Salvatore Adamo à l'Olympia. "Petit bonheur" est devenu grand.

Publié le 10 Avril 2016

 

Il y a tout d'abord le public. Pour la très grande majorité, ils avaient entre 10 et 20 ans dans les années 60. Ils ont juste un demi-siècle de plus, mais toujours cette lueur éternelle dans leur regard pour leur idole. 

La différence sociale est bien présente dans la salle. La France bourgeoise et parisienne est mêlée à celle plus prolétaire venue de province.On a vraiment le sentiment que pour cette dernière partie du public, Adamo est à l'image de leur vie, l'amour du travail bien fait et une vie sans excès.

C'est un demi-siècle d'une France qui s'est rarement côtoyée, qui s'est parfois affrontée, mais qui se retrouve ce soir autour d'un artiste qui fait l'unanimité. Ils sont là pour le prouver.

Le concert pêut commencer

Dans la salle sont également présents des proches du chanteur, comme Chantal Lauby, qui avait été jusqu'à utiliser l'une de ses chansons comme titre de l'un de ses films "Laisse tes mains sur mes hanches", dans lequel il faisait une apparition.

Sans en avoir l'air, le chanteur s'en prend à ces "révolutionnaires soixante-huitard" qui ont oublié leurs idéaux.

Avec sa douceur et sa sensibilité, il sait trouver les mots juste  pour rappeler que les hommes aussi sont des êtres fragiles, sensibles . Très jolie chanson.

Très belle chanson aussi sur l'amitié.

10 musiciens dont un quatuor de cordes remarquable . Des cuivres, de la clarinette, l'accordéon, des musiciens qui passent d'un instrument à l'autre avec le même talent. L'artiste ne se moque pas de son public. La voix aussi est intacte, le son est excellent. 

C'est vrai, je me rends plus souvent aux concerts d'artistes dits "pop-rock", mais c'est un réel "petit bonheur" de retrouver ces chanteurs de "variétés" qui sont les témoins d'une "Douce France", celle de notre enfance. Ils enjoliveront pour toujours la mémoire collective d'une époque ou l'on imaginait l'avenir plus beau que le présent. 

 

Ce duo en forme de clin d’œil à "Vous permettez monsieur".

Et puis il y a les grand classiques. Quel bonheur.

Et pour terminer, emportés par la vague...

Une seule conclusion s'impose à cette soirée ...

Et comme dirait Salvatore, "Merci, merci".

 

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Concert, #Chanson, #Adamo

Repost 0
Commenter cet article

Ludivine 18/05/2016 17:42

En effet, Salvatore Adamo remplit les salles et a de vrais et fidèles admirateurs qui essaient (pour certains, dès qu'ils le peuvent) d'assister à des concerts parfois éloignés de leur lieu de résidence. Il vient de faire une tournée au Chili. Un très gros succès, comme d'habitude, une ambiance à faire pâlir d'envie les plus grandes stars (enfin, ceux qui sont plus médiatisés que lui) car Adamo est bien une "star internationale" (je sais qu'il n'aime pas ce terme mais c'est ainsi). Il suffit de regarder quelques vidéos publiées sur youtube, par exemple, pour s'en rendre compte. Merci encore pour votre blog. Ce grand artiste (auteur-compositeur-interprète... et ils ne sont pas si nombreux !) mérite que l'on s'attarde d'avantage sur ses nouvelles chansons qui sont, tant du point de vue de l'écriture que de la mélodie, de belles "perles". Dommage que les radios françaises le diffusent peu !

rosemar 12/04/2016 23:30

Je rajoute un article sur une des plus plus belles chansons de Adamo... Tombe la neige...

http://rosemar.over-blog.com/2016/01/ce-soyeux-cortege-tout-en-larmes-blanches.html

fatizo 15/04/2016 23:26

Beaucoup de très belles chansons de la part d'un artiste qui nous a accompagné ces 40 dernières années.
Bises Rosemar

Ludivine 11/04/2016 23:25

Très joli blog. Salvatore Adamo est un artiste extrêmement complet, particulièrement talentueux et respectueux du public. Il y en a bien peu qui ont à leur actif une telle carrière (qui plus est internationale) et qui continuent à garder les pieds sur terre. Son dernier CD dont il a interprété plusieurs titres à l'Olympia, est magnifique et en rien "ringard". C'est un artiste qui se renouvelle constamment sans, toutefois, renier les succès qui l'ont rendu célèbre et qu'il ne renie pas. Il a d'excellents musiciens et ses concerts sont toujours de grande qualité. J'ai assisté aux deux Olympia ainsi qu'à un concert à Barcelone, il y a un peu plus d'un mois, et c'est,toujours, la même qualité et la même émotion. Les artistes de qualité sont ceux qui durent... C'est un grand monsieur pas forcément estimé à sa juste valeur.

fatizo 15/04/2016 23:25

Je vois qu'il y a de vrais fans, qui vont le voir un peu partout ou il se produit.
Il est évident qu'on ne peut qu'avoir de la sympathie pour l'homme .
Il y a des êtres comme çà dont on se dit à la première rencontre qu'ils sont des "gens biens", Adamo appartient à cette catégorie, et en plus il est un grand artiste.
Bonne soirée à vous.

