Publié le 5 Juin 2014

téléchargement

 

 

Ils sont venus mourir sur les plages de Normandie,ils sont venus libérer nos parents et grands-parents de l’occupation nazie.

Cette jeunesse ne demandait qu’à vivre, à réaliser ses rêves .

Nous leur serons éternellement reconnaissant de s’être sacrifiés  pour que l’on ait pu vivre pendant 70 ans sans le moindre conflit majeur et dans un monde relativement libre.

Mais cette jeunesse sacrifiée ne doit en rien masquer des vérités que l’on a souvent tendance à vouloir masquer, ou tout du moins édulcorer.

Le mythe de l’Amérique sauveuse du monde moderne a longtemps alimenté nos livres d’histoire et les commémorations. Mais la réalité est bien plus complexe.

Tout d’abord les Etats-Unis étaient neutres au début la Seconde Guerre Mondiale, tout comme dans la première partie de la Première Guerre Mondiale.

Quant à l’opinion publique,elle voyait mal l’intérêt d’envoyer des Américains se faire tuer dans la lointaine Europe, ce que l’on peut comprendre.

Les lois de neutralité votées par le Congrès à partir de 1935, interdisaient aux États-Unis d’intervenir directement dans le conflit jusqu’en décembre 1941.

Cependant en 1940, Roosevelt, favorable à une intervention aux cotés de l’Angleterre, réussissait à faire voter par le Congrès un programme de réarmement ainsi que la conscription de tous les hommes âgés de 21 à 35ans

Mais les élites étaient prêtes à sacrifier l’Europe de l’Ouest au nom de l’anti-soviétisme.

C’est toujours grâce à la ténacité de Roosevelt que les États-Unis apportent leur soutien et leur aide aux Franco-Britanniques dès 1940, puis à l’Union soviétique à partir d’octobre 1941.

Peut-être aussi que de voir les nazis prendre le contrôle total de l’Europe devenait un réel problème pour les américains.

Finalement les américains sont rentrés en guerre que le 7 décembre 1941, suite à l’attaque de Pearl-Harbourg par les japonais, les obligeant à sortir enfin de leur isolationnisme. Trois jours plus tard, les nazis déclarent également la guerre aux USA. Le conflit devient alors mondial.

On peut également se dire que si les américains ont sacrifié une partie de leur jeunesse sur les plages de Normandie, ce n’est pas que pour sauver "le Monde libre", mais pour pouvoir se garder une bonne partie de l’Europe que risquait d’envahir l’Union Soviétique après les nazis.

 

 

Il faut se souvenir que pendant les années qui ont précédé la guerre, de nombreuses personnalités américaines, et pas des moindres, ont montré de la sympathie pour le régime nazi.

On pense à Charles Linbergh, membre actif de l’ "America first" (l’Amérique d’abord), ce mouvement qui s’opposait à toute intervention dans le conflit européen.

Ici Woody Guthrie, rendant un hommage quelque peu particulier au célèbre aviateur.

 

 

On peut citer également l’antisémite Henry Ford, généreux donateur du parti nazi.

 

 

Pour terminer on citera Joseph Kennedy, le père de J.F.K, qui fut ambassadeur à Londres de 1938 à 1940, lui aussi antisémite et qui était pour une politique d’apaisement avec Hitler.

Comme on le voit, si les USA ont longtemps refusé de rentrer dans le conflit de la seconde guerre mondiale c’est parcequ’ils pensaient que ce conflit ne les regardaient pas, mais aussi parceque pour une bonne partie d’entre eux les nazis n’étaient pas si détestables .

 

 

Le 9 juin 1944, trois jours après le débarquement de Normandie, une jeune adolescente prenait la plume pour écrire ces mots: « Chère Kitty, le débarquement se déroule à merveille. Les Alliés ont pris Bayeux, un petit village sur la côte française, et se battent à présent pour s’emparer de Caen. Tous les soirs, les correspondants de guerre parlent des difficultés, du courage et de l’ardeur de l’armée, ils racontent aussi des actes d’éclats inimaginables, des blessés déjà revenus en Angleterre sont aussi venus parler au micro. (…) Ici, l’excitation est un peu tombée; pourtant nous espérons que la guerre sera enfin terminée à la fin de l’année, il serait temps ».

Cette jeune fille ne verra pas la fin de la guerre, puisque deux mois plus tard, au matin du 4 août 1944, le lieu ou elle se cache avec sa famille depuis le mois de juillet 1942 est découvert par la police allemande. Le 3 septembre 1944, le groupe est déporté pour le camp d’extermination d’Auschwitz.

