Stéphane Hessel résiste encore et encore !

Publié le 17 Janvier 2011

 
Lui l'homme qui fut un résistant de la première heure, fait prisonnier puis s'évadant en 1940 pour rejoindre Londres en mars 41, aux côtés du Général de Gaulle. Envoyé en mission en France en 1944 , il est arrêté par la Gestapo, puis déporté à Buchenwald .En avril 45, lors d'un transfert en train, il s'échappe à nouveau pour rejoindre les lignes américaines.
Lui l'homme , membre du Conseil National de la Résistance , qui participa en 1948 à la rédaction de la Déclaration universelle des droits de l'homme .
Oui cet homme là est de plus en plus décrié par une masse médiatique , qui , au nom de la mal-pensance ou du politiquement incorrect , devient le "médiatiquement infecte" .
On pense à Zemmour et Elisabeth Levy , les deux grands décomplexés médiatiques !
A un degré moindre , on pense aussi au « grand » philosophe de ce siècle , Luc Ferry , qui sous prétexte que l'indignation ne peut s'exercer en vers soi-même , il n'est pas très sérieux d'y faire référence !
Voilà la pensée d'un homme des beaux quartiers qui ne voit aucune raison de s'indigner de l'ultralibéralisme et de ses conséquences dévastatrices .
Au-delà des révisionnistes, et extrémistes de droite , il aura fallu attendre 2011 , pour que des gens qui ont le droit à la parole dans tous les médias, qui exercent des activités politiques , osent descendre en flèche un grand résistant .
Cela n’est probablement pas un hasard !
Quels crimes a commis Stéphane Hessel  ?
Pour certains d’entre eux il s’agit bien évidemment de ses prises de position en faveur de la Palestine face à Israël .
Pour d’autres , on sent bien que c’est sa critique de l’ultralibéralisme , de ce monde sans justice sociale , ou les entreprises cherchent à faire du fric sans se soucier des droits des salariés .
Ces entreprises qui délocalisent dans des pays , ou le droit du travail consiste à travailler 70 heures par semaine dans de très mauvaises conditions , ou on exploite encore les enfants , tout cela pour faire plus de profits pour les actionnaires .
Je pose la question ,  ces entreprises ne se comportent-elles pas comme ces grands groupes qui ont construit leurs fortunes pendant la guerre , en se servant d’une main d’œuvre gratuite venant des prisonniers et des déportés ?
Alors oui , en cela Mr Hessel a encore un temps d’avance en terme de Résistance , face à ceux qui se gargarisent de beaux discours sur les bienfaits de la mondialisation , et de l’Europe qui ne respecte même pas le droit de vote .
Rappel d'une déclaration de Denis Kessler en octobre 2007, vice-président du Medef à l’époque : « Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance » (Mr Kessler est nommé Chevalier le 18 avril 2000 et promu Officier le 31 décembre 2009 (Ordre national de la Légion d'honneur).
Sans ces résistants et ce programme absurde , le patronnât se serait enrichi bien plus vite , et bien plus fortement sous les 1000 ans du 3ème Reich qu’avait promis Adolf Hitler !
Rendez-vous compte , une population aux ordres , sans syndicats et marchant ….au fusil et au camp de concentration . Que de richesses en perspectives !
Et Stéphane Hessel qui continue d’éclairer le peuple face à la dictature ultralibérale !
Une dictature qui se moque également de l’écologie , en détruisant la planète un peu plus chaque jour !
Une dictature , qui après avoir pillé l’Afrique de ses richesses , se sert de l’immigration pour utiliser une main-d’œuvre à bas prix , et qui de plus l’utilise en la montrant comme la coupable de tous les maux , un comble !
Mais ne nous indignons pas contre cela , puisque tous grands partis politiques , tous les médias ou presque , nous claironnent en permanence qu’il n’y a pas meilleur modèle !
Toujours eux qui critiquaient  la jeunesse , parce qu’elle défilait contre la réforme des retraites , par peur que le marché du travail se bouche un peu plus  .
On entendait , les défenseurs du mondialisme , utiliser toutes les ficelles pour réduire cette jeunesse au silence , allant jusqu’à dire qu’il n’est pas sérieux de mettre des ados dans la rue en lui faisant prendre des risques inutiles , et d’ajouter qu’à leur âge on est trop jeune pour comprendre .
Un discours similaire à celui qu’on entendait sur les ondes de Radio-Paris quand la jeunesse française s’engageait dans la résistance (les terroristes , souvenez-vous) !
La dictature libérale n’a pas de goulag ou de camp de concentration , mais elle fait des centaines de millions de chômeurs à travers le monde , détruit des familles, jette des gens dans la rue , entraîne des dépressions , pousse des gens au suicide , détruit la planète , relance le racisme , alors que pendant le même temps une classe de privilégiés entasse des fortunes .
Il faut comprendre que pour faire la propagande d’un système et d’idées qui sont à ce point indéfendables , il faut une forte dose de cynisme et de mauvaise foi que l’on appelle désormais le « politiquement incorrect » , ou comme je l’écrivais plus haut le « Médiatiquement Infecte » .
Merci à Mr Hessel , un homme de 93 ans , qui vient éclairer la jeunesse avec son « Indignez-vous » !
Et pour tous ces hommes , qui continuent de déranger par leur courage , et avec le bel héritage du Conseil National de la Résistance …
Source: Wikipedia

