Publié le 22 Juillet 2013

Ce nom de vous dit rien ?

Alors écoutez ceci ....

 

Ah oui, on connait mais le nom ?

Et bien il s'agit de Jackie De Shanon, de son vrai nom Sharon Lee Myers, qui est née le 21 août 1944 dans le Kentucky.

A 11 ans, elle dirige son propre programme à la radio. Quelques années plus tard, sa famille part vivre dans l'Illinois où se déroulent ses années lycée et où elle continue à chanter.

Elle est emarquée par Eddie Cochran qui l'envoie en Californie. La-bas, elle y fait la connaissance de Sharon Sheeley, avec qui elle écrira des chansons pour Brenda Lee et The Fleetwoods en 1960.

En 1962, DeShannon signe un contrat avec Liberty Records et enregistre 2 morceaux qui feront un carton aux USA. C'est tout d'abord "Needles and Pins", le morceau de Nitzsche et Bono, et aussi un autre de sa composition, "When You Walk in the Room". 

Voici une version de "When You Walk in the Room" par Suzanna Hoffs (The Bangles) . 

 

Pour l'anecdote en français on aura çà ..
Needles and Pins par Smokie .

 Au début de l'année 1964, elle fait partie de la première tournée américaine des Beatles . Un morceau de sa composition , "Don't Doubt Yourself Babe'", figure sur le premier album des Byrds, Mr Tambourine Man .

Lors d'un séjour en Angleterre en 1965, elle ait la connaissance de Jimmy Page avec qui elle compose  Dream Boy et Don't Turn Your Back on Me. Ils composent aussi pour la chanteuse Marianne Faithfull, en particulier le titre Come and Stay with Me. 

 À la fin de l'année 1965, elle est la première interprète de "What the World Needs Now Is Love" (à écouter plus haut) de Burt Bacharach et Hal David.  Elle continue la composition et la chanson, mais elle doit attendre 1968 pour obtenir le succès avec le single et l'album intitulés "Put a Little Love in Your Heart."

"Put a Little Love in Your Heart." par John Mayer .
A partir des années 70 le succès se fait plus rare, mais de nombreux artistes continent de reprendre ses succès en concert ou en studio . 
Voici par exemple la version de Tracy Ullman de Breakaway en 1983.
Mais c'est en 1974 qu'elle compose avec Donna Weiss Queen, un morceau qui fera le tour du monde en 1981 .
Ecoutez  ....
Cette chanson ,Bette Davis Eyes,  réinterprétée par Kim Carnes en 1981 est numéro un aux États-Unis. Grâce à ce titre, DeShannon obtient en 1982 le Grammy Award pour la chanson de l'année.
 
 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 15 Juillet 2013

                                 

La droite est toujours la première à mettre en avant son amour de la France, du drapeau, elle n'hésite pas à en faire des tonnes, surement pour faire oublier qu'elle n'a pas toujours eu un comportement exemplaire  . De plus elle ne rate jamais une occasion d'égratigner la gauche sur le sujet, de plus avec une certaine mauvaise foi .

Ce 14 juillet 2013 nous amène une nouvelle preuve de l'exemplarité de l'électorat de droite en ce qui concerne le patriotisme. 

Car siffler et huer le Président de la République comme ces gens l'ont fait, le jour de la Fête Nationale, est un acte d'amour de la France hors du commun .

S'en prendre à un Président lors d'un simple déplacement est l'occasion pour le peuple de marquer son mécontentement, mais le faire un tel jour  est une insulte faite à la France toute entière .

La droite ne manque jamais une occasion de s'en prendre à la racaille qui siffle La Marseillaise dans les stades, mais elle se comporte de façon encore plus grave en l'occasion . 

Car dans le cas présent, nous ne sommes pas dans une simple enceinte sportive, mais avec le Président de la  République sur les Champs Elysées, devant les forces militaires. Il s'agit là d'une insulte grave et innommable .

La droite qui affirme aimer la France plus que la gauche, prouve par ses actes qu'elle n'a de leçons à donner à personne .

On se souvient qu'il y a un an le soir de l'élection de François Hollande , elle reprochait la présence de drapeaux étrangers sur la place de la Bastille, au milieu des drapeaux français .

