couac retentissant, mais il était encore le dieu des médias, alors ...

Alors il a pu couaquer pendant des mois et des mois sans que la majorité des médias n'y trouvent à redire .

Car des couacs il en a commis le Sarkozy , et bien plus à lui seul que ce nouveau gouvernement .

Du Fouquet's au Yacht de Bolloré, de ses vacances canadiennes à sa visite chez les Bush sans que les médias ne s'interrogent sur la supposée angine de Cécilia (on était bien au-delà d'un twit, mais Barbier se taisait à l'époque ) .

Puisqu'on est chez les Bush, restons-y , car toujours  à la même époque notre cher Président allait bien au-delà du couac en s'excusant de l'arrogance de Chirac qui avait refusé d'aller en Irak, on était dans la trahison nationale, mais rien ou presque dans nos médias .

Même lorsqu'il a accueilli Kadhafi à Paris, les médias continuaient à nous mentir, soutenant que le chef Libyen était devenu "respectable", qu'il n'était plus le tyran qu'il avait été .

Il faudra encore attendre quelques semaines, et le début d'année 2008 pour que les médias commencent à trouver insupportable le coté bling bling du Président Sarkozy, mais jusque là que d'aveuglement, que de courtisanerie .

Alors  pourquoi ce deux poids deux mesures entre le pouvoir sarkozyme et celui de François Hollande ?

On ne peut l'expliquer que par une seule chose, le monde de l'argent .

Car il faut bien l'avouer, à part quelques exceptions, la grande majorité des médias français appartiennent à des hommes d'affaires importants, qui voient d'un très mauvais oeil le fait que le nouveau pouvoir veuille taxer un peu plus les plus fortunés .

A propos de ce couac, couac, insupportable des médias que l'on entend depuis quelques semaines, lire l'excellent article de Laurent Neumann dans Marianne sur "Les moutons de Panurge" .

Vous y verrez comment tous les médias chantent la même chanson sur les couacs du gouvernement, alors que pendant le même temps ils laissent en arrière plan des infos qui pourraient nuire à leurs intérêts.

Comme par exemple un mauvais sondage qui montre que 55% des français ne souhaitent pas le retour de Sarkozy, alors que l'on nous dit partout qu'il va revenir, ou les suites de l'affaire Merah qui montrent les incohérences et les disfonctionnements des proches de Sarkozy .

Voilà ce que sont nos médias, alors apprenons à décoder la façon dont ils nous informent  et cherchons à savoir pour qui ils travaillent avant prendre pour argent (on y revient) content ce qu'ils disent .



Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 22 Octobre 2012

                      images-copie-3

La droite forte c'est quoi ?

C'est un mouvement situé à la droite de l'UMP , le positionnement de la « Droite forte » se résume aux premiers mots de son texte fondateur : « Nous sommes fiers d’être Français, nous sommes fiers d’être de droite, nous sommes fiers d’être sarkozystes. »

 Ce mouvement possède deux leaders de plus en plus présents dans les médias.

Tout d'abord Guillaume Peltier, 36 ans, est secrétaire national du parti. 

Le personnage possède un parcours politique très à droite : Front national en 1996,il rejoint Bruno Mégret en 1998 puis Mouvement pour la France de Philippe de Villiers, dont il a été le secrétaire général entre 2003 et 2008.

Le second se nomme Geoffroy Didier, 36 ans également, il est secrétaire national chargé de la protection des riverains et Conseiller régional d’Île-de-France.  

Brice Hortefeux, qui préside l’association des « Amis de Nicolas Sarkozy », est le parrain de ce mouvement. C’est lui qui dès le lendemain de la présidentielle de 2007, avait approché Guillaume Peltier pour lui proposer d’adhérer à l’UMP, ce que l’intéressé fera en 2009.

Quant à Geoffroy Didier, il a  été conseiller de Brice Hortefeux au ministère de l’intérieur .

Nos deux jeunes loups aux dents très longues font parler d'eux ces derniers temps par des propositions qui vont jusqu'à irriter très fortement au sein même de l'UMP .

On pense notamment à l'idée d'accoler l'appellation "Génération Sarkozyste" à leur motion en vue du congrès UMP de novembre. 

