Pagny, un chanteur crade.

Publié le 11 Novembre 2013

                               

Non, je ne vais pas m’attaquer à l’aspect physique du chanteur, non je ne vais pas dire qu’il devrait se raser et aller chez le coiffeur, qu’à plus de 50 ans il a l’air ridicule à vouloir jouer le rebelle qu’il n’a jamais été . Non , je ne vais pas m’attaquer à ses vêtements grotesques  mais à sa liberté de penser qui est du niveau de son aspect extérieur, c’est à dire pas très propre.

Florent Pagny a une grande gueule, on le sait depuis longtemps, et comme toutes les grandes gueules il y a des moments ou il ferait mieux de se taire.

Depuis quelques semaines il est présent dans tous les médias, qu’il aime tant critiquer par ailleurs. Mais il faut bien faire la promotion de son disque, alors on fait quelques concessions (je pourrais employer le langage Pagny pour trouver un synonyme à "concessions", mais vous avez tous compris).

Le plus effarant , c’est que celui qui a eu des soucis avec le Trésor Public français il y a quelques années, ne se contente pas de faire la publicité de son dernier album. Il en profite également pour venir donner des cours d’économie au gouvernement en apportant des solutions radicales  .

Le chanteur, qui vit en Patagonie plusieurs mois par an, a déclaré à propos du pouvoir :  "Ils feraient mieux de penser à réduire les taxes et les charges. Je pense qu’il gagnerait plus d’argent. Les gens consommeraient plus et vivraient un peu mieux. Y’en a une qui vient de se faire élire royalement, c’est Angela Merkel. Son argument c’est de dire: je vais réduire les aides sociales et les gens vont aller travailler. Et l’Allemagne entière s’est levée en disant, ‘elle a raison’. Et bien soyons un peu boches."

Encore un admirateur du modèle allemand,boche pardon (jamais insultant, jamais vulgaire le Pagny, la grande classe ) .

Et il ose poursuivre: "Une chanson comme Ma Liberté De Penser, on disait tout avec suffisamment d’ironie, sans monter le ton et en prenant le recul sur une situation comme celle-ci. En effet j’étais un peu un précurseur".

Un précurseur de la trahison et de la désertion avant tout . Et le plus grave c’est que cette chanson fut  à l’époque élue meilleure chanson de l’année par les français, démontrant une fois de plus que ceux-ci préféreront toujours les riches crapules qui leur crachent à la figure, aux victimes du système qui doivent se contenter de l’aumône.

Mais bon, être un cerveau n’est pas du à tout le monde, c’est surement pour cela que le Général n’avait retenu que la deuxième syllabe pour nommer ses compatriotes.

Mais revenons au cas Pagny, car il ne s’est pas arrêté en si bon chemin  L’autre jour, invité dans l’émission "C à Vous" sur France 5", il s’est permis d’en rajouter une couche en s’en prenant au RSA et aux aides sociales en général, trop importantes en France.

Venant d’un type qui fait tout pour payer le moins d’impôt possible sur le territoire qui a fait sa fortune, voici des propos plus que choquants. On devrait d’ailleurs lui répondre que l’avis d’un type qui a la lâcheté de fuir son devoir fiscal, on s’en bat les C…., pour se mettre à son niveau de langage.

Mais il y a encore plus grave.

Et oui d’un coté il critique le RSA et les aides sociales, mais de l’autre il participe aux Enfoirés pour  les Restos du cœur .

Cherchez l’erreur. Il ne supporte pas les assistés , mais il participe à des concerts pour les aider à manger.

A quel jeu joue-t-il ?

Vous avez la même pensée que moi, c’est pour se faire de la pub à bon compte sur le dos des miséreux qu’il déteste tant.

Et oui, en plus Pagny fait dans le cynisme, il ose tout comme disait Audiard.

Il osait également il y a quelques années "A un moment, ton môme il rentre à la maison, et d’un seul coup il se met à parler reubeu. C’est pas possible".

Pagny dit tout ce qu’il pense , c’est sa liberté, la liberté de tenir un langage digne du FN sur les étrangers, et plus à droite que ce parti sur les pauvres .

Voilà qui est le vrai Pagny, un type au discours de la droite la plus extrême.

La liberté de penser chez Pagny, c’est avant tout la liberté de se faire un max de blé, et la liberté d’insulter les pauvres.

Mais ne lui demandons pas trop, chanter et penser c’est trop pour lui. Il est sur qu’il ne peut faire les deux  à la fois .

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0
Commenter cet article

Nicolina 12/11/2013 01:03

Bonsoir Fatizo !

Quelle déception..ce type ! Il oublie aussi d'où il vient.
En vieillissant il devient C.. !comme les bourgeois de J. Brel...lol !
Comme tu dis il joue au rebelle ! mais il n'est pas rebelle ! il a inscrit ses enfants dans une école française à Miami.
Je crois qu'il se cherche...toujours !
Bises mon ami et douce nuit....

Fatizo 12/11/2013 21:25

Bonsoir Nicolina,
Con, c'est le seul mot qui convienne pour un tel type . Il l'est tellement qu'il ne se rend même pas compte la contradiction qu'il y a a ouvrir sa g...lorsqu'on est un déserteur fiscal et oser venir les pauvres, avec en plus sa participation aux enfoirés .
A part très c..je ne vois pas . Quand tu agis de la sorte tu la boucles, tu évites de faire la morale aux autres comme le font d'autres.
Bises et belle soirée à toi mon amie .