Cette jeune fille s’appelait Anne Frank.

Seul Otto Frank, le père d’Anne, survécut au camp.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #6 juin 1944

Repost 0

Publié le 2 Juin 2014

téléchargement

Ces dernier jours, l’actuaité française a été marquée par l’arrestation vendredi dernier à Marseille, lors d’un contrôle des douanes, du responsable de la tuerie du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Memmouche , un  Français de 29 ans de retour de djihad en Syrie. La veille, deux des quatre familles des victimes de Mohamed Merah ont demandé le dessaisissement du juge d’instruction Christophe Tessier du dossier dans cette affaire.

Ils accusent le juge de laxisme après la fuite de la sœur de Merah du territoire français avec ses quatre enfants, ainsi que de deux autres suspects.

De plus  les familles Chennouf-Meyer et Legouad se disent scandalisés par les propos du juge face à l’un des avocats  des parties civiles, répondant qu’il « ne trouvait pas d’objection à ce que ces français libres se déplacent où bon leur semble tant qu’aucune restriction judiciaire ne s’y oppose ».

Interrogé fin janvier par un des parents  sur le fait que le « demi-frère » de Mohamed Merah et son beau-père ne soient pas encore inquiétés par la justice, le juge d’instruction avait répondu « qu’il se les réserve pour la fin de l’instruction pour les faire arrêter et interroger ».

De plus, très remontées, les familles  demandent que le procureur François Molins n’interfère plus dans cette affaire , l’accusant d’être « très marqué politiquement ». C’est à dire protégeant celui qui l’a nommé à ce poste, un certain Nicolas Sarkozy.

Les familles de poursuivre: « Il y a une unanimité délibérée et une volonté des politiques, des services de renseignements et de la justice d’éluder cette catastrophe qui a enlevé sept français innocents dont 3 enfants ».

Qu’osent-elles sous-entendre en évoquant que Sarkozy aurait dans ce dossier aussi le besoin d’avoir des protections?

Comme on le voit, les familles semblent soupçonner que l’on soit intervenu pour empêcher la vérité d’éclater, et par la même occasion ils s’interrogent aussi sur les réelles responsabilités du pouvoir précédent.

Il est vrai qu’entre la négligence plus que coupable, voir troublante,  de l’ancien patron de la DRCI Bernard Squarcini qui connaissait très bien Merah et son parcours, le fait que ce dernier ait pu sortir puis rentrer se sa planque la dernière nuit alors qu’il était encerclé, ces  événements, ajoutés à la lenteur et au laxisme de la justice, ne peuvent que semer le trouble dan l’esprit de familles qui souhaitent absolument faire la lumière dans cette affaire.

Une chose est sure, les familles ont le droit à la vérité dans cette tragédie qui possède encore plus de deux ans après les faits, de nombreuses zones d’ombre?

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Merah, #Sarkozy, #Politique

Repost 0

Publié le 31 Mai 2014

téléchargement

Selon un sondage BVA pour I Télé et le Parisien,  44% des sympathisants UMP estiment que Nicolas Sarkozy demeure le meilleur opposant à François Hollande.

Alain Juppé arrive en seconde position avec 37%.

Les sympathisants de l’UMP c’est une chose, mais les français c’en est une autre.

En effet, toujours dans ce même sondage, lorsqu’on interroge l’ensemble de nos compatriotes, ce sont 39%  d’entre eux  qui placent Alain Juppé en tête devant Nicolas Sarkozy (23%) et François Fillon (12%).

Il y a tout de même une chose dans ce sondage qui n’est pas dite, c’est combien de français représentent les "sympathisants" de l’UMP. Il est bon de faire un sondage pour mettre Sarkozy en tête, mais faudrait-il encore savoir quoi, et qui, cela concerne.

On sait que pour certains médias le retour de Sarkozy est un rêve secret, et que dès qu’il y a une affaire qui risque de l’enterrer définitivement on fait tout ce qu’il faut pour le remettre en selle.

La chappe de plomb qu’il exerce sur la droite empêche celle-ci  de se régénérer, de se rajeunir, d’avoir de nouvelles idées, d’établir un programme cohérent, mais cela convient à tout le monde. Le seul coupable c’est Copé.

Mais de qui se moque-t-on?

L’argent qui a été utilisé l’a bien été pour la campagne de Sarkozy en 2012, et le sauveur serait celui qui a triché?

