Ma déception "Renoir" .

Publié le 6 Janvier 2013

 

Hier j'ai vu le film "Renoir" de Gilles Bourdos sorti sur les écrans depuis le 2 janvier.
La première critique que j'avais lu du film disait à peu près ceci :
"Le trio d'acteurs vedette est excellent, l'image est magnifique, mais hélas la réalisation fait penser à un téléfilm de France3".
Et bien , je pense que si je ne devais retenir qu'une seule critique de ce film, celle-ci serait celle qui correspond le mieux à l'impression que j'ai eu en sortant de la salle de cinéma.
Et ce ne sont pas certaines critiques dithyrambiques que j'ai lu par la suite qui me feront changer d'avis, pas plus qu'aux spectateurs qui se trouvaient autour de moi.Car pour eux comme pour moi, la première réaction qui s'imposa fut celle-ci : Le réalisateur n'est pas Jean Renoir .
Et si l'on veut rester dans le monde de la peinture, on peut dire qu'on tient juste là l'esquisse d'une oeuvre, mais en rien une toile digne du grand peintre.
              auguste-renoir-pont-neuf.jpg
                                                                    Pont-Neuf (1872)
Mais revenons au film.

Tour d'abord,de quoi parle-t-il?
Nous sommes en 1915, et Renoir est un peintre vieillissant . Son fils Jean qui a été blaissé à la guerre revient passé sa convalescence auprès de lui . Là il découvre Andrée, la dernière muse de son père, et en tombe amoureux .
Précisons qu'Andrée sera la première épouse de Jean Renoir, et que le couple se séparera en 1931, juste avant que la carrière du cinéaste prenne son envol . 
                                 telechargement-copie-1.jpg
                                                      Jean peint par son père .
Le film nous parle de la transmission du père à son le fils. Un fils qui cherche sa route et qui la trouvera grace à la jeune Andrée. Le réalisateur Gilles Bourdos nous dit: "Ce qui était passionnant dans le sujet, c'est que la transmission entre le père et le fils s'est faite par une jeune fille ."
Mais c'est là que le bas blesse. On aurait aimé  se passionner pour l'histoire d'amour entre Jean et Andrée, mais hélas les personnages manquent de profondeur, de substance,  de vie tout simplement.
Un comble tout de même lorsqu'on sait de qui on parle .
Le réalisateur a sûrement trop voulu ressembler au peintre, ici tout est (trop) suggéré. 
Et c'est là le gros défaut du film à mon avis . Si ces petites touches suggérées relèvent du génie en peinture, ici elles en font un film qui ne décolle pas, un film ou les personnages manquent de profondeur d'ame .
Et comme le scénario est un peu faible, au final le récit avance  lentement et l’on finit par s’ennuyer.
                         280px-Dejeuner-canotiers.jpg
                                               Le déjeuner des canotiers (1880- 1881)
Heureusement  il y a  Michel Bouquet , magnifique en Auguste Renoir.  Le duo de jeunes acteurs, lui aussi encensé par la critique, tient plutôt bien la route, mais sans plus . Et n'oublions pas la lumière et les magnifiques images du film, qui bien souvent nous donnent "l'impression" d'être dans une toile de l'illustre peintre.
                            telechargement--1--copie-1.jpg
                                                 Femme nue (environ 1909)
Mais hélas,en ce qui concerne le film à aucun moment nous n'avons la moindre "petite illusion" d'être dans un film du génial Jean Renoir .

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Commenter cet article

léonce 15/07/2016 18:48

Bonjour
Je m'appel Léonce . j'ai fait une expérience avec un Marabout Medium
Voyant . Au début ca n'allait plus bien avec mon
Mari, il a décider de divorcé avec moi et ensuite il a commencé une nouvelle
vie avec une autre femme. Avec les problèmes j'ai perdu mon boulot.
J'ai fait la connaissance d'un Marabout Medium Voyant
grâce a une copine sur skype. Grâce a ce Marabout Medium Voyant,
Mon Mari est revenu a la maison, j'ai repris mon travail et tout est
rentré dans l'ordre. Vous pouvez contacter ce marabout même les cas
les plus désespère : Amour, contre accident, protection contre les ennemies et les
mauvais sorts, guérit l’impuissance; fidélité absolue (affection retrouvé) ; Aide pour des personnes
ayant des problèmes avec la justice; La valise magique ,
portefeuille magique . Ce marabout est une solution adaptée a vos problèmes.

