Macron et le racisme social.

Publié le 16 Janvier 2017

Macron, l'homme qui déteste le peuple.

 

Souvenez-vous de la sortie du Ministre de l'économie en septembre 2014 lorsqu'il avait qualifié les ouvrières de l'abattoir de Gad, dans le Finistère, de simples "illettrées".

Le nouveau chouchou des médias du monde politique français, depuis la défaite d'Alain Juppé à la primaire de droite, a encore démontré ce week-end qu'il affichait un profond mépris pour le peuple.

Présent dans le Nord, l'ancien banquier d'affaires a déclaré : "Ici une série de difficultés qui se sont accumulées, la difficulté économique, l'effondrement de la mine (...). Sur cet effondrement il y a eu des problèmes sanitaires et sociaux". "Dans ce bassin minier, les soins se sont moins bien faits, il y a beaucoup de tabagisme et d'alcoolisme, l'espérance de vie s'est réduite, elle est de plusieurs années inférieure à la moyenne nationale".

Plus tard, il s'en est pris aux chômeurs: "Je ne veux plus entendre ‘j’ai encore droit de rester un peu au chômage’ ou ‘on ne me propose rien' !".

Macron montre son vrai visage, celui d'un grand bourgeois qui ne connait rien au peuple, à ces petites gens qui ont construit les fondations de notre pays depuis des siècles de leur dur labeur.
Si l'on vit moins longtemps dans le milieu ouvrier, c'est aussi et surtout à cause des maladies professionnelles, celles que l'on ne connait guère lorsqu’on est un planqué de la banque Rothschild.
Imaginons un instant qu'un homme politique utilise des clichés aussi vulgaires que ceux employés par Emmanuel Macron pour s'attaquer aux immigrés et aux femmes, il est évident que dans l'instant qui suit il aurait toutes les associations anti-racistes et féministes sur le dos. De plus les médias en feraient leurs choux gras pendant plusieurs jours, dénonçant un comportement totaleemnt incompatible avec notre démocratie.
Mais dans le cas présent rien ou si peu. On trouve même des journaux comme l'immonde "Le Monde" qui ose venir  étayer les propos de leur chouchou. 
Le racisme social a encore de belles heures devant lui dans ce pays avec de telles élites, mais il est vrai que les plus faibles doivent accepter de faire plus d'heures par semaine, d'avoir leur retraite à un age de plus en plus avancé, d'avoir un système de sécurité sociale qui ne leur permet plus d'être aussi bien soigné.
Voilà ce qu'on doit accepté sans broncher , nous les salauds de pauvres.
Et à l'opposé ils osent brandir l'argument du racisme anti-riches, soutenus par nos plus grands éditorialistes, dès qu'on leur demande de mettre la main à la poche en période de crise. Mais que dire de ces élites (qui se présentent en candidat anti-système, rires), qui insultent le peuple sans que les médias n'y trouvent rien à redire.
Lorsque je lis les déclarations insultantes contre "la France d'en bas" de la part de la nouvelle idole du milieu journalistique, j'ai le sentiment d'être revenu aux plus belles heures du sarkozysme.

 

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article

fatizo 17/01/2017 18:58

J'ai rajouté un petit chapitre à mon article.
Bonne soirée à tous.

rosemar 17/01/2017 16:40

C'est ce qu'on appelle "le parler vrai" de Macron... mais quelles maladresses dans sa façon de communiquer, quel mépris ! Ce qui est étonnant, c'est que tant de gens le soutiennent et le rejoignent ??

Bises du sud

fatizo 17/01/2017 18:58

Le parler vrai ressemble beaucoup à du parler beauf.
C'est vraiment très raciste. Les nordistes ceci, les bretons cela, et les corses....
Bises et belle soirée Rosemar

pooky 17/01/2017 13:58

bonjour
j ai fait un lien de votre article vers un que je viens de publier, fyi
https://commeunchatausoleil.com/2017/01/17/attention-a-len-marche/

fatizo 17/01/2017 18:56

Merci pour le lien .
Un site très sympa.
Bonne soirée .

ALEA JACTA EST 16/01/2017 22:52

Sarko c' était travailler plus pour gagner plus mais je crois que Macron c' est travailler plus pour gagner moins.Détrompe-moi sur ce point si je suis dans l' erreur.
Toujours étonnant ce manque de modestie.
"Je ne veux plus entendre ‘j’ai encore droit de rester un peu au chômage’ ou ‘on ne me propose rien' !".
Tant qu' à être pas modeste, il n' a qu' à faire comme Trump et affirmer:
" Je serai le plus grand créateur d' emplois que la France ait jamais connu..."
Piketty l' avait dézingué sur BFM TV
http://www.bfmtv.com/politique/piketty-renvoie-valls-montebourg-et-macron-dos-a-dos-1066044.html
Bonne soirée l' ami

fatizo 17/01/2017 18:55

Il ne faut pas oublier non plus qu'il a été le ministre de l'économie d'Hollande ,et que par conséquent il est en partie responsable de l'échec actuel.
Mais non, Mr se prend pour le meilleur et se permet d'insulter les gens.
Il a prouvé quoi lui?
Tous ces politiques qui arrivent un à un avec la formule miracle, alors que leur politique est basé plus ou moins sur le même modèle, nous prennent vraiment pour des imbéciles.
Bonne soirée l'ami.

L. Hatem 16/01/2017 22:12

J'ai lu récemment les prévisions d'une voyante (je déteste voyants, astrologues et autres charlatans)... elle disait voir en Fillon un vrai présidentiable... On lui demande "et Macron ?"... elle répond : "Non, je ne le vois pas"...
Ce que Macron va faire c'est de faire perdre la gauche qui ira dispersée aux élections (une fois de plus) et aucun homme de gauche ne sera au second tour...

fatizo 17/01/2017 18:47

Malheureusement, Macron ou pas, j'ai bien peur que la gauche ne soit pas au second tour.
Quant à Fillon, pas besoin d'être voyante pour prédire son succès, hélas.
Elle ne prend pas beaucoup de risques.
Bonne soirée l'ami.

L. Hatem 16/01/2017 22:31

Macron et Mélenchon iront jusqu'au bout... nous disent-ils...