Au sujet de Jérôme Lavrilleux, le très "émouvant" personnage qui dédouane Copé et Sarkozy. Et bien il faut savoir que cet homme, au grand talent d’acteur était un personnage important de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 . Ce même Nicolas Sarkozy, qui l’a décoré de l’Ordre national du mérite en octobre 2012 disait de lui : "Voilà un homme qui a le talent de ne pas embêter les personnes pour qui il travaille avec des problèmes (qu’)elles n’ont pas à connaître".

Magnifique aveu de l’ancien Président de la République. Tout est dit.

Mais Sarkozy est un vrai leader, un homme à poigne qui a su défendre la France pendant la crise nous dit-on en permanence.

Protéger de quoi, de qui?

Parlons-en de Sarkozy et de la France mes chers 44% de sympathisants de droite .

C’est vous les premiers qui ne supportez pas lorsqu’un jeune met ses origines étrangères en avant, ou lorsqu’il se balade avec le maillot de l’équipe de Tunisie ou d’Algérie , et lorsqu’un type qui aspire à devenir Président de la République, crie haut et fort dans ses meetings:  "JE SUIS FIER QU’ON M’APPELLE SARKOZY L’AMERICAIN", vous hurlez bêtement "bravo sarko".

Cette phrase dans la bouche de n’importe quel homme politique français aurait été vécu comme une trahison nationale. Pourquoi est-elle passée comme une lettre à la poste dans celle de Sarkozy à l’époque?

Face à cet aveu énorme d’anti-France d’un suppôt de l’impérialisme américain, vous avez soutenu un type qui vous annonçait la couleur. Il a tellement préféré les intérêts de l’Amérique de la Goldman Sachs, mais aussi du Qatar,et tout cela au détriment de la France, que tous ces gens lui ont offert en retour  des conférences grassement rémunérées.

Alors oui, vous qui encore aujourd’hui souhaitez le retour de ce type qui ne pense qu’à servir les intérêts de puissances étrangères vous êtes les néo-collabos du XXIème siècle de ce néo-pétainiste.

Bien caché derrière l’amour de la France, vous n’avez qu’une seule nationalité, celle du fric à protéger coûte que coûte comme tous ces privilégiés qui pensaient avant la guerre: "Plutôt Hitler que le Front Populaire".

44% de sympathisants de l’UMP sont de cette trempe.

Ils se moquent que Sarkozy ait fait de la France le pays ou les jeunes sont les moins scolarisés d’Europe afin de nuire à leur développement intellectuel. Pour manipuler les foules c’est plus simple.

Idem pour la police. Il a supprimé des postes par milliers là ou il aurait fallu en rajouter, laissant ainsi à l’abandon toute une population qui pourrait servir à embraser le pays au cas ou .

Et les médias, parlons-en des médias, qui depuis quelques jours font leurs UNE sur le retour de l’ancien Président, omettant de nous informer que si l’UMP est dans une telle panade c’est à cause de lui et lui seul.

Mais vous qui avez voté Modem , Front de Gauche,PS,  FN, les Verts ,  Debout la République,  NPA ou encore Force Ouvrière, vous savez que ce tricheur, ce magouilleur, a pu s’offrir une campagne présidentielle hors norme en dépassant largement les chiffres autorisés. Il a par conséquent pu bénéficier d’une propagande qui lui a permis de gonfler son  score illégalement sur le dos des autres candidats.

Et ce qui s’est produit pour 2012 était probablement valable aussi pour 2007.On attend les suites du dossier Kadhafi.

C’est pas conséquent un Président illégitime qui a régné pendant 5 ans

Qu’il revienne, et il aura la surprise de voir tous les partis lui tomber sur le dos, qui ne verront en lui qu’un type qui ne sait que tricher pour arriver au pouvoir, un usurpateur. De plus tous ces partis n’oublieront pas de lui envoyer à la face le bilan calamiteux de son quinquennat.

Juste pour rappel la facture de 600 milliards, l’insécurité, le chômage, sans parler des nombreuses affaires.

Comme on le voit le choix de Sarkozy des militants de la droite classique serait un merveilleux cadeau offert à Marine Le Pen, trop heureuse d’avoir à affronter les deux derniers Présidents qui ont échoué.  Elle pourrait se voir en tête du premier tour sans avoir trop d’efforts à produire.

Mais bon, peut-être que les médias voient en lui le seul homme capable de faire barrage au FN.

C’est vrai, sa tribune dans "Le Point" d’il y a quelques jours devait aider l’UMP à passer devant le FN.