Email : maraboutsouley@outlook.fr

Tel: 00229 9954 1801

léonce 15/07/2016 18:48

Bonjour
Je m'appel Léonce . j'ai fait une expérience avec un Marabout Medium
Voyant . Au début ca n'allait plus bien avec mon
Mari, il a décider de divorcé avec moi et ensuite il a commencé une nouvelle
vie avec une autre femme. Avec les problèmes j'ai perdu mon boulot.
J'ai fait la connaissance d'un Marabout Medium Voyant
grâce a une copine sur skype. Grâce a ce Marabout Medium Voyant,
Mon Mari est revenu a la maison, j'ai repris mon travail et tout est
rentré dans l'ordre. Vous pouvez contacter ce marabout même les cas
les plus désespère : Amour, contre accident, protection contre les ennemies et les
mauvais sorts, guérit l’impuissance; fidélité absolue (affection retrouvé) ; Aide pour des personnes
ayant des problèmes avec la justice; La valise magique ,
portefeuille magique . Ce marabout est une solution adaptée a vos problèmes.

Email : maraboutsouley@outlook.fr

Tel: 00229 9954 1801

pierrot rochette 23/01/2013 20:34


bravo pour votre blog:)))
quel merveilleux film  sur Renoir père et fils


et votre critique ma foi


me fait réfléchir:)))


permettez-moi de vous offrir
une de mes chansons,
une vraie histoire
d'un artiste-peintre
du Québec


EN MARCHE VERS UNE VIE PRIVEE OEUVRE D'ART


 Cher Simon


 Ce qui est beau dans la vie privée oeuvre d'art, c'est d'en être le peintre, dans un atelier où on doit à la fois peindre l'infinie joie d'une humanité qui s'élève peu à peu en soi et et
donner une poignée de main à celui ou celle qui reprend sa vie d'artiste du quotidien en main.


 16 ANS D'AVENTURE


 une ière neige sur le lac
 un pic bois qui passe en ami
 un chien qui marche sur la galerie
 deux hommes qui parlent de la vie


 une peinture sur le mur
 l’homme se lève
 me rappelle l’essentiel


 sa peinture date de 16 ans
 l’homme avait déja 38 ans
 était amoureux fou d’une femme
 qui tenait dépanneur, corps et âme


 pendant que lui
 d’un autobus
 était chauffeur de vie


 travaillait pour
 Chevrette transport La Tuque
 avait hâte a la fin de semaine
 tiens ben ta tuque


 rêvait du cap de la madeleine
 mais le dépanneur ferme si tard
 toute la semaine


 en attendant
 monte chez son frêre en haut
 avec toiles et pinceaux


 REFRAIN


 sur sa toile
 des arbres, des billots et de l’eau
 qui dansent l’amour
 comme la chute entraêne tout su l’tableau


 quand on contrôle pu rien
 c’est qu’y a des matins
 où l’amour doux
 c’est trop fou


 quand on contrôle pu rien
 c’est qu’y a des matins
 où l’amour doux
 c’est trop fou


 COUPLET 2


 y a pu de neige sur le lac
 ou est le pic bois mon ami
 le chien est en bas d’la galerie
 l’homme est dehors avec un sac de voyage


 sa vieille peinture
 reste sur le mur
 avec toute sa magie


 un grand amour
 c’est tellement fort
 que leur ière fille s’appelle Pascale
 une ado de 15 ans qui mord
 la vie comme à son ier bal


 pendant qu’sa soeur
 Justine 9 ans
 sourit aux étoiles


 la femme se meurt d’un cancer
 l’homme a finit par jeter sa dernière bière
 il doit monter à Trois-Rivières
 il sera bientôt père et mère


 sa vieille peinture
 su l’mur le rassure
 sur 16 ans d’aventrures


 REFRAIN FINAL


 sur sa toile
 des arbres des billots et de l’eau
 qui dansent l’amour
 comme la chute entraîne tout
 su l’tableau


 quand on contrôle pu rien
 c’est qu’y a des matins
 où l’amour pur c’est trop dur


 quand on contrôle pu rien
 c’est qu’y a des matins
 où l’amour pur
 c’est trop dur


