Le coût de la réforme des rythmes scolaires serait un problème ?

Publié le 10 Mars 2013

                                telechargement-copie-5.jpg

 

Depuis que Vincent Peillon a décidé de faire passer la semaine scolaire de 4 jours à 4 jours et demi, revenant ainsi sur l'une des idées les plus farfelus du quinquennat Sarkozy, l'un des arguments les plus récurrents de ceux qui sont contre ce rétablissement, c'est le coût de cette mesure .

Il semble bien que tous les adeptes du statu quo fassent preuve d'un manque de réflexion en s'arrêtant à ce seul argument comptable .

Eux qui font preuve d'une imagination débordante lorsqu'il s'agit d'imposer des mesures  toujours plus strictes afin de réduire les dépenses publiques, semblent étrangement bien incapables de réfléchir plus loin que le bout de leur nez dans le cas présent.

En effet, si l'on veut que demain notre pays se redresse, si l'on veut avoir des médecins, des entrepreneurs inventifs, des enseignants , des chercheurs, bref les nouvelles forces vives de notre nation du futur, il faut peut-être avoir l'intelligence de comprendre que les millions investis aujourd'hui rapporteront des milliards demain .

Alors pourquoi ceux qui disent agir pour le bien du pays en voulant toujours réduire les déficits ne voient-ils pas qu'un investissement sur la jeunesse est vital pour notre pays ?

Et bien tout simplement parce que ces gens n'agissent pas pour le bien de la France mais juste pour le monde de la finance .

Il serait peut-être temps que ces gens s'interrogent sur le bien fondé de leur pensée unique qui nous a conduit à cette crise financière, et qu'ils acceptent de temps à autre des réformes qui sont un bien pour un avenir à long terme .

Et la seule véritable question qui s'impose, c'est quelle serait le coût pour la France si on laissait notre école en l'état ?

 

 

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article

geka 15/03/2013 12:25


pas simple !!!... on en a parlé notre amie rosemar et moi... elle parce qu'elle le vit... et moi parce que des petits enfants m'en parlent !


8 X 8... 72 !!! ça c'est une réponse habituelle d'un gamin de seconde !! (j'ai même entendu un ministre le répondre).... on s'ra tous d'accord pour dire que la table de multiplication
s'apprenait en "chansons" en un temps passé... aujourd'hui ça ne se fait plus... pourtant la dernière chanson de ''the voice" tous les gamins la connaissent par choeur !


Organiser les horaires... oui, alléger les heures de classe par répartition, oui, mzid si ce n'est que pour "" promouvoir des cours supplémentaires sur un sujet qui touche le domaine
politique ... (énergie et comment économiser - nucléaire et necessité économique- statistiques et organisations - ... et j'en passe) je le sais c'est ce qu'on propse aux gamins aujourd'hui qui
ont demandé des ""heures de soutien" ... ""ILS n'organisent pas les heures ou les jours pour nos gamins... mais seulement pour satisfaire une "grogne" bien compréhensible deprofs...qui seraient
susceptible de manifester un mécontentement... heureusement les ""vrais profs"... comme notre amie ne sont pas duppes, mais restent confrontés à une hiérarchie totalement dépendante du pouvoir !
et ce pouvoir change tous ls 4 ans... et y va d'une nouvelle réforme non pour améliorer... mais pour laisser à un ministre son nom dansun bouquin d'histoire ! A L'époque... (je sais, ça fait
ancien combattant) le jour de repos était le jeudi... tousles gamins souhaitaient ""la semaine des 4 jeudis""... mais aujourd'hui cette formule les obligeraient à bosser 7 jours sur 7... 
l'heure ou j'écris, une "réforme" des retraites s'opère... Bon courage aux profs de 70 ans qui auront une classe à la courneuve ... tentant de leur apprendre que 8 X 8 ne fait que 64 !!! c'était
le coup de gueule d'un "cancre" qui a abandonné les études à 13 ans 1/2.... mais qui sait compter... sur ses amis !!!  amitiés

fatizo.over-blog.com 15/03/2013 17:56



8X8 = 72, c'est assez normal qu'un ministre réponde ça , eux qui sont toujours là pour gonfler les chiffres dès qu'il s'agit de nous taxer .


Pour la réforme de l'école, j'avoue que lorsq'on demande l'avis des parents, des restaurateurs, des commerçants, et pourquoi pas demain des animaux de compagnie, on n'est pas prêt de sortir de la
M....



rosemar 14/03/2013 09:39


Bonjour fatizo


malgré tout ce qui est dit et le discours ambiant, les économies restent de rigueur dans l'éducation nationale , un exemple : on nous a donné deux jours de vacances en plus pour la
Toussaint mais c'était un faux cadeau : on nous demande maintenant de les rattraper  certains mercredis après midi !! un rythme d'enfer pour les élèves tenus de venir tous les jours de la
semaine + le samedi matin !!

fatizo.over-blog.com 14/03/2013 17:06



Bonsoir Roseamar,


J'avoue que je n'y comprends rien . On nous dit que les semaines sont de 4 jours, et tu me dis que parfois dans la réalité elles sont de 6 jours !


A quand un peu plus de cohérence et une vraie réforme dans l'éducation ?


Bises et belle soirée Rosemar 



popol 13/03/2013 13:25


Et si ça marchait pour une fois...

fatizo.over-blog.com 13/03/2013 17:27



Soyons optiimistes, voir plus !


Bonne soirée popol



alea-jacta-est 11/03/2013 20:29


Ce qui me surprend c' est que le ministre va laisser choisir le mercredi ou le samedi aux collectivités locales...pour moi, c' est une façon de compliquer le problème en ajoutant une disparité
inutile mais peut-être que je me trompe...


Bonne fin de soirée Fatizo

fatizo.over-blog.com 11/03/2013 20:40



Ca peut surtout donner  l'impression à mon avis, que le Ministre n'et pas sur de lui, même s'il fait cela pour laisser le choix .


Il semble que la majorité des collectivités locales se tournent vers le mercredi .


Bonne soirée à toi


 



linoroberto 10/03/2013 20:42


bonsoir fatizo ,pour  moi dans cette histoire , ce qui est scandaleux c est de ne pas tenir compte de l intérêt de l enfant , que les profs ou les parents d'élève soient ou pas d accord et
qu il y ai discutions  c est normal . mais que les lobby du tourisme et de l hôtellerie  fassent pression auprès de ministère de l éducation  sur les jours de scolarités, la c est
un véritable scandale , c est l intérêt de l enfant qui est prioritaire et pas le chiffre d affaire de professionnels de vacance   ...........


bonne soiree a toi

fatizo.over-blog.com 10/03/2013 21:56



Bonsoir Lino,


Et oui, l'intérêt de l'enfant devrait être la priorité et on a le sentiment qu'il arrive en bout de chaine, après les parents, l'hotellerie, le tourisme...


L'autre jour j'entendais encore un argument stupide à propos des zonages. Certains e plaignaient que certains enfants ne voyaient pas lers cousins qui sont dans une autre zone .


Il reste tout de même les vacances d'été et celle de Noël, et puis il faut savoir ce que l'on veut .


Bonne soirée Lino