Courageux édito de Jacques Julliard dans Marianne.

Publié le 3 Septembre 2016

Courageux édito de Jacques Julliard dans Marianne.

Lorsque nous, petits citoyens lambda, nous avons le culot d'utiliser le terme "collabos" pour désigner la lâcheté et la trahison d'une partie de l’extrême gauche et de certains intellectuels face aux dérives de l'Islam, nous sommes de suite assimilés au Front National.

Alors lorsque nous voyons un homme qui est de gauche depuis toujours, qui sait mieux que quiconque analyser  notre société depuis des décennies, on a le sentiment de ne pas être totalement dans l'erreur .

Cet homme n'est autre que Jacques Julliard, dont personne ne peut soupçonner une seconde que ses idées soient proche du Front National.Voilà un intellectuel qui possède  un long passé, qui connait mieux que personne l'histoire de notre pays et qui face à toutes ces lâchetés éprouve le besoin de nommer les choses telles qu'il les ressent.

Une mise au point bien nécessaire pour chaque citoyen de notre pays qui à force d'entendre les "pas d'amalgame", et autres expressions du même genre, s'est interdit d'avoir une idée de la religion musulmane autre que celle servie par ce discours ultra-bienveillant. 

Voici le début de cet édito:

"Aujourd'hui, le parti collabo naissant est d'extrême gauche. C'est celui du «pas d'amalgame» à tous crins ; du «vivre ensemble» à tout prix ; c'est le parti de la psychiatrisation («une poignée de déséquilibrés»), de la contextualisation («des victimes du racisme ambiant»), de la diversion («les fruits du colonialisme») et de la banalisation («le burkini est un vêtement comme un autre»)...

Chaque fois que la France est menacée dans son existence et dans ses raisons d'être, il se forme dans ses marges un parti collabo. Bourguignons de la guerre de Cent Ans, frondeurs du début du règne de Louis XIV, émigrés de Coblence sous la Révolution, vichystes et pronazis de la Seconde Guerre mondiale. D'ordinaire, ce parti est d'extrême droite et se confond avec la réaction. Aujourd'hui, il est d'extrême gauche.

C'est le parti du «pas d'amalgame» à tous crins ; du «vivre ensemble» à tout prix ; de «la faute aux cathos» quand les islamistes égorgent ; c'est le parti de la minimisation («quelques actes isolés sans signification»), de la psychiatrisation («une poignée de déséquilibrés»), de la contextualisation («des victimes du racisme ambiant»), de la diversion («les fruits du colonialisme»), de la banalisation («le burkini est un vêtement comme un autre»). Tout est bon pour suggérer que ces crimes ne sont pas des crimes, mais des conséquences.

C'est surtout le parti de la France coupable. Cette façon de faire son procès quand l'ennemi la calomnie, cette manière de lui tirer dans le dos quand elle est attaquée de face ; ce chauvinisme inversé qui l'accable quand elle est affaiblie ne porte qu'un nom, quels qu'en soient les auteurs : lâcheté ! lâcheté !

Quand la France connut en 1940 les jours les plus noirs de son histoire, le parti de la soumission, avec à sa tête le maréchal Pétain, ne trouva qu'une explication : la France est dans le malheur parce que la France est coupable ! Coupable du Front populaire, coupable de son esprit de jouissance, coupable de son esprit d'insubordination."

Dans la suite de son édito Jacques Julliard nous dit que si l'on tue dans les salles de rédaction, que l'on massacre dans les lieux fréquentés par les juifs, que l'on assassine des policiers, que l'on égorge un prêtre, que l'on envoie un camion fou écraser des citoyens célébrant la fête de la liberté, c'est la France qui est coupable de son passé colonial . Voilà le discours des collabos. Il ne nous reste donc plus qu'une chose à faire, plier l'échine et lécher la main de ceux qui nous poignardent."

http://www.marianne.net/contre-parti-collabo-du-pas-amalgame-100245528.html

(suite dans le dernier numéro de Marianne)

Voir aussi cet article plus ancien "Qu'est-ce que l'islamo-gauchisme ?"

http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/08/26/31001-20160826ARTFIG00315-jacques-julliardqu-est-ce-que-l-islamo-gauchisme.php

 

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Jacques Julliard, #Extrême Gauche