 Pierrot
 vagabond céleste


 www.enracontantpierrot.blogspot.com
www.reveursequitables.com


http://www.tvc-vm.com/studio-direct-235-1/le-vaga bond-celeste-de-simon-gauthier
http://www.reveursequitables.com.centerblog.net


 

Mary Blue 10/01/2013 21:12


Re, comprend pas , j'avais i écrit une tartine  mon commentaire n'est pas complet, la suite : 


 Je me suis régalée pendant la bonne moitié,  beaucoup aimé  les images de la propriété, mistralée , du  gynécée
qui prend soin du vieux peintre,  ha ! les scènes de soins de ses mains, superbe M. Bouquet, tu l’as dit et celles du  pique- nique à la source,  superbe .


La mise en scène et ses lenteurs ne m’ont pas gênée, à l’époque on prenait le temps, le réalisateur l’a bien rendu, les  décors
de la maison on s’y croit  et avec  quelques images il nous montre la guerre.


Dernier détail,  la musique m’a gênée, trop démonstrative , mais je le conseille, ne serait ce que pour approcher et
comprendre ce que veux dire la passion , je veux parler de celle du peintre qui jusqu’au bout malgré ses souffrances s’obstine et  peint  avec  des mains martyrisées par la
maladie.


 Bises MB

fatizo.over-blog.com 14/01/2013 09:35



Bonjour MB,


Tout ce que tu dis est vrai, mais pour moi il manque quelque chose à ce film .


Je trouve qu'on aurait pu aller plus loin, que le scénario est faible , que les personnages manquent de profondeur, de substance .


Je me souviens que nous avions été aussi légèrement décu par "The Artist", mais à chosir entre les deux films je préfère le film avec Dujardin .


Bises et bonne semaine à toi .



Mary Blue 10/01/2013 11:52


 


Hello, Fatizo,  


 Ça y’est  j’ai vu le film, c’est vrai qu’il ne méritait pas tant de dithyrambe comme celui du Télérama
par  exemple,  mais il serait injuste de le trouver mauvais !

fatizo.over-blog.com 10/01/2013 20:35



Bonsoir MB,


Je n'ai pas dit que c'était un mauvais film, mais on peut être déçu par ce qui a été fait avec un tel sujet .Sincèrement , j'espérai voir mieux, il y a pas mal de moments dans le film ou je me
suis ennuyé .


Bises et bon week-end MB 



rosemar 09/01/2013 17:21


C'est étrange come le cinéma semble avoir des difficultés à touver un second souffle : beaucoup de films sont décevants et même le cinéma américain ne remplit pas ses promesses
...


Belle soirée fatizo...

fatizo.over-blog.com 09/01/2013 20:03



Bonsoir Rosemar,


Il y a pourtant des sujets d'inspiration pour faire de grands films mais les réalisateurs sont de plus en plus timides .


Est-ce l'influence des médias ou celles des multinationales qui financent le cinéma ?


Belle soirée à toi .



popol 07/01/2013 18:17


Merci du tuyau.


Bonne soirée.

fatizo.over-blog.com 07/01/2013 18:31



Surtout que je ne suis pas le seul à partager cet avis .