Mais en quoi ces drapeaux insultaient la France ?

Et nos politiques de droite n'ont pas été choqués par ce qui s'est passé ce 14 juillet ? 

Il est d'ailleurs étonnant de voir la droite venir continuellement nous donner des leçons de patriotisme, elle qui  avec Pétain a connu le plus grand des traîtres français du XXème siècle .

Et que dire du Président qui vient de partir, lui qui se disait fier qu'on l'appelle Sarkozy l'américain .

Imaginez un peu le Président actuel se dire fier qu'on l'appelle Hollande l'Africain par exemple . Je vous laisse imaginer les réactions des amis de Sarkozy .

Les gens de droite ne sont pas de meilleurs français que les autres, et inversement.

Nous savons tous qu'en 40 il y avait des collabos  de gauche comme de droite, tout comme il y avait des Résistants de l’extrême gauche à l’extrême droite, et aussi parmi les royalistes.

Alors non, la France n'appartient ni à la droite, ni à la gauche, elle appartient aux Français, à ceux qui chaque jour de leur vie font ce qu'elle est , avec ces qualités et ses défauts , à ceux qui l'aiment tout simplement .

La preuve qu'on aime aussi la France à gauche, et de magnifique façon ....

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #14juillet, #France, #Insultes

Repost 0

Publié le 14 Juillet 2013

Et oui, selon un sondage BVA-Le Parisien, 52% des Français souhaitent que Nicolas Sarkozy se retire définitivement de la vie politique.
Plus grave pour l’ancien Président, lorsqu’on les interroge pour savoir s’ils souhaitent le voir se présenter à nouveau en 2017,ils sont 61% à dire non .
Ce sondage ne fait que confirmer celui de l’IFOP pour le JDD de la semaine dernière, ou 59% des Français se disaient hostiles à une candidature de Nicolas Sarkozy en 2017, contre seulement 40% qui étaient pour.
Et comme d’habitude, lorsqu’un sondage est défavorable à l’ancien Président, les médias en parlent très peu .
Peuvent-ils continuer sur cette ligne avec un deuxième sondage qui dit la même chose ?
Si c’est le cas, nous aurons une fois de plus la preuve que les médias, dans leur grande majorité, continuent de rouler pour un Président dont ils n’ont jamais osé faire le bilan.
Mais à la vue de ces deux sondages, il semble que les français l’aient fait pour eux .
La droite et quelques médias complaisants nous disent que les français regrettent Sarkozy . Mais alors comment se fait-il qu’un Président qui a été battu 51-49 il y a un an, voit environ 60% des français ne pas vouloir qu’ils se représentent en 2017?
Mensonge de la droite?
C’est le jeu politique me direz-vous .
Oui, mais pour les médias qui y participent, il s’agit de quoi ?
De journalisme, surement pas !
Non, pour ces gens il s’agit d’imprégner jour après jour, mois après mois, que Sarkozy est le meilleur, qu’il a toujours été le meilleur .
On se base sur quoi pour avancer cela ?
Rien , puisqu’on refuse de faire son bilan .
Je ne sais plus qui disait, "Répétez un mensonge assez fort et assez longtemps et les gens le croiront".
C’est ce que font nos médias avec Sarkozy, celui que les français regretteraient ?
Jolie propagande non ?
60% , c’est beaucoup, surtout lorsqu’on a un successeur aussi bas dans les sondages .
Cela prouve au moins une chose, que malgré le rejet du Président socialiste, les français ne souhaitent pas refaire du neuf avec du vieux, au contraire des médias .
Non les français ne sont pas idiots, ils connaissent la politique de Sarkozy et ses injustices .
Ils savent bien qu’avec lui ils seraient autant taxés qu’avec Hollande, si ce n’est plus .
Ils savent bien que les puissants continueraient de bénéficier de privilèges scandaleux.
Ils savent bien que ce serait toujours plus d’Europe, une Europe dont ils ne supportent plus le dictât des commissaires et de son Président, Monsieur Barroso, un Barroso qu’a soutenu Sarkozy . Deux atlantistes avant d’être deux défenseurs de la cause européenne .
Ils ont également compris que les affaires qui sortent aujourd’hui ne sont pas le fait de petits juges gauchistes qui voudraient se venger d’un Président qui les a insulter . Ils savent bien que Guéant qui est présenté dans les médias comme le vilain petit canard de l’ancien gouvernement n’était qu’un exécutant  et que celui qui était derrière toutes ses affaires n’est autre que Nicolas Sarkozy en personne .
Mai tout cela les médias en question n’osent le dire, il faut entretenir le suspense, faire d’un Président au bilan calamiteux et à l’intégrité plus que discutable un recours pour la France .
La France est déjà malade, mais dans quelle situation se retrouverait-elle après un nouveau quinquennat sarkozyste ?
Je n’ose l’imaginer .
Seuls quelques hystériques assis sur leurs lingots d’or, qui voyaient déjà les chars russes débarquer sur les Champs-Elysées en 1981 , croient encore que Nicolas Sarkozy a été un bon Président pour la France et pourrait être l’homme providentiel .