On a vu le résultat. Etrangement, au lendemain des européennes et du fiasco de la droite classique, tout le monde avait oublié la tribune de Sarkozy .

Gageons qu’il en aurait été autrement si le résultat avait été inversé.

Mais il restait encore la cartouche Bruni, et sa fameuse déclaration sur le pingouin au lendemain des élections: « Oui, le FN devient le premier parti de France. ET ce sera de même en 2017 . Tout ceci est le résultat de la nullité abyssale de votre ami “le pingouin”, et de tout ceux qui ont voté pour lui. Sans rancune et mille baci ! Carla. »

Très classe d’une ancienne première dame, qui en l’occurrence se conduit comme la dernière des dernières, d’autant plus qu’elle oublie un petit(énorme) détail .

Ce que C. Bruni oublie de signaler dans son élégant petit message, c’est que si le FN arrive bien en tête à cette élection, c’est qu’en 2012, et à cause de "la nullité abyssale" du quinquennat de son cher époux, le FN a battu son record en nombre de voix de toute son histoire avec 6 421 426 millions de voix, contre 4 711 339 millions pour les européennes.

On peut donc remercier François Hollande d’avoir fait reculer le FN dans notre pays . (Je sais , on ne peut comparer la présidentielle et les européennes. Mais un minimum de mauvaise pour moucher Bruni est nécessaire.)

Un dernier message aux 44%% de sympathisants de l’UMP qui espèrent le retour de Sarkozy. Il leur faut savoir qu’un autre sondage, organisé juste avant les européennes, disait que 62% des français ne souhaitaient pas le retour de Sarkozy.

C’est terrible pour un homme qui a été battu par un peu plus de 51% des voix.

Il serait temps de passer à autre chose pour la droite.

 

 

 
 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0

Publié le 29 Mai 2014

téléchargement

Depuis dimanche soir et l’arrivée en tête du FN lors des élections européennes, on cherche des coupables un peu partout.

Les médias, grands spécialistes de cet exercice, ont bien sur tapés sur les partis traditionnels que sont l’UMP et le PS pour leur manque de savoir faire face à la crise et aux problèmes des français.

L’amateurisme, voir l’incompétence, du pouvoir en place est dénoncé un peu partout. Les affaires qui éclaboussent la droite classique sont également souvent évoqués pour expliquer ce vote sanction.

Tout cela est vrai bien sur. Mais ces médias, toujours prompts à trouver des coupables, n’ont-ils pas le sentiment d’avoir eux aussi leur part de responsabilité dans ce rejet de l’Europe telle qu’elle est aujourd’hui?

En effet, ils sont depuis toujours l’instrument de propagande de cet énorme mastodonte dont une très large majorité de l’opinion publique ne veut plus, tout du moins dans son mode de fonctionnement actuel.

Il suffit de se souvenir de la campagne lors du référendum de 2005 pour s’en convaincre. A l’époque tous les médias militaient pour le OUI, et les rares hommes politiques qui osaient s’opposer à cette magnifique unanimité étaient au mieux moqués, et au pire, taxés de populistes.

Alors, lorsqu’aujourd’hui les résultats des élections ne vont plus dans le sens souhaité, lorsque le parti le plus dangereux de France se retrouve en tête, on joue les vierges effarouchées en poussant des cris d’orfraie et en cherchant des coupables un peu partout, même parmi les victimes.

Car dans les abstentionnistes qui sont parfois montrés du doigt, il n’y a pas que des jean-foutre et des "aquoibonistes".

Devenir abstentionniste à 50 ans après n’avoir raté qu’une seule élection en plus de 30 ans n’est pas une décision que l’on prend à la légère.

Quant à l’analyse de nos journalistes sur le score du FN , elle manque d’originalité, c’est le moins que l’on puisse dire.

"25%, loin devant les autres partis. Un record historique."

Le choc des mots et des chiffres, mais pas la moindre remise en perspective.

Tout d’abord, que vaut une élection ou plus de 57% des inscrits préfèrent ne pas y être mêlés?

Ensuite, on savait très bien que cette élection avantagerait le FN vu le nombre grandissant d’eurosceptiques dans notre pays. On se doutait également que les partis européistes seraient les plus touchés par l’abstention.

Mais le plus surprenant, c’est de ne voir dans aucun média ce que donne le pourcentage réel de ces élections lorsqu’on y inclue tous les français qui sont inscrits sur les listes électorales.

Vous allez voir à quel point ces chiffres remettent beaucoup de choses en perspective, et ridiculisent encore un peu plus nos grands partis au point de se demander si nous sommes toujours en démocratie.

