Sarkozy et son armée pour mater les français.

Publié le 30 Septembre 2016

Sarkozy et son armée pour mater les français.

On parle beaucoup du livre de Patrick Buisson depuis quelques jours dans les médias. Bien sur, très vite, beaucoup de journalistes ont eu des mots très dur pour qualifier l'attitude de l'ancien conseiller du Président, rappelant au passage son parcours sulfureux d'homme d’extrême droite.

Il est bien dommage qu'ils se réveillent si tard, qu'ils n'aient pas eu ce courage lorsque cet homme était dans l'ombre de Sarkozy. Ils auraient pu alors s'inquiéter de la proximité d'un tel personnage dans l'entourage du Président de la République.

Mais non, par lâcheté et par courtisanerie envers celui qui fut à l'Elysée de 2007 à 2012, ces petits valets ont minimisé la face cachée du conseiller aux français.

Alors aujourd'hui face aux révélations de l'ancien hémisphère droit de Sarkozy, les mêmes viennent nous dire que tout cela n'est pas très grave, que ce n'est que pure vengeance, etc....

Bref, on connait le refrain, lorsqu'on apprend des choses sur l'ancien Président il devient impératif d'accuser celui qui dénonce ou qui enquête, même lorsque l'information est  terrifiante.

Car oui, il y a dans ce livre une information d'une gravité extrême, qui démontre que Sarkozy est capable de tout pour accéder au pouvoir, y compris de faire couler le sang de jeunes français si nécessaire.

Je veux bien sur parler de la manifestation que le Ministre de l'Intérieur de l'époque aurait décidé de laisser dégénérer. Voici ce que dit Buisson sur le sujet: « Pour Nicolas Sarkozy, les Invalides furent l’équivalent d’Austerlitz pour Napoléon (…) A tout le moins s’il faut en croire l’histoire qu’il aimait à raconter en petit comité : "Nous avions pris la décision de laisser les bandes de blacks et de beurs agresser les jeunes blancs aux Invalides, tout en informant les photographes de Paris Match de la probabilité de sérieux incidents" ».

Il ajoute que lors d’une autre manifestation anti-CPE, Sarozy aurait dit : « On laissera (les casseurs) faire leurs courses chez Darty et à Go Sport. » Le ministre de l’Intérieur était ensuite apparu sur les lieux, « fier de montrer à quel point il maîtrisait la situation face à un Premier ministre englué dans un affrontement mortifère avec la jeunesse ».

Paris Match a démenti, mais un ancien ancien CRS déclare : « Je comprends très vite qu’il se passe quelque chose de bizarre, ce n’est pas une manifestation classique »« Les unités progressent lentement, trop lentement, des heures pour passer la rue Saint-Dominique puis la rue de l’Université. […] En tant que responsable de l’armurerie, moi qui pensais ne pas chômer pour ravitailler en grenades mp7 mes collègues, je suis au chômage technique… Pas une grenade n’est lancée, pas une. Des consignes ont été données… ».

Ce qu'écrivait Libération à l'époque semble aller dans le sens de ce que dénonce aujourd'hui Patrick Puisson:  « Les CRS paraissent indifférents à ce qui se joue au milieu de l’arène. Ils regardent sortir les jeunes dépouillés, certains le visage en sang. Les policiers infiltrés assistent au jeu de massacre. Les interpellations tardent. Vers 19 heures, tout est fini ».

Après les révélations de Buisson, on comprend mieux aujourd'hui pourquoi Sarkozy a supprimé 12 000 postes de policiers  et fermé des commissariats dans les banlieues.  

Pour cajoler un peu plus la racaille il a fait venir le Qatar au PSG et a permis l’essor de l'islamisme dans notre pays.

On comprend mieux aussi pourquoi il a tant laissé faire pendant plusieurs semaines lors des émeutes de 2005,  pour envoyer le message à la racaille des banlieues qu'ils pouvaient continuer leur trafic en tout genre, que ce n'est pas lui qui viendrait y mettre son nez. 

Laisser à l'abandon ces quartiers c'était pour lui se réserver une armée ultra-violente capable de venir à tout moment s'en prendre à des français qui voudraient se rebeller contre le pouvoir. Voilà son réel projet pour la France.

Et dire qu'il y a encore des gens qui vont voter pour ce traître à notre pays, capable de faire couler le sang de la jeunesse française .