 Un exemple parmi tant d'autres, voici la réaction d'Henri Guaino, qui vendredi dernier, se disait "absolument scandalisé par cette façon de procéder", et d'ajouter: "Personne ne peut s'arroger le monopole de Nicolas Sarkozy, a fortiori quand on en fait une marque commerciale. Elle a été déposée à l'INPI (Institut national de la propriété industrielle, NDLR), la marque 'Génération Sarkozyste'!", tout cela dit sur le ton de la colère.

L'ancien conseiler du Président Sarkozy poursuivait: "Faire de la politique de cette manière est inacceptable, ce sont des méthodes de voyous!".

Il est vrai qu'Henri Guaino n'est pas le genre à se servir de noms d'anciennes gloires  pour se définir, lui qui se revendique gaulliste social .

On pourrait lui dire que le gaullisme social, ce n'est pas ce qui nous a semblé le plus évident dans son quinquennat de collaboration avec Nicolas Sarkozy.

Mais revenons à la Droite Forte qui a fait deux propositions qui ont beaucoup fait parler ces derniers temps.

Pour commencer, il faudrait plus de journalistes de droite dans les médias !

Je ne sais pas s'il y a plus de journalistes de droite ou plus de journalistes de gauche, mais lorsque j'allume ma télévision et qu'en passant de chaîne en chaîne je vois Christophe Barbier sur tous les plateaux, je me dis qu'à lui seul il explose le quota de journalistes de droite. Et je ne parle pas de Zemmour .

Et puis cela veut dire quoi journalistes de droite ou de gauche ?

Lorsque Jean-François Copé est interrogé sur son amitié avec Takkiedine par une journaliste de droite, et que soudainement son visage se crispe en direct, que son ton arrogant et suffisant fait place à un bafouillement totalement incompréhensible qui le fait ressembler à un mauvais élève qui ne connaît pas sa leçon, je me dis que je préfère voir ça plutôt qu'un journalisme de gauche qui le questionnerait pour la énième fois sur les pains au chocolat . 

Mais nos deux amis de la France Forte n'en restent pas là, ils sont aussi dans l'idée d'interdire  le droit de grève aux enseignants . 

On a envie de leur répondre, mais pourquoi seulement aux enseignants?

Mais comme ils sont encore très jeunes, je suppose que ce n'est qu'une étape, demain, lorsqu'ils auront des responsabilités plus importantes à l'UMP, ils s'attaqueront aussi aux congés payés, et si un jour ils deviennent ministres, ils rétabliront la semaine de 48heures, avec comme seul jour de repos le dimanche.

Et oui, la France forte a des valeurs chrétiennes nous disent ces petits jeunes .

Et plus tard la retraite à 70, voir 75 ans, l'interdiction des syndicats,la suppression des journalistes de gauche.....

Nicolas Sarkozy a ouvert une porte qui malheureusement ne se refermera pas de si tôt . Il est le grand responsable de la dérive ultra-droitière de l'UMP, et après un Jean-François Copé qui a décidé de lui emboîter le pas, on voit que des jeunes sans scrupules sont prêts à aller encore plus loin en franchissant totalement le seuil de cette porte .

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 16 Octobre 2012

Il y a des jeux qui ont marqué leur époque....

D'autres que l'on ne regrette pas ....

Et il y a Le Jeu que tous les patrons de télévision rêvent de posséder dans leur grille de programme...

 

Petit récapitulatif des forces en présence:

 

1-Mary-Blue : 15 points.

 

2- Rosemar: 5 points 

 

3- Popolsky: 5 points 

 

4- Geka: 1 point .

 

Voici les premiers indices:

 

images (3) images (9)

images    images--5-.jpg

 

images--8-.jpg

 

A demain soir pour les indices suivants .

 

 

 

A suivre aussi ici ...

http://autrementvu.wordpress.com/2012/10/16/le-jeu-ou-comment-battre-mary-blue-une-personnalite-a-decouvrir-episode-1/

 

 

Avant de délivrer les nouveaux indices, j'aimerai revenir sur la première série.

En ce qui concerne le château, c'est la ville ou il se situe qui est importante. Cette ville a joué un rôle essentiel dans la vie de la personnalité à découvrir .

 

Voici les nouveaux indices.

 

Ce deux photos ne forment qu'un seul indice ...

hacheth--3-.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

images (6)

 

Voici les deux derniers indices qui devaient servir pour découvrir Mata Hari

images (1)                                   19287345-r 160 240-b 1 D6D6D6-f jpg-q x-20100312 122514

 

Voici maintenant la réponse aux indices .

 

La Marine : Son mari était officier dans la Marine.