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Sarkozy, #UMP, #Médias, #Sondages

Repost 0

Publié le 7 Juillet 2013

                                   

Suite à la décision du Conseil Constitutionnel de rejeter les comptes de campagne présidentielle 2012 de Nicolas Sarkozy, ce dernier a décidé de démissionner.

De suite la sarkozye, incarnée par les Guaino, Morano and co, est monté au créneau pour défendre le Président de la faillite permanente .  Faillite financière tout d'abord, avec l'ardoise de 600 milliards de déficit qu'il nous a laissé en héritage, ou bien aujourd'hui cette histoire de mauvais comptes qui risquent de ruiner l'UMP . Faillite morale ensuite avec toutes les nombreuses affaires qui ont éclaboussé son quinquennat et qui explosent enfin au grand jour depuis quelques mois .

C'est cette homme là qu'une partie de la droite, la plus virulente et la plus proche du FN, a décidé de soutenir coûte que coûte . On aurait les preuves sur la table de toutes ses frasques qu'ils nieraient encore l'évidence, ils diraient encore que c'est un coup monté,  qu'il est le seul capable de sauver la France, lui qui ne jurait que par les USA au point de se dire fier qu'on l'appelle "Sarkozy l'américain". Vous savez l'Amérique, ce pays qui  nous espionne en permanence .

Souhaitez-vous le retour d'un Président qui se dit fier d'être d'une autre nationalité que la sienne ?

Lorsqu'un petit jeune qui a la double nationalité brandit le drapeau algérien ou tunisien lors d'un match de Coupe du Monde , on lui dit la France tu l'aimes ou tu la quittes, et pour un ex- Président on dit quoi : Dégage ?

                           

Souhaitez-vous le retour d'un Président qui a trahi l'un des rares actes de courage de son prédécesseur, en allant s'excuser devant Bush de l'arrogance de Chirac qui avait refusé d'aller en Irak .

Un tel acte ne peut être assimiler qu'à de la haute trahison. Et certains souheraient le retour d'un tel personnage ?

J'aurai tendance à penser qu'il ne faut guère aimer la France pour souhaiter le retour d'un tel imposteur .

Et pendant ce temps là  son clone  Jean-François Copé, s'est immédiatement entretenu avec Nicolas Sarkozy  pour lui  assurer que "la voix de l'UMP ne s'éteindra pas", appelant "les Françaises et les Français" à participer à "une grande souscription nationale".

Bravo, les français ont du mal à joindre les deux bouts, notre pays traverse une crise sans précédent, et la droite n'a rien trouver de mieux que de faire l'aumône pour réparer les méfaits d'un chef qu'elle continue d'aduler alors qu'elle devrait se sentir trahie par un  comportement pour le moins laxiste, voir plus .

Mais nous faisons confiance à notre ancien Président, il ne devrait pas avoir trop de mal à trouver les 11 millions en question .

Quelques nouveaux amis dictateurs style Kadhafi, quelques grosses fortunes qui n'hésitent pas à fuir l'impôt mais qui ne peuvent rien refuser à celui qui pourrait accéder à tous leurs caprices au cas ou ...,  et j'allais oublié, ses amis qataris pour qui 11 millions représentent tout juste le salaire annuel d'une star de football du PSG, oui tous ces gens ne peuvent que venir au secours d'un homme contre qui s'acharne la gauche et ses alliés, y compris le Conseil Constitutionnel ou figurent 9 membres, dont 7 nommés par la droite .

