Sondage UMP. Le bilan de Sarkozy est mauvais pour 54% de français .

Publié le 20 Octobre 2013

                                      

Inventaire, pas inventaire . A l’UMP il faut surtout se taire dès qu’il s’agit d’émettre la moindre critique sur la présidence Sarkozy .

Dès qu’un ancien Ministre ose remettre en question l’attitude ou l’action du quinquennat précédent il est de suite vilipendé par les proches de l’ancien Président .
Mais si dans le parti qui a amené Sarkozy au pouvoir on manque de courage pour faire le bilan de celui qui s’est recyclé en conférencier, les français eux, n’ont pas perdu la mémoire. .
Car si le Président actuel est au plus bas dans les sondages, si les couacs et les hésitations permanentes viennent s’ajouter aux manques de résultats, un sondage commandé par l’UMP,que les médias ont du mal à relayer, montre que cela ne profite en rien à son prédécesseur .
On apprend dans ce sondage, qui vient rappelons-le 18 mois après l’élection de François Hollande, que les français sont 54% à juger le bilan de Nicolas Sarkozy "plutôt ou très négatif" .
Lorsqu’on y regarde de plus près on voit que la part des très mécontents, avec 23%, l’emportent largement sur les très satisfaits (seulement 2%) .
Plus grave encore, sur les sujets qui intéressent en priorité les français le solde est largement négatif.
Sur la fiscalité par exemple, seulement 35% d’entre eux se montrent satisfaits. Ils ne sont que 32% sur l’immigration et le pouvoir d’achat. Sur la lutte contre le chômage ils ne sont plus que 28%, et 21% sur la dette publique.
On le voit, ces pourcentages qui se situent tous en dessous de 40, voir de 30%, ne représentent en gros que l’électorat de l’UMP.
On se souvient tous que peu de temps après sa retraite Jacques Chirac profitait de l’image désastreuse faite de bling-bling et de grossièreté de son successeur pour retrouver la sympathie d’une grande partie des français. A l’inverse, on voit que les difficultés que rencontre François Hollande depuis le début de son quinquennat dne redore en rien le blason de Nicolas Sarkozy .
On peut supposer que si les français ne semblent pas avoir envie d’oublier le mauvais bilan de Sarkozy,c’est peut-être aussi parcque l’homme, et ses multiples défauts, ne leur manque pas .
Et puis de le voir s’être reconverti en conférencier surpayé, un jour au Qatar, un autre pour la banque d’affaires Goldman Sachs, cela doit interpeller les français .
Alors que les français ont du mal à boucler leurs fins de mois, ils se disent qu’il est étrange de voir un ancien Président agir ainsi .
Et puis pourquoi ces conférences pour une grande banque qui possède une grande responsabilité dans la crise mondiale actuelle ?
Pourquoi ces conférences pour un état qui a encore de nombreux efforts à produire pour se comporter en véritable démocratie, et qui prend de plus en plus de place en France ?
Parceque du temps de sa présidence il a permis à ces deux puissances de s’enrichir au détriment des français et de la France ?
On est en droit de s’interroger et surtout, d’avoir les réponses .
Car si tel est le cas, Nicolas Sarkozy n’aura pas été qu’un Président au bilan contestable, il aura surtout été un Président qui aura agit contre les intérêts de ses compatriotes et de son pays, la France.

Rédigé par fatizo.over-blog.com

Repost 0
Commenter cet article