Voici les chiffres .

Inscrits           46555253

Votants           19 753 140

Abstentions     26802113 – 57,57%

Blancs               548554 –   1,18%

Nuls                  248950 –   0,53%

 

FN                   4711339 = 10,12%

UMP                3942766 =  8,47%

PS                    2649202 =   5,69%

Etc….

Vous voyez que tous ces partis qui se veulent les géants de la politique française ne représentent en réalité qu’une portion infime de la population .

Il est évident qu’il y a complicité entre ces partis et les médias pour empêcher de réelles alternatives. En provoquant des écarts artificiels entre les plus puissants et les plus faibles, cette élite décourage les électeurs qui auraient envie de se tourner vers de nouvelles idées .

Et si aujourd’hui le FN est si souvent mis en avant dans les médias, si tout est fait pour dédiaboliser Marine le Pen, si la droite classique a, avec Sarkozy, banalisé le discours haineux, ce n’est surement pas un hasard.

En effet, voyant que les électeurs ne croient plus en leur discours, nos élites ont décidé de leur livrer un parti ultra-démagogique qui va les entraîner vers la fureur et l’horreur.

Et ceux qui auront survécu à ce nouveau cataclysme seront de nouveau des plus dociles pour quelques décennies.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #FN, #Abstention, #Médias

Repost 0

Publié le 27 Mai 2014

téléchargement

 

Depuis dimanche soir et le score  élevé du FN, le monde politique français est en état de choc.

Pour le P.S, qui s’attendait à son score très faible, on fait le dos rond et on continue de gouverner comme si de rien n’était . Tant qu’on est au pouvoir c’est l’essentiel.

A l’UMP ou l’on espérait profitait du désamour du pouvoir en place pour se refaire une petite santé comme les municipales l’avaient laissé espérer, la débâcle a précipité les choses.

Car si le score du FN ne peut ravir aucun démocrate digne de ce nom, ce "séisme" politique, comme aime tant le souligner nos amis journalistes, aura au moins permis de crever l’abcès à la tête de l’UMP.

On peut en effet imaginer que si le parti de Jean-François Copé était arrivé en tête dimanche soir, celui-ci aurait encore pu réussir à mettre la poussière sous le tapis un peu plus longtemps.

Mais face au mauvais score du parti de la droite classique, il était acquis que tout était acté pour régler les comptes du maire de Meaux, et dès les heures qui ont suivi le scrutin, l’affaire Bygmalion (ou big millions) prenait un nouveau tournant avec les déclarations de Maitre Maisonneuve qui déclarait "L’affaire Bygmalion, c’est  l’affaire des comptes de campagne  de Nicolas Sarkozy".

Face au scandale, celui qui se présentait depuis des années comme le "Président de 2017",  voyaient ses amis de l’UMP organiser un bureau politique du parti ce mardi matin pour une séance d’explication.

L’occasion était trop belle pour les adversaires du président de l’UMP de reprendre la main, et ils ne se sont pas priver pour le pousser à la démission.

Ils étaient nombreux ce matin à lui faire comprendre qu’ils n’avaient plus confiance en lui.

 François Fillon:   «Nous t’avons écouté avec attention Jean François, mais comment avoir confiance? Depuis des mois je réclame en vain la mise en place d’un comité indépendant de contrôle des comptes. Tu me l’as toujours refusé. Pourquoi?».

NKM: "Je ne te crois pas" .

Xavier Bertrand: "Tu ne peux pas rester président, c’est une question de survie pour le parti".

Et le plus direct, l’ancien trésorier de l’UMP Domingue Dord : "Barre-toi".

Face à cette pression des ténors, Jean-François Copé à tout essayer pour garder le pouvoir mais finalement il a du se rendre à l’évidence.

Ce nouvel épisode, qui vient deux après la lutte entre ce même Copé et François Fillon ne peut que réjouir Marine le Pen. Mais cet épisode aura au moins eu le mérite d’exclure de la course à la présidentielle un homme qui avait une très mauvaise image dans l’opinion publique et qui par conséquent ne pouvait que nuire à son parti.

Il reste encore une tache énorme à la droite, se débarrasser d’un fantôme qui prend un malin plaisir à laisser croire qu’il pourrait revenir, empêchant ainsi l’émergence de réels nouveaux leaders.

Bien sur, pour éviter encore de nouveaux ennuis à l’UMP, ce fantôme aux multiples casseroles pourrait définitivement lever le voile sur un éventuel retour en déclarant qu’il se retire de la vie politique française.