 

La casquette : Son père fut marchand de casquettes .

 

Le château : Celui de Vincennes, ville ou elle fut fusillée .

 

Le cirque : Elle fut écuyère à une période de sa vie .

 

Le soleil : Mata Hari veut dire soleil en maltais 

 

La hache et 21 : Jeu de mots lamentable pour H 21 , son nom de code d'espionne .

 

Danseuse orientale: Ce qu'elle fut égaleement

 

Java: elle s'invente une identité qui serait née à Java

 

Le drapeau des Pays-Bas : Pays ou elle est née 

 

La belle espionne : No coment 

 

La guerre 14/18: Espionne lors de cette période .

 

 


 


 

 

Au mois prochain, en attendant voici le nouveau classement .

 

 

1-Mary-Blue : 20 points.

 

2- Rosemar: 5 points 

 

3- Popolsky: 5 points 

 

4- Geka: 1 point 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0

Publié le 12 Octobre 2012

                                                     3u0o2jeat7r6360t.jpg

 

Gloria Grahame qui n'a jamais été tout à fait une Star de premier plan, n'en demeure pas moins l'une des actrices les plus reconnues de son époque. Ses nombreuses apparitions dans les films noirs autant que sa vie sentimentale mouvementée ont contribué à lui donner une réputation sulfureuse.

Née Gloria Hallward, à Los Angeles, le 28 novembre 1923, elle est la fille de Michael Hallward, et de Jean Mac Dougall, une actrice d'origine écossaise qui fit carrière sous le pseudonyme de Jean Grahame.  

Peu intéressée par les études, elle abandonne l'école relativement tôt.Soutenue par sa mère la jeune fille arpente les planches dès son plus jeune âge

 Ayant suivi des leçons d'art dramatique à Hollywood, elle rejoint une troupe de théâtre et effectue ses débuts professionnels dans la revue «Good night ladies» (1942) …

 

                                

 

  Elle débute à l’écran, en 1944 dans «Blonde fever» une comédie dramatique de Richard Whorf. On la remarque dans  «La vie est belle» (1946) de Frank Capra avec James Stewart ,  ou encore dans «Feux croisés» de Edward Dmytryk (1947), avec Robert Mitchum, Robert Ryan et Robert Young , film pour lequel elle obtiendra  une nomination à l'oscar de la meilleure actrice de second rôle  . 

                                                images.jpg

 Sa voix provocante et sa sensualité  la servent dans des rôles de femmes fatales à la fois ingénues et cruelles.

En1945, elle épouse l'acteur  Stanley Clements, union qui se soldera trois années plus tard par un divorce .

De 1948 à 1952 , elle sera l'épouse de Nicholas Ray . Celui-ci la fait tourner coup sur coup dans " Secret de femme" en 1949, avec Maureen O'Hara  et  Melvyn Douglas, et surtout  dans"Le Violent", avec Humphrey Bogart en 1950 .

                                critique-le-violent-ray5.JPG

Nombreux sont ceux qui pensent que Gloria Grahame livre sa meilleure performance d'actrice dans ce film.

En 1951, elle apparaît dans l'une des dernières oeuvres de Josef Von Sternberg, «Macao» .

                                                images--4-.jpg

En 1952, Gloria Grahame est à l'affiche de la superproduction de Cecil B. DeMille, «Sous le plus grand chapiteau du monde». 

                       

Toujours la même année, elle est à l'affiche du film de Vincente Minnelli, «The Bad and the Beautiful (Les ensorcelés)» . Un rôle qui lui permet de récolter l'oscar de la meilleure actrice de second rôle.

Le réalisateur Fritz Lang lui offre l'un de ses rôles les plus marquants en 1953 "Règlements de comptes". Personne n'a oublié cette scène ou Lee Marvin n'hésite pas à lui jeter au visage le contenu d'une cafetière bouillonnante au visage ! 

                             

Le même  Fritz Lang, qui un an plus tard, la fait massacrer par un mari humilié et furieux (Broderick Crawford) dans «Human Desire (Désirs humains)»  .

La même année, elle épouse le producteur, scénariste et réalisateur Cy Howard . 

En 1955, on la retrouve dans «La toile d'araignée» de Vincente Minnelli .

                                         images--1-.jpg

À la fin des années 1950, elle se distingue à nouveau dans"Le Coup de l'escalier" (Robert Wise, 1959), avec Robert Ryan et Harry Belafonte, avant de se faire oublier dans des oeuvres de moindre envergure.

