"Mémoires de jeunesse" de James Kent . Un bon film et une grande actrice.

Publié le 27 Septembre 2015

"Mémoires de jeunesse" de James Kent . Un bon film et une grande actrice.

Dans les années 1910, Vera Brittain se rêve écrivain, au grand dam de sa famille . Elle est très proche de son jeune frère Edward et de son ami Roland Leighton. Celui-ci décèle le talent de la jeune femme et l'encourage à poursuivre sa voie. Les deux jeunes gens tombent amoureux et se fiancent. Mais la Grande Guerre les séparent, Roland et Edward se sont tous les deux engagés. Pour suivre l'homme qu'elle aime et servir son pays, Vera interrompt ses études à Oxford et devient infirmière sur le front en France....

 "Mémoires de jeunesse" est l'adaptation du livre de Vera Brittain,  "Testament of Youth" , très populaire au Royaume-Uni.

D'étudiante à Oxford à infirmière en France durant la première guerre mondiale, le film nous montre 4 ans de la vie de Vera Brittain. Cette jeune femme est l'incarnation d'une jeunesse qui a trop peu bénéficié de l'insouciance dont on a tant besoin à cette age, brisée par l'horreur du conflit et la proximité de la mort. Une jeunesse sacrifiée et transformée en chair à canon.

Cette histoire est également un hommage aux soldats, mais aussi à ces femmes qui se sont engagées, et aussi à celles qui ont perdu des fils, des fiancés, des maris ou des frères .

"Mémoires de jeunesse" de James Kent . Un bon film et une grande actrice.

On peut reprocher à la mise en scène un manque de souffle et de romanesque, mais on ne peut lui reprocher son élégance . Les images magnifiques de la campagne anglaise, d'Oxford, ou encore les intérieurs bercées de cette lumière splendide, donnent au film un cachet vraiment particulier .

 

"Mémoires de jeunesse" de James Kent . Un bon film et une grande actrice.

Celle qui porte le film à bout de bras, qui par sa beauté et son interprétation nous aimantent, qui donne le sentiment d'être la réincarnation de Vera Brittain,cette jeune femme féministe et pacifiste, c'est la jeune actrice suédoise Alicia Vikander . On regrettera juste le manque de charisme de Kit Harington, l'acteur qui incarne le rôle de son amoureux Roland . C'est d'autant plus dommageable que les autres seconds rôles sont tous remarquables .

Ma note: 15/20

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Cinéma

Repost 0
Commenter cet article

L. Hatem 25/10/2015 07:34

N'ayant vu aucun de ces films... j'ai visionné tes vidéos... elle est vraiment belle l'irlandaise !

Ce Quasimodo est un véritable Tarzan, mdr !
Bon dimanche l'ami

ALEA JACTA EST 28/09/2015 08:08

Bonjour fatizo,
Un film très tentant.La campagne anglaise j' adore.
J' ai un film de retard sur la guerre de 14 v.J' ai chez moi le DVD de LA BATAILLE DE PASSCHENDAELE et je ne l' ai pas encore vu...

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Bataille_de_Passchendaele_(film)

A chaque fois qu' on parle de cette période de l' histoire, je me dis qu' il y a des personnes en chair et en os qui ont vraiment connu cette horreur absurde.Dans le Nord de la France il faut visiter au moins une fois dans sa vie un cimetière militaire avec toutes ces croix blanches alignées au cordeau...toutes ces vies anonymes fauchéesà la fleur de l' âge.Derrière chaque nom on imagine un destin, une vie, la douleur d'une mère aimante qui a perdu son fils, une famille meutrie...Que peut-il y avoir de plus absurde et monstrueux?
Bonne semaine l' ami

fatizo 28/09/2015 17:47

Je trouve ce film réussi, et certaines critiques bien sévères. Par contre ils sont tous unanimes pour saluer la performance de l'actrice Alicia Vikander (que l'on retrouve aussi dans un genre totalement différent avec "AGENTS TRES SPECIAUX).
J'ai beaucoup aimé les décors, la lumière.Certains personnages auraient pu être plus approfondis mais on a vu pire.
Je me souviens, lorsque j'étais môme, jusqu'à mes 8 ans environ, j'avais un voisin qui avait fait la guerre de 14; Il parlait peu, avait perdu des doigts, voyait très mal. On disait que jamais il ne parlait de cette monstruosité.
On imagine pas ce que ces jeunes ont pu subir physiquement et psychiquement pendant 4 longues années.
Bonne soirée l'ami.

L. Hatem 27/09/2015 21:52

Je viens de sortir de ce film magnifique, historique... j'ai été scotché du début et jusqu'à la fin du générique de fin ! Dommage qu'il était relégué à une salle Art & Essai...
Bonne semaine à toi

fatizo 28/09/2015 17:38

J'ai aussi beaucoup aimé ce film malgré quelques petites réserves sur la réalisation. Mais pas autant que certaines critiques que je trouve un peu sévère.
Je trouve ce film tout de même un ton au-dessus de cet autre film britannique sorti il y a quelques mois.
http://fatizo.over-blog.com/2015/06/loin-de-la-foule-dechainee-de-thomas-vinterberg-on-pouvait-faire-mieux.html
Bonne soirée l'ami.

rosemar 27/09/2015 20:20

On pense à ces générations qui nous ont précédés, qui ont connu deux guerres mondiales successives, à qui on a volé leur jeunesse : il est essentiel de s'en souvenir, et ce passé fait partie de nous, comme je le dis, dans mon article du jour.

Bises de l'automne

fatizo 27/09/2015 20:28

Oui, il est important de ne pas oublier cette jeunesse qui s'est sacrifiée ni de la suivante qui, en partie, a eu le courage de s'engager dans la Résistance pour sauver l'honneur de ce pays.
A nous et aussi à nos politiques d'être dignes d'eux.
Voici un autre extrait de ce film
https://www.youtube.com/watch?v=CMJnPl2-5h0
Bises et belle semaine à toi.