Le temps qui passe ...

Publié le 8 Octobre 2012

 

Le temps qui passe, celui qu'on ne peut maîtriser, celui ont on se dit parfois qu'on aimerait l'arrêter parce qu'on vit un moment rare, ou bien le remonter pour effacer des mots ou des comportements qui ont pu blesser .

Le temps, qui fuit déjà avant notre naissance, dès que l'on est dans le ventre de notre mère, même si à cette époque et lors des premières années de notre vie, on ne s'en soucie guère.

 

Tout se gatte dès que l'on commence à aller à l'école et que l'on nous oblige à garder l'attention toute la journée . On  se dit "vivement l'heure de la récré", puis on pense aux vacances qui sont encore si loin . Pour patienter on regarde par la fenêtre et on se met à rêvasser .

 Puis on est pressé de grandir , on voudrait vite avoir 18 ans, trouver un travail pour gagner de l'argent et ne plus avoir à supporter les brimades des parents .

Mais comme toutes ces années sont longues, on doute de ses qualités, on n'a aucune idée du métier que l'on va devoir choisir, on connaît ses premières amours...

 Plus vous grandissez, plus ce temps parait se comprimer, les semaines passent de plus en plus vite, puis les mois, les années.

Est-ce la routine qui expliquerait cette accélération du temps .....

Explication de cette accélération du temps glané çà et là :

L’accélération du temps peut s’expliquer par plusieurs choses, notamment par l’accumulation du passé qui relativise la durée des évènements et celle de notre vie.

L’impression d’accélération du temps augmente avec l’âge. Plus nous engrangeons de souvenirs, plus nous comparons le temps passé avec le temps futur, relativisant ainsi les durées : une année d’enfant est très longue, une année d’adulte passe très vite.


 Mais même si le cerveau semble être le maître du jeu, le temps n’est de toute façon pas linéaire, contrairement à ce que nous pourrions croire très facilement. Il est abstrait et l’appréciation de sa durée dépend avant tout de notre perception. Le cerveau ne fait que suivre nos instructions et répondre à nos choix. Observez comment les quelques minutes à attendre votre bien-aimé(e) sur le quai d’une gare semblent ne pas en finir alors que le week-end passé avec lui ou elle semble s’être presque volatilisé en quelques minutes…

Le stress accélérerait également le temps. Nos vies de plus en plus mouvementées et stressantes nous donnent cette impression de manquer de temps. 

 L’accélération du temps commence à l’adolescence .

 La conscience du temps se construit au cours de la croissance. L’acquisition de la langue est un reflet de cette maturation : les enfants passent du présent à l’imparfait, au plus-que-parfait, puis du futur simple au futur antérieur… et le présent se réduit. Il y a un effet de condensation du présent. Cliniquement, à l’adolescence se produit un phénomène essentiel : la déception existentielle face aux promesses de l’enfance. On ne sera jamais un chevalier ou un prince… Le temps commence à s’accélérer. Les espoirs passent définitivement du côté du passé. C’est une expérience de la mort. Plus on avance en âge, plus le passé s’alourdit, plus le présent nous précipite en avant. C’est une précipitation subjective, bien sûr, mais réelle. 

 

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0
Commenter cet article

clovis simard 25/10/2012 02:04


Voir Blog(fermaton.over-blog.com)No.7- THÉORÈME COSMOLOGIQUE. -La naissance du temps.

Janice 11/10/2012 16:06


Très bonne analyse du temps .... présent, passé et futur...


Moi aussi, plus le temps passe, plus j'ai cette impression (très) désagréable d'accélération du temps... Pourtant, me dis-je, une heure fait tjrs 60mn ... Ou on aurait changé le temps sans m'en
prévenir ? Sapristi !!


La tête qui se remplit de souvenirs, c'est peut-être une explication .. ça se bouscule là-dedans.. Je pense que ta conclusion comme quoi on ne perçoit plus le temps de la même manière est
exacte.. Et puis le fait aussi, qu'à partir de 60 ans passé, nous avons enterré nos ascendants, on est "les prochains sur la liste" ..


Les deuils successifs y sont pour bcp je pense. Surtout quand commencent à disparaître des personnes ne notre âge... Là, ça te fout les boules !