                          Odds-Against_Grahame.jpg

En 1960, l’actrice fait beaucoup parler d’elle en prenant comme quatrième mari son ex-beau-fils, Anthony Ray. Ce qui n'empêchera pas le couple d'avoir deux enfants, Anthony Jr (1963) et James (1965). Le divorce sera prononcé en 1974.

Elle tourne encore une bonne douzaine de films sans grand intérêt . On la retrouve également  au théâtre et à la télévision, notamment dans les séries «Mannix», «Au-delà du réel», «Le fugitif», «Kojak» etc.

Elle figure aussi au générique de la série télévisée "Le riche et le pauvre" (1976), avec Peter Strauss et Nick Nolte

 En 1981, elle fait une dernière apparition dans «Retour vers le cauchemar» un film d’horreur avec John Carradine. 

Atteinte d'un cancer de l'estomac qu'elle se refuse à prendre au sérieux, elle se rend en Angleterre pour une nouvelle pièce lorsque la maladie la rattrape. Hébergée près de Liverpool par son ami Peter Turner, elle regagne New York où elle décède peu après son arrivée, le 5 octobre 1981. 

                                          images--6-.jpg

Voici ses films principaux :

1946 : La vie est belle (It's a Wonderful Life) : Frank Capra         

1947 : Feux croisés (Crossfire) : Edward Dmytryc

1949 : Secret de femme (A Woman's Secret) : Nicholas Ray       

1950 : Le Violent (It's a lonely place) : Nicholas Ray  

1952 : Sous le plus grand chapiteau du monde (The Greatest Show on Earth) :  Cecil B. DeMille  

1952 : Le Paradis des mauvais garçons (Macao) : Josef von Sternberg

1952 : Le Masque arraché (Sudden fear) :  David Miller

1952 : Les Ensorcelés (The Bad and the Beautiful) : Vincente Minnelli  

1953 : Règlement de comptes (The Big Heat) : Fritz Lang       

1954 : Désirs humains (Human Desire) : Fritz Lang 

1955 : La Toile d'araignée (The Cobweb) : Vincente Minnelli   

1955 : Pour que vivent les hommes (Not as a Stranger) : Stanley Kramer 

1956 : L’homme qui n'a jamais existé (The Man Who Never Was) : Ronald Neame

1959 : Le Coup de l'escalier (Odds Against Tomorrow) : Robert Wise  

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 8 Octobre 2012

 

Le temps qui passe, celui qu'on ne peut maîtriser, celui ont on se dit parfois qu'on aimerait l'arrêter parce qu'on vit un moment rare, ou bien le remonter pour effacer des mots ou des comportements qui ont pu blesser .

Le temps, qui fuit déjà avant notre naissance, dès que l'on est dans le ventre de notre mère, même si à cette époque et lors des premières années de notre vie, on ne s'en soucie guère.

 

Tout se gatte dès que l'on commence à aller à l'école et que l'on nous oblige à garder l'attention toute la journée . On  se dit "vivement l'heure de la récré", puis on pense aux vacances qui sont encore si loin . Pour patienter on regarde par la fenêtre et on se met à rêvasser .

 Puis on est pressé de grandir , on voudrait vite avoir 18 ans, trouver un travail pour gagner de l'argent et ne plus avoir à supporter les brimades des parents .

Mais comme toutes ces années sont longues, on doute de ses qualités, on n'a aucune idée du métier que l'on va devoir choisir, on connaît ses premières amours...

 Plus vous grandissez, plus ce temps parait se comprimer, les semaines passent de plus en plus vite, puis les mois, les années.

Est-ce la routine qui expliquerait cette accélération du temps .....

Explication de cette accélération du temps glané çà et là :

L’accélération du temps peut s’expliquer par plusieurs choses, notamment par l’accumulation du passé qui relativise la durée des évènements et celle de notre vie.

L’impression d’accélération du temps augmente avec l’âge. Plus nous engrangeons de souvenirs, plus nous comparons le temps passé avec le temps futur, relativisant ainsi les durées : une année d’enfant est très longue, une année d’adulte passe très vite.


