Ils veulent franchir la barrière droite-gauche pour défendre notre souveraineté .

Publié le 17 Juin 2015

téléchargement

Après avoir quitté la présidence d’honneur du MRC ce week-end, Jean-Pierre Chevènement a déclaré dans Le Parisien : »Je veux un dialogue de Melenchon à Dupont-Aignan » .

Pour l’ancien Ministre, le clivage gauche-droite ne correspond plus à la réalité depuis que la droite a tourné le dos au gaullisme, et que la gauche, a abandonné la transformation sociale . Il ajoute, « à cela ils ont préféré se  retrouver sur un projet soi-disant européen mais profondément régressif. »

Il veut que l’on reparte sur d’autres bases, que le redressement de la construction européenne de fasse à partir de des nations .

Rappelons que déjà en 1992, Jean-Pierre Chevènement, avec Philippe Séguin, était l’un des rares hommes politiques français farouchement opposé au traité de Maastricht . Hélas, la suite lui a donné raison.

Suite à cet appel, le président de Debout la République  a répondu à l’ancien Ministre de Lionel Jospin en lui signifiant qu’il n’est « Nul besoin de se renier pour travailler tous ensemble: ce qui nous rassemble est plus fort ce qui nous divise! » .

D’un autre coté, on apprend ce 17 juin qu’Arnaud Montebourg, ancien ministre de François Hollande,  et  Yves Jego, ancien ministre de Sarkozy, lancent une association afin de promouvoir la fabrication et le savoir-faire français,  « Vive la France » .

Jégo est à l’origine de ce label, lancé il y a trois ans et déjà porté par 400 entreprises en France, soit 1500 gammes de produits .

Yves Jego dit : « On a pensé que ce combat devait être sorti du champ politicien. Quand Montebourg tient ce discours, il est qualifié de protectionniste par sa famille politique, et la mienne me traite d’hurluberlu. Il nous fallait le dire ensemble ».

On notera deux choses importantes dans ces faits d’actualité récents. Tout d’abord la défense de la France, de la souveraineté nationale, et bien sur, le franchissement des lignes politiques.

Depuis des décennies les deux grands partis de droite et de gauche font semblant de se battre pour au final pratiquer la même politique qui ne sait que faire des cadeaux au monde de la finance. Ils défendent par ailleurs becs et ongles une Europe de moins en moins démocratique en abandonnant année après année le peu de souveraineté qu’il nous reste. Dès qu’ils le peuvent ils détruisent nos acquis sociaux .

Face à ce massacre il est peut-être temps de se tourner vers des gens qui ont vraiment envie de changer les choses, et qui pour cela ne feront plus semblant de s’affronter, mais le feront ensemble.

Un exemple, sur l’Allemagne et sa domination outrageante, nous savons que Chevènement, Mélenchon, Dupont-Aignan  mais aussi Montebourg, sont pour que l’on arrête de tout céder face à Merckel.

Face à un pouvoir qui démontre qu’il n’a pas la solution pour relancer la machine, et une opposition de droite qui n’a trouvé que l’imposture  » Les Républicains », il faut retrouver des hommes et des femmes politiques avec un état d’esprit beaucoup plus patriote. Cet état d’esprit sera nécessaire pour reconstruire tout ce qui fonctionne mal dans notre pays aujourd’hui. Il servira par la même occasion à affaiblir le F.N .

Le seul moyen d’y arriver,  c’est de réunir les gens qui aiment vraiment La France.

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique, #souveraineté, #France

Repost 0
Commenter cet article

ALEA JACTA EST 17/06/2015 23:32

Tous les pays européens essaient de mettre en valeur et de défendre leurs productions nationales( chez moi c' est MARCA ESPAÑA qui se charge de ça).Donc c' est un peu un partout balle au centre.
Reconquérir sa souveraineté nationale comme issue à la crise ne me convaint pas( la France est le pays qui a le plus délocalisé en Europe et pas forcément sous l' impulsion de l' UE, mais sous les contraintes guidées par les lois du marché ... d' autres diront par la recherche du profit).
Je ne peux que saluer ces initiatives de défense des intérêts nationaux mais tout en restant très septique sur leur efficacité dans un monde globalisé.La vraie perte de souveraineté a été l' adoption de la monnaie unique mais franchement je ne sais pas si c' est raisonnable de faire marche arrière.Cette monnaie unique pénalise l' Italie probablement plus que la France d' ailleurs.
Bonne fin de soirée l' ami