Quoi, 7 sur 9 nommés par la droite, mais la thèse du complot gauchiste prend du plomb dans l'aile tout à coup non ?

Et si Nicolas Sarkozy était profondément malhonnête tout simplement ?

P.S

Notre ancien Président n'a pas changé, il est toujours aussi classe . Il aurait confié à un visiteur à propos de François Hollande :"tu l'as vu, ce petit gros ridicule qui se teint les cheveux. T'en connais, toi, des hommes qui se teignent les cheveux?".

J'en connais peu, en effet, mais des hommes qui portent des talonnettes, j'en connais encore moins .

                                          

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Sarkozy, #Conseil Constitutionnel, #Affaires, #UMP

Repost 0

Publié le 7 Juillet 2013

 

 

 

La séquence "nouveautés" s'ouvre avec "The National", un groupe américain de rock indépendant formé à Cincinnati en 1999 . 

"Trouble Will Find Me National" est le 6ème album du groupe .

En voici un extrait avec "I Need My Girl"

 

 

Alela Diane est née le 20 avril 1983 à Nevada City en Californie .

About Farewell, que nous allons écouter maintenant est le 4ème album de la jeune femme .

 

Si vous voulez en savoir un peu plus ....

http://www.infoconcert.com/news/lalbum-de-la-semaine--about-farewell-dalela-diane-8299.html

 

 

Séquence rétro...

...tout d'abord avec le groupe australien Men at Work, qui a connu le succès au tout début des années 80 avec tout d'abord l'album "Business as Usual" en 1981, et le morceau "Who Can It Be Now?" .

 

 

En juin 1983 les australiens reviennent avec Cargo dont sera extrait "Overkill" .

Leur troisième album qui sera un échec verra la séparation du groupe avant sa reformation en 1996 .

 

 

 

En juin 1973  sort le Jame Bond "Vivre et laisser mourir" (en anglais : Live and Let Die).

Le thème musical est signé par Paul Mc Cartney . On retrouvera ce morceau sur l'album Band on the Run, qui sortira en décembre de la même année .

 La réalisation a réuni McCartney avec le producteur des Beatles, George Martin, qui se chargea de la production et de l'arrangement des parties orchestrales. La chanson a été reprise par plusieurs groupes dont Guns N' Roses et la partie instrumentale fut le générique de l’émission politique française l’Heure de Vérité.

 

 

 

Le 7 juin 1963, sortait le premier 45T d'un groupe qui est toujour en activité .

"Come on"  était une composition du célèbre rocker américain Chuck Berry. 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 30 Juin 2013

Tout d’abord pensons  à tous ces "fainéants" , ceux qui ont obtenus les congés payés en 1936

Car déjà les ancêtres des Sarkozy, Copé,  Parisot,Barroso, Minc and Co n’avaient pas de mots assez durs contre cette France décadente payée à ne rien faire .

Ce qu’il fallait face à toute cette racaille c’est de l’ordre, comme en Allemagne, car lui, il ne plaisante pas le Adolf, il a remis tout le monde au travail, voilà un bon modèle. Un modèle avec qui ces gens vont d’ailleurs très bien s’entendre quelques années plus tard .

Mais à la libération, les collabos vaincus, ce sont les syndicats, la gauche et la droite sociale incarnée par le Général De Gaulle, qui tous unis, mettent au pas le grand patronat qui ne peut que faire profil bas face à son attitude pendant l’occupation .

La France se remet doucement de ses blessures et de ces trahisons, le peuple peut revivre et profiter des vacances avec de jolis feux d’artifices…

On découvre les plages en emmenant ses petites histoires de famille …

C’est profiter de la nature …

On peut même y trouver le grand amour .

Et maintenant ?

Et bien les héritiers de ceux qui, avant guerre, insultaient les "prolos" qui profitaient de leurs premiers "congés payés", ont repris le pouvoir et se vengent .

On connaît leur discours par coeur, il se résume en quelques mots . Si je vous dis "réformes", "productivité", "compétitivité", "mondialisation", "Europe", Allemagne",  "pays  émergents", "fiscalité trop élevé", "coût du travail" et quelques autres clichés du même tonneau, on voit de suite ou ils veulent aller .