Sinon, côté musical un régal ... Brel, Lenormand, Philippe Chatel, un plaisir de réentendre cette chanson; et puis pour moi une mention particulière à France Gall que j'adore et à laquelle
d'ailleurs, je consacre mon dernier article. J'ai une immense admiration pour France Gall; non seulement l'artiste mais la Femme qu'elle est..


Il n'y a que Leo férré, auquel, rien à faire, je n'accroche pas ;)


Bizzz bonne soirée et profitons du temps présent, c'est tjrs le meilleur

fatizo.over-blog.com 11/10/2012 17:40



Si le temps doit encore passer plus vite lorsqu'on est à la retraite, qu'est-ce que ça va être


Je ne vois pas les semaines défilés, j'ai le entiment que c'est du à la routine du travail , mais si cela continue aprs je n'ose imaginer à quoi cela va ressembler .


Pour Philippe Chatel , j'ai toujours eu un faible pour cette chason , il faut dire qu'elle correspond bien à une certaine époque de la toute fin des années 70, début 80 .


Je file voir France Gall, et dire tout le bien que je pense d'elle .


Bises et bonne soirée à toi .



topquadra 09/10/2012 23:26


Je ne sais pas ce qui m'a le plus ému entres Jacques Brel , Léo Ferré ou Linoroberto ...L'ensemble des trois  probablement ...Parmis les vivants , Linoroberto est mon idole !


En tout cas , Fatizo merci mille fois pour ces places vides mais tellement présente à chaque instant !


Un grand cru millissime et chez toi , c'est que du bonheur pour nos oreilles et à la lecture des paroles !Finalement les défunts sont bien plus vivants que nous le sommes !


Bravo pour ton post Fatizo qui fait du bien ...Belle soirée .


 

fatizo.over-blog.com 10/10/2012 18:36



Bonsoir et merci Top,


Ton idole me va bien , tu aurais pu choisir bien pire .


Pour les défunts une chose est sure, il reste vivant dans nos coeurs pour l'éternité .


Bises et bonne soirée à toi .


 



Mary Blue 09/10/2012 17:41


Bonjour Fatizo et la foule !



comme tu dis,


comme ils disent 


comme il passe...


et j'ai même l'impression qu'il accélère ...arf !



Je prendrai le temps de revenir , écouter toutes  ses chansons dont on ne se lasse pas, bel article  



...bien en phase avec   l'automne  ...



Une autre chanson d'Aznavour  sur le même sujet me trotte  souvent dans la tête.... 





 http://youtu.be/AvZMwyFrup4   



Bises  MB 


et tutti !

fatizo.over-blog.com 09/10/2012 17:57



Bonsoir MB;


Je pesnais l'autre jour en cherchant des chansons pour illustrer ce sujet qu'Aznavour avait beaucoup écrit sur le sujet , Brel aussi , et de nombreux autres.


Peut-être parcequ'ils cherchaient tous à le ralentir, ou mieux à le suspendre .


Un chose est sure , leurs chansons sont intemporelles .


P.S


A la semaine prochaine pour le jeu .(je dois encore y travailler )


Bises et bonne soirée à toi .



geka 09/10/2012 11:58


Quel magnifique article... je te dépose sur Fb, tu permet ?...et quels magnifiques commentaires de nos amis... que dire ? "" toutes les heures comptent... la dernière tue "" ! locution
latine traduite avec  le temps !! On devrait écrire un bouquin ensemble, deux entités perdues dans le temps qui écrivent chacun de leur coté mais qui ... dans le temps, inéxorablement se
retrouvent dans " le cercle rouge"... justement pour écrire ensemble ... IL NOUS RESTE DU TEMPS... on va l'utiliser mon Ami... sans en perdre une goutte.. en attendant, je prends le temps de te
lire... Amitiés

fatizo.over-blog.com 09/10/2012 17:40



Merci Geka, evidemment que tu peux le mettre sur FB .


Pour l'écriture du bouquin je ne suis pas sur d'être le bon client, entre mon orthographe et ma syntaxe je risque d'en faire hurler plus d'un 


Contente-toi de mme lire ici, et si je réussis une fois de temps en temps à faire un truc qui plait un peu, c'est déjà très bien .


A bientôt, ici et ailleurs . Amitiés .



