Stevie Nicks : Sa carrière.

Publié le 22 Août 2015

Stevie Nicks : Carrière.

J'avais prévu de vous faire une critique du dernier album (très réussi) de Stevie Nicks sorti en 2014. Mais comme je voulais également vous faire un récapitulatif de sa carrière, que ce soit en solo ou avec Fleetwood Mac, j'ai du me résoudre à le faire en deux parties. Voici donc pour le moment la biographie artistique de celle que j'écoute depuis plus de 35 ans. Le billet concernant ma critique de son dernier album sera pour très bientôt. 

Une voix reconnaissable entre 1000, le monde des sorcières, des contes,de l'imaginaire, de la beauté et du mystère, voilà qui est Stevie Nicks, née Stephanie Lynn Nicks le 26 mai 1948 à Phoenix (Arizona), dans une famille très religieuse .

Sa carrière débute en 1968, lorsqu'avec Lindsey Buckingham, qu'elle a rencontré deux ans plus tôt, elle intègre le groupe groupe Fritz.

Nicks et Buckingham  quittent le groupe en 1972, puis enregistrent un album ensemble, "Buckingham Nicks", qui ne connaîtra guère de succès.

Par ailleurs, le groupe Fleetwood Mac connait de gros problèmes et se cherche un nouveau guitariste.  Mick Fleetwood  entre dans le studio  où "Buckingham Nicks" a été enregistré, et  Ken Caillat lui fait écouter une chanson écrite par le duo. Fleetwood est très impressionné et propose à Buckingham de rejoindre le groupe. Celui-ci accepte, mais à condition que Stevie puisse également venir. Le groupe n'a pas vraiment besoin d'une chanteuse, mais au final ils prennent Stevie  pour une durée indéfinie. 

Avec cette formation remaniée, c'est de suite le succès avec l'album intitulé Fleetwood Mac (1975). Et Stevie Nicks, avec des morceaux comme Landslide et Rhiannon, y prend une part prépondérante. 

Mais c'est avec "Rumours" (1977), que le groupe obtient le succès « planétaire » (8ème plus grosse vente de tous les temps), en partie grâce aux chansons écrites par Stevie, comme Dreams qui a atteint la première place .

En 1979, après le double-album Tusk, pour lequel Stevie écrit le superbe Sara, elle décide de poursuivre une carrière solo. 

Quelle magnifique version!!!

 

Avec le soutien de musiciens comme Tom Petty, Roy Bittan (du E Street Band de  Springsteen),Waddy Wachtel et Don Henley ( Eagles), son album "Bella Donna" rencontre un grand succès, atteignant la première place au hit-parade américain . 

En 1982, elle réintègre Fleetwood Mac, pour l'album "Mirage". Personne n'a oublié  "Gypsy".

Son second album solo, The Wild Heart (1983), est lui aussi très bien reçu, que ce soit par les critiques ou le public. On y retrouve encore Tom Petty pour un duo , (moins efficace que le "Stop Draggin' My Heart Around " sur Bella Donna). Sur le titre phare de l'album, Stand Back , c'est Steve Lukater (Toto), qui est à la guitare. 

Après une tournée aux  États-Unis et au Canada avec son propre groupe, en 1985, elle enregistre un nouvel album, "Rock a Little", qui se vend à plus d'un million d'exemplaires, et qui est suivi par une autre tournée . 

Pendant cette tournée, un docteur lui conseille d'arrêter de se droguer car la cocaïne qu'elle prend depuis les années 70 va la détruire physiquement et psychologiquement. Elle finit la tournée et entre dans une clinique pour décrocher en 1986. À la même période, Mick Fleetwood contacte tous les membres de Fleetwood Mac pour enregistrer un nouvel album, "Tango in the Night" . L'album obtient un grand succès alors que , personnellement, je le trouve très médiocre.

Fleetwood Mac fait une tournée mondiale en 1987 et 1988.  Stevie enregistre son quatrième album, "The Other Side of the Mirror" en 1989. C'est son plus grand succès personnelle en Europe grâce au tube "Rooms on Fire". 

En 1990, Stevie enregistre ''Behind The Mask'' avec Fleetwood Mac et après la tournée mondiale, elle quitte le groupe parce que son « rôle dans ce drame shakespearien est fini ».

En 1994, elle sort son premier disque depuis son départ de Fleetwood Mac. Mais ce disque qui est enregistré à la fin de sa période de dépendance à un médicament prescrit par son médecin depuis 1986, le Rivotril, est son plus mauvais en solo, et d'ailleurs il se révèle être un échec.

Et oui, en 1997 Stevie réintègre Fleetwood Mac pour "The Dance", un enregistrement live du groupe. L'occasion de réentendre "Landslile", l'une de ses premières compositions pour Fleetwood Mac.