Jamais ils ne s’intéressent au salarié, à son bien-être familiale, à sa santé, à sa sécurité de l’emploi, à une rémunération digne …

Non, pour eux "réformes" est seulement synonyme de régression . Et gare à celui qui est contre, il est de suite taxé (involontaire, quoi que) de ringard.

Et oui, cherchez l’erreur, ou plutôt cherchez l’imposture  de l’ultra libéralisme .

Avec eux c’est bien simple, être contre la régression, c’est refusé d’aller de l’avant (réflechir 2 secondes à ce discours d’une rare incohérence ).

On se demande s’ils nous prennent pour des imbéciles ou si ce sont eux qui le sont vraiment ?

Vu le bilan de leur modèle, on a une petite idée . A moins que leur modèle ne soit juste fait que pour enrichir quelques uns au détriment du plus grand nombre, auquel cas un tel modèle ressemble fort à une dictature .

Et si être réformiste, c’est de nouveau collaborer avec un système qui détruit les droits des plus faibles au profit d’une élite toujours aussi corrompue et incompétente que celle qui nous a conduit à la débâcle de juin 1940, il est hors de question de se priver des trop rares acquis qu’ils nous restent .

Bonne vacances à toutes et à tous .

Pour terminer un petit séjour à l’étranger, et en très bonne compagnie .

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #Ultra-libéralisme, #Congés payés, #vacances

Repost 0

Publié le 25 Juin 2013

téléchargement

Depuis le début de l’année nous assistons à une véritable crise de la presse française, que ce soit parmi les quotidiens ou les magazines .
On connait déjà le refrain des médias en question . C’est de la faute des journaux gratuits, d’internet , du prix trop élevé, de la crise…..
On trouve toujours de bonnes excuses pour justifier les mauvais chiffres dans pareille situation, mais on cherche rarement à trouver ou sont ses propres défaillances .
Du contenu et de la façon dont ils traitent l’information, ils évitent toujours d’en parler, et pourtant .
Et pourtant, sondage après sondage les français font de moins en moins confiance aux médias, ils trouvent qu’il y a trop de connivence entre les journalistes et le monde politique, qu’on ne s’occupe pas des vrais problèmes, qu’on s’attarde sur les petites phrases sans s’intéresser au fond .
Et le pire c’est que tout cela est vrai .
Combien de journalistes entretiennent des liens étroits avec les politiques ?
Combien de couples entre ces deux mondes qui n’en forme plus qu’un, combien de séjours en vacances partagés, combien de déjeuners, de dîners ?
Comment voulez-vous après cela que les journalistes dénoncent les magouilles de politiques qui font partie intégrante de leur existence ?
Le dernier exemple en date aura été l’affaire Cahuzac, avec toute cette horde de journalistes qui a préféré soutenir le ministre, se rangeant ainsi derrière toute la classe politique, plutôt que leurs confrères de Médiapart .
Pourquoi me direz-vous ?
Et bien parce qu’en déstabilisant le Ministre du budget, toute cette caste médiatique et politique a bien compris que leur petit monde risquait d’être ébranlé, que le peuple pourrait enfin comprendre que toute cette "élite" garde le silence sur les magouilles par intérêt commun .
Car que nous disent ces médias dans leurs journaux ?
Et bien qu’il faut réformer les retraites des salariés, mais que taxer les riches ne rapportent rien, que s’attaquer aux privilèges des députés, des ministres ou des sénateurs n’est que pure démagogie . Des médias à la solde de Bruxelles et de la mondialisation, qui parlent de compétitivité, de modèle social français trop coûteux, que les entreprises sont trop taxés, etc….
Bref, des médias qui en permanence nous disent que s’attaquer aux élites et aux privilégiés ne sert à rien, et qu’au contraire, on doit les protéger, les bichonner .
A l’inverse ces mêmes médias nous disent que le peuple doit accepter les réformes, de faire des sacrifices, pour être compétitif dans un marché ouvert qui est le seul modèle viable .
Fermez le banc . La pensée unique a encore frappé, et après ça ils ne comprennent pas que les français ne lisent plus ce discours injuste ou les élites sont épargnés du moindre effort .
Il y a aussi le couplet sur le fait que nos politiques ne sont pas "tous pourris", que cela ne représente qu’un pourcentage infime .
Mais ces chers médias qui sont les champions des sondages, pourquoi n’en font-ils pas sur le sujet ? Pourquoi ne recensent-ils pas les politiques véreux pour qu’on possède enfin les vrais chiffres, afin de savoir si les pourris ne représentent vraiment qu’un pourcentage minime ?
Ou alors ont-ils peur de la réalité, ou la connaissent-ils si bien qu’ils n’osent apporter de l’eau au moulin du "tous pourris" .
On voit encore aujourd’hui avec l’élection de Villeneuve sur Lot une analyse toujours aussi stupide des médias .
Ils comprennent enfin que le Front Républicain ne marche plus, mais aucun ne comprend pourquoi .
C’est pourtant bien simple, pourquoi les gens de gauche iraient voté pour une droite qui sous la présidence Sarkozy, a bien souvent tenu un discours qui a dépassé le FN sur sa droite .
Et de savoir qu’un Buisson a toujours une influence importante à l’UMP ne peut pas faire voter des électeurs de gauche pour un tel parti .