ALEA JACTA EST 19/06/2015 08:54

Bonjour Fatizo,
J' adhère à l' ensemble de tes observations mais j' aimerais ajouter que les traités de commerce international qui sont très techniques et assez opaques pour les profanes me font penser à ces parties de poker menteur où tout le monde triche et se réserve quelques cartes protectionnistes dans sa manche...En fait j' ai l' impression d' un jeu de dupes oú tout le monde triche et personne n' a vraiment le nez propre...Ces traités sont davantage un jeu de concessions mutuelles.
Il semblerait qu' une partie importante est en train de se jouer en ce moment et qui échappe au débat démocratique au sein de l' UE

http://www.marianne.net/au-parlement-europeen-debat-tafta-n-pas-eu-lieu-100234483.html

Bonne journée l' ami

fatizo 18/06/2015 17:58

Bonsoir AJE,
Regarde bien les USA, il n'y a pas plus protectionniste qu'eux. Il y a 2 ou 3 ans, Airbus avait remporté un marché avec l'armée américaine. L'administration américaine a trouvé une excuse bidon pour remettre en cause le contrat, et au final c"est Boeing qui a eu le marché.
Par contre avec l'Europe c'est l'inverse. Dès qu'un pays prend une mesure pour protéger son industrie ou son agriculture, Bruxelles dit niet .Est-ce normal?
Et puiss nous savons très bien que cette europe sert juste à trouver de la main d'oeuvre à bas prix dans les ex pays de l'Est.
Face à toutes ces supercheries, un minimum de retour à la souveraineté nationale ne ferait pas de mal.
J'ai vu que sur AGora mon article avait énervé les pro-FN.
Ils veulent nous faire croire que la souveraineté c'est aux, alors qu'il n'y avait pas plus ultralibérale que le vieux Le PEN,; Ce parti c'est vraiment une supercherie totale, avec tous les fans du nazisme planqués dans l'arrière salle.
Bonne soirée l'ami.

rosemar 17/06/2015 21:10

Voilà de bonnes initiatives, ceci dit, je n'ai guère confiance en Arnaud Montebourg : c'est pour moi, l'archétype du fanfaron peu fiable.... d'ailleurs, lors de son ministère, il n'a pas été très efficace. Chevènement, lui, est plus fiable mais il a un certain âge...

Bises du printemps

fatizo 17/06/2015 21:49

Chevènement est l'un de nos hommes politiques les plus lucides et depuis longtemps.
Quel dommage de s'être privé d'un tel talent.
Sur Dupont-Aignan, il a eu deux ou trois déclarations sur le FN qui m'ont dérangé, mais je lui reconnais au moins une qualité, avoir quitté l'UMP au moment ou Sarkozy était au sommet. Il a compris très vite qui était ce type et a préféré fonder son propre parti plutôt que d'avoir un beau rôle à coté de l'imposteur.
Je partage ton avis sur Montebourg, mais on peut au moins lui reconnaître la constance sur le "Made in France".
Bises et belle soirée Rosemar

L. Hatem 17/06/2015 21:04

J'admire ceux qui passent outre les clivages politiques...
Mais moi je rêvais des Etats Unis d'Europe, chère à Victor Hugo et à Eugène Sue... Le problème pour y parvenir c'est qu'il y a en Europe beaucoup de langues et autant de revendications de souveraineté nationalistes... Dans ces conditions les E.U.E ne verront jamais le jour... Dommage !
Bonne soirée Fatizo

fatizo 17/06/2015 21:44

C'est impossible L Hatem, car contrairement aux USA qui se ont construits sur rien. Ils ont débarqué, chassé les indiens, et le tour était joué. A contrario chaque pays européen possède une identité forte basée sur plusieurs millénaires.
C'est impossible d'effacer la culture,l'histoire, la mémoire de chaque nation. Je trouve même que c'est dangereux.
Que de grands cerveaux soient incapable de comprendre cela, ça me sidère.
Construire des choses ensemble, oui, mais ça s'arrête là.
Bonne soirée l'ami.