Les électeurs ne font qu'un seul geste...

Publié le 31 Mars 2014

téléchargement

Les français sont des veaux disaient le Grand Charles!

Il y a moins de deux ans les électeurs n’en pouvaient plus de Nicolas Sarkozy et de l’UMP. Ils avaient mis au pouvoir François Hollande plus par rejet d’un homme  que par adésion au projet de l’ancien premier secrétaire du PS.

La dette qui avait augmenté de 600 milliards, 1 million de chômeurs en plus, 75 milliards de cadeaux fiscaux aux plus aisés, près de 350 000 pauvres en plus, la folie de la 1/2 journée de scolarité en moins, l’insécurité en hausse….

Ajoutons à tout cela le style arrogant, voir insultant du Président. Les français voulaient passer à autre chose!

Et bien , 22 mois plus tard, le nouveau pouvoir a échoué en appliquant une politique économique qui est très proche de celle qu’aurait mis en place la droite si elle était restée en place.

Et que se passe-t-il lors des élections municipales?

Et bien, on nous parle d’une vague bleue, de la vague UMP. Comme ils le font depuis plus de 30 ans maintenant, les électeurs votent en masse pour le parti qui était aux affaires il y a peu de temps encore, un parti miné par les divisions, les affaires et qui de plus n’a aucune vision pour la France  .

Qu’espèrent-ils en agissant de la sorte?

On est en droit de se le demander? On peut comprendre ces gens qui votent toujours pour le même parti par idéologie, par culture familiale ou encore par intérêt. Mais qui sont ces gens, qui élection après élection, passe d’un bord à l’autre en espérant des miracles de politiques qui sont issus du même moule idéologique  ?

N’en-ont-ils pas ras le bol de croire aux belles paroles des opposants qui, pendant les campagnes électorales, font toujours de belles promesses qu’ils ne tiennent jamais.

Quel est l’intérêt de voter pour un parti qui a échoué, et qui échouera encore demain, puis qu’économiquement il est sur la même ligne que le pouvoir actuel.

Alors quelle est la solution face à ce balancier ininterrompu et inefficace?

Refuser de participer à cette mascarade pseudo-démocratique doit devenir une évidence pour le plus grand nombre afin d’obliger les élites à réfléchir à un autre modèle.

En effet, que vaudrait une élection avec un taux d’abstention de 70 ou 80%?

Les médias ne pourraient plus ignorer un tel phénomène, et la pression deviendrait trop forte sur le monde politique qui aurait perdu toute légitimité.

Face à l’échec permanent de notre classe politique, l’abstention est un acte citoyen fort, et non l’inverse comme on nous le martèle continuellement.

L’abstention généralisée permettrait de faire comprendre que nous ne sommes plus dupes de cette guerre droite-gauche, qui n’ est en réalité qu’un spectacle fait pour nous faire oublier que ces gens appliquent à peu de chose près la même politique.

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Publié dans #Politique

Repost 0
Commenter cet article