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Presse, #Politique, #Médias, #Connivence

Repost 0

Publié le 11 Juin 2013

 

                                                         

Qui sont ces deux êtres sur cette photo ?

Non, il ne s'agit pas du croisement d'un être humain et d'un hibou .

Non, les extraterrestres n'ont pas débarqués sur terre .

Non , il ne s'agit pas d'un jeune couple effrayé après avoir croisé une bande de skinheads.

Cette photo est juste le fruit du travail d'un professeur d'université à Washington, Alan Kwan, et d'un artiste, Nickolay Lamm, sur ce que pourrait être l'être humain dans 100 000 ans .

D'après le professeur, dans ce futur lointain l'homme aura domestiqué l'espace et il s'y rendra régulièrement . Les hommes auront des yeux  bien plus grands car ils verront au-delà du Soleil et de la Terre . Cela les aidera aussi pour mieux voir dans l'obscurité. Avec le temps, nous serions même capable de cligner des yeux latéralement.

 Le cerveau humain devrait continuer de se développer, ce qui aura pour effet d'augmenter visiblement la taille de nos têtes. On ne nous dit pas si cela rendra l'homme plus intelligent, et surtout, plus sage .

Grâce à la manipulation génétique, on pourra choisir le visage de son enfant. Toujours d'après le professeur Lamm nous privilégierons « des lignes fortes et majestueuses, un nez droit, de grands yeux intenses, et globalement, un visage harmonieux respectant les règles de symétrie gauche/droite ».

 À priori tout le monde sera beau (pour leur époque bien sur).  Au delà de l'apparence, tous ces changements auront un impact plus important sur le confort de l'être humain. 

Une dernière caractéristique qui ne devrait pas satisfaire tout le monde .La pigmentation de la peau sera plus foncée, pour faire face et s'adapter aux rayons UV. 

Mais je vais tout de même essayer de rassurer ceux qui risquent de cauchemarder en imaginant leur descendance avec de telles caractéristiques . Qu'ils se souviennent des années 70 et 80, et du monde merveilleux que devait être le XXIème siècle, un monde ou la pollution aurait disparu, ou le pétrole aurait été remplacé par des énergies on ne peut plus propre, ou la paix régnerait dans le monde, bref un monde idéal .

On voit ce qu'il en est 40 ans après. 

On a plutôt le sentiment que l'on veut nous ramener avant guerre lorsqu'on entend certains politiques, voir au XIXème siècle,si l'on en croit les "réformes" qu'il faut adopter. 

Alors vouloir prévoir ce qu'on sera  dans 100 000 ans lorsqu'on se plante à ce point sur quelques décennies tient presque du comique. C'est pourquoi on a envie de dire à Mr Nickolay Lamm qu'il utilise l'argent de ses recherches pour des travaux qui seront plus utiles au bien-être de l'humanité.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Humanité, #Science Fiction

Repost 0

Publié le 9 Juin 2013

Tout ceux qui ont l'habitude d'écouter Eric Zemmour savent qu'il ne rate jamais une occasionde dénoncer l'angélisme de la gauche face à l'insécurité .