Mais il faudrait pour cela qu’il aime son pays et sa famille politique.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #Copé, #Sarkozy

Repost 0

Publié le 25 Mai 2014

téléchargement

L’histoire:

Sandra, ouvrière dans une petite entreprise de panneaux solaires est en arrêt maladie pour cause de dépression. Alors qu’elle s’apprête à reprendre le travail, elle reçoit un coup de téléphone  qui lui apprend qu’elle est licenciée.  Ses collègues, qui avaient le choix entre une prime de 1000 Euros chacun ou la sauvegarde de l’emploi de Sandra, ont choisi l’argent à 14 voix contre 2.

Avec l’aide de son amie Juliette, elle réussie à convaincre son patron qu’un nouveau vote doit avoir lieu. Il lui reste le week-end pour convaincre ses collègues de renoncer à leur argent pour qu’elle puisse conserver son travail.

 Si dans les premières minutes, on peut craindre que le film tourne au docu-fiction,  cette mauvaise pensée nous quitte rapidement l’esprit grâce au suspense que provoque l’attente angoissée d’une réponse, ou encore face à la palette très large de situations évoquées dans chacun des cas .

Si certains des collègues refusent de changer leur vote, aucun ne le fait pour les mêmes motivations. Pour le premier, sa femme est au chômage et l’un de ses enfants à l’Université. Pour cette autre, une jeune divorcée qui vient de retrouver un compagnon, l’essentiel c’est de se refaire un petit nid douillet avec tout le confort le plus rapidement possible.

Il y a aussi ce fils qui en vient à frapper son père pour de l’argent.

Heureusement, il y a aussi des collègues qui comprennent vite qu’ils se sont trompés, qu’ils ont agi sans réfléchir. Parmi ces repentis, Timur est surement le plus émouvant, on ne peut retenir ses larmes face à sa prise de conscience.

On voit aussi qu’il est parfois difficile de prendre une décision dans un couple. Que si la collègue de Sandra ne peut rester insensible, le mari, agressif et de plus étranger à notre héroïne, tient absolument à conserver l’oseille.

images (1)

La "compétitivité", le rendement, le chacun pour soi, le petit chef manipulateur, les collègues sympas, ceux qui vous tirent dans les pattes, les petits jeunes qui ne pensent qu’à leur gueule, et vous aurez un beau petit échantillon de ce qu’est devenu le monde du travail au XXIème siècle.

Au travers des personnages de cette petite entreprise, " Deux jours, une nuit" est un film politique qui  montre la société d’aujourd’hui telle qu’elle est .

téléchargement (2)

Marion Cotillard, cette actrice parfois controversée, porte le film sur ses frêles épaules. Et elle est tout simplement remarquable en ouvrière de la classe populaire.  Pas de maquillage, en jean et en débardeur, son interprétation tout en retenue est parfaite pour ce genre de rôle.

 Ce film est si fort qu’il possède plusieurs messages , mais celui qui semble le plus important c’est qu’on ne peut sortir d’une situation aussi délicate sans avoir des soutiens.

Sans l’amitié, la solidarité et l’amour, Sandra n’aurait jamais eu le courage d’entamer cette démarche. C’est son amie Juliette et la force insufflée par son mari qui lui permettent de na pas totalement sombrer.

Les autres salariés qui se rangent de son côté sont également là pour contrebalancer les moments de désespoir.

Mais malgré ceux qui vous entourent, on peut avoir les pensées les plus sombres, les actes les plus destructifs, ce film parle aussi de ça.

La violence de la perte d’un emploi, le sentiment de ne plus servir à rien, est tel que rien de ce que l’on peut vous dire ne peut vous empêcher de vous réfugier dans l’autodestruction.

                              images

On tente en permanence de vous faire comprendre que les malades, les fragiles, ne sont pas utiles dans ce monde impitoyable. Mais les frères Dardenne prouvent dans ce film que si l’on vient en aide aux plus faibles, plutôt que de leur enfoncer la tête sous l’eau, ils sont capables de montrer qu’ils ont une force insoupçonnée en eux, qu’ils peuvent se hisser au niveau des meilleurs sans éprouver le besoin de recourir à des actes vils et mesquins.

Enfin leur message, c’est que plus que d’en vouloir aux hommes, il faut avant tout remettre en cause le système actuel.

C’est aussi ça "Deux jours, une nuit".

