L'Allemagne veut obliger les mères à avouer leur infidélité.

Publié le 4 Septembre 2016

  • L'Allemagne veut obliger les mères à avouer leur infidélité.

    D’après un projet de loi adopté mercredi 31 août en conseil des ministres, un homme contestant la paternité de son enfant pourra désormais saisir la justice pour obtenir de la mère qu’elle révèle l’identité de celui – ou de ceux – avec qui elle a eu des relations sexuelles « pendant la période de conception ».

    Selon le gouvernement, il s’agit de mieux garantir la « sécurité juridique » de ceux qui sont reconnus comme pères sur le plan légal.

    «Nous voulons assurer davantage de droits et de moyens de recours légaux aux "faux pères", explique le ministre. La mère ne doit pouvoir garder le silence que s’il y a des raisons très sérieuses de ne pas identifier le père biologique.»

    Lire cet excellent article sur le sujet.

    http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160831.OBS7211/allemagne-les-meres-forcees-de-devoiler-le-nom-de-leur-amant-quelles-consequences.html

    Il ne reste plus qu'à savoir quelles méthodes vont être utilisées pour obliger les femmes allemandes à parler.

     

    Et bien sur..

     
  •  

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Allemagne

Repost 0
Commenter cet article

rosemar 04/09/2016 14:40

Un recul, une régression des droits des femmes : une loi difficile à appliquer, sans doute. Les méthodes envisagées : des amendes à payer ? Les allemands ont, parfois de drôles d'idées.

Bises du sud

fatizo 04/09/2016 17:25

C'est même au-delà des droits des femmes à mon avis comme je l'explique à AJE.
Mais comme ceci se produit en Allemagne, on trouve très peu de critiques sur cette loi d'un autre temps.
Imaginons une seconde que ce soit notre gouvernement qui ai eu cette idée.
Je te laisse imaginer ce que diraient nos médias.
Bises et belle fin de journée Rosemar

ALEA JACTA EST 04/09/2016 13:53

Vu comme ça,ça ressemble à un canular.On pense aux nombreux films avec les gestapistes qui menacent durant les interrogatoires avec des phrases du genre:
" Nous afons les moyens de fous faire parler..."
Redevenons sérieux 2 secondes
La loi ne prévoit pas de sanctions au cas où la mère garde le silence.Dans ce cas le faux-père pourra exiger que ce soit elle qui assure la charge financière de l' enfant.
En fait ce qui choque c' est le fait d' obliger la mère à communiquer certains aspects de sa vie intime.Ça ressemble à une atteinte à une liberté fondamentale.
Mais on peut aussi penser qu' à partir du moment où il y a conception d'un enfant, celui-ci a des droits aussi, entre autre celui de savoir qui sont les possibles géniteurs...
C' est finalement un thème techniquement compliqué sur lequel je n' ai pas encore une idée complètement arrêtée.
Bonne journée l' ami
PS: imagine qu' il y a 2000 ans une telle loi aurait obligé la sainte vierge à avouer le nom du géniteur du Christ sur plainte de Joseph. et qu' elle réponde à ses interrogateurs:
l' archange Gabriel...-)))

fatizo 04/09/2016 17:16

Notre première réaction est bien entendu de penser aux heures les plus sombres de l'Allemagne .
Lorsque j'y réfléchi 2 minutes, je me dis que cette loi va servir à pouvoir montrer les femmes adultérines du doigt avec l'aval de l'état.
Ce sera un encouragement aux insultes contre les femmes qui auront trompé leur mari.On aura plus besoin de se cacher pour dire du mal de sa voisine, on se groupera pour l'insulter , pour l'humilier.
Nous connaissons tous trop bien l'être humain pour savoir que ces excès sont possible.
En quelque sorte, c'est comme lorsque les nazis ont pris des lois contre les juifs, après on pouvait être antisémites en toute légalité.
Ma comparaison est surement excessive, mais elle n'est pas totalement stupide non plus.
Bonne soirée l'ami.

L. Hatem 04/09/2016 13:30

Alors ? Sharon Stone a finalement avoué ou pas ?
Ce sera la revanche des faux pères ...
Papa, c'est quoi ces cornes ?
Fiston, j'ai quelque chose à te dire... je ne suis pas ton père biologique mais je t'aime quand même...
:-))

fatizo 04/09/2016 17:07

On veut en rire mais je trouve vraiment que cette loi est inquiétante.
Elle donne le sentiment d'être une première étape . Demain on demandera à qui de se dénoncer, et au nom de quoi.
Lorsqu'on met le nez dans ce genre d'engrenage, ça sent mauvais.
Bonne soirée l'ami.