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article

Le ch'timi 14/05/2011 18:43



Bonsoir fatizio,


si tu pouvais faire tourner..amitiés


Patrick


> poème d'une enseignante
>
> Monsieur Le Président, merci de lire ce message:
>
> Un p'tit bonheur sur une page,
> Une douceur... pour l'Education Nationale.
>
> Je le confie à la toile,
> La grande toile du progrès,
> Afin qu'il tisse les voiles...
> De la solidarité,
> Et qu'il rayonne aux ondes..
> De l'humanité.
>
>
> Je suis Professeur des Écoles
> Dans un petit village de l'Eure,
> Trois cents âmes y demeurent,
> Et vingt-six élèves à l'école..
> Une classe, dite « unique »,
> Mais cinq cours, dits multiples...
>
>
> Dans cette école une chance,
> Un p'tit morceau de bonheur,
> Qui s'écrit avec ces trois lettres :
> Employée de la Vie Scolaire.. .
>
> Pour l'Éducation Nationale,
> Un p'tit bonheur, c'est pas banal,
> Un léger baume sur le coeur
> De cette Grande Dame
> Un peu... bancale !
>
> Notre bonheur, c'est Géraldine,
> En silence elle participe
> A la guérison d'la Grande Dame...
> Elle est... une Valeur Ajoutée
> HUMAINE rentabilité,
> Et c'est du bonheur... assuré !
>
> Dès le matin, elle s'active,
> C'est sur le net qu'elle s'incline
> Les courriers, les notes de service,
> Toutes les infos de l'inspectrice,
> Et celles de l'Académie....
>
>
> Mes mots notés au brouillon,
> Les compte-rendus de réunion,
> Tapés, imprimés, photocopiés,
> Enveloppés, adressés, timbrés,
> Prêts à être distribués...
>
>
> Encadrés, les derniers dessins des CP,
> Affichés, sinon... à quoi bon dessiner ?
> Un CM vient montrer son texte sur le musée,
> Elle l'aide à le recopier, à taper sur le clavier..
> Afin de ne pas gêner, le travail commencé,
> Un autre enfant vient finir avec elle l'exercice,
> Elle explique et décortique, redonne de l'énergie...
>
>
> Rangée la bibliothèque,
> Notés les livres prêtés,
> Elle prépare la maquette,
> La une du journal scolaire...
> Ah! Notre petit journal
> « Magique », ils l'ont appelé
> Quel travail de fourmi,
> J'y passerai......des nuits ?
>
>
> Sonne la récréation, une mi-temps pour souffler,
> Elle me rejoint, souriante, à la main nos deux cafés,
> Quelques chaudes gorgées, entre... deux conflits à régler,
> Des solutions à trouver, des mots à reformuler,
> Une écorchure à soigner, une blessure à consoler...
> Et puis... c'est reparti !
> Sur les chemins de la connaissance,
> Vaincre ainsi sans cesse l'ignorance,
> Avec labeur, effort, sérieux,
> S'ouvrir l'esprit, être curieux.
> Ne pas oublier l'insouciance,
> De tous ces êtres en enfance,
> La bonne blague !... On la mettra dans le journal,
> Les bons gags, et les rires, c'est vital !
>
> Dans les pots
> Les peintures sont bien préparées,
> Quatre enfants sur un chevalet,
> Deux à l'ordi pour recopier,
> Les autres en dessin sur papier,
> ...Sans elle, jamais...
> Ce ne serait si bien géré.
>
>
> Le soir, coup de fil...
> C'est Géraldine,
> A sa voix, je perçois,
> Une blessure qui abîme...
> Écoute, me dit-elle... c'est à pleurer !
> Du « Pôle Emploi » j'ai reçu... un imprimé,
> Dans quelques semaines, c'est marqué,
> Votre contrat est terminé...
> Ils me demandent ce que j'ai fait,
> Pour trouver un futur emploi..
>
>
> Sa voix se fêle... "J'ai..un emploi! »
> Ils me demandent ce que j'ai fait,
> pour me former, pour m'insérer,
> Sa voix se gèle.... puis accélère: « Je... suis formée,
> depuis trois ans, j'me sens utile, insérée et c'est varié,
