Et si on attribuait le Ballon d’Or aux arbitres ?

Publié le 14 Juin 2014

images

Il y a des années ou un joueur éclabousse tellement la saison de son talent, de ses buts et de ses titres, qu’il n’y a pas le moindre débat sur le fait de lui attribuer le Ballon d’Or.

D’autres saisons, le sujet est plus délicat, surtout depuis que l’on en a changé les critères.

Par exemple, voir Christiano Ronaldo récompensé en 2013 alors que le joueur portugais n’a gagné aucun titre majeur, est quelque chose de totalement incompréhensible dans un sport collectif. D’autant plus que Frank Ribery, son challenger numéro1, avait remporté le Grand Chelem avec le Bayern de Munich (Ligue des Champions, Championnat, Coupe d’Allemagne, Supercoupe d’Allemagne, Coupe du monde des clubs).

Mais pour la FIFA et les multinationales le physique de Ribery étant moins glamour que celui du portugais, (lui qui ne rate jamais une occasion de s’admirer sur l’écran géant pendant les matchs), il fallait à tout prix sauver la mise et mettre à l’honneur le joueur le plus glamour en terme de droits à l’image.

On va me rétorquer que Ronaldo a été extraordinaire lors des deux matchs de barrage du Portugal face à la Suède. Primo, ce barrage ne représente aucun titre. Et secundo, si CR7 était si fort que cela, son équipe n’aurait pas eu besoin de passer par les barrages pour se qualifier pour le Mondial.

D’ailleurs, ce n’est pas la première fois qu’un joueur portugais obtient un Ballon d’Or fort discutable au détriment d’un joueur français, puisqu’en 2000, alors que Zidane venait de réussir un Euro exceptionnel, éliminant au passage en demi-finale le Portugal de Figo, ce dernier obtenait la récompense suprême.

Il faut dire que le joueur portugais venait de passer du Barça au Real, et qu’il fallait bien faire monter sa côte pour que le club madrilène puisse vendre l’image de sa nouvelle star la plus chère possible.

Pour éviter toutes ces polémiques, on pourrait pour une fois remettre le Ballon d’Or à un homme dont on retient rarement le nom, ou alors on l’oublie très vite. Mais son rôle peut être déterminent, surtout…….s’il est mauvais, voir très mauvais.

Cet homme est seul, enfin pas toujours. En effet, sa médiocrité ne vient pas toujours de son seul fait. Il peut être aidé en cela par deux arbitres de touche.

Et une chose est sure, sur le début de ce mondial, ces hommes ont déjà prouvé qu’ils étaient capables d’être à la fois les meilleurs attaquants, mais aussi les meilleurs défenseurs de ce tournoi. C’est pourquoi leur attribuer le Ballon d’Or me semble une évidence.

Des penaltys plus que discutables, des buts refusés pour des hors jeux inexistants .

Quel poste au football peut prétendre avoir telle efficacité?

Le gardien peut faire arrêts miraculeux, mais vraiment très rarement obtenir un penalty, et inversement pour un attaquant. Mais l’homme en noir lui peut tout cela.

Alors, convaincu?

Il faut attribuer le Ballon d’Or 2014 aux arbitres de ce Mondial?

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Football

Repost 0
Commenter cet article