Elliot Murphy au New Morning.

Publié le 28 Mars 2016

Elliot Murphy au New Morning.

Après Tanita Tikaram jeudi soir au New Morning, rendez-vous au même endroit le lendemain, et dans un registre différent, avec Elliot Murphy.

Tout d'abord , qui est Elliot Murphy?

Pour être honnête je le connaissais assez mal avant d'aller à ce concert. J'avais déjà entendu quelques uns de ses morceaux, je le connaissais de réputation depuis les années 80, mais rien de plus.

Voici donc ce que j'ai trouvé sur le personnage.

Né le 16 mars 1949 à New York, il joue dans des petits groupes amateurs de blues à l'adolescence.

Il part ensuite pour l'Europe dans le but de renforcer sa formation de musicien, tout en jouant dans les rues . En 1973, Elliott Murphy enregistre son premier album "Aquashow", un album qui reçoit un accueil triomphal de la part des critiques .

Il est alors présenté comme le nouveau Dylan, le nouveau Lou Reed ou le F. Scott Fitzgerald du Rock'n'roll.  Rien que çà.

Suivent Lost Generation en 1975, Night Lights en 1976 et Just a Story From America en 1977 qui ne rencontrent pas le succès escompté auprès du grand public.

Voyant que le public américain ne semble pas apprécier sa musique, il part pour Paris ou il vit depuis de nombreuses années avec sa femme Françoise et son fils .

 A l’inverse du public américain, les Européens et principalement les Français semblent plus sensibles à ce style folk rock et à son approche littéraire tout à fait particulière.

Il est rejoint en 1996 par le guitariste français Olivier Durand (ex Little Bob Story). 

Elliott Murphy parcourt l’Europe avec un nombre impressionnant de concerts. Formidable artiste, il enflamme les salles et se donne sans compter. (J'ai pu vérifier)

En plus de sa carrière musicale, Murphy a plusieurs écrits à son actif. Plusieurs de ses articles paraissent dans les magazines Rolling Stone et Spin, entre autres. Il publie aussi un roman semi-autobiographique ’’Cold and Electric’’ et deux collections de nouvelles.

En 2012, Elliott Murphy est honoré de la Médaille de Vermeil par la ville de Paris pour sa carrière de musicien et d’écrivain.

En 2015, Elliott a obtenu les honneurs de Chevalier des Arts et Lettres par le ministère de la culture.

Pour Elliott Murphy, la musique et la littérature  sont indispensables car c’est l’art qui nous console, nous élève et nous rend heureux.

C'est donc cet artiste pour le moins particulier qui était au New Morning les 25 et 26 mars .

Il faut savoir que l'artiste se produit tous les ans, et depuis de longues années, dans cette salle si particulière.

Le public présent est vraiment un public de connaisseurs, voir de fans. Pour eux il s'agit d'un événement annuel qu'il ne raterait pour rien au monde.

Elliot Murphy le sait, il leur parle comme on parle à des potes tout au long du concert . 

On est en famille. C'est d'ailleurs son épouse qui présente le spectacle. Elle nous dit comment va se dérouler le concert, que la première partie sera exclusivement consacrée à l'interprétation en entier de son second album sorti en 1974, "Lost Génération".

Et puis il y a son fils qui fait parti du groupe, qui est au milieu des musiciens normands qui accompagnent Elliot depuis de longues années.

Voici un titre de cet album, et de cette première partie.

A l'entracte, les fans sont un peu déçus par cette première heure. Il ne reconnaisse pas tout à fait leur Elliot .

Mais ils vont rapidement changer d'avis à son retour. Un second concert débute, et quel concert.

 

Et pour le rappel , on a eu droit (entre autres) à ça

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Concert, #Elliot Murphy

Repost 0
Commenter cet article

rosemar 29/03/2016 13:08

"La littérature, la musique sont indispensables, car c'est l'art qui nous console..." voilà une belle déclaration qui évoque l'essentiel : je ne suis pas à même de juger de la qualité de ses textes, mais voilà un artiste sympa proche de son public...

Bises du sud

fatizo 29/03/2016 20:17

J'étais sur que tu ne raterais pas cette déclaration ;-)
Bises et belle soirée à toi.

L. Hatem 28/03/2016 20:19

Heureusement pour ceux qui sont restés pour la suite... Personne n'est parti entre les deux parties du concert ?
Bravo à lui de vivre en France et d'avoir des musiciens normands !
Chapeau l'artiste

fatizo 28/03/2016 21:15

Je ne pense pas qu'ils soient parti car son épouse avait prévenu le public que la première partie serait uniquement consacré à cet album.
Ils ont par conséquent attendu la suite. Et ils ont eu raison.
Bonne soirée l'ami.

ALEA JACTA EST 28/03/2016 20:19

Il a un faux air à Lee Marvin...Un vrai physique de routard du Rock-folk.Il nbe peut pas cacher qu' il est américain...Les morceaux sont vraiment super.Je n' ai pas pu voir la reprise de heoes sur mon PC espagnol et je suis aller le repêcher ici
https://www.youtube.com/watch?v=ldy8C4yFRl0
J' aime beaucouup le premier lien, ainsi que les morceaux qui suivent et notamment ses balades accompagnées à l' harmonica.C' est magnifique un grand artiste comme ça qui t' embarque avec énergie dans son univers.En plus dans l' ambiance chaleureuse d' une petite salle rempli d' un public fidèle et connaisseur...
Bonne fin de soirée l' ami

fatizo 28/03/2016 21:12

Bien vu la ressemblance avec Lee Marvin
Je trouvai ses fans un peu rude avec lui à l'entracte, mais j'ai compris pourquoi par la suite.
D'un bon concert, c'est tout bonnement passé à un grand concert avec des morceaux très rock, ou alors de superbes balades qui font passer le frisson.
Une pêche inouïe, un bonheur d'être sur scène évident qui se transmet à tout le monde dans la salle. Un mec super sympa.
Pratiquement 3 heures de show intensif avec un public digne de lui.
Chapeau l'artiste.
Bonne soirée l'ami.