ASTOR 09/10/2012 05:47


Je n'ajouterai pas grand chose sur le temps qui passe, peut-être :


- il est à ce titre diablement agréable de rester planté à ne rien faire quelques minutes face à un pré, face à la mer, ou sur un banc de nos villes. Et savourer ainsi les minutes.


- je ne pense jamais "vivement demain, la semaine prochaine, et encore moins la retraitre" ... et ne le laisse jamais dire sans réagir ! Profitons de chaque instant.


Quant à la promenade musicale, toujours très agréable ici, une mention pour Gérard Lenorman. C'est évidemment mieux interprété par ce Gérard Lenorman que lorsqu'il était plus jeune.


Je ne parlerai pas d'Aznavour, Brel, Ferré. Que dire de plus à leur propos.


Donc je termine avec mon coup de coeur de toujours : France Gall ! Une belle chanson que celle proposée.


Bonne journée Fatizo. Sachons en profiter !

fatizo.over-blog.com 09/10/2012 17:33



Et oui, je nen peux m'empecher d'illustrer mes articles soit par de la musique ou par un extrait de film. 


Cela a le mérite de rendre mes articles un peu moins c....


Bonne soirée à toi .



linoroberto 08/10/2012 20:57


le temps importe peu,  seul compte la qualité de vie ..! j ai pas eu une enfance confortable question moyen financier , mais l amour de mes parents pour leur enfant   a était d 
une richesse incroyable .. pauvre mais heureux , sans fric mais éduqué , et ma philosophie c est que seul les malades ou les détenus des prisons pouvaient trouver que le temps était figé
...........bonne soirée  a toi

fatizo.over-blog.com 09/10/2012 17:30



Tu as raison, pas besoin d'être riche pour être heureus, juste savor gouter l'instant présent et savoir s'entourer des gens qui vont vous rendre la vie meilleure .


Bonne soirée à toi .



emmanuel cockpit 08/10/2012 19:57


Comment ça, " On ne sera jamais un chevalier ou un prince" : on m'aurait menti ?

fatizo.over-blog.com 09/10/2012 17:28



Nous le sommes, mais par instant , et ce n'est déjà pas si mal .



rosemar 08/10/2012 19:55


On vit surtout au rythme des saisons :elles nous marquent de leur empreinte et elles reviennent invariablement avec des repères :Noel ,Pâques etc 


on voit que le temps passa quand on a perdu des proches ...là ce sont de nouveaux repères qui apparaissent....


Belle soirée


 

fatizo.over-blog.com 09/10/2012 17:27



La vie n'est pas celle que l'on s'imagine dans notre enfance.


j'étoutais l'autre jour Boris cyrulnik .


Un vrai bonheur .


http://www.youtube.com/watch?v=hfRp13Ui1n8


Belle soirée à toi .



popolsky 08/10/2012 19:09


Quand on se fait chier, mieux vaut etre vieux, ça durera moins longtemps.


Le temps passé ne se rattrape guère.♪♫♪.


Mieux vaut penser au temps qui reste...... Accomplir ! ...


Mais là, souvent manque le courage de faire le saut, l'age fait murir la connerie en même temps que la raison ou vice et vers ça!


Explorer la "fin de vie" comme un enfant. ...avant que de retomber en enfance.


Bonne soirée quand même.

fatizo.over-blog.com 09/10/2012 17:18



Le mieux c'est surement de garder son ame d'enfant tout la vie .


Surement le meilleur moyen pour ne rien s'interdire et en profiter un max .


Bonne soirée 



marie-cerise 08/10/2012 13:25


Oh que oui , plus ça va plus le temps passe vite ....! C'est bien pour ça que , arrivée à la retraite , j'ai définitivement enlevé la montre et décidé de ne vivre plus qu'à l'envie , au coup de
coeur , en essayant de déguster tous les bons moments qui se présentent !


   Bises à toi !

fatizo.over-blog.com 08/10/2012 18:05



De mon coté, plus de montre depuis longtemps, mais comme le portable a tout remplaçé .


Et puis pour ne plus vivre qu'à l'envie, il va encore e falloir patienter....mais je me me console en me disant que celà va venir vite .


Est-ce vraiment une consolation ?


Bises et bonne soirée à toi .