Repost 0
Commenter cet article

Nos Pistes Cyclables 03/09/2016 23:39

Je suis entièrement d'accord avec ses propos... mais ça reste des propos bons pour faire des interviews et des articles courageux... tout comme les propos de Zineb el Rhazoui... C'est déjà qq chose de nommer le mal !
Dans la pratique la société est piégée, comme le disait AJE dans un billet, et n'a pas les moyens juridiques... puisque même le conseil constitutionnel vient désavouer les maires qui légifèrent dans leur coin...
Dans la pratique nous allons continuer à voir des bourkas dans la rue et des burkinis en nombre croissant sur les plages... subir des attentats... et ça va donner de beaux articles, pas plus !
Bon dimanche l'ami

fatizo 03/09/2016 23:51

Je vais essayer d'être un peu plus optimiste que toi.
Je veux croire que ces articles feront changer les mentalités .
Si l'on ne laisse qu'un seul courant de pensée s'exprimer la bataille est perdue d'avance.
Si le peuple n'entend qu'un seul discours il va se dire dans sa grande majorité "oui c'est bien sur". Mais à partir du moment ou on lui dit l'inverse avec preuves à l'appui il commence à douter, à se remettre en question. C'est en cela que ces articles ne sont pas vains.
Il faudra peut-être beaucoup de temps mais nous remporterons la victoire. Dire ça ne sert à rien c'est déjà baisser les armes. Et face à de tels monstres et leurs amis collabos nous n'avons pas le droit.
Face aux nazis et à Vichy les Résistants étaient hors la loi, et pourtant ils étaient dans la vérité, et au final ils ont gagné.
Bonne soirée l'ami

rosemar 03/09/2016 21:32

Jacques Julliard a signé, ainsi, plusieurs articles courageux, en dénonçant vigoureusement certains propos inadmissibles : je songe, par exemple, au burkini devenu "un vêtement comme un autre" que tu cites : une façon d'enfermer les femmes dans leurs carcans vestimentaires et idéologiques...

Bises du sud

fatizo 03/09/2016 23:32

Jacques Julliard en particulier, et Marianne en générale, sont à la pointe de la défense de la laïcité parmi les médias français, et cela fait énormément de bien.
Il y en a tant qui collaborent par ailleurs.
Bises et belle soirée Rosemar

ALEA JACTA EST 03/09/2016 21:14

C' est une parfaite synthèse de Jacques Julliard qui choisit courageusement son camp..
Les islamo-gauchos ont créé un système schizophrénique de décryptages de la realité et de sophismes dans lesquels la dernière proposition est toujours la même:
ce sont nous, les méchants blancs impérialistes et racistes qui sommes les coupables...
Les intégristes n' ont même plus d' effort de revendication à faire puisque ce sont les islamo-gauchos qui se chargent d' expliquer leurs actes, de les justifier ou de les nier ( c' est au choix...)
Si ton article passe sur agora ils vont venir te rendre visite..Je m' attends à ce que toutes les tribus et sous-tribus soient représentées.
Bonne fin de soirée l' ami
PS: les islamo-gauchos ne sont pas une spécialité française.En Espagne on retrouve exactement les mêmes comportements avec les mêmes clichés( surtout chez les adeptes de PODEMOS).
Un semaine après l' attentat de Nice je soupais avec un groupe d' amis et l' une des personnes m' a dit:
" Qu' est-ce qu' on a fait pour provoquer ça ??? "sous.-entendant par là que la faute initiale était dans notre camp, qu' on s' est mal comporté avec les musulmans et qu' on récolte en retour une tempête de haine et de mépris que nous avons patiemment semé...no comment...j' ai essayé de garder mon calme ( avec peu de succès) et de ne pas répondre de manière trop cinglante...

fatizo 03/09/2016 23:16

Qu'un homme comme Jacques Julliard, qui a été pendant de longues années à l'Obs, journal de référence d'une gauche bien-pensante, tienne ce discours, est vraiment très important.
C'est grâce à des hommes comme lui que des gens qui n'osent pas penser du mal, ne serait-ce qu'une seconde, de l'Islam, peuvent commencer à remettre en question leur dogme.
Lorsque nous nous utilisons les mots de collabos et d'islamo-gauchistes, on pense de suite que nous avons viré fachos, mais ils ne pourront jamais le dire pour Julliard.
En ce qui concerne Agora, vu la populasse qu'il y a sur ce site, je me moque bien de leurs commentaires et de leurs avis. Si je publie sur ce site, c'est avant-tout pour être lu le plus possible.
Tu ne me surprends guère sur les réactions des gens qui sont proche de PODEMOS.
On connait par cœur le discours de l'extrême gauche européenne.
Bonne soirée l'ami.