 Mais même si le cerveau semble être le maître du jeu, le temps n’est de toute façon pas linéaire, contrairement à ce que nous pourrions croire très facilement. Il est abstrait et l’appréciation de sa durée dépend avant tout de notre perception. Le cerveau ne fait que suivre nos instructions et répondre à nos choix. Observez comment les quelques minutes à attendre votre bien-aimé(e) sur le quai d’une gare semblent ne pas en finir alors que le week-end passé avec lui ou elle semble s’être presque volatilisé en quelques minutes…

Le stress accélérerait également le temps. Nos vies de plus en plus mouvementées et stressantes nous donnent cette impression de manquer de temps. 

 L’accélération du temps commence à l’adolescence .

 La conscience du temps se construit au cours de la croissance. L’acquisition de la langue est un reflet de cette maturation : les enfants passent du présent à l’imparfait, au plus-que-parfait, puis du futur simple au futur antérieur… et le présent se réduit. Il y a un effet de condensation du présent. Cliniquement, à l’adolescence se produit un phénomène essentiel : la déception existentielle face aux promesses de l’enfance. On ne sera jamais un chevalier ou un prince… Le temps commence à s’accélérer. Les espoirs passent définitivement du côté du passé. C’est une expérience de la mort. Plus on avance en âge, plus le passé s’alourdit, plus le présent nous précipite en avant. C’est une précipitation subjective, bien sûr, mais réelle. 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0

Publié le 5 Octobre 2012

 

Premier week-end d'octobre, il est temps de faire le point sur ce qui s'est passé dans le domaine musical lors du mois de septembre .

On commence par un anniversaire, celui de Bruce Springsteen qui a fêté ses 63 ans le 23 septembre dernier .

Sorti il y a pratiquement 30 ans jour pour jour, en septembre 1982, écoutons deux morceaux de l'album Nébraska,considéré comme l'un des meilleurs du Boss par de nombreux critiques . 

Highway Patrolman par Dar Williams 

 

Et Atlantic City par  Kurt Newmann

 

Pour ceux qui préfèrent la version originale, voici les liens ...

http://www.youtube.com/watch?v=nTRW9qGFBMU

http://www.youtube.com/watch?v=s-LIEr43_wk

 

Revenons en 2012 , avec un vieux de la vieille , Bob Dylan et son dernier album Tempest .

Tempest est plein de références et d'hommages. Par exemple, la chanson qui donne son nom à l'album fait allusion à la catastrophe du Titanic, et la chanson "Roll on John" est dédiée à John Lennon.

Voici le premier single de l'album : Duquesne Whistle

 


  

Apparu en 1995 avec l'album "Boire", le breton Christophe Miossec continue sa carrière avec talent .

 "Chansons ordinaires"est son dernier disque sorti il y a un an .  En voici un extrait: "Chanson pour les amis".

 

 

Originaire de l'Arizona, voici un groupe de rock indépendant fondé en 1996 .

Il s'agit de Calexico qui revient avec l'album "Algiers" .


 

Critique par libération :

http://next.liberation.fr/musique/2012/09/16/algiers-l-echo-de-la-havane_846713

 

Encore un album qui est sorti il y a un an,avec un groupe australien qui vaut le détour ...

The Jezabels - Endless Summer.(Extrait de Prisoner)

 

A l'occasion du 50 ème anniversaire de James Bond au cinéma, et pour la sortie de "Skyfall", le 26 octobre prochain, Adèle nous a dévoilé la version intégrale de la chanson qui servira de bande originale au film .

Dernière nouveauté avec Françoise Hardy .

En attendant son album qui sortira le 5 novembre prochain, et 1/2 siècle après "Tous les garçons et les filles ....", voici un extrait de son dernier single "Pourquoi vous ".

On la préfère dans ce registre, elle y est tellement plus douée que dans la politique .


Séquence rétro: Il y a 30, 40 et 50 ans .

Nous sommes en septembre 1982, et Dire Straits, l'un des groupes phares de cette période, sort l'un de ses meilleurs disques , "Love over Gold "

Voici "Télégraph Road" .

 

Septembre 1972 . Voici un nouveau chanteur français qui sort un album du nom de  "Mon frère" .

Vous avez tous reconnu Maxime Le Forstier . On retrouve dans ce disque beaucoup de tubes : "Mon frère", "San-Francisco", "Comme un arbre", Fontenay-aux-Roses", "Parachuriste", et le morceau que nous allons écouter "Education Sentimentale" .

 

Pour terminer, nous sommes en 1962, et la pétulante et pétillante Pétula nous entraine dans son "Chariot" .