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0

Publié le 21 Mai 2014

téléchargement

Annoncé depuis quelques semaines déjà, nous connaissons désormais la date de sortie du  treizième album studio de Tom Petty and the Heartbreakers , qui s’intitulera Hypnotic Eye. Il  a été enregistré en plusieurs sessions depuis 2011 à Los Angeles et sortira le 29 juillet prochain. 

Après l’excellent Mojo sorti en 2010,  Hypnotic Eye se veut être un retour au rock des années 60 et à l’esprit des deux premiers albums de Petty sortis en 1976  et 1978.

En attendant voici une petite vidéo ou le célèbre rockeur qui nous fait découvrir quelle sera l’ambiance de ce prochain disque.

Breakdown , extrait du premier album du groupe en 1976.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock

Repost 0

Publié le 16 Mai 2014

images

Joaquín Rodrigo est né le 22 novembre 1901 à Sagunto (Valencia). Il était le plus jeune d’une famille de dix enfants et devint aveugle à l’age de trois  ans  suite à une épidémie de diphtérie.

Après avoir débuté ses études musicales en Espagne et composé sa première oeuvre, "Juglares" (1923), il s’exile à Paris où il suit les cours de Paul Dukas entre 1927 et 1931.

Pendant la guerre civile espagnole, il réside en France, en Allemagne, en Suisse et en Autriche, tout en continuant à composer.

En 1939, après la guerre civile, il rentre à Madrid et compose l’oeuvre majeure de sa vie, le Concerto d’Aranjuez, la première œuvre de concert composée spécifiquement pour guitare et orchestre symphonique.

(NarcicoYepes- second mouvement)

 

Créé à Barcelone le 9 novembre 1940 avec le guitariste espagnol Regino Sainz, cette oeuvre assure aussitôt sa notoriété internationale.  Ils composera d’autres concertos dans le même esprit mais aucun ne parviendra à obtenir le même succès  .

Ses autres œuvres comprennent des ballets, musiques de films, des opérettes, des pièces vocales etc….

Joaquin Rodrigo mourut le 6 Juillet 1999, à Madrid, en Espagne, et a été enterré à côté de sa femme Victoria dans le cimetière à Aranjuez

(Paco de Lucia -Second mouvement à partir de 5mn 50, troisième mouvement à partir de 17mn).

 

Voici comment le célèbre guitariste Narciso Yepes présentait cette oeuvre:

Le Concerto d’Aranjuez est le premier concerto pour guitare et orchestre écrit par un compositeur contemporain. Joaquin Rodrigo lui a donné le nom de la ville d’Aranjuez, parce que la petite ville verdoyante au bord du Tage, avec ses Palais et ses jardins tracés à la française, est caractéristique du XVIIIème siècle espagnol. Le Concerto d’Aranjuez est un jeu de lumières et de sentiments.

Le premier mouvement est la pointe du jour en Castille. En quelques instants, la terre est recouverte de lumière. Tout est frais, tout est jeune, avec cette pointe de piquant qui fait la musique de Rodrigo.

Le deuxième mouvement, le plus célèbre, est l’après-midi sans hâte, qui se prête aux confidences. La lumière est plus douce, le temps ne compte pas : ce sont des moments de paix qui tiennent de l’éternel.

Le troisième mouvement est le soleil de midi, quand la lumière est cinglante et que les ombres n’existent pas. Rodrigo fait une pirouette pour ne pas s’attacher au dramatisme du second mouvement.

Quant à Joaquim Rodrigo, il disait ceci: « Je n’aurais jamais imaginé que ce concerto puisse susciter autant d’enthousiasme auprès de publics, de peuples, de coutumes, voire de goûts si différents ». Joaquin Rodrigo

Il existe également de nombreuses versions jazz du Concerto d’Aranjuez .

 On le retrouve également au cinéma, comme ici dans "Les virtuoses" (1997) .

Et en chanson bien sur.

 

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique

Repost 0

Publié le 13 Mai 2014

téléchargement

Depuis ce week-end deux sujets ont particulièrement attiré la curiosité des médias.

C’est tout d’abord la droite la plus radicale qui s’en est pris une nouvelle fois à Christiane Taubira, tout cela parcequ’elle n’a pas chanté la Marseillaise lors de la commémoration de l’esclavage samedi dernier.

Face à cette polémique grotesque, la Garde des Sceaux a déclaré: «Certaines circonstances appellent davantage au recueillement… qu’au karaoké d’estrade».

En effet, une Marseillaise peut très bien se vivre de l’intérieur. Nous ne sommes pas encore dans une dictature qui obligerait les gens à chanter l’hymne national .