Bonne soirée popol



geka 07/01/2013 10:47


Salut tout le monde.... et d'abord meilleurs voeux avec retard, le début d'année a été compliqué !!! Mon Ami FATIZO... comme je te comprend ! Hélas, ce film confirme la pauvreté du cinéma
français ! n'oublions pas que les principaux producteurs sont les "chaines de TV" aujourd'hui... ceci peut expliquer cela... Ces derniers temps, j'ai visionné pas mal de films récents ou
anciens.. Le cinéma et l'hommage qui lui est rendu par certains grands comme Scorsese par exemple dans Hugo Cabret m'enchante encore ... d'autres réalisateurs en provenance du québec, du canada,
de belgique tous jeunes ont réalisé en 2012 des films sans prétentention mais avec talent... on les suivra donc ! Les "ricains" fidèle au 7 ème art vont sortir des "navets" commerciaux... que
nous regarderons quand même avec plaisir étant certain qu'on en a pour notre fric... des chefs d'oeuvres seront programmés... des suites et des débuts d'histoires de Alien à Star trek... nous
ferons commenter en bien ou en mal non le talent du réalisateur mais le sujet abordé... Nous.... on envoie intouchables aux oscars... les ricains ont Katheryn Bigelow... 61 ans !!! elle aussi est
"intouchable" !!!! Elle ne m'a jamais déçu ! Oui j'aime le ciné.... et revoir pour la enième fois un passage de "LA GRANDE ILLUSION" est toujours un immense plaisir qui rappele que le ciné
français a été sinon "Le", au moin un des plus grand cinéma au monde ! je vais consacrer 2013 au cinéma.... des articles, mon livre j'espère, et continuer à enrichir ma culture en lisant des
articles comme celui-ci... en laissant de coté les "histoires" à l'eau de rose, feuilletons débiles de télévision -réalité montrant acteurs et actrices français "calculant" le montant de leur
fortune obtenue à l'aide d'une grande famille qui devrait se contenter de gérer des banques en lieu et place du cinéma ! Toute mon amitié ami Fatizo, que le bonheur t'accompagne toute
l'année...

fatizo.over-blog.com 07/01/2013 17:44



Bonsoir Geka, et bonne année à toi aussi l'ami, qu'elle t'apporte ce dont tu rêves .


Le cinéma français m'insupporte depuis pas mal de tmps déjà . Ras le bol de ces comédies romantiques sur les couples trentenaires. Sur les histoires de divorces avec familles recomposées et tout
ce qui suit . C'est au moins 80% des films français .


Et quant on a la chance d'avoir un fil qui sort de l'ordinaire, et bien il est à moitié raté .


Ce film n'est pas mauvais, n'exagérons rien, mais vu le sujet on pouvait , on devait, espérer mieux .


Quant au cinéma français des années 30, 40, c'est surement à cette époque qu'on y trouve le plus de chefs-d'oeuvres, et Renoir y a largement sa place .


Bonne soirée à toi l'ami.



marie-cerise 06/01/2013 18:23


J'en sors... déçue moi aussi.....belles images , belle musique ...mais quel cafouillis ...on se demande où va l'auteur ....cette impression conjuguée à la lenteur voulue m'a laissée sur ma faim
...


  Bonne soirée !

fatizo.over-blog.com 06/01/2013 18:40



Il va nul part tout simplement!


Ce matin j'ai lu quelques critiques avant d'écrire ce billet et j'avoue que je suis sidéré par l'enthousiasme de beaucoup d'entre elles.


La première que j'avais lu cette semaine et qui disait que cela ressemblait à un téléfilm du samedi soir sur france3 me semble la plus créible .


Et ton témoignage va dans le sens de celui des quelques spectateurs que j'avais autour de moi à l'issue de la séance à laquelle j'ai assisté .


Bises et bonne soirée à toi .



Mary Blue 06/01/2013 14:41


Salut, Fatizo, la foule , 


comme j'ai l'intention d'aller le voir, je lis pas ton article au kazou tu raconterais trop  


comme des fois, (qué des fois, souvent oui) fait notre  vélocipédeur, 


et je reviendrai après, je vais programmer une séance,


 je note que tu as été déçu !


Bon dimanche, bises MB  

fatizo.over-blog.com 06/01/2013 17:34



Bonsoir MB,


Comme ça tu pourras le voir sans le moindre a priori.


Je pense que l'on ne devrait jamais lire la moindre critique avant de voir un film , surtout lorqu'elles sont bonnes. On est souvent décu après .


Bises et bonne soirée à toi . Et bonne séance .