 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2012

 

On peut ne pas apprécier la politique de François Hollande, on peut être déçu par les premiers mois de son mandat, mais à lire ou entendre les médias, on a le sentiment que son prédécesseur a laissé la France dans une situation parfaite .

Alors pourquoi tant de précipitation à vouloir tout rejeter chez ce nouveau Président.

On était moins pressé il y a 5 ans .

Souvenez-vous du quinquennat de Nicolas Sarkozy, et surtout des premiers mois .

Qui à l'époque osait dire du mal du nouveau Président, et surtout quel argument utilisait-on contre ceux qui s'y risquait ?

Anti-sarkozyste primaire, voilà ce que l'on pouvait lire et entendre un peu partout dès que l'on émettait une critique sur celui que tout le monde voyait en sauveur de la France .

La libération des infirmières bulgares, c'était grâce à lui, et encore mieux, grâce au talent de Cécilia Sarkozy !

Et il ne fallait surtout pas émettre la moindre réserve sur le joli conte de fée vendu par les médias, des médias qui au passage savaient très bien qu'entre le couple présidentiel tout était fini depuis bien longtemps, et que Cécilia n'était revenu que pour le temps de l'élection .

Mais à l'époque on se taisait sur la vie privée du couple Sarkozy.On vendait n'importe quoi au public pour embellir l'image du nouveau Président.

On ne se comporte plus de la même manière aujourd'hui .

Et lorsque Kadhafi était reçu avec les honneurs, on nous disait qu'il n'était plus le monstre qu'il fut, qu'il s'était bonifié avec les ans , c'est tout juste si nos médias n'étaient pas prêts à lui décerner le Prix Nobel de la Paix, tout cela pour faire plaisir à Saint Nicolas .

Et pour les médias qui trouvaient à y redire?

Anti-sarkozyste primaire bien sur !

Et aujourd'hui ?

Et bien même s'il y a de quoi critiquer la politique du nouveau Président, mais surement pas plus qu'avec l'ancien, on assiste à un lynchage médiatique rarement atteint pour un Président qui est en place depuis si peu de temps .

Voici pour exemple deux médias qui n'ont pas du tout utilisé le même ton lors des débuts de Nicolas Sarkozy .

Voici quelques unes pour vous faire une idée .... 

images (13)images (6)-copie-1

687223847

images (10) images (1)-copie-1images (4)-copie-2

images (5)-copie-1images (3)-copie-1images-copie-2

images (8)

Et un petit coup de lèche à celui qui a augmenté la dette de la France de 600 milliards ...

images (11) images (9)-copie-1

Un aveuglement que l'on comprend mieux au travers de ces deux autres "Une".

Pour "Le Point", on voit ou est l'excès ...

images (12)

Pour Barbier qui est au journalisme ce que Christine Deviers-Joncour est à la République, voici la Une qui lui correspond le mieux .

arton77115-303x401


En voilà qui n'ont pas perdu leur temps n'est-ce pas ?

Dès les premières semaines on tirait à boulet rouge sur le nouveau Président , mais pourquoi au fait ?

Pour l'Express, qui se veut "ni de droite, ni de gauche", on a le sentiment qu'il n'applique que la moitié de son slogan, mais lorsqu'on sait  que Christophe Barbier est un Grand ami de Carla Bruni ...

Quant au Point, qui appartient à François Pinault, il est sur une ligne conservatrice et libérale, donc il est dans son rôle ...

Et je ne parle pas des radios, des chaines de télévision, tous bouffent du Hollande matin, midi et soir.

Mais alors,  "Pourquoi ne parle-t-on pas d'anti-hollandisme primaire ? "

Tout simplement parce qu'il y a trop de médias qui ont décidé d'en faire leur fond de commerce, et que par conséquent ils ne peuvent s'insulter les uns les autres.

On est plus en 2007 ou Marianne, Médiapart et quelques autres, étaient les seuls à taper sur un Sarkozy fraichement élu .

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 2 Octobre 2012

 

 

                                                      images--9--copie-1.jpg

Mohamed Merah aurait-il pu être arrêté plus tôt ?

 Aurait-on pu éviter le massacre de l’école juive à Toulouse le 19 mars 2012 ?

Voici la question que l'on se pose lorsqu'on lit le "Libération" de ce mardi .

Si l'on en juge d'après les auditions de Bernard Squarcini, ancien patron de la  Direction Centrale du Renseignement Intérieur (DCRI), le nom du « tueur au scooter » apparaissait déjà dans l’enquête sur le double meurtre des parachutistes de Montauban et du maréchal des logis Imad Ibn-Ziaten. 

