Moix, c’est déjà trop.

Publié le 20 Septembre 2015

Moix, c'est déjà trop.

L'agressivité, la haine, la bave aux lèvres.  Moix qui se comportait il y a quelques semaines en avocat de son ami Houellebecq sur le plateau d'ONPC, s'est comporté en procureur face à Michel Onfray hier soir.

C'est d'autant plus surprenant qu'entre le philosophe et l'écrivain s'il y en a un qu'on peut soupçonner d'islamophobie ce n'est pas celui que Moix a décidé d'attaquer de manière pitoyable .

Mais pour réussir une bonne mise à mort il faut avoir de bons arguments, être au minimum du niveau de son adversaire.

Hors, lorsque Moix parle de BHL, puis accuse Onffray d'en parler dès qu'il lui répond sur son nom, il nous montre déjà sa mauvaise foi . Pire, croyant faire de l'humour, le nouveau chroniqueur de Ruquier, fait dans la blague niveau cours de récréation lorsqu'il dit à Onfray qu'il doit être amoureux du philosophe à la chemise blanche .

Trouvant son mot excellent, Moix le répétera à au moins 3 ou 4 reprises, ce qui prouve l'étendu de son talent humoristique.

Pour un brillant esprit comme le sien , c'est tout du moins ce qu'il tient absolument à faire paraître, c'est plus que limité.

Puis il y a eu l'épisode sur "le peuple". La encore Moix s'est fait mouché en beauté. Il a essayé de s'en sortir en jouant les intellos pour faire croire qu'il avait plus de culture qu'Onfray. 

Le summum de la connerie de Moix c'est lorsqu'il a évoqué Camus, comme si Onfray devait toujours être en accord avec un écrivain dont il aime l'oeuvre.

En agissant ainsi, le chroniqueur essaye de manipuler le télespectateur, de lui faire croire que si l'on apprécie la pensée de quelqu'un, on doit toujours être en accord avec. C'est une méthode qui démontre la petitesse des arguments empolyés.

Je ne suis qu'un pauvre type du peuple inculte, mais je vais juste répondre à Moix qu'appréciant beaucoup Onfray, je ne partage pas 100% de ses positions.

Je vais même ajouter que je suis capable de penser par moi-même. J'en suis désolé.

Moix a enfin tombé le masque hier soir. Il nous a démontré qu'il ne suffisait pas de faire des phrases avec des mots compliqués, en gros de jouer les esprits brillants, pour en être un.

Quant à Salamé, à force de vouloir nous faire croire qu'Onfray aime le FN, on va finir par penser qu'elle est est aussi stupide qu'elle voudrait qu'on le soit.

Et pour Ruquier, qui pense que ses chroniqueurs ne doivent pas faire plus de trois saisons, on a envie de lui conseiller d'en conserver certains pas plus de 3 émissions.

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Médias

Repost 0
Commenter cet article

rosemar 21/09/2015 16:12

Certes, mais en disant que lui-même vote blanc, il est à même d'influencer beaucoup de gens, comme le faisait remarquer Emilie Frèche... C'est dangereux, aussi.

Bises de l'été

fatizo 21/09/2015 17:40

Honnêtement, je ne pense pas qu'il y ait tant de gens que cela qui se laisse influencer par le vote des "intellectuels".
C'est plus la médiocrité du monde politique, le manque de renouvellement, les petites phrases qui prennent le pas sur les vrais programmes, l'Europe injuste, c'est tout cela qui pousse les gens vers l'abstention.
Et en disant que c'est Onfray qui le fait, Emilie Frèche protège le système en place et dédouane nos politiques incompétents.
Bises de l'été (dans 2 jours on va devoir changer de formule;-))

rosemar 20/09/2015 21:58

Pour compléter mon commentaire : je pense que les propos de Michel Onfray sont dangereux quand il dit qu'il faut voter blanc, c'est peut-être une façon d'ouvrir la voie au FN, sans qu'on puisse le suspecter d'accointance, avec ce parti, bien sûr !

Belle soirée

fatizo 20/09/2015 22:21

Attention, il ne dit pas qu'il faut voter blanc, il dit que lui vote blanc. Ce n'est pas la même chose.
Bises mon amie

rosemar 20/09/2015 21:32

Dès la première émission d'onpc, où est intervenu Moix, je l'ai trouvé à côté de la plaque : guindé, rigide, on avait l'impression qu'il récitait une leçon, avec des clichés... Bon, le principe de cette émission est tout de même de faire le buzz, avec des confrontations "musclées", et c'est souvent le cas, Moix s'est montré hier agressif, et le débat n'était pas passionnant.
En revanche, j'ai apprécié les interventions pertinentes d'Emilie Frèche quand elle s'adressait à Michel Onfray, notamment sur l'abstention...