Dehandschutter Guy 11/04/2016 16:26

Fatizo je peux que te remercier pour avoir créé blog réaliste je remercie aussi Jean Pierre Wattin d'avoir annoncé son existence par le biais du forum officiel
Ton analyse sur cet olympia est correcte
Quand à la ringardise oui peut être certains jeunes pourraient pourraient le penser car les labels leur proposent actuellement que des artistes et chansons tres éphémeres qu'ils auront oubliés au moment de leur retraite dans 40 -50 ans Que très peu de nouvelles vedettes restent dans la durée. Moi j'estime que Salvatore est le digne successeur de Trenet, Brel ,Brassens sur des thèmes différents. et même de Ferrat , quand on voit sur le dernier cd on trouve "Oh femme" qui est équivalent ou supérieur au texte d'Aragon "La femme est l'avenir de Homme" je ferais les mêmes comparaisons sur les thèmes des premiers grands cités .Avec son patrimoine chansons Salvatore a la capacité d'aller repêcher une ancienne réorchestrée pour proposer dans ses spectacles et à chaque fois cela ne sent pas la ringardise.. Moi j'estime que proposer des succès de ses débuts et du milieu de carrière avec des créations actuelles permettent de fidélise des adamis depuis depuis 50 ans complété par un public transgénérationnel . Cet Olympia 2016 est un grand Cru

fatizo 15/04/2016 23:22

Je partage ton avis sur la chanson Oh Femme.
Adamo y fait preuve d'une grande intelligence. Il a trouvé le ton juste pour dire aux féministes, "les hommes aussi sont fragiles". Nous ne sommes pas les uns contre les autres, mais nous sommes complémentaires.
Ce n'est pas étonnant de sa part, avec lui on fait toujours dans la douceur.
Bonne soirée et merci .

Jean-Pierre 11/04/2016 13:45

ON PEUT ETRE HERMETIQUE ET NE RIEN RENFERMER (Sacha GUITRY)
Comment les médias peuvent-ils être aussi hermétiques à l'oeuvre musicale aussi riche qu'exceptionnelle d'un auteur-compositeur interprète de génie comme Salvatore ADAMO ?
Comment est-il possible qu'aucunes diffusions du dernier et sublime album de Salvatore ADAMO, "L'Amour N'a Jamais Tort", ne puissent se faire ?!...
Les médias, les programmateurs radios seraient-ils devenus incultes, à l'image des générations nouvelles formatées à la "bonne chanson kleenex" ?
Merci à vous Fatizo pour votre excellent commentaire, très juste et très objectif.
Tout comme vous, dès que je le peux, je me rends aux concerts de John Fogerty, Paul Mac Cartney ou bien encore des Rolling-Stones qui sont également des auteurs-compositeurs interprètes de génie.
Cela ne m'empêche pas d'adorer également les concerts de Salvatore ADAMO, bien au contraire.
Durant ces deux merveilleuses soirées à l'Olympia, Salvatore ADAMO a une fois de plus apporter la preuve de son monumental talent et de son amour pour son public. Mais qui pouvait encore en douter ?...
Cet attachant sicilien est un poète, doté de richesses de cœur et d'esprit, sources intarissables et inépuisables de sa créativité artistique. Son écriture et ses compositions sont intemporelles.
Jamais ces citations n'ont été aussi vraies pour cet Artiste :
"""""LE POETE SE SOUVIENT DE L'AVENIR""""" (Jean COCTEAU).
"""""LE POETE A RECU DE LA NATURE LA QUALITE QUI DISTINGUE L'HOMME DE GENIE : L'IMAGINATION""""" (Denis DIDEROT).

