Duflot, la Morano de gauche .

Publié le 10 Février 2016

 
 

Il fut une période ou il était bon de se moquer de Nadine Morano, de ses déclarations à l'emporte pièce et de son soutien inconditionnel à Nicolas Sarkozy.

Afin d'équilibrer les choses, il est assez juste de penser qu'elle possède son équivalent à gauche en la personne de Cécile Duflot. Car dans le genre "poussez-vous de là que je m'y mette afin d'y dire d'importe quoi", on ne fait pas mieux.

Les écologistes font des scores minables aux élections mais ils ont une place dans les médias inversement proportionnelle à leur poids réel dans l’opinion.

Ceci devrait amener Cécile Duflot à un peu de modestie et d'humilité. Elle devrait plutôt  réfléchir à ce qui fait que les français n'adhèrent en rien à son discours.

Mais non, en bonne politique qu'elle est la modestie n'est pas son fort. A la place, elle fait preuve d'une arrogance qui la pousse à avoir un comportement indigne . 

 N'ayant peur de rien et surtout pas du ridicule, la députée de la sixième circonscription de Paris a frontalement attaqué le gouvernement à propos de la déchéance de la nationalité. Pour cela elle n'a pas hésité à tenir des propos qui laissent penser qu'elle se prend pour une grande résistante. Voici sa phrase: "Le dernier régime à avoir massivement utilisé [la déchéance de nationalité] fut le régime de Vichy".

Cette gauche de la gauche hurle, crie, vocifère contre cette déchéance, bien plus qu'elle ne le fait contre les terroristes et contre l'islamiste. C’est aussi cette gauche là qui estime que le policier est bien plus dangereux pour notre sécurité que le terroriste .

A se demander si les héritiers de Vichy ce ne sont pas eux, eux qui se comportent parfois en collabos de Daesh.

Excellent billet de Guy Konopnicki de Marianne qui remet Duflot à sa vraie place.

http://www.marianne.net/cecile-duflot-decheance-politique-100240075.html

 

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article

Emmanuel Cockpit 11/02/2016 18:52

De la bouche de Duflot
Les bêtises coulent à flot
Mais pour elle, manque de pot,
Personne ne comprend ses rots

fatizo 11/02/2016 19:22

Je ne sais pas si les français comprennent ses mots , mais une chose est sure, ils n'y sont pas sensibles.
Bonne soirée Cockpit

ALEA JACTA EST 11/02/2016 18:48

Je ne la connais pas et je prends connaissance de ses propos grâce à ton article.Ce qui est vraiment pénible c' est cette utilisation de l' histoire pour des faits qui n' ont rien à voir....De même que Autin sur l' affaire des agressions sexuelles.
Ça porte un nom: créer l' amalgame...
Je ressens également un manque de sens de la pondération et de sens des responsabilités à un moment crucial de notre histoire oú il y a des priorités comme l' unité nationale face à un danger qui pourrait déborder tout le monde. A chaque fois que nous sommes divisés sur de tels sujets les terroristes marquent des points...
Bonne fin de soirée l' ami

fatizo 11/02/2016 19:12

Tu ne le fais surement pas volontairement, mais en parlant d'amalgame, tu utilises le mot exact que ces gens sortent lorsqu'ils veulent dédouaner la religion l'Islam des attentats. Surtout pas d'amalgame disent-ils tous en coeur.
Et oui pour eux il faut avant tout ne pas s'en prendre à la religion musulmane. Non, pour eux les coupables sont ailleurs, partout ailleurs.
Tu critiquais l'autre jour Renaud à propos de sa chanson Hexagone . Je dirais qu'il s'est également planté avec Miss Maggie .
Je dirais même qu'en politique il y a beaucoup de Miss Maggie
https://www.youtube.com/watch?v=6nE7F94yKYA
Bonne soirée l'ami.

rose rosemar 11/02/2016 16:46

Décidément, les hommes et les femmes politiques donnent de plus en plus l'exemple de la division : c'en est fini de l'union nationale qui semblait possible, après les attentats de Novembre...
Les propos de Duflot sont vraiment déplacés, une façon de se faire remarquer, mais là, elle déraille, elle aussi.

Bises du sud

fatizo 11/02/2016 18:36

Le plus terrible , c'est l'inculture et le manque de référence historique de Duflot,, ce que démontre parfaitement Konopniki dans son article.
Mais bon, ce n'est qu'un sale machiste qui s'en prend aux femmes.
On connait l'argumentation de Duflot lorsqu'elle est dans les cordes.
Elle sort sa pancarte de "féministe".
Comme c'est facile. C'est surtout lâche et pitoyable.
Bises et belle soirée Rosemar