Bises du sud

fatizo 20/09/2015 21:51

Contrairement à toi, je n'ai pas apprécié ce passage.
On connait le couplet sur l'abstention par coeur, c'est un grand classique de ceux qui sont pour le système actuel.. C'est toujours de la faute des abstentionnistes, mais jamais des politiques qui se montrent tous plus incapables les uns que les autres.
En ce qui concerne Moix, cela m'étonnerait qu'il tienne 3 ans en étant si médiocre.
Bises et belle soirée Rosemar

ALEA JACTA EST 20/09/2015 19:22

Bonjour Fatizo,
Là je n' ai pas le temps d' aller voir tous les propos tenus par Onfray mais à mon avis il démontre que s' il est un grand philosophe il est un bien piètre politique.Proposer le désengagement pur et simple par rapport à l' extension de DAESH et compagnie est d' un simplisme confondant.On ne peut pas au nom d' erreurs et de crimes du passé commettre de nouvelles erreurs encore plus dramatiques.Onfray, l' athée, tient des propos d' enfants de choeur.Un désengagement des européens et des occidentaux serait une erreur du même tonneau que le faire contre Hitler et les forces de l' axe durant la 2 ème guerre mondiale.
Avec la stratégie d' Onfray on aurait des millions de syriens qui débarqueraient sur nos cotes européennes....c' est tout simplement délirant !
Autant je suis d' accord avec Onfray sur la critique de ce qui a été commis par le passé, autant je ne l' écoute plus du tout quand on parle de ce qu' il faudrait faire...
Il faut arreter net la débacle et les hémorragies de populations en fuite.On ne fait pas d' omelette sans casser des oeufs, et ça passera tot ou tard par la case " bombardement des forces integristes".
Bonne fin de soirée l' ami

fatizo 20/09/2015 19:42

Je suis totalement en accord avec toi sur ce sujet.
On peut effectivement faire la même analyse avec Hitler. C'est les alliés qui ont gagnés en 18 qui ont créé l'arrivée d'Hitler au pouvoir dans les années 30, mais est-ce pour cela qu'il fallait plaindre les allemands qui étaient prêts à se venger avant guerre?
C'est un peu ce que fait Onfray avec Daesh .
Quant à tous ces bien-pensants qui sont pour accueillir tous les migrants en Europe, se rendent-ils comptent que c'est impossible.
Sur ce sujet comme sur le reste, l'Allemagne qui souhaite en accueillir 800 000 en 2 ans, est à coté de la plaque.
Oui, nous avons mis la pagaille dans cette région. Mais ne pas intervenir pour réparer nos fautes tout en accueillant les migrants serait pire que tout.
Bonne soirée l'ami.

marie-cerise 20/09/2015 19:10

Je ne suis pas une groupie de Moix et ne connais de lui que l'image qu'il trimballe dans les médias et ne me donne pas envie de le lire . Par contre , j'ai beaucoup aimé Michel Onfray , suivi ses interventions sur France Culture ( la retransmission de l'université populaire de Caen ) , lu plusieurs de ses bouquins dont en particulier le Traité d'Athéologie que j'ai beaucoup apprécié .... Depuis quelques années , Il a troqué sa casquette de philosophe pour celle de tribun se rapprochant de Mélenchon , puis de Dupont-Aignan , puis....comme dans une quête désespérée de se faire entendre , de prouver qu'il est le seul intellectuel qui sait et du coup conteste au fur et à mesure tout et tout le monde ...je sais son désir d'éveiller les consciences mais à l'écouter il m'entraîne dans sa désespérance plus qu'il ne me motive à réfléchir et agir ....je suis attristé par son évolution . Pour ce qui est de l'émission de Ruquier , rien de spécial à dire ...c'est devenu la tribune obligatoire pour vendre sa camelote ...perso j'ai du mal avec ce mélange des genres et n'en n'attends pas grand chose si ce n'est éventuellement la découverte d'un nouveau talent ou l'annonce de ce qui fera le buzz le dimanche matin !
Bises à toi !

fatizo 20/09/2015 19:32

Malheureusement, je pense qu'Onfray a compris qu'on ne pouvait plus penser comme dans les années 80, que dans ces années là on nous a énormément menti, notamment sur l'Europe. Une Europe qui devait régler tous nos problèmes et qui en vérité, nous en a imposé de nouveaux avec l'Euro et une impossibilité de plus en plus grande des Etats de décider de leur sort.
Hier soir je le l'ai pas trouvé exceptionnel, il s'est contredit à 2 ou 3 reprises. Mais sur les attentas de Charlie par exemple, je l'avais trouvé vraiment très brillant dans son analyse.
Quant à Ruquier et son émission, cela devient vraiment pénible à regarder parfois.
Bises et bonne soirée Marie-Cerise.