> pas bien payé, mais... j'veux rester ! »
> Sa voix s'étrangle... c'est à pleurer...
> Ils me demandent mes compétences
> C'que j'ai acquis, que vais-je répondre ?
> Il y a l'espace... d'UNE LIGNE
> UNE LIGNE.... mais tu te rends compte !
>
>
> J'ai honte, honte... il aurait fallu UNE PAGE
> Au moins UNE PAGE pour répondre,
> J'ai honte, honte... pour notre Grande Dame
> Pour ceux qui l'ont créée, l'ont fait évoluer,
> Qui a tant appris aux enfants,
> Qui a tant encore à leur apprendre..
>
>
> Et Géraldine ???
> On n' lui dira même pas MERCI
> Bien sûr, pas de parachute doré,
> Et même pas d'indemnité
> Ils lui précisent... Oh!..comme ils disent
> D'étudier ses droits... pour... le R.M.I.
> Elle a raison... c'est à pleurer...
> Alors qu'on demande chaque jour,
> A nos élèves de dire « Bonjour »
> De dire « Au revoir » et.... « Merci »
> De s' respecter, d'être poli
> Comme vous dites, Monsieur Sarkozy...
> Que vais-je dire, à la p'tite fille,
> Qui l'autre jour, près de moi, s'est assise,
> Et, tout fièrement, m'a dit :
> « Tu sais, Maîtresse, moi, quand j'serai grande,
> J'irai au collège, comme mon grand frère,
> J'irai au lycée, j'passerai mon bac,
> Et je ferai... comme Géraldine! »
> Je sursaute... Mon coeur se serre...C'est à pleurer.
>
>
> C.Picavet
> Professeur des écoles
> à l'école des Livres Magiques Saint-Grégoire du Vièvre (Eure)
>
>
> En hommage à toutes les Géraldine, Florence, Sabrina, Laurence, Elodie, à tous les Philippe, Sébastien, et bien d'autres qui ont valorisé mon travail, et participé à la guérison d'la Grande
Dame...qui est encore bien malade...
>
>
> Je ne crois pas à la peur, je crois à la force et à la magie des mots,
> Et pour garder notre bonheur, il suffirait de quelque Euros...
> Quel patron, quelle entreprise, après trois ans de formation, Jetterait son salarié, pour prendre un autre, recommencer ?Quel jardinier, quel paysan, brûlerait sa récolte mûre, apres avoir
semé, soigné ?
> Je n'ai pas fumé la moquette
> Je veux seulement que l'on arrête, De prendre les gens pour des pions,
> Qu'on arrête de tourner en rond !
> Torpillé le « Chagrin d'école »En mille miettes de BONHEUR !
>
>
> En l'honneur de tous ces p'tits bonheurs..
> INONDONS LE NET
> les amis, les décideurs,
> les chômeurs, les travailleurs,
> les directeurs, les inspecteurs,
> employés et professeurs,
> députés, ministres,
> rmistes ou artistes,
> chanteurs, compositeurs, rappeurs, slameurs,
> radios, journaux, télés,
> et à tous ceux qui sont... parents... d'un enfant...
> enfin à chaque être humain de ce pays
> qui j'espère un jour dans sa vie,
> a bénéficié d'un peu de bonheur,
> de cette Valeur Ajoutée
> HUMAINE rentabilité,
> dans le giron de la Grande Dame.
>
>
> P.S. : Ironie..... A la rentrée, c'est presque sûr
> Notre petite école rurale
> Sera dotée d'une Valeur Matérielle Ajoutée,
> Des fonds ont été débloqués,
> Huit ordinateurs et un tableau interactif
> Nous serons à la pointe du progrès ! Et pour cela, je serai formée !
> Mais, qui m'aidera à installer, et à gérer, sans Valeur Humaine
> Ajoutée ?
>
> A LIRE, PUIS A TRANSMETTRE merci
> Ce n'est pas la 1ère fois que l'Éducation Nationale, autrement dit l'État, se déshonore !!


bon week-end..



Nicolina 23/03/2011 19:45



Bonsoir, à tous les deux.


je viens de lire la "bonne nouvelle" concernant ce grand monsieur Stéphane hessel..... bravo ! bel exemple à mon avis, pour la jeunesse...