En 2001, elle sort "Trouble in Shangri-La", son 6ème album solo.

Ce disque est en partie produit par  Sheryl Crow, fan de longue date de Stevie.

Finalement, Stevie réintègre le groupe pour ce qui est jusqu'à ce jour le dernier album studio en 2003. C'est même elle qui en signe le morceau qui lui donne son titre " Say You Will" 

Stevie Nicks fait son retour en 2011 avec un nouvel album solo intitulé ''In Your Dreams''. Dave Stewart signe plusieurs morceaux et coproduit l'album. 

A suivre

 

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Musique, #Rock

Repost 0
Commenter cet article

ALEA JACTA EST 23/08/2015 16:42

Bonjour Fatizo,
Je dois reconnaitre que je ne connaissais d' elle que Rumours et grâce à ton billet je découvre sa déjà longue carrière à travers cette superbe anthologie que tu nous proposes.J' aime beaucoup le dernier morceau Stop draggin' my heart around( les arrangements vocaux et guitares sont vraiment hyperchiadés).
Merci pour ce coup d' éclairage pas inutile pour les ignares comme moi qui sont un peu passés à côté durant toutes ces années...
Bon dimanche l' ami

fatizo 23/08/2015 17:32

Bonjour AJE,
L'album "Rumours" était d'ailleurs le sujet de mon article d'octobre 2014 dont parle L Hatem.
La carrière de Stevie Nicks, comme tu le remarques, ne s'arrête pas à ce seul disque, si brillant soit-il ; c'est bien pour cela que je me devais en tant que fan depuis si longtemps de lui consacrer un billet.
Stop Draggin' My Heart Around est une chanson écrite par Tom Petty et son guitariste, Mike Campbell. Pour en savoir un peu plus
https://fr.wikipedia.org/wiki/Stop_Draggin%27_My_Heart_Around

Voici la version originale
https://www.youtube.com/watch?v=6UD0c58nNCQ

Et une version live plus récente
https://www.youtube.com/watch?v=IXphsh6bqL8

Bonne fin de WE l'ami.

rosemar 23/08/2015 10:40

Une voix pleine de force, d'émotions, de tendresse, mais une vie d'artiste chaotique, comme souvent... La chanson Dreams est magnifique, ainsi que Sara.

Bises de l'été

fatizo 23/08/2015 11:47

Oui, il y a tout cela dans sa voix absolument magnifique.
La chanson Dreams a été écrite dans des conditions particulières que je décrivais ici, dans le billet dont parle L Hatem:
http://fatizo.over-blog.com/2013/10/fleetwood-mac-%C2%AB-rumours-%C2%BB-1977.html
Quant à "Sara", c'est l'autre plus grand tube écrit par S. Nicks pour Fleetwood Mac, une chanson magnifique également, et la version que j'ai trouvé est vraiment des plus réussies.
Le gros plan à partir de 5mn est en tout point remarquable pour saisir tout son talent et tout ce que tu as décrit (force, émotion, tendresse) .
La video de "Gypsy" est également très belle, je me souviens qu'à l'époque j'adorais ce clip.
Ici l'image est de meilleure qualité
https://www.youtube.com/watch?v=XRx3tUEzdp4
Bises et bon dimanche Rosemar

L. Hatem 23/08/2015 09:34

Tu l'écoutes depuis 35 ans et tu nous a parlé d'elle et son groupe en octobre 2013...
Elle est très belle ta droguée, belle voix... je me demande à quoi elle ressemble aujourd'hui... oh là...
https://www.google.fr/search?q=stevie+nicks&client=ms-android-samsung&source=lnms&prmd=in&tbm=isch&sa=X&ved=0CAcQ_AUoAWoVChMIz5fM29a-xwIVyu4aCh0HoQZf&biw=360&bih=592#imgrc=94Ssbe1pb2fY5M%3A

fatizo 23/08/2015 11:15

Mais qui ne se drogue pas dans ce monde moderne?
Les rock-stars bien sur, mais aussi nos bons petits chanteurs français, nos acteurs, nos présentateurs télés,nos sportifs, et même nos hommes politiques.
D'ailleurs connaissant très bien le monde médical , tu ne va pas me dire que tu n'as jamais entendu parler des drogues que prenaient certains de nos politiques pour tenir à un tel rythme.
Et pour ce qui est de beaucoup d'entre nous, on boit, on fume (de moins en moins je te l'accorde), et on se bourre de médicaments.
Quant au physique, on ne peut pas être et avoir été, surtout à bientôt 67 ans.
Et puis on pardonne tout à ceux qui nous donne du bonheur.
Bon dimanche l'ami.

L. Hatem 23/08/2015 09:35

Bon dimanche cher ami... bravo pour ta fidélité a cette artiste