En effet, le 16 mars au soir, le service de renseignement de Toulouse a transmis à sa direction parisienne la liste d’une dizaine de cibles liées à « l’extrême droite radicale qui est la piste privilégiée de la PJ », « mais aussi des profils liés à l'islam radical", et notamment celui de la famille Merah .

Toujours d'après Libération, les frères Merah, repérés et fichés depuis 2006, figurent « en bonne place dans la liste des suspects potentiels que la DRRI de Toulouse communique à la PJ locale ».

Un PV  daté du 17 mars à 11h10, dresse la liste des huit internautes qui se sont connectés à une petite annonce du militaire tué le 11 mars, Imad Ibn Ziaten.  Le nom de la mère de Mohamed Merah, qui était fichée pour islamisme radical, y apparait à deux reprises  .  C’est par ce biais qu’Imad Ibn-Ziaten a été attiré dans le terrible piège .

 Autre bizarrerie : la  Sous-direction antiterroriste (SDAT) n’a envoyé à la DCRI le fichier  contenant les noms des propriétaires de scooters du même modèle que celui de Mohamed Merah que le dimanche 18 mars, soit seulement la veille de l’attaque de l’école juive .

Pour Maitre Samia Maktouf qui défend la famille d'Imad Ibn Ziaten :"Ce qui est troublant pour nous, c'est de réaliser" que malgré cette information, "rien n'a été fait à temps pour éviter la perte de vies humaines" .

Me Maktouf s'étonne également qu'il n'ait "pas été possible de remonter jusqu'à l'assassin" avant la tuerie de l'école juive. "Pourquoi on a laissé le champ libre à Mohamed Merah? Pourquoi on n'a pas agi à temps?".

 Les proches de victimes de Mohamed Merah veulent savoir s'il y a eu un "dysfonctionnement" des services de police et de renseignement .

Des dysfonctionnements ou autre chose ?

Dès le début, beaucoup se sont interrogés sur cette affaire (pas trop dans les médias, hélas) .

Le temps passant, on s'aperçoit que de nombreuses zones d'ombre n'ont toujours pas été levées, la justice et les médias doivent faire leur travail, sinon .... 

Sinon il restera la théorie du(des) complot(s), celle qui a tout de même quelques billes en main pour écrire de nombreux scénarios .

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 30 Septembre 2012

                                     images--9--copie-2.jpg

 

La présidente du Front national s'est prononcée la semaine dernière pour l'interdiction des signes religieux dans les magasins, les transports et même dans la rue. 

 Alors qu'elle avait déjà adopté cette position pendant la campagne présidentielle, elle y aujourd'hui  l'interdiction de la kippa. «Il est évident que si l'on supprime le voile, on supprime la kippa dans l'espace public», affirme-t-elle, sans évoquer les signes ostentatoires des chrétiens.

Que vont dire ceux qui pensent qu'avec Marine Le Pen le FN est devenu un parti fréquentable et respectable ?

Car , c'est vrai , s'en prendre aux musulmans ne dérange pratiquement plus personne dans ce pays, surtout après 10 ans de sarkozysme . Mais là ou Marine Le Pen commet une erreur grossière, c'est qu'elle y mêle les juifs.

Alors là, les médias qui trouvaient Marine Le Pen bien "plus mieux que le vieux",avec ses dérapages sur la seconde guerre mondiale, vont être obligés de revoir leur copie .

C'est vrai que les médias en question qui devaient préparer les cerveaux français à une alliance avec l'UMP, vont avoir du mal à expliquer que le FN n'a rien à voir avec l'antisémitisme qui régnait dans les années 30, et qui a conduit à la collaboration .

Comment faire pour rattraper le coup ?

Passer sous silence cette phrase de la numéro 1 du FN ?

Il semble en effet que cette sortie ne fasse pas trop de vagues dans les médias, on peut se demander pourquoi ?

Doit-on y voir le signe que les médias français tenus par des hommes d'argent n'ont rien contre une alliance FN-UMP dans le futur, du moment qu'ils soient débarrassés de cette gauche qui veut les taxer un peu plus ?

Cette déclaration , qui avant d'être une erreur  est surtout une horreur, révèle au moins une chose, que les médias choisissent les petites phrases qui vont alimenter le débat, en laissant celles qui vont desservir leurs dessins de coté .

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0