Même si le PS a évolué ces dernières années, pour lui la gauche sera toujours moins crédible pour régler les problèmes de sécurité que la droite, même s'il reconnaît que Sarkozy n'aura été qu'un imposteur sur ce sujet comme sur beaucoup d'autres, mais là n'est pas la question .

 

 

 

 

Samedi matin, je regardais l'émission "On se dispute" sur I Télé. Alors que Nicolas Doménach et Eric Zemmour débâtaient sur la mort du jeune Clément Méric, l'ancien chroniqueur de Ruquier, que l'on a connu plus inspiré, a tout d'abord insisté lourdement sur le fait que le mort aurait pu être dans le camp d'en face. 

On a envie de répondre à Zemmour: "avec des si on mettrait Paris en bouteille ".

Le polémiste a sûrement oublié que le poing américain était dans le camp de l'extrême droite et non "dans le camp d'en face ".

Puis voyant que cette argumentation ne passait pas, il a essayer de comprendre, voir de justifier, les actes de ces types qui s'inscrivent dans une violence permanente.

Zemmour va encore plus loin dans les dernières minutes, puisqu'il dit en gros qu'il faut se défendre face à "la gauche totalitaire" qui veut nous faire changer de modèle société. C'est tout juste s'il ne dit pas que ces types sont des résistants et qu'il faut les décorer .

On connaissait déjà le Zemmour qui défendait les politiques voyous, sous prétexte que la morale ne s'applique pas à ce milieu; aujourd'hui on découvre Zemmour en avocat de l'extrême droite tueuse .

Pour résumé Monsieur Zemmour a fait ce qu'il reproche depuis toujours à la gauche (qui protégerait les voyous),c'est à dire minimiser les violences de l'extrême droite en leur trouvant des excuses et en cherchant à minimiser les actes ignobles de ces fous aux cranes rasés qui semblent totalement déshumanisés.

J'en ai tiré la conclusion suivante, Zemmour n'est pas pour une France de justice ou chacun doit respecter la loi, mais seulement pour une France ou seulement les plus faibles doivent la respecter, surtout s'ils sont de gauche ou bronzés  . 

Et pour ceux qui ne seraient pas d'accord avec ça, il a peut-être l'idée que des gens aux cranes rasés qui s'entraînent dans des camps, qui aiment défiler en ordre militaire, seront là pour les remettre dans le (l'extrême) droit chemin .

Si Zemmour a choisi son camp et l'affirme, d'autres journalistes qui sont dans un autre camp, celui de l'ultralibéralisme, et qui mettent l'extrême gauche et l'extrême droite dans le même sac ne valent guère mieux .

Pour eux souhaiter plus de justice sociale, plus d'égalité, moins de racisme, moins d'écart de richesses entre les très riches et les pauvres, c'est la même chose que d'être raciste, homophobe, nationaliste.. .

Mais lorsqu'on défend 24h/24 un ultralibéralisme qui est responsable de tant de souffrances, il est aisé de mettre dans le même sac tous ceux qui s'opposent à ce modèle .Il s'agit d'un procédé assez lâche pour éliminer la moindre opposition à leur idéologie dominante en les excluant du débat d'entrée de jeu .

Que ces gens se méfient, car en voulant faire croire que tous les opposants à la pensée unique sont des ennemis de la démocratie, ils risquent de renforcer le peuple dans l'idée qu'une élite qui se comporte de la sorte n'est plus très loin de se comporter en dictature .

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Zemmour, #Extrême droite, #Politique, #Clément Méric

Repost 0

Publié le 7 Juin 2013

R                                                   

Roman Kacew est né en 1914 en Pologne. Diplomate, écrivain, cinéaste, il est le seul à avoir obtenu deux prix Goncourt ; l’un sous son nom d'artiste, Romain Gary, et l’autre sous un faux nom, Emile Ajar.

L’idée de cette nouvelle identité littéraire lui vient en 1973.

"Gros Calin" qui est son premier roman sous le nom d'Ajar est bien accueilli par la critique. Mais très vite le doute s’installe quant à l’identité véritable d’Emile Ajar, l’assimilant tantôt à Raymond Queneau, tantôt à Louis Aragon. En 1975, Romain Gary décide de mettre un terme aux rumeurs en associant une personne physique au nom d’Emile Ajar.