Et demain il fera quoi?

Mais ailleurs ce n'est pas mieux.

Quant on pense à ce tartufe de Frédéric Lordon qui s'imaginait que les voyous des banlieues allaient venir gonfler le mouvement de "Nuit Debout. Faut-il que l'extrême gauche soit stupide pour s'imaginer un tel scénario.

Cette jeunesse là est bien plus proche de Sarkozy que du peuple. 

Le fric facile, le bling-bling, la vulgarité, la malhonnêteté, tout cela ils l'ont en commun avec l'ancien Président. Pas besoin d'être un grand intellectuel pour le comprendre .  

Bien sur, on va me répondre que pour faire de la politique il ne faut pas être un saint. Soit!

Mais on doit admettre que si l'on doit décerner le premier prix du machiavélisme dans le monde politique français, il est évident que Nicolas Sarkozy le remportera haut la main.

Et pour une fois il n'aura pas besoin de magouiller pour le remporter.

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article

L. Hatem 02/10/2016 12:35

En tous cas Sarkozy avait de la haine pour de Villepin, qui a été lui même ministre de l'intérieur... ça c'est sûr !
On verra ce que la primaire lui réserve et on verra après.
J'ignore pourquoi ils ont besoin de tant de conseillers payés une fortune.
Bon dimanche l'añi

fatizo 02/10/2016 17:59

Oui, mais le plus grave c'est que sa haine pour De Villepin, alors qu'il était le Premier Ministre, c'est à dire le boss de Sarkozy, a conduit ce dernier à prendre des décisions contre la sécurité de la jeunesse française. C'est plus que grave.
Pour les nombreux conseillers, cela démontre une chose, qu'ils manquent tous de véritables convictions et d'ambition pour notre pays.
Bonne soirée l'ami.

ALEA JACTA EST 01/10/2016 13:48

Ces procédés sont vraiment nauséabonds...mais plus rien ne nous étonne.
Mais il y a malheureusement pire: comme tu le fais remarquer,la stupidité de l' extrême-gauche vient servir à merveille les intérêts de la droite.
Bonne journée l' ami
PS: ici , en Espagne il ya du rififi au PS...tentative de putsch au sein du parti socialiste espagnol avec la démission en bloc de 17 délégués pour renverser le secrétaire genéral Pedro Sanchez ...ça se joue en ce moment au siège du parti à couteaux tirés
http://www.la-croix.com/Monde/Europe/Le-parti-socialiste-espagnol-au-bord-de-l-implosion-2016-09-29-1200792646

fatizo 01/10/2016 22:24

Je ne sais pas si c'est parceque l'info est mieux diffusé qu'avant, ou bien parceque nous traversons une grave crise comme le monde en connait à différentes périodes de son histoire, mais on se rend compte que dans tous les pays du monde on voit que la corruption, la magouille, les tricheries sont en permanence à la Une des médias.
Que cela nous réserve-t-il?
Chez nous on va bientôt assister aux primaires de la droite avec différents débats télévisés.
Lorqu'on voit ce que balance Copé sur Sarkozy ces derniers jours dans les médias, on se dit que cela risque d'être très chaud .
Copé, qui est très bas dans les sondages, n'a rien à perdre, ce serait génial qu'il attaque Sarkozy sur Bygmalion devant plusieurs millions de téléspectateurs.
http://www.huffingtonpost.fr/2016/09/29/jean-francois-cope-nicolas-sarkozy-affaire-bygmalion-tribunal-les-republicains-ump_n_12245958.html
La mise à mort de ce type en direct, ce serait trop beau.
Bonne soirée l'ami.

rosemar 01/10/2016 09:17

Toutes ces accusations sont graves, en effet : un homme politique qui utilise des manifestations pour servir ses propres ambitions, on est tombé bien bas... Sarkozy est dans la tourmente : espérons qu'il va être enfin être mis hors d'état de nuire ??

Bises du sud

fatizo 01/10/2016 22:10

Le plus terrible c'est que cela ne m'a surpris en rien. Je savais le personnage capable de tels agissements, et je suis convaincu qu'il a fait encore pire.
Ca se lit sur son visage.
Je ne comprendrais jamais que quelqu'un puisse voter pour lui, ça restera toujours un mystère.
Ce type est monstrueux, c'est écrit sur son visage.
Bises et belle soirée Rosemar