Ce débat sur la Marseillaise, chantée ou pas, m’a toujours exaspéré. Ces gens voudraient  nous faire croire que pour aimer la France il suffit d’entonner l’hymne national. Mais quelle hypocrisie.

Aimer la France, c’est se passionner pour son histoire, sa culture, sa langue, mais aussi ne pas fuir ses obligations, comme payer ses impôts par exemple.

Et puis reprochait-on à ses hommes qui ont livrés le plus beau match de l’histoire du football français de na pas chanter La Marseillaise?

Non , car à l’époque notre pays ne cherchait pas encore à créer des polémiques stupides. Mais aussi parcequ’à cette époque il n’y avait pas toutes ces chaines infos qui ont besoin d’être alimenter continuellement, et qui sont capables d’aller dans les poubelles pour cela.

                                     images (1)

Après les réacs, passons aux bien-pensants.

Pour eux, l’événement s’est également produit samedi, mais à Copenhague lors du concours de l’eurovision avec la victoire de l’Autrichienne Conchita Wurst.

Là aussi les médias s’emballent . Ce concours qui est moqué chaque année pour ses chanteurs excentriques, ses tenues farfelues, ses musiques folkloriques, est devenu tout à coup le symbole de la tolérance européenne.

On sait qu’il y a bientôt des élections européennes, et que tout est bon pour trouver des qualités à ce bon vieux continent, mais tout de même.

Et puis la tolérance ce n’est pas attribuer un prix à un artiste en fonction de son appartenance religieuse, politique, ethnique ou sexuelle.

On aurait aimé que les candidats soient jugés d’égal à égal seulement en fonction de leurs qualités artistiques, une exigence qui ne semble pas avoir troublé les médias.

Était-ce la cas ce samedi?

Pas pour moi en tout cas.

La conclusion de tout cela n’est guère réjouissante, avouons-le.

D’un coté les réacs se comportent en voyeur, épient les comportements des gens. Et au moindre petit écart, ou supposé tel, ils vous montrent du doigt, vous dénoncent,et n’hésitent pas à vous attribuer les plus mauvaises pensées.

En face ce n’est guère mieux, car sous couvert de bons sentiments, on encourage l’injustice en voulant gommer des "handicaps". En se comportant de la sorte on ne met plus les meilleurs en valeur mais on décide qui doit l’être. Attention au retour de bâton.

Et pour renforcer leurs convictions, réacs et bien-pensants surfent sur le moindre petit fait d’actualité , bien aidé en cela par des médias trop contents de participer à cette médiocrité permanente.

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #politique, #taubira, #Eurovision

Repost 0

Publié le 5 Mai 2014

téléchargement

Souvenez-vous des Guignols qui nous présentaient Jacques Chirac en Supermenteur à partir de 2001, alors qu’il était rattrapé par des affaires d’abus de bien sociaux et par un bilan plus que médiocre.

Mais là ou on se rend compte que l’ancien président était vraiment un supermenteur, c’est dans la vidéo qui suit.

"Une Europe ouverte comme une passoire, dominée par les intérêts germano-américains Du chômage importé. Une Europe sans corps et sans dessin véritable, ou les multinationales dictent leur loi aux Etats."

Comment l’ancien Président pouvait être aussi critique sur l’Europe en 1979, au point de tenir un discours que ne renierait pas les plus europhobes d’aujourd’hui, et de devenir l’un de ses plus fervents défenseurs quelques années plus tard, une fois arrivée à la tête du pays.

téléchargement

Mais les français étant dopés au mensonge, ils décidaient en 2007 de choisir celui qui avait fait les promesses les plus intenables. Sarkozy citait les noms de Jean Jaurès, de Léon Blum et du Général De Gaulle lors de ses meetings,tout en tenant le discours du FN. Mais les électeurs refusaient de voir l’arnaque et se ruaient en masse pour installer un nouveau Supermenteur à l’Elysée.

                                                     téléchargement (2)

Un quinquennat et un bilan calamiteux plus tard, les français décidaient une fois de plus de passer à autre chose. Le monde de la finance pouvait trembler avec François Hollande.

On voit le résultat deux ans plus tard. Des impôts qui augmentent pour la classe moyenne, des exonérations par dizaines de milliards pour le grand patronnât, un grand marché transatlantique dont on nous cache les méfaits, et une courbe du chômage qui s’inverse à chaque fois qu’on la retourne..

Alors,on continue encore longtemps avec les Supermenteurs ?

Voir les commentaires

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #Hollande, #Chira, #Sarkozy

Repost 0