A la parution de ‘La Vie devant soi’, un parent de Gary, Paul Pavlovitch, endosse le rôle d’Emile Ajar. La même année, l’auteur factice obtient le prix Goncourt. Dès lors, un problème se pose : le prix ne pouvant être décerné qu’une fois au même auteur et Romain l’ayant déjà reçu en 1958, l’avocate de ce dernier lui conseille de le refuser. Mais Paul Pavlovitch, pris au jeu, décide de l’accepter.

En 1979 paraît le dernier roman d’Emile Ajar, ‘L’Angoisse du roi Salomon’. L’année suivante, Romain Gary met fin à ses jours. Le personnage d’Emile Ajar lui survivra quelques mois jusqu’à ce qu’un communiqué de l’AFP dévoile sa véritable identité.

"La Vie devant soi" est le deuxième roman publié sous le nom d'Emile Ajar par Romain Gary.

Dès les premières pages on est embarqué dans ce quartier de Belleville des années 70 .

Un livre plein de la poésie enfantine de Momo qui regarde le monde avec humour, tendresse et malisse . Au travers de son langage coloré des sujets graves sont abordés comme la prostitution, la Shoah, l'immigration, l'euthanasie, etc

Momo(Mohamed) a 10 ans (ou 14), il a été recueilli dès son plus jeune age par madame Rosa qui s'est spécialisée en nounou de "fils de putes" (Moïse, Banania, Touré et le Vietnamien ) . Tout ce petit monde vit dans le quartier de Belleville , au sixieme  sans ascenseur . 

Madame Rosa , ancienne gagneuse qui se "défendait avec son cul" , est juive , revenue des camps de la mort . Elle n'est plus que l'ombre d'elle-même, obèse, laide et malade, elle a peur de finir comme un légume . Elle "s'absente" de plus en plus fréquemment , sentant bien que ses jours de pleine lucidité sont désormais comptés .

Le tour de force de ce roman , c'est d'évoquer un sujet résolument grave sur le ton de la légèreté . La grande faucheuse est omniprésente , on la sent se rapprocher inexorablement jusqu'à vous submerger de sa noirceur et pourtant , par le biais de ce jeune héros au phrasé si particulier , la lecture s'accompagne d'un  sourire qui ne vous quitte jamais . 

Les personnages découverts sont hétéroclites au possible . Cela va de Monsieur N'da Amédée , " proxynete " à Monsieur Hamil , ancien vendeur de tapis ambulant qui se balade avec "Les Misérables" d'Hugo sous le bras, en passant par Madame Lola,l'ancien champion de boxe au Sénégal devenue travestie au Bois de Boulogne,son ami imaginaire Arthur (le parapluie) ; le docteur Katz ; la comédienne Mademoiselle Nadine . 

Ce roman est tour à tour lyrique , naïf , sombre et violent mais baigne , paradoxalement , dans une perpétuelle bonne humeur contagieuse . Son humour tendre et décalé vous emportera de la première à la dernière page ! 

 "La vie devant soi" est avant tout une histoire de langue. Dès les premières pages, on tombe en amour pour le parler du petit Momo. Élevé à l'école de la rue, Momo maltraite la grammaire et la syntaxe, déforme les mots et les expressions, mais offre en même temps un langage poétique et puissamment littéraire.

Tout le récit repose sur cet exercice de style extrêmement périlleux mais parfaitement réussi puisque dès la première page on oublie totalement l'écrivain. Toute l'attention du lecteur est portée vers cet enfant singulier qui nous raconte la vie de tout ce petit monde à sa manière.

Avec un extrême pudeur, Émile Ajar (Romain Gary) raconte une histoire d'amour filiale entre un petit musulman et une vieille juive, entre deux êtres qui ont pourtant été privés d'amour toute leur vie et qui ne se sont jamais autorisés à l'exprimer .

Le livre sera adaptée au cinéma en 1977 par  Moshé Mizrahi avec une Madame Rosa incarnée magnifiquement par Simone Signoret  . Elle obtiendra le César de la meilleure actrice pour son interprétation dans ce rôle .

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Litterature, #Romain Gary, #Cinéma, #Immigration

Repost 0