"The Danish Girl" de Tom Hooper. Une merveille boudée par les critiques.

Publié le 20 Janvier 2016

 

"The Danish Girl" de Tom Hooper. Une merveille boudée par les critiques.

L'histoire:

1926 à Copenhague. Einar et Gerda Wegener forment un couple profondément amoureux. Ils sont tous les deux artistes peintres. Einar dessine des paysages et a du succès, alors que Gerda, portraitiste mondaine, a plus de mal à se faire un nom. Mais faute de modèle, elle demande à son mari de poser pour elle en robe de mariée. Soudain Einar caresse l’étoffe. On voit dans ses yeux qu'il est perturbé. 

Et si ces vêtements correspondaient à ce qu'il est au plus profond de lui, une femme ?

J'ai vu ce film hier soir en avant première. 

Au final, deux heures scotché dans mon fauteuil devant un film qui m'a bouleversé de bout en bout. 

Depuis j'ai lu les critiques, et surprise, la majorité d'entre elles, surtout de la part de la presse intello (Le Monde, Libé, Les inrocks, Télérama), ne sont pas emballées par ce film.

Trop lisse , un film à "Oscar" (une critique pour eux), un mélo larmoyant, grand public et académique...., voici quels sont les reproches faits à ce film par ces gens.

Tourné sous la direction du britannique Tom Hooper, à qui l'on doit  "Le Discours d'un Roi", "The danish Girl", c'est avant tout une merveilleuse histoire d'amour entre Einar et Gerda, c'est la dévotion et le sacrifice d'une femme pour celui qui est, et restera à jamais, le grand amour de sa vie.

Cette réalisation jugée trop lisse par certains est en réalité pleine de poésie, de tendresse, et aussi très troublante. 

Et à la place du larmoyant, j'y ai vu de la délicatesse et de l'émotion.

Il faut aussi savoir regarder ce film comme on admire un tableau, c'est surement ce qu'a voulu le réalisateur afin de restituer le mieux possible ce qu'était ce couple d'artistes peintres.

Voilà pourquoi ce film est élégant, subtil, intelligent et bouleversant à l'image de cette magnifique scène sans dialogue où Lili reproduit les gestes d’une prostituée.

Et puis il y a l'interprétation .

Que dire sinon qu'Alicia Vikander et  Eddie Redmayne contribuent pour beaucoup à la réussite du film, qu'ils sont exceptionnels. 

"The Danish Girl" de Tom Hooper. Une merveille boudée par les critiques.

 Tout d'abord Eddie Redmayne est troublant dans sa métamorphose, à tel point que le comédien, déjà auréolé de l'oscar du meilleur acteur pour son rôle dans "Une merveilleuse histoire du temps" en 2015, pourrait à nouveau être récompensé cette année. Mais en ce qui me concerne, j'ai été tout aussi impressionné par le jeu de la magnifique Alicia Vikander  . Celle que j'avais déjà remarqué dans "Agents très spéciaux" et dans "Mémoire de jeunesse" est nominée elle aussi aux "Oscar", mais seulement dans la catégorie de "Meilleure actrice dans un second rôle".

"The Danish Girl" de Tom Hooper. Une merveille boudée par les critiques.

Très surprenant lorsqu'on regarde le film, car le rôle d'Alicia Vikander n'a rien d'un second rôle, vous pouvez me croire.

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Commenter cet article

rosemar 21/01/2016 18:26

Des acteurs pleins d'émotion et de sensibilité, les images sont superbes. Merci pour ce conseil cinématographique.

Bises du sud

fatizo 21/01/2016 19:02

Pour moi, ce film est réussi à tous les niveaux. Esthétisme, acteurs , réalisation.
Bien souvent au cinéma; le film commence bien , la première demi-heure est excellente, et on ne sait trop pourquoi, le niveau baisse. Mais ce n'est pas du tout le cas ici. Deux heures de haut niveau, plus léger au début, avec de l'humour, plus grave, plus sensible par la suite, et avec autant de réussite.
Bises et belle soirée Rosemar

ALEA JACTA EST 21/01/2016 15:59

La bande annonce est remarquable et donne envie d' aller voir ce film.Et si , en plus il t' a bouleversé, oublions les critiques qui font toujours facilement la fine bouche.
Il y a un artiste peintre dans mon village très inspiré par le ballet et par le monde de la danse.Il va parfois en Russie poiur peindre de grandes danseuses.
Voici un petit échantillon de ses oeuvres sur cette page. Il s' appelle Antonio Torres et il expose à l' étranger aussi...et même à New-York.

http://patriciapla.blogspot.com.es/2014/01/conversa-amb-el-pintor-de-ballet.html

http://4.bp.blogspot.com/-ajTzJq-Xwcg/TlUZbTATsLI/AAAAAAAAAE4/KmCf9Y1Q66Y/s1600/3.jpg

http://gleis2-galerie.ch/assets/images/Antonio_Torres_Alba/Antonio-Torres-Alba_2.jpg

Bonne fin de journée l' ami...et merci d' attirer notre attention sur ce film.

...

fatizo 21/01/2016 18:54

J'aime beaucoup le tableau sur ton dernier lien. Ce peintre a du talent.
Je trouve que la B.A rend bien l'esprit du film, donc tu devrais aimer.
Je ne sais pas si tu avais vu "Le discours d'un roi" du même réalisateur.Je trouve ce film bien plus fort.
Pour revenir sur les critiques, lorsqu'on se rend sur Allociné, on se rend compte qu'il y a beaucoup d'écart entre l'avis des critiques et celles des spectateurs, qui eux aiment ce film. C'est tout de même l'essentiel non?
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=140552.html
J'avais moins aimé ce film, "Carol", sorti la semaine dernière, et lui encensé par la critique.
https://www.youtube.com/watch?v=kECQwBOkltY
Voici la critique du JDD, par contre très hard
"Mélo aussi classieux par sa forme qu’insipide sur le fond, "Carol" se réduit à un catalogue muséal ennuyeux à souhait, tout dédié la gloire des années 1950, de ses costumes et de son mobilier."
C'est excessif bien sur, mais il y a du vrai.
Bonne soirée l'ami.

L. Hatem 20/01/2016 21:52

Bon... va falloir te croire sur parole et trouver 2 heures pour aller le voir...
La question : ça va-t-il m'enrichir comme le font les films d'auteur ?
Bonne soirée l'ami.

fatizo 20/01/2016 22:39

Ce n'est que mon avis, d'autres n'ont pas aimé ce film.
Nous avons tous notre propre sensibilité, nous ne sommes pas touchés ou émus par les mêmes choses.
Pour moi ce film est le meilleur de ce début d'année.
Bonne soirée l'ami.