Oui merci Fatizo, pour cet excellent compte-rendu qui est le reflet exact et objectif, de ces deux merveilleux concerts de Salvatore à l'Olympia, ces 8 et 9 avril 2016.
Ma fille et moi y étions présents, en compagnie d'ami(e)s. Ces instants resteront à tout jamais dans nos mémoires.
Des sommités du show-biz, du cinéma, de la télé et de la chanson ont prouvé, par leur présence ces soirs là, leur amitié à Salvatore ADAMO.
Jean-Pierre de Brétigny-sur-Orge (Essonne) (France).

fatizo 11/04/2016 14:53

Merci d'apporter votre témoignage Jean-Pierre.
Oui, il est injuste de voir qu'on ne met plus en avant la sortie des nouvelles chansons d'artistes qui ont connu un grand succès par le passé.
Il faut passer à autre chose. Reconnaissons tout de même que , tout comme pour Michel Delpech , la jeune génération de la chanson française admire la carrière et l'oeuvre d'Adamo.
Je trouve qu'il y a beaucoup de similitudes entre ces deux artistes. Une gentillesse naturelle, une façon de savoir raconter des histoires de l'air du temps de façon intelligente et simple. De beaux textes accompagnés de belles mélodies.
Autre point commun, nous avons là deux artistes qui ont souvent été raillés par les intellos lors de leurs années de gloire, et qui sont aujourd'hui encensés par les mêmes.
Ce sera peut-être l'inverse pour certains d'aujourd'hui que l'on veut nous faire passer pour de grands chanteurs?
Encore merci pour votre témoignage et bonne fin de journée à vous;

rosemar 10/04/2016 16:32

De si belles chansons, Tombe la neige, La nuit et d'autres... Adamo, c'est la simplicité, le charme, la séduction, un univers qui séduit car l'artiste est authentique.
Par exemple, cette chanson :

https://youtu.be/tXsiqnJzd_8



Bises du sud

fatizo 10/04/2016 22:38

Je ne connaissais pas cette chanson, mais je comprends qu'elle te parle. Une brune proche de la mer ;-)
L'homme possède des qualités reconnues de tous. Et pour le public cela transparaît dans ses chansons et son attitude depuis plus de 50 ans.
Un petit cadeau avec cette très jolie chanson.
https://www.youtube.com/watch?v=cnpueOFw5aQ&nohtml5=False
Bises et belle semaine Rosemar

ALEA JACTA EST 10/04/2016 13:53

C' est important de souligner qu' en 2016 les formations qui accompagnent nos artistes de variétés assurent mieux.Des formations plus étoffées avec des arrangements bien écrits et bien éxécutés.
C' est ça aussi le respect du public.
Adamo c' est quand même une carrière étonnante,Il n' a jamais été yéyé mais a survécu plus d' un demi-siècle en poursuivant son propre chemin.Surtout il n' a jamais oublié de rester authentique et poète.Il l' a fait sans jamais tomber dans la mièvrerie...
Intéressant aussi tes remarques sur son public qui est sociologiquement " transversal".
Chapeau l' artiste !

fatizo 10/04/2016 22:13

Les différences couches sociales du public, c'est ce qui m'a marqué en premier lieu en effet. D'habitude le public d'un artiste se ressemble plus ou moins.
Par exemple pour Elliot Murphy , beaucoup de types au look de rocker un peu marginal, plus quelques jeunes qui apprécient cette musique. Pour Tanita Tikaram, plutôt un public bobo .
Mais avec Adamo, difficile de classifier son public. Bien sur , au niveau de l'age la très grande majorité avait entre 60 et 70 ans. Mais au niveau social, on il y avait un grand écart,cela sautait aux yeux.
L'accompagnement musical est très important. Je n'aime pas beaucoup cette mode de certains qui partent en tournée sans musiciens, avec pour seul accompagnement leur piano ou leur guitare. Pour moi il y a tromperie sur la marchandise.
Quelques chansons c'est bien, mais un spectacle en entier . C'est un comme si on me servait un bon repas sans vin.
On insiste pas assez sur la qualité de l'écriture d'Adamo. Ces textes sont vraiment excellents, avec beaucoup d'humour dans certains d'entre eux.
Bonne soirée l'ami.

L. Hatem 10/04/2016 10:58

Je me souviendrai toujours comment fiston et moi avons bandé les yeux de madame avec son foulard place de l'Opéra pour l'emmener à l'Olympia voir son idole, Adamo...
Il est temps de l'inviter à nouveau le revoir...

fatizo 10/04/2016 11:14

Madame L Hatem a du être très émue. Je suppose qu'elle a versé quelques belles larmes .Un très beau geste de votre part .
Pour l'Olympia, il n'y était que 2 soirées cette fois-ci, mais peut-être qu'il sera bientôt dans une autre salle parisienne.
Bon dimanche l'ami.