Bises et bonne soirée à toi.


Nicolina



Le ch'timi 23/03/2011 16:54



Fatizio,


1.800.000 !



Indignez-vous! de Stéphane Hessel frise 1800 000 exemplaires vendus et le dernier ouvrage d'Edgar Morin connait un réel succès.
 



Alors que le libelle de l'ex-ambassadeur résistant Stéphane Hessel, 93 ans, Indignez-vous ! (éditions Indigène), frise 1 800 000 exemplaires vendus, l'ouvrage d'Edgar Morin, intitulé
La Voie. Pour l'avenir de l'humanité, vogue vers les 30 000 exemplaires - un chiffre que le sociologue de 89 ans n'avait plus atteint depuis longtemps. Son éditeur, Fayard, ne s'y est
pas trompé qui a repris, sur ses publicités, cette phrase choc d'un critique littéraire : "Hessel provoque un déclic, Morin indique la voie." En attendant l'arrivée de Raymond Aubrac, 96 ans,
mi-mars avec deux ouvrages : le premier, au Seuil, Raymond Aubrac. Résister, reconstruire, transmettre, fruit d'entretiens avec Pascal Convert, et le deuxième, chez Calmann-Lévy,
Passage de témoin, né des conversations entre le résistant et son petit-fils, Renaud Helfer-Aubrac.  "l'express"


amitiés


Patrick




Nicolina 14/02/2011 22:39



Bonsoir, fatizo.


Méa culpa, je ne suis pas passé au mois de Janvier, donc je n'ai pas vu que tu avais repris sur ton blog...Il faut du temps, ce n'est pas évident.


Tu as choisi un thème qui me convient, car je suis en admiration devant la personnalité de cet humaniste....je suis hors de moi, lorsque je vois certains groupes sionistes pratiquer la délation
contre cet homme, nous assistons à un véritable lynchage.....de quelques uns...c'est effroyable ! j'ai le respect de son grand âge....c'est bouleversant.....car il pourrait se contenter de reste
dans ses pantoufles. Je trouve quil a un beau visage qui reflète la sérénité....une belle âme!


Bises et bonne soirée à toi.


Nicolina



fatizo.over-blog.com 17/02/2011 17:38



Bonjour Nicolina !


J'ai vu ton comm sur le Post!


Merci de prendre de mes nouvelles , c'est très sympa de ta part .


Je vais très bien ,juste une petite lassitude du Post, qui durera ou pas, mais pour le moment j'ai décidé d'être un peu moins devant l'ordinateur .


Et comme je ne fais pas parti de ceux , qui disent qu'ils quittent le Post , en revenant tous les 3 jours , je préfère la discrétion pour éviter que l'on vienne me suplier sur ma page .


D'ailleurs , je ne quitte pas le Post , mais je fais un break dont j(ignore la durée


Je pense sincèrement , que quand je reviendrais , je me ferais plus rare !


Bises à toi , et bonne soirée , et encore merci !



Le ch'timi 17/01/2011 23:07



Bonsoir Fatizio..très content de lire ton billet..mùais pas besoin de Wikipédia..je ne m'en sers jamias..trop d'erreur ( je parle du milieu artistique )..Bre ! pour en revenir  à
Stéphane Hessel.....Après ( à ce jour vendu..650.000 de son fascicule )...tu peux y ajouter un potenteil de 300.ooo lecteurs..moi-même, je fais tourner..pourtant 3 euros..c'est le pris de deux
cafés...A Paris ???...


Ma mère  ( 90 ans  a été enthousiasmée à sa lecture ! )..


Le droite Umpiste..commence en a voir peur..quant à Luc Ferry le BHL de la droite...j'en dirais pas plus...


Chaque page est une réalité....et il y en a 45..45 vérités...


Resoect M.Hessel..


et à toi Fatizio...une très bonen soiréé...si tu vas chez mon dernier billet.. je sais que tu y a déjà été ) relis la petite juive...et remplace le par les gens qui sont stygamtisé
durant..N0n, depuis 2002...


Amitiés


Patrick


 


 



fatizo.over-blog.com 19/01/2011 18:31



Bonsoir le ch'ti


Si je cite wikipédia , c'est seulement pour la réflexion de Denis Kessler , l'ancien vice président du Médef !


Pour ce qui est du livre de S. Hessel , c'est surtout très bien pour la jeunesse !


Quel bel exemple 


Je retourne sur ton billet , et je pense savoir à quoi tu